Ce cours abordera les questions suivantes








télécharger 302.64 Kb.
titreCe cours abordera les questions suivantes
page1/5
date de publication06.07.2017
taille302.64 Kb.
typeCours
ar.21-bal.com > documents > Cours
  1   2   3   4   5


Chabbat I

Comprendre le but de notre vie
Je travaille pour Facebook, je suis photographe pour le National Geographic, ou j'étudie à la Sorbonne. Je suis juif. Je passe la semaine à enchaîner un projet après l’autre, me prépare pour les soirées du week-end qui arrivent – et tout cela se répète semaine après semaine. Il est possible que je sois tellement riche que je n’ai pas besoin de travailler. « Je suis un homme bien », voici les mots qui résument ma vie – j’aide chaque personne âgée que je rencontre dans la rue, je donne des millions pour éradiquer la pauvreté, l’illettrisme et la maladie dans le monde. Mais quel est le but de tout cela ? Pourquoi suis-je dans ce monde ?
Si je ne sais pas quels sont les buts ultimes de ma vie, j’ai loupé le coche. Alors comment voir les choses plus clairement ? C’est là où Chabbat intervient. Chabbat est un jour crucial dans la semaine qui nous permet de nous arrêter et de comprendre nettement la raison de notre présence sur terre.
Lorsque Chabbat arrive et que nous participons à son observance, ses repas festifs, ses chants, ses prières et tous types de plaisirs, nous nous rattachons à une idée des plus fortes et significatives du judaïsme. Chabbat est le fondement de la foi Juive. En l’observant, nous témoignons en essence que D.ieu a créé l’univers et qu’Il dirige et guide l’histoire de l’humanité.
Ce cours expliquera de quelle façon l’observance de Chabbat apprend et renforce les fondements de la foi Juive. Nous définirons également le concept de Chabbat ménou’ha : un repos physique profond et une expérience spirituelle résultant de l'interruption de toute mélakha, travail productif, et permettant d'apprécier les mitsvot spécifiques de ce jour (détaillées plus longuement dans le deuxième cours de Moracha sur Chabbat). Enfin, nous tenterons de discuter de l’impact profond que Chabbat a eu et continue d’avoir sur la vie du peuple Juif.
Ce cours abordera les questions suivantes :



  • Le week-end est pour moi synonyme de sport, internet et soirées : en quoi suis-je lié au Chabbat ?

  • Si je ne suis pas fatigué le Chabbat, pourquoi devrais-je me reposer ? Pourquoi ne pas simplement prendre un jour de congé lorsque j’ai besoin de recharger mes batteries ?

  • De quel travail récupérons-nous le Chabbat, appuyer sur l’interrupteur ?

  • Pourquoi Chabbat est-il le fondement de la foi et de la pratique Juive ? Pourquoi fait-il partie des Dix Commandements ?

  • Que signifie l’idée de Chabbat ménou’ha, cette sorte de repos réfléchi et cette expérience spirituelle ?

  • De quelle façon Chabbat est-il la clé du futur Juif ?


Plan du cours :
Introduction. Pourquoi ne pas faire une pause virtuelle de vingt-quatre heures chaque semaine ?
Chapitre I. Chabbat et les fondements de la foi Juive

Partie A. La Création du Monde

Partie B. La sortie d’Égypte
Chapitre II. Chabbat, jour de repos – quels sont ces « travaux » interdits ?

Partie A. La définition de mélakha

Partie B. Fin de la Création

Partie C. La mélakha, le michkan et pourquoi tous ces détails

Partie D. Le microcosme de l’univers
Chapitre III. Le concept de ménou’ha - repos

Partie A. La ménou’ha met fin à la création

Partie B. L’idée de ménou’ha

Partie C. L’âme supplémentaire de Chabbat
Chapitre IV. La conscience de Chabbat

Partie A. Le sentiment d’avoir un but et une fin

Partie B. La sensibilité spirituelle

Partie C. L’impact de Chabbat

Introduction. Pourquoi ne pas faire une pause virtuelle de vingt-quatre heures chaque semaine ?
Comme l’explique le Kouzari, le Judaïsme a introduit le monde à la semaine des sept jours universellement acceptée. Le couronnement de la semaine pour le peuple juif est le Chabbat – un jour de repos, de lien avec D.ieu et de renouvellement. Par la suite, d’autres cultures adoptèrent le principe du Chabbat en prenant un jour de congé hebdomadaire. De nos jours, avec l’avènement des moyens de communication électroniques, certains proposent même d’observer un « Chabbat laïque » afin de s’isoler de ces médias omniprésents qui s’immiscent dans tous les domaines de notre vie.
J’ai pris un vrai jour de congé cette semaine : ordinateurs éteints, portable dans mon sac de travail, téléphone de travail éteint. Je fus complètement déconnecté pendant vingt-quatre heures. La raison de ce changement était prédictible et naturelle. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. De retour d’un voyage en Europe il y a quelques mois, j’ai introduit ma carte de crédit dans la fente du téléphone de l’avion, vérifié mes mails et ait ainsi renoncé à l’un de mes deux derniers refuges.
A cet instant, le seul autre endroit où je pouvais fuir était dans mon sommeil. Mais j’avais pris l’habitude de poser mon ordinateur prés de mon lit afin de pouvoir lire mes mails à tout moment. J’avais appris comment transformer mon agenda électronique en modem afin d’avoir accès à Internet de mon ordinateur portable lorsque je voyageais. Bien sûr, j’utilisais aussi cet agenda de façon conventionnelle, l’allumant lorsque j’entendais un bip. Je suis accro à la technologie, mais après cette expérience dans l’avion, j’ai pris la décision d’y remédier. J’ai donc commencé à garder le « Chabbat laïque » - terme qui circulait dans les blogs – c'était un jour dans la semaine où je me libérais des écrans, sonneries et bips. Un jour ancien de repos mais aussi de soulagement.
Et comme l’on pouvait s’y attendre, dès lors que je commençai à m’intéresser à cela, je vis qu’il y avait d’autres personnes ressentant le besoin de se déconnecter, des personnes cherchant à se rattacher aux choses vraies plutôt qu’au monde virtuel. Nous avions besoin de ce système de vacances courtes mais vécues intensément, loin de ce marketing envahissant nos vies et de cette obligation pesante de rester constamment joignable. « Cela n’est pas étonnant, » affirme David Levy, professeur à l’école d’information de l’Université de Washington, « la situation actuelle est dramatique, » explique-t-il, ajoutant qu'il pèse ses mots. « Mener une vie agréable demande une sorte d’équilibre, un peu de calme. » (Tiré de « I Need a Virtual Break de Mark Bittman, nytimes.com, 2 Mars 2008.)
Pourquoi ne pas garder un « Chabbat laïque » ? Chaque personne sait ce qui lui convient le mieux et pourrait prendre le congé qu’elle désire conformément à ses besoins spécifiques et à son emploi du temps. Un docteur prendrait probablement le mercredi et un coiffeur le lundi. Et même si une situation urgente survenait dans la semaine, nous pourrions aller au bureau et nous prendre quelques jours de congé la semaine suivante pour compenser. Nos heures supplémentaires seraient peut-être même payées ! Si tel est le cas, pourquoi le peuple juif est-il si pointilleux sur le moment et la façon d’observer le Chabbat ?
Chapitre I. Chabbat et les fondements de la Foi Juive
Chabbat a révolutionné le monde. Le judaïsme nous enseigne que certains endroits (une synagogue par exemple) et objets (un rouleau de Torah) peuvent être imprégnés de sainteté. Cela s’applique également au temps. Mais c’est encore plus profond que cela. Comme nous le lirons dans le chapitre III, Chabbat est le but de la création ! En observant le Chabbat, nous proclamons que D.ieu a créé l’univers, nous a donné la Torah et est impliqué directement dans l’histoire du monde. Par conséquent, Chabbat atteste de l’essence du judaïsme et de la vie juive. L’importance de Chabbat est reflétée dans la Torah par son inclusion dans les Dix Commandements répétés à deux fois de reprise. La première fois nous apprend que D.ieu créa le monde en six jours et se reposa le Chabbat et la deuxième fois nous rappelle que D.ieu nous fit sortir d’Egypte.


1. Chemot (l’Exode) 20:2-14 – Chabbat est le quatrième commandement sur dix.

  1. Je suis l’Eternel ton D.ieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte.

  2. Tu ne reconnaîtras point les dieux des autres.

  3. Tu n’invoqueras point le nom de l’Eternel ton D.ieu en vain.

  4. Souviens-toi du jour du Chabbat pour le sanctifier.

  5. Honore ton père et ta mère.

  6. Tu ne commettras point d’homicide.

  7. Tu ne commettras point d’adultère.

  8. Tu ne voleras point.

  9. Tu ne rendras point de faux témoignage.

  10. Tu ne convoiteras point.

א) אָנֹכִי יְהֹוָה אֱלֹהֶיךָ אֲשֶׁר הוֹצֵאתִיךָ מֵאֶרֶץ מִצְרַיִם מִבֵּית עֲבָדִים:

ב) לֹא יִהְיֶה לְךָ אֱלֹהִים אֲחֵרִים עַל פָּנָי:

ג) לֹא תִשָּׂא אֶת שֵׁם יְהֹוָה אֱלֹהֶיךָ לַשָּׁוְא

ד) זָכוֹר אֶת יוֹם הַשַּׁבָּת לְקַדְּשׁוֹ:
ה) כַּבֵּד אֶת אָבִיךָ וְאֶת אִמֶּךָ

ו) לֹא תִרְצַח

ז) לֹא תִנְאָף

ח) לֹא תִגְנֹב

ט) לֹא תַעֲנֶה בְרֵעֲךָ עֵד שָׁקֶר:

י) לֹא תַחְמֹד


Partie A. La création du monde
La première phrase des Dix Commandements nous apprend que l’on observe le Chabbat car D.ieu se reposa le septième jour après avoir créé le monde en six jours.
1. Chemot 20:8-11 – Nous nous reposons car D.ieu se reposa après avoir créé le monde.

Souviens-toi du jour du Chabbat pour le sanctifier.
Tu travailleras pendant six jours et accompliras toutes tes tâches,
mais le septième jour est Chabbat pour l’Eternel ton D.ieu. Tu ne feras aucun travail. [Cela inclut] toi, ton fils, ta fille, ton esclave homme ou femme, ton bétail et l’étranger dans tes portes.
Car en six jours D.ieu a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils renferment, mais Il se reposa le septième jour. C’est pourquoi D.ieu bénit le Chabbat et le sanctifia.

זָכוֹר אֶת-יוֹם הַשַּׁבָּת לְקַדְּשׁוֹ

שֵׁשֶׁת יָמִים תַּעֲבֹד וְעָשִׂיתָ כָּל-מְלַאכְתֶּךָ

וְיוֹם הַשְּׁבִיעִי שַׁבָּת לַה' אֱלֹהֶיךָ: לֹא-תַעֲשֶׂה כָל-מְלָאכָה אַתָּה וּבִנְךָ וּבִתֶּךָ עַבְדְּךָ וַאֲמָתְךָ וּבְהֶמְתֶּךָ וְגֵרְךָ אֲשֶׁר בִּשְׁעָרֶיךָ.


כִּי שֵׁשֶׁת-יָמִים עָשָׂה ה' אֶת-הַשָּׁמַיִם וְאֶת-הָאָרֶץ אֶת-הַיָּם וְאֶת-כָּל-אֲשֶׁר-בָּם וַיָּנַח בַּיּוֹם הַשְּׁבִיעִי; עַל-כֵּן בֵּרַךְ ה' אֶת-יוֹם הַשַּׁבָּת--וַיְקַדְּשֵׁהוּ. 


De quelle manière notre observance de Chabbat aujourd’hui est-elle liée avec un événement si lointain ?
2. Ramban (Na’hmanide), ibid. – Se souvenir de Chabbat nous fait prendre conscience que le monde a un créateur.

C’est une mitsva de se souvenir constamment de Chabbat chaque jour afin de ne pas l’oublier ni de le confondre avec un autre jour. En s’en souvenant, nous sommes toujours conscients de la Création, à chaque instant, et nous reconnaissons que le monde a un Créateur…C’est un fondement principal de la foi en D.ieu.

שהיא מצוה שנזכור תמיד בכל יום את השבת שלא נשכחהו ולא יתחלף לנו בשאר הימים, כי בזכרנו אותו תמיד יזכור מעשה בראשית בכל עת, ונודה בכל עת שיש לעולם בורא ... וזה עיקר גדול באמונת האל:


3. Ramban, Beréchit (Genèse) 26:5 – L’observance de Chabbat équivaut à toute la Torah. L’objectif de la Torah est la reconnaissance de D.ieu et Chabbat souligne le fait que D.ieu créa le monde.

Chabbat équivaut à la Torah entière, car son observance témoigne de la Création.

מפני [ששבת] שהיא שקולה ככל התורה כולה (ירושלמי ברכות פ"א ה"ה), שהיא מעידה על מעשה בראשית:


4. Le Chabbat, Rav Arié Kaplan, NCSY, NY, 1974, p. 12 – L’observance de Chabbat exprime notre foi en D.ieu.

La traduction du mot foi en hébreu est émouna (אמונה). Cela provient de la même racine que ouman – artisan. La foi ne peut être séparée de l’action. Mais par quel acte spécifique exprimons-nous notre foi en D.ieu comme étant le Créateur ?

Le seul acte rituel exprimant cela est l’observance de Chabbat.


Partie B. La sortie d’Egypte.
Comme la source ci-dessus l’explique clairement, observer Chabbat rappelle l’acte de Création de D.ieu et est donc un moyen pour nous de montrer notre foi en D.ieu. Mais la Torah affirme également que Chabbat rappelle la sortie d’Egypte. Que vient ajouter cet aspect de Chabbat à la mitsva ?
1. Devarim (le Deutéronome) 5:12-15 – Dans la répétition des Dix Commandements, Chabbat est cité dans le contexte de la sortie d’Egypte.

Observe le Chabbat pour le sanctifier, comme l’Eternel ton D.ieu te l’a ordonné…Tu te souviendras que vous étiez esclaves en Egypte et que l’Eternel ton D.ieu t’as fait sortir d’une main puissante et d’un bras étendu. C’est pour cette raison que l’Eternel ton D.ieu t’a ordonné de garder le Chabbat.

ששת ימים תעבד ועשית כל מלאכתך ... וזכרת כי עבד היית בארץ מצרים ויצאך יקוק אלהיך משם ביד חזקה ובזרע נטויה על כן צוך יקוק אלהיך לעשות את יום השבת:



Pourquoi Chabbat est-il associé à l’injonction de se rappeler de l’esclavage en Egypte ? Comment cela vient-il compléter la première raison expliquant l’ordre d’observer le Chabbat – le repos de D.ieu après avoir créé le monde ?
2. Rambam (Maïmonide), Moré Nevou’him (Guide des Egarés) 2:31 – Chabbat confirme l’existence de D.ieu en rappelant la Création et nous aide également à apprécier notre état d’hommes libres en rappelant la sortie d’Egypte.

Deux raisons distinctes expliquent ce commandement en rapport avec deux objectifs différents. Dans les Dix Commandements [de Chemot], on donne la raison suivante pour différencier le Chabbat : « Car en six jours [D.ieu créa le monde etc.]. » Mais dans Devarim, la raison est : « Tu te souviendras que vous étiez esclaves en Egypte…C’est pour cette raison que l’Eternel ton D.ieu t’a ordonné de garder le Chabbat. »
Cette différence s’explique aisément. Plus haut, on cite la cause de l’honneur et de la distinction de Chabbat : « C’est pourquoi, l’Eternel bénit le Chabbat et le sanctifia » (Chemot 20:11) et la cause de cela est : « Car en six jours, » etc. 
Mais le fait que D.ieu nous donna le Chabbat et nous ordonna de le garder est la conséquence de notre esclavage en Egypte : nous ne pouvions décider à quel moment travailler ni ne pouvions nous reposer.
Ainsi, D.ieu nous a ordonné de nous abstenir de travailler le Chabbat et de nous reposer pour deux raisons : (1) afin que l’on approuve la Création qui démontre nettement l’existence de D.ieu et (2) afin que l’on se souvienne de la bonté de D.ieu qui nous a sauvés de l’esclavage d’Egypte.

וכבר באו בזאת המצוה שתי עלות מתחלפות מפני שהם לשני עלולים מתחלפים, וזה שהוא אמר בעלת הגדיל השבת בעשרת הדברות הראשונות, אמר, כי ששת ימים עשה וגו', ואמר במשנה תורה וזכרת כי עבד היית במצרים וגו' על כן צוך ה' אלהיך וגו',

וזה אמת, כי העלול במאמר הראשון הוא כבוד היום והגדילו כמ"ש, על כן ברך ה' את יום השבת ויקדשהו, זהו העלול הנמשך לעלת כי ששת ימים וגו'.


אמנם תתו לנו תורת השבת וצוותו אותנו לשומרו הוא עלול נמשך לעלת היותנו עבדים במצרים, אשר לא היינו עובדים ברצוננו ובעת שחפצנו ולא היינו יכולים לשבות,
וצונו בתורת השביתה והמנוחה לקבץ ב' הענינים, האמנת דעת אמתי, והוא חדוש העולם המורה על מציאות השם בתחלת המחשבה ובעיון הקל, וזכור חסדי השם עלינו, בהניחנו מתחת סבלות מצרים.



Comment le fait que D.ieu créa le monde et nous fit sortir d’Egypte il y a 3500 ans influence t-il notre vie d’aujourd’hui ?
3. Ramban, Devarim 5:15 – Réaliser que D.ieu a supervisé la sortie d’Egypte nous fait prendre conscience qu’Il est également personnellement impliqué dans le déroulement de notre journée.

Si tu as un quelconque doute à savoir si Chabbat témoigne de la Création de D.ieu, de Sa volonté et de Sa force, essaie de te souvenir de ce que tes propres yeux ont vu : la sortie d’Egypte. Elle te sert de preuve et de souvenir. Chabbat nous rappelle la sortie d’Egypte et la sortie d’Egypte nous rappelle Chabbat, car lorsque nous nous souvenons [de la sortie d’Egypte], nous nous concentrons sur le fait que D.ieu est à l’origine de tous ces miracles et nous nous demandons si tout s’est produit selon Sa volonté étant donné que c’est Lui qui a tout créé.

אם יעלה בלבך ספק על השבת המורה על החדוש והחפץ והיכולת תזכור מה שראו עיניך ביציאת מצרים שהיא לך לראיה ולזכר. הנה השבת זכר ליציאת מצרים, ויציאת מצרים זכר לשבת כי יזכרו בו ויאמרו השם הוא מחדש בכל אותות ומופתים ועושה בכל כרצונו, כי הוא אשר ברא הכל במעשה בראשית…


Par conséquent, en gardant le Chabbat, nous reconnaissons D.ieu comme le Créateur du monde et le Dirigeant des affaires quotidiennes de l’humanité.


Points clés du chapitre I :


  • La Torah nous enseigne que Chabbat a pour but de nous rappeler la Création de D.ieu, notre repos symbolisant Son repos.




  • En observant le Chabbat, nous exprimons notre foi en la Création et en l’existence de D.ieu.




  • Chabbat nous rappelle également la sortie d’Egypte. Cet aspect de Chabbat nous permet d’apprécier notre liberté et renforce notre foi en D.ieu pas uniquement comme le Créateur mais aussi comme le Dirigeant de ce monde.


Chapitre II. Chabbat, jour de repos – quels sont ces « travaux » interdits ?
Nous avons l’ordre de nous reposer le Chabbat, mais quel est le sens de cela exactement ? Nous avons l’interdiction de travailler, mais de quel travail s’agit-il ? Est-ce si difficile d’appuyer sur un interrupteur ? Pourquoi ne pas tout simplement déguster un repas de Chabbat au bureau et se remettre ensuite au travail ? Voici un exemple qui pourrait illustrer cela :
Un rédacteur en chef passait ses nuits entières de vendredi au bureau à enchainer les réunions. Sa femme et ses trois enfants venaient donc au bureau chaque semaine, réquisitionnaient une petite salle de conférence et prenaient leur repas de Chabbat en privé. « Personne ne s’opposait à cela. Les enfants se comportaient bien dans l’ensemble et mon lieu de travail devenait ainsi plus chaleureux,» affirme le rédacteur. (Mélinda Beck, New Strategies Might Help You Get Home for Dinner, Wall Street Journal, 1er Mars 2000.)
La définition juive de travail dans le contexte de Chabbat ressemble peu à la définition répandue de ce terme. Le « travail » interdit pendant Chabbat est appelé « mélakha » dans la Torah. Dans ce chapitre, nous expliquerons le sens de ce mot et comment il s’accorde avec l’idée de repos le Chabbat.
  1   2   3   4   5

similaire:

Ce cours abordera les questions suivantes iconLe cours abordera les points suivants
«combustion avancée» fait suite à ce cours «combustion»; son objectif est d’approfondir certains sujets pour apporter des connaissances...

Ce cours abordera les questions suivantes iconTranslation
«recul», physiquement, on ne voit plus les mots, mais l’architecture du passage, la façon dont ce dernier a été construit, ce qui...

Ce cours abordera les questions suivantes iconRéponse de Daniel Fauré
«mini-sondage» pour recueillir un maximum d’opinions. J’ai donc envoyé aux professionnels avec lesquels j’ai des échanges réguliers...

Ce cours abordera les questions suivantes iconDébat sur le thème «La forêt française en questions»
«La forêt française en questions», organisé à la demande du groupe Les Républicains

Ce cours abordera les questions suivantes iconCours : Les anciens voire très anciens : éducation préscolaire Les...
«kindergarden», avec une pratique éducative mais pas scolaire, avec un taux de fréquentation d’environ 50% à 6 ans. Mais pourquoi...

Ce cours abordera les questions suivantes iconAu cours des prochaines semaines vous découvrirez une civilisation...

Ce cours abordera les questions suivantes iconQuestions clés sur la sécurité
«cloud computing» et des principes de base de la sécurité du nuage. Son but n'est pas de répondre à toutes les questions relatives...

Ce cours abordera les questions suivantes iconRéaliser les actions suivantes

Ce cours abordera les questions suivantes iconLe manuel contient les sections suivantes

Ce cours abordera les questions suivantes iconNote : Inclure les options appropriées parmi les suivantes








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com