La nouvelle bmw table des matières








télécharger 281.8 Kb.
titreLa nouvelle bmw table des matières
page6/9
date de publication11.06.2018
taille281.8 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9

DSC à fonctionnalités élargies dédiées à la sécurité et au dynamisme.

L’efficacité du système de freinage est rehaussée par les fonctionnalités innovantes de l’aide à la conduite qu’est le DSC (Contrôle dynamique de la stabilité). Outre les freinages ABS et l’assurance de la stabilité en cas de faible adhérence par intervention sur les freins et/ou réduction de la puissance débitée, le DSC, dernier cru, assume encore d’autres fonctions. Il reprend la fonction d’un blocage de différentiel en évitant que la roue délestée à l’inté­rieur du virage ne patine dans les virages négociés à vive allure ; en interve­nant régulièrement sur les freins, il assure la décélération optimale sur le mouillé et en amenant les plaquettes au plus près des disques, il augmente la réactivité des freins dans des situations laissant supposer un freinage immi­nent. L’assistant au démarrage facilite le démarrage en côte. Le Contrôle dynamique du freinage (DBC) maximise la pression de freinage dès qu’un fort ralentisse­ment s’impose. Le Contrôle du freinage en courbe (CBC) s’oppose à la tendance indésirable, mais typique du véhicule à survirer en cas de léger freinage en virage.

Le mode « TRACTION » activé par pression sur la touche dédiée comprend la fonction DTC (Contrôle de traction dynamique). Il permet de relever les seuils d’intervention du DSC sur les freins et facilite ainsi le démarrage par exemple sur de la neige peu tassée en admettant un léger patinage des roues mo­trices. En cas de besoin, le DSC peut être entièrement désactivé.

En option : châssis sport M adaptatif doté d’amortisseurs pilotés.

Le tarage des ressorts et amortisseurs est aligné sur le caractère actif de la nouvelle BMW Z4. Disponible en option, le châssis sport M adaptatif doté d’amortisseurs pilotés permet d’accroître encore l’agilité du roadster sans perdre en confort. Le châssis sport M adaptatif est lié à un surbaissement du véhicule de 10 millimètres et favorise surtout la réaction rapide à des manœu­vres abruptes au volant et la précision à l’amorce des virages. Adaptant les forces d’amortissement à la situation donnée, le châssis sport M adaptatif augmente l’agrément de conduite dans son tarage de base.

L’amortissement toujours adéquat est assuré par quatre amortisseurs à gaz bitube à réglage combiné en détente et en compression. Un boîtier de commande central traitant les données envoyées par trois accéléromètres et pilotant les quatre amortisseurs indépendamment les uns des autres, veille à des réactions ultrarapides à tout changement de la situation de conduite et des conditions routières. L’adaptation de la force d’amortissement passe par des valves extérieures qui pilotent le flux d’huile. En fonction de la situation, les amortisseurs sont durcis ou ramollis. Le temps de réaction du système est ultracourt : lorsqu’une roue avant passe par un nid de poule, l’amortisseur arrière est déjà réajusté en conséquence.

Confort et sportivité au gré du conducteur :
le Contrôle de la dynamique.


Sur la nouvelle BMW Z4, le Contrôle de la dynamique peut faire varier la loi à l’aide de laquelle le châssis sport M adaptatif module la force d’amortisse­ment. Ce système agit de plus sur la progressivité de l’accélérateur, la réponse du moteur, la loi de l’assistance à la direction et les seuils d’intervention du Contrôle dynamique de la stabilité DSC. Lorsque la voiture est équipée d’une boîte automatique sport, il gère aussi la dynamique de commande de celle-ci.

Le Contrôle de la dynamique se commande via une touche juxtaposée, sur la console centrale, au levier ou au sélecteur de vitesses. La touche à bascule permet au conducteur de choisir entre les modes « NORMAL », « SPORT » et « SPORT+ ». Chaque mode correspond à un réglage global préconfiguré de la voiture qui est absolument cohérent et comprend le tarage des paramètres concernés de l’ensemble mécanique et du châssis. Les sensations distillées au volant font bien ressortir les différences entre les trois modes. C’est ainsi que le mode « SPORT » par exemple entraîne un comportement sensiblement plus direct de la direction et une réponse plus spontanée à l’accélérateur. Le mode « SPORT+ » active de plus la fonction DTC. Celle-ci admet un léger pati­nage sur les roues motrices et permet ainsi un dérapage contrôlé en virage.

Régulateur de vitesse avec fonction de freinage.

Au volant de la nouvelle BMW Z4, le régulateur de vitesse avec fonction de freinage procure un surcroît de confort et de sérénité lors du voyage. La fonction de ce régulateur va bien au-delà de ce que propose un régulateur de vitesse conventionnel. Le régulateur de vitesse avec fonction de freinage est à même de maintenir la vitesse préréglée constante même en descente. Pour éviter toute entrave au confort en virage, le système analyse en permanence l’accélération transversale de la voiture et intervient, le cas échéant, en rédui­sant la vitesse par une intervention sur la gestion moteur et les freins. Sur les voitures équipées d’une boîte automatique, il peut influer sur la sélection du rapport pour maintenir ou atteindre une vitesse prédéfinie. Sur les modèles à boîte manuelle, il est possible de passer les rapports sans que la fonction ne soit désactivée.

Via le levier de commande au volant, il est aussi possible de modifier la vitesse souhaitée sans appuyer sur la pédale d’accélérateur ou de frein. Il suffit de pousser le levier vers l’avant pour accélérer par paliers ou, au contraire, de le tirer vers l’arrière pour déclencher une réduction graduelle de la vitesse. La vi­tesse réglée est confirmée pendant un bref moment sur le visuel du combiné d’instruments ainsi que par un repère vert sur la bague graduée du régulateur de vitesse. En mode stand-by, un repère orange indique la dernière vitesse réglée.

Carrosserie et sécurité :
solidité maximale pour un plaisir
de conduire sans bornes.



Habitabilité optimisée, modularité élevée.

Habitacle ultrarigide et structure porteuse hautement résistante.

Systèmes de retenue hautement efficaces pour une protection maximale des occupants.

La nouvelle BMW Z4 Roadster enthousiasme par son look incomparable tout autant que par ses qualités routières à la fois très confortables et très spor­tives. La biplace convainc aussi par l’habitabilité en nette progression sur sa devancière ainsi que par une protection maximale des occupants. La carrosse­rie très robuste du roadster contribue à la sécurité tout comme au dynamisme de conduite. L’association intelligente de matériaux innovants et de matériaux éprouvés ainsi que des technologies de fabrication ultra­modernes confèrent une stabilité sans faille à la nouvelle BMW Z4. Les systèmes de retenue efficaces à gestion centrale assurent une excellente protection en cas de collision de tous genres.

La BMW Z4 a également progressé de par ses dimensions de base. C’est ainsi que le roadster fait désormais 4 239 millimètres de long, 1 790 milli­mètres de large et 1 291 millimètres de haut. Son empattement est de 2 496 millimètres. Les dimensions accrues profitent tant à l’habitabilité qu’aux capacités de chargement.

Visibilité optimisée, habitabilité accrue.

Grâce au toit rigide rétractable, la nouvelle BMW Z4 dispose de surfaces vitrées généreuses. Par rapport à la devancière, la visibilité tous azimuts a progressé de 14 pour cent et la surface des vitres latérales de 40 pour cent. La surface utile de la lunette arrière a même augmenté de 52 pour cent. Le confort d’accès s’est également accru. Agrandie de 26 millimètres, la section d’ouverture des portes facilite aussi l’accès à bord lorsque le toit est fermé. La garde au toit a gagné 5 millimètres par rapport au modèle précédent. La largeur de l’habitacle se traduit également par une meilleure sensation ­d’es­pace. Alors que la largeur hors tout de la voiture a augmenté de 9 ­millimètres, la largeur aux épaules s’est accrue de 20 millimètres et la largeur aux coudes de 43 millimètres.

Dimensions généreuses et compartiment à bagages modulable.

Le compartiment à bagages modulable contribue grandement à l’aptitude au quotidien et à l’aptitude aux voyages de la nouvelle BMW Z4. Le coffre du roadster est aménagé de sorte à offrir de nombreuses possibilités d’utilisation. Son volume passe de 180 litres lorsque le toit est escamoté, à un maximum de 310 litres lorsque le toit est fermé. La nouvelle BMW Z4 se hisse ainsi à la position de tête de son segment. De plus, la charge utile maximale a été relevée de 30 kilogrammes par rapport à celle de la devancière et atteint donc 330 kilogrammes. Des équipements standard et optionnels, dont par exemple un cache-bagages variable, un rangement latéral à couvercle et la trappe avec housse de transport disponible sur demande, soulignent l’aptitude au quotidien. Deux paires de skis d’une longueur maximale de 170 centimètres peuvent être transportées. Une fois le chargement terminé, le toit rigide rétrac­table s’ouvre sans problème malgré ses bagages encombrants.

Les qualités aérodynamiques améliorent le dynamisme et l’agrément de conduite.

Les excellentes qualités aérodynamiques de la nouvelle BMW Z4 bénéficient au dynamisme et à l’efficacité, mais aussi à l’agrément de conduite. Optimi­sés, le bouclier avant, les bas de caisse et la partie arrière participent à la nette réduction de la traînée aérodynamique. Les courants d’air à bord ont égale­ment été réduits grâce à des mesures ciblées. Ainsi par exemple, les vitres latérales s’étendant loin vers l’arrière contribuent à réduire les tourbillons d’air. Le coupe-vent spécialement conçu pour la nouvelle BMW Z4 protège aussi les occupants à vitesse élevée. Même au-delà des 200 km/h, il garantit un agrément de conduite du plus haut niveau.

Concept de sécurité intégral, adapté aux spécificités du roadster.

L’entrée en scène incomparable de la nouvelle BMW Z4 serait incomplète sans les mesures de sécurité exemplaires. Les éléments sécuritaires importants du roadster BMW ont été conçus en s’alignant sur le niveau de sécurité élevé des berlines BMW et satisfont à toutes les normes modernes. Les structures porteuses hautement résistantes, l’exploitation optimale de l’espace disponible pour la déformation, un habitacle ultrarigide et des sys­tèmes de retenue hautement efficaces assurent une protection exemplaire en cas d’accident. La nouvelle BMW Z4 réunit ainsi toutes les conditions pour atteindre le résultat maximal dans tous les crash-tests et autres essais effectués par les associations de consommateurs.

Protection maximale et pourtant poids en baisse.

Les ingénieurs d’étude BMW ont obtenu des résultats particulièrement impressionnants dans la conception de la structure de carrosserie qui présente une rigidité et une résistance remarquables même en l’absence du vecteur de transmission d’effort au niveau du toit, puisqu’il s’agit d’une voiture de sport décapotable. Sur la nouvelle BMW Z4 Roadster, les forces introduites en cas de choc sont absorbées de manière dynamique par des zones de déformation supplémentaires. Elles cèdent en des points exactement définis et trans­forment l’énergie libérée par l’impact en déformation. Les ingénieurs BMW contrecarrent tous les efforts agissant de l’extérieur par des supports ingénieusement agencés dans le soubassement, les côtés de caisse, le tablier, le toit et la cloison entre habitacle et coffre. Pour conférer une carrosserie optimale à la nouvelle BMW Z4, ils ont fait appel à des tôles à haute résistance dans des structures porteuses de grand volume avec des renforts ciblés. La répartition définie des forces d’impact sur plusieurs composants de la carrosserie permet d’évacuer les efforts introduits de manière optimale. En cas de collision grave – surtout d’un seul côté – le principe de répartition des efforts permet de dévier les efforts vers le côté opposé au choc et de protéger la zone autour du tablier dans l’espace jambes grâce à des zones de déformation dynamiques aménagées dans le bloc avant.

La structure spéciale du soubassement permet, quant à elle, de canaliser les forces libérées dans l’impact via le berceau moteur, le tunnel central renforcé et les bas de caisse, constitués d’éléments à cellule unique renforcée par des cloisons. Au niveau des portes, les portes intégrant des supports antichocs, les bas de caisse renforcés, les sièges et le porte-instruments reliant les montants avant garantissent la stabilité des structures latérales. La zone de déformation arrière est formée par deux profilés longitudinaux, le plancher du coffre, le panneau arrière et divers renforts. En cas de tonneau, l’habitacle avec les montants avant extrêmement renforcés et l’arceau de sécurité antiretourne­ment logé derrière les appuie-tête préserve l’espace de survie des occupants.

Airbags frontaux et airbags thoraciques/protège-tête intégrés aux sièges.

À bord, chacun des occupants est protégé par des systèmes de retenue à cerveau central, soigneusement adaptés les uns aux autres. Les airbags frontaux et les airbags thoraciques/protège-tête ainsi que les prétensionneurs et limiteurs d’effort des sangles sont activés par l’électronique sécuritaire pilotée par des capteurs, en fonction du type et de l’importance du choc. En cas de collision latérale, les coussins gonflables protégeant la tête et le thorax, intégrés dans le flanc extérieur du dossier des sièges, se déploient sur une large zone s’étendant du bord inférieur du dossier au bord supérieur de l’appui-tête. Les occupants bénéficient ainsi de la meilleure protection possible pour le torse et la tête, quelle que soit le réglage de leurs sièges et la configuration du toit rigide rétractable. La fixation optimisée des ceintures et les prétensionneurs de sangle intégrés à la boucle de fermeture évitant le mou de sangle au niveau du bassin et de la poitrine, les valeurs de retenue sont améliorées et le risque de blessure est donc réduit.

Phares bi-xénon en dotation standard, éclairage directionnel adaptatif en option.

L’excellente technologie d’éclairage mise en œuvre par BMW est un autre élément important du concept de sécurité distinguant la nouvelle BMW Z4.
La dotation standard comprend des phares bi-xénon ; l’éclairage directionnel adaptatif qui se cale automatiquement sur le braquage des roues est ­dispo­nible en option. L’éclairage diurne dont l’utilisation est d’ores et déjà prescrite par le législateur dans maint pays est assuré par les anneaux en couronne intégrés dans les ensembles optiques avant. Les feux stop asservis à la décélération accroissent la sécurité active. La technique d’éclairage mise en œuvre combine des luminaires classiques et ultramodernes. Meilleur exem­ple : les optiques arrière marquants intégrant plusieurs fonctions d’éclairage, telles que les feux stop, les feux antibrouillard et les phares de recul.

Dotation : vouée aux délices de la voiture dans tous ses détails.


Système de commande BMW iDrive, nouvelle génération.

Profusion de rangements.

Chaînes audio et systèmes de navigation haut de gamme.

Elle reste fidèle à la tradition et incarne en même temps le tout dernier état de l’art de la construction automobile. La nouvelle BMW Z4 réussit à associer ces deux facteurs non seulement sur la carrosserie et par son design, sur ses moteurs et ses liaisons au sol, mais aussi dans l’habitacle. Installés dans des sièges reculés quasiment jusqu’à l’essieu arrière, le conducteur et son passa­ger profitent de la position assise classique sur un roadster BMW et d’une sensation d’espace généreux. Les grandes surfaces vitrées et le ciel de pavil­lon de couleur claire revêtant le toit rigide rétractable veillent à une ambiance exclusive et à une visibilité tous azimuts parfaite à bord, même lorsque le toit est fermé. Le traité du tableau de bord, des revêtements des portes et de la console centrale reprend les traits classiques du roadster pour leur donner une interprétation moderne – et se distingue en même temps par une finition sublime découlant de la précision du travail manuel et de la mise en œuvre de matériaux haut de gamme. Les surfaces et éléments de commande portent l’empreinte d’un design pointu et de méthodes de fabrication ultramodernes.

Le grand nombre de vide-poches et autres rangements discrètement intégrés dans l’habitacle de la nouvelle BMW Z4 lui confère une fonctionnalité moderne. Les commandes de la climatisation très performante, disposées sous une forme classique typée roadster, permettent de régler la température à bord à la perfection et contribuent ainsi grandement au confort de conduite. Quant au système de commande ultramoderne BMW iDrive disponible en option, il se fond parfaitement dans l’habitacle. Son écran de contrôle est noyé dans le tableau de bord et ne se dresse que lorsque le système est utilisé. Mais une fois activé, il gratifie aussi les occupants du roadster du système le plus évolué de ce genre que l’on puisse actuellement trouver sur le marché, fort d’une panoplie incomparable de fonctions de navigation, d’information, de communication et de divertissement.
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

La nouvelle bmw table des matières iconBmw media Information 12/2004 Page L a nouvelle bmw table des matières....

La nouvelle bmw table des matières iconLa nouvelle bmw 760i. La nouvelle bmw 760Li. Table des matières

La nouvelle bmw table des matières iconLa nouvelle bmw 760i. La nouvelle bmw 760Li. Table des matières

La nouvelle bmw table des matières iconBmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé....

La nouvelle bmw table des matières iconBmw media Information 1/2005 Page L a nouvelle berline bmw série...

La nouvelle bmw table des matières iconBmw press 5/2003 Page La berline bmw série Table des matières. Entrée...
«Direction active» et au système antiroulis actif qu’est le «Dynamic Drive». En proposant une large gamme de pneus de roulage à

La nouvelle bmw table des matières iconBmw press 8/2002 Page b mw 730d. Bmw 740d. Table des matières. 1...

La nouvelle bmw table des matières iconBmw media Information 9/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....
«visage à six yeux» du nouveau bmw x3 se démarque par de nouveaux phares ronds doubles

La nouvelle bmw table des matières iconBmw media Information 1/2006 Page L e coupé bmw z4 M. Table des matières....

La nouvelle bmw table des matières iconBmw media Information 11/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com