Le Bestiaire medieval








télécharger 20.12 Kb.
titreLe Bestiaire medieval
date de publication02.04.2017
taille20.12 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > Biología > Documentos
Le Bestiaire medieval

Bestiaire médiéval fantastique 1/2



Les bestiaires du Moyen-Age dérivent tous, plus ou moins directement, d'un ouvrage grec du IIème siècle ap. JC, Le Physiologus. L'auteur, inconnu, cherche en premier lieu à associer à chaque animal (qu'il soit réel ou légendaire), une signification chrétienne.

Traduit en latin dès le IVème siècle, Le Physiologus a exercé une influence déterminante sur toute la chrétienté. Par le biais des nombreux manuscrits, souvent illustrés, les monstres de l'Orient et de l'Antiquité gréco-romaine ont ainsi pénétré l'imaginaire des hommes du Moyen Age.
Serpents et dragons : Amphiptere, Amphisbaena, Basilic, Chimère, Cockatrice, Dragons, Hydre, Gargouille,Gorgone, Lindworm, Tarrasque, Vouivre, Wyvern

Créatures mi-humaines : Centaure, Harpies, Ipotane, Lamia, Manticore (et Catoblepas et Leucrocuta), Moon-Woman, Satyr, Sphinx, Troll

Créatures ailées : Caladrius, Gansas, Griffin, Griffon, Oie des arbres, Hippogriffe, Martlet (et Oiseau du Paradis), Opinicus, Pégase, Peryton, Phoenix , Oiseau roc,

Créatures de la mer : Baleine du diable, Kelpie, Kraken, Nereid, Mermaid, Scylla, Sirène, Sea Bishop, Moine des mers, Hypocampe, Lion de mer, Serpent de mer

Créatures terrestres : Bonnacon, Bunyip, Cerberus, Gulon, Ibex, Mouton arbre, Mantygre, Mermecolion, Musimon, Salamandre, Sleipnir, Su Unicorn, Licorne, Yale.

Tarrasque


Il y a très longtemps, à l'endroit où s'éleva plus tard le château du roi René, se dressait un rocher dont les pentes plongeaient dans les eaux profondes du Rhône. A quelques pieds en dessous de la surface, béait un large trou. Et, dans ce trou, se tapissait un monstre aussi laid que cruel que les habitants de ce lieu redoutaient plus que tout. Bien peu de gens pouvaient décrire la hideuse bête avec précision, car ceux qui, par malheur s'étaient trouvés en sa présence, n'avaient rencontré que la mort. L'horrible créature pouvait donc à loisir sortir de son repaire aquatique, grimper sur les berges du fleuve et parcourir la région, décimant tout sur son passage : ânes et chevaux, enfants et agneaux, vieilles personnes et jeunes filles...

Pégase


Cheval ailé dans la mythologie grecque, aussi rapide que le vent, né du sang de Méduse, après que Persée lui eut tranché la tête. Bellérophon en fit sa monture, et multiplia les prouesses, notamment en tuant la Chimère. S'enorgueillant, il décida de monter aux cieux à l'aide de son merveilleux coursier, mais Zeus le désarçonna et seul Pégase atteignit les demeures divines. Ainsi les dieux le placèrent parmi les constellations.

En héraldique, le pégase symbolise le désir d'élévation de l'homme

Griffon


Le Griffon a les oreilles et l'arrière du corps d'un lion, la tête et le devant du corps d'un aigle. Animal noble, il rassemblait à la fois les caractéristiques du roi des animaux et du roi des oiseaux, régnant ainsi sur la terre et le ciel.

Animal de la mythologie grecque, il était consacré à Apollon, dont il était la monture. On lui attribue le titre de gardien de la justice. On peint parfois les griffons mâles avec des pointes rayonnantes à la place des ailes. Le griffon apparut au début du christianisme dans les bestiaires, ou allégories sur les bêtes, de Saint-Basile et de Saint-Ambroise. Ils apparaissent également sous la forme de gargouilles dans l'architecture gothique de la fin du Moyen Âge.

En héraldique, le griffon représente la force, vigilance, puissance, chasteté, volupté ou modération. Obstacle à surmonter, difficulté à vaincre.

Le griffon est une créature fantastique à tête, ailes et pattes avant d'aigle sur un corps et des pattes arrière de lion : un hybride de deux animaux qui règnent l'un sur terre et l'autre dans le ciel. Au Moyen Âge, cette double nature a été diversement interprétée par la tradition chrétienne : tout d'abord considéré comme une incarnation du démon, le griffon est devenu le symbole de la double nature du Christ.

Le Phoenix


La première mention détaillée de cet oiseau fantastique nous vient de l'historien Grec Hérodote. Son nom vient du mot grec qui désignait la couleur rouge (couleur du feu). On le voit comme un oiseau majestueux, fabuleux. Il ressemblait à un aigle royal, mais son plumage était chatoyant, surnaturel.e N'ayant point de femelle, le phénix assurait sa descendance de façon particulière. Vivant plusieurs siècles (de 500 à 1 461

Le Bestiaire medieval

Bestiaire médiéval fantastique 2/2




ans), quand il sentait l'heure de sa mort venir à grand pas, il faisait un nid d'herbes magiques, s'y installait et y mettait le feu. Il succombait ainsi dans les flammes et de ses cendres naissait un nouveau phénix !


La licorne


La licorne médiévale est un symbole de puissance, qu'exprime essentiellement sa corne, mais aussi de faste et de pureté. Sa corne sépare les eaux polluées, détecte les poisons et ne peut être touchée impunément que par une vierge..

La licorne était considérée au moyen-age comme une créature "double", ambiguë. Sauvage, féroce si elle est attaquée, elle se prend parfois au piège de l'amour. De nombreux psautiers et manuscrits médiévaux décrivent le moyen le plus sûr pour capturer cette créature. Avant, tout, elle est attirée par les vierges, qui seules, réussissent à les amadouer.

La licorne (ou "unicorne") est un animal fabuleux qui n'a qu'une corne sur le front. À la fois monstre sanguinaire (le seul qui ose s'attaquer à l'éléphant) et paisible antilope, la licorne aime à s'endormir sur le sein d'une jeune vierge. Les chasseurs en profitent pour la tuer, et prendre sa longue corne aux pouvoirs médicaux. Sa corne passe pour avoir des vertus médicinales, voire aphrodisiaques : le commerce des cornes de narval a sans doute contribué à renforcer la légende.

Le motif de la dame seule à la licorne est très fréquent dans la poésie lyrique et dans l'art (miniatures, ivoires, et surtout tapisseries - dont la très célèbre Dame à la Licorne conservée à Paris au Musée national du Moyen Âge). Il est parfois considéré comme une allégorie de la rédemption des pécheurs.

Vision de Daniel : quatre bêtes


Dans son livre, le prophète Daniel décrit ses visions. Dans l'une d'elle apparaissent quatre bêtes qui sortent de la mer : la première était pareille à un lion avec des ailes d'aigle, et un cœur d'homme lui fut donné ; la deuxième semblable à un ours, trois côtes dans la gueule entre les dents ; la troisième comme un léopard portant sur les flancs quatre ailes d'oiseaux ; et enfin la quatrième bête, terrible et effrayante, extrêmement forte, aux dents de fer et portant dix cornes. Ces bêtes correspondent à l'empire de Babylone, et aux royaumes des Mèdes, des Perses et d'Alexandre.

La vouivre



La Vouivre, un être fabuleux, se présente sous deux formes principales :

* celle d’un dragon ou d’un grand serpent de feu. A la différence des dragons qui sont des quadrupèdes ailés, les vouivres sont des bipèdes ailés . Elles vivent généralement dans les régions montagneuses et se nourrissent de la chair des humains qui tombent entre leurs griffes .

* celle d’une créature mi-femme, mi-serpent. Traditionnellement la vouivre n’a qu’un œil, un diamant parfois, plus souvent une escarboucle d’un prix inestimable, sans laquelle elle meurt et que les hommes tentent de lui dérober au seul moment où la vouivre la quitte : lorsqu’elle se baigne.

Elle est une fée de la terre, la Vouivre est censée représenter les courants de force qui se roulent et se tordent dans le sous-sol. Et dont, selon les Druides, tout autant que les Bénédictins par après, tenaient compte pour l'érection de leurs monuments culturels. Et comment dit-on "rouler", en latin? Volvere, qui a donné "Vouivre"...

Représentée dans plusieurs armoiries, notamment celle de l'Ajoie, la vouivre, animal mythique, occupe une place de choix dans la mémoire populaire jurassienne. Mi-serpent, mi-oiseau, cet être fabuleux, vit dans les anfractuosités rocheuses des coteaux forestiers. La nuit, elle sort pour chasser et surtout s'abreuver.

Pour ce faire, la vouivre doit enlever son oeil afin qu'il ne tombe pas dans l'eau. Cet organe est constitué d'une pierre précieuse aux pouvoirs surnaturels. Elle donne richesse et santé au mortel qui peut s'en empare. Une vieille légende fait le récit d'un chasseur d'oeil de vouivre. Animal vicieux, agressif et venimeux, la vouivre fait payer chèrement sa peau...
NB : certains passages sont extraits du site de la bnf

similaire:

Le Bestiaire medieval iconBibliographie du Maghreb antique et médiéval

Le Bestiaire medieval iconHi 142 : Histoire du Japon médiéval et pré-moderne (Guillaume carre)

Le Bestiaire medieval iconDéfinitions
«Le merveilleux dans l’Occident médiéval», rédigé en 1974, paru en 19851, a ouvert la voix

Le Bestiaire medieval iconFiche d’oeuvre Bestiaire Nancéien – ucp 2010 2011
«putti» surpris et désemparés volettent parmi les ruines et les fleurs. Deux boucliers bleus,ornés des lettres or a et r rappellent...

Le Bestiaire medieval icon«Du 12 au 15 mai 2014»
«le plus vaste ensemble tissé médiéval au monde est sous vos yeux, à l’abri dans son écrin royal»

Le Bestiaire medieval iconR oyaume du Maroc
«Le Maroc médiéval : un empire de l'Afrique à l'Espagne», organisée du 3 mars au 3 juin 2015 par la Fondation nationale des Musées...

Le Bestiaire medieval icon1 : L'occident médiéval : un monde chrétien (xi-xiiie s)
«crime» dont les Juifs seraient coupables (aidez-vous du texte de l'introduction p. 108) ? Quelle est cette «dispersion» auquel l'auteur...

Le Bestiaire medieval iconRecherches sur les boulangeries de l’Italie romaine
«Le Vigneau», de la nécropole néolithique au village médiéval, «Archéologie en région centre» (La lgv tours-Bordeaux en Indre-et-Loire)...

Le Bestiaire medieval iconL’atelier voyage De Laurence
«Tout puissant». Continuation avec la visite de Castelbuono fondée par les Byzantins: promenade dans le centre-ville avec visite...

Le Bestiaire medieval iconSurtout ‘’Les Chouans’’, ‘’Le colonel Chabert’’, ‘’Le lys dans la...
«petites opérations de littérature marchande», des «cochonneries littéraires», un roman médiéval, ‘’Agathise’’ qui deviendra ‘’Falthurne’’,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com