La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers








télécharger 12.34 Kb.
titreLa formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers
date de publication06.07.2017
taille12.34 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
LA FORMATION DES INFIRMIERS DIPLÔMÉS D’ÉTAT DANS LES INSTITUTS DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS
La réforme des études en soins infirmiers, cas de la France : La réforme Licence-Master-Doctorat (LMD)
Qu’est-ce que la réforme LMD ?

La réforme LMD pour « Licence-Master-Doctorat » désigne l’application au système de la construction de l’Espace de l’enseignement supérieur.

Elle s’inscrit dans le cadre de l’harmonisation des cursus d’enseignement supérieur ce nouveau schéma des études supérieures valables à travers l’Europe se caractérise par :

- une architecture des études fondée principalement sur trois grades : licence, master et doctorat ;

- une organisation des formations en semestres et en unités d'enseignement ;

- la mise en œuvre du système européen d'unités d'enseignement, dit « système européen de crédits Européen Crédit Transfert System (ECTS) ».

- la délivrance d'une annexe descriptive aux diplômes dite « supplément au diplôme » afin d'assurer, dans le cadre de la mobilité internationale, la lisibilité des connaissances et aptitudes acquises.
L’intégration du diplôme d’État d’infirmier dans le processus LMD

La réforme LMD concerne la filière de santé. Elle vise non seulement la formation médicale mais aussi paramédicale et les professions médio-techniques (laboratoire, imagerie médicale…). Depuis septembre 2009, les études d’infirmiers sont intégrées dans le cursus licence, master, doctorat.
L’universitarisation du cursus de formation des infirmiers se caractérise notamment par :

- un renforcement des savoirs scientifiques, qui favorisera une meilleure adaptation aux évolutions rapides que connaît le métier, facilitera les progressions de carrière et permettra à ceux qui le souhaitent de s’engager dans une poursuite d’études ;

- la présence d’enseignants chercheurs des universités dans les instances pédagogiques et leur participation aux enseignements scientifiques ainsi qu’aux jurys d’examens ;

- la reconnaissance d’un niveau bac + 3 au travers du grade de licence, ouvrant la voie à la poursuite d’études, notamment en master ;

- la délivrance de 180 crédits européens (ECTS).
La reconnaissance d’un grade de licence universitaire constitue la principale mesure du dispositif LMD, qui est le fruit d’un important travail dénommé « réingénierie des diplômes ». L’universitarisation des études d’infirmiers a été engagée sur la base d’un compromis, puisqu’elle maintient le diplôme professionnel tout en attribuant un grade de licence. Les étudiants en soins infirmiers qui sont inscrits en première année à compter de la rentrée 2009 se verront donc délivrer, conjointement au diplôme d’État, le grade de licence à partir de 2012.
Les enjeux de la réforme LMD – IFSI

- Modification des modalités d’organisation des IFSI

- Grade de licence octroyé aux infirmiers diplômés d’État :

La reconnaissance universitaire du grade de licence aux infirmiers diplômés d’État pose le problème de la rémunération, engendrant un surcoût important, tant dans la fonction publique hospitalière que dans le secteur privé.

Le relèvement du grade des infirmiers diplômés d’État dans le cadre du dispositif LMD, impose aux établissements de santé privés la révision de la classification conventionnelle de cette catégorie de personnel

L’impact direct et indirect de ces mesures a été évalué, dans le secteur privé lucratif, à plus de 300 millions d’euros

Les infirmiers qui exercent déjà auront le choix :

- soit de rester en catégorie B (mais dans un nouvel espace statutaire) et de conserver leur statut qui prévoit un droit à la retraite en raison de la pénibilité de leur travail à partir de 55 ans. Ils bénéficieront alors d’une revalorisation salariale faible (probablement moins de 5 %22)

- soit d’accéder au nouveau corps de catégorie A. L’âge légal de départ à la retraite rejoindrait alors le droit commun - 60 ans – mais les revalorisations salariales seraient bien plus intéressantes.

Ce changement de catégorie, associé à l’application du dispositif LMD s’accompagnant de revalorisations salariales, devrait coûter 600 millions d’euros par an à l’État.

Allongement des stages dans le cursus de formation des infirmiers

Conclusion

L’intégration de la formation des professionnels paramédicaux dans le processus LMD aura indéniablement une influence sur leur positionnement dans les établissements de santé. Les modèles hiérarchiques traditionnels, fondés sur le diplôme, seront bouleversés à court terme par la coexistence de professionnels de niveau licence, qui exerceront et seront encadrés par des professionnels au parcours différent.
Ref ;

Direction des Ressources Documentaires – Marie-Claire VIEZ,( 2010). La formation des infirmiers diplômés d’État dans les Instituts de formation en soins infirmiers

similaire:

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconInstitut de Formation En Soins Infirmiers

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconAnne Pietrasik Traductrice Interprète Médicale Fr. / Anglais
Relations interpersonnelles et soins infirmiers, inter-éditions, paru en août 1995

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconL’organisation d’un séminaire co-construit pourrait être assurée dans l’année
«institut hors les murs» assurant une formation continue (éventuellement diplômante) commune à plusieurs instituts d’urbanisme

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconDécret n° 2-93-602 du 13 Joumada 1 1414 (29 Octobre 1993) portant...

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconEducation / formation le projet des Socialistes
«formation initiale» et «formation tout au long de la vie». IL doit y avoir totale complémentarité

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconMaïlys Vie maritale, 1 enfant 95160 montmorency française 25 ans Formation et diplômes

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconIl reste quelques places pour les sessions de formation suivantes 
«expert auto» présenté par anea. Une première session (une quinzaine de places) devrait débuter au mois d'octobre à Paris. L'emploi...

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconRecherche de cofinancements auprès des différents acteurs de la formation...

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconRecherche de cofinancements auprès des différents acteurs de la formation...

La formation des infirmiers diplôMÉs d’État dans les instituts de formation en soins infirmiers iconRéunion nationale des Commissions Régionales de Formation
«formation» : B. Simonin, Maurice vidal, Adrien dodu, Gérard elizagoien, Pierre salaun, et Alain scolan








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com