Association les Amis du Golfe du Morbihan








télécharger 79.96 Kb.
titreAssociation les Amis du Golfe du Morbihan
date de publication08.07.2017
taille79.96 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos


Association les Amis du Golfe du Morbihan


Association agréée par arrêté préfectoral pour la protection de l'environnement

dans le cadre des 20 Communes riveraines du golfe du Morbihan

Rue de la chapelle Locmiquel 56870 Baden  02 97 57 11 54

http://www.amisdugolfedumorbihan.com amisdugolfedumorbihan@laposte.net






Lettre aux adhérents n°31 JANVIER 2009


Chers adhérents,     "Amis du Golfe du Morbihan", 
L’année 2008 nous aura réservé de bien mauvaises surprises, tant au plan financier puis économique et social qu’environnemental, avec les conséquences de plus en plus perceptibles du réchauffement climatique. L’année 2009 ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices : la crise, malheureusement, devrait continuer à sévir. Si, du moins, elle pouvait faire prendre conscience à nos décideurs de la nécessité de faire émerger, enfin, un développement durable : juste équilibre entre les conditions sociales, économiques et environnementales….
C’est déjà dans ce nouvel esprit que certains responsables oeuvrent en faveur du littoral breton et du Golfe du Morbihan en particulier : la Charte des espaces côtiers bretons commence à être co-signée par les départements et les communes, le projet de PNR pour le Golfe est toujours d’actualité, un SCOT est en préparation sur la presqu’île de Rhuys. Quant à la mise en œuvre du Schéma de Mise en Valeur de la Mer, les commissions de suivi se réunissent plus ou moins régulièrement depuis deux ans sans que l’on puisse encore véritablement percevoir des résultats très concrets…Il ne faut pas se voiler la face, des résistances de la part de certains élus et professionnels, des passivités voire des complaisances de certaines administrations ne contribuent pas à avancer sur certains sujets aussi rapidement que souhaité.
Quant à votre association, elle s’est efforcée d’être aussi présente que possible, faisant preuve de vigilance sur certains dossiers en intervenant auprès des élus, participant aux réflexions en cours, parvenant quelquefois à interpeler l’opinion au travers de la presse locale. Vous avez eu régulièrement connaissance des principales actions engagées à travers la lettre aux adhérents ainsi que par le site internet qui a été profondément réactualisé et que je vous invite à consulter périodiquement.
Tout au long de l’année 2009, nous continuerons d’être à vos côtés pour veiller sur la qualité de vie et l’écosystème du Golfe. Le fil conducteur en est déjà tracé au travers du plan d’action des Amis du Golfe du Morbihan ( PAGM) dont les grandes lignes sont d’ores et déjà définies et orientées dans un premier temps vers la démonstration des insuffisances du SMVM et des Administrations concernées. Ce diagnostic débouchera bien entendu, le moment venu, vers des propositions concrètes.
Bonne et heureuse année 2009 à toutes et à tous.

Le Président

Jean-Claude Provost



Une date à inscrire sur votre nouvel agenda2009 :

le vendredi 17 juillet 2009, à 20h30 à Baden,

Assemblée générale de votre association.


VOTRE QUALITE DE VIE CONTRARIEE PAR DES NUISANCES OU POLLUTIONS DIVERSES :

Nous avons adressé un rappel au règlement aux pouvoirs publics
Votre qualité de vie est régulièrement perturbée par des nuisances et des pollutions de tous ordres, notamment celles générées par les transports et utilisations intensives d’engins équipés de moteurs thermiques : connaissez-vous les dispositions de l’article L 2213-4 du code général des collectivités territoriales qui permettent aux maires de tenter d’y remédier ?
«  Le Maire peut , par arrêté motivé, interdire l’accès de certaines voies ou de certaines portions de voies ou de certains secteurs de la commune aux véhicules dont la circulation sur ces voies est de nature à compromettre soit la tranquillité publique, soit la qualité de l’air, soit la protection des espèces animales ou végétales, soit la protection des espaces naturels, des paysages ou des sites ou leur mise en valeur à des fins esthétiques, écologiques, agricoles, forestières ou touristiques.

Dans ces secteurs, le Maire peut, en outre, par arrêté motivé, soumettre à des prescriptions particulières relatives aux conditions d’horaires et d’accès à certains lieux et aux niveaux sonores admissibles les activités s’exerçant sur la voie publique, à l’exception de celles qui relèvent d’une mission de service public.

Ces dispositions ne s’appliquent pas aux véhicules utilisés pour assurer une mission de service public et ne peuvent s’appliquer d’une façon permanente aux véhicules utilisés à des fins professionnels de recherche, d’exploitation ou d’entretien. »
Ces dispositions semblent peu connues notamment des élus locaux chargés de les appliquer dans leurs communes. Suite à des plaintes de plusieurs adhérents contrariés dans leur vie au quotidien par des nuisances sonores ou olfactives, votre association a pris l’initiative d’écrire au Préfet du Morbihan pour lui rappeler l’existence de cet article et les possibilités qui seraient ouvertes par son éventuelle application. Dans un souci de transparence, une copie de ce courrier a également été transmise aux maires des 20 communes riveraines du Golfe du Morbihan.

Si vous êtes confronté par ce type de nuisances, n’hésitez pas à saisir votre Maire et à le mettre devant ses responsabilités sur la base de l’article L 2213-4 du code des collectivités territoriales.

Soyez également des témoins attentifs : faites –nous part de vos constatations en nous adressant des photos, des descriptifs précis soit par e-mail soit par courrier.

Les constructions illégales : une dérive inquiétante …. ?



Ces derniers temps l’association a été alertée à plusieurs reprises sur le comportement quelque peu désinvolte de certains propriétaires à l’égard des règles d’urbanisme qui s’imposent pourtant à tous sans exception aucune.
Espérant, peut-être, passer au travers d’un contrôle ou pariant sur l’absence de réactions du voisinage même si parfois la gêne est patente, les cabanons, abris de jardins, piscines couvertes d’une superficie significative commencent à fleurir sur certains territoires parfois proches du littoral sans qu’une déclaration préalable de travaux ou demande de permis de construire n’aient été déposées en mairie. Il convient de souligner que le littoral du Golfe est classé et que l’avis de l’architecte des Bâtiments de France est, au surplus, nécessaire !
Nous observons, qu’étant pris la main dans le sac, les propriétaires tentent alors d’obtenir la régularisation de leur projet le plus souvent déjà réalisé ou du moins bien avancé et trouvent parfois une certaine mansuétude de la part des municipalités mises devant le fait accompli…
Nos échanges avec les mairies concernées par deux dossiers semblent le confirmer. Même si on peut comprendre parfois leur position, car de telles affaires ne sont pas toujours aisées à gérer, il ne faudrait pas cependant que l’absence systématique d’une action coercitive, pouvant aller jusqu’à une condamnation à démolir l’édifice illégal, soit interprétée comme un signe de faiblesse et puisse être une incitation à agir en toute impunité.

La saisine d’un tribunal correctionnel par un maire assortie d’une demande de condamnation à démolir aurait certainement un caractère exemplaire et ferait réfléchir, car on ne devrait pas pouvoir porter atteinte aux paysages et à l’environnement des autres, en toute impunité.

Espérons qu’un élu saura oser un jour….
Si le hasard vous conduit à constater une construction en cours proche du littoral du Golfe qui vous paraît illégale n’hésitez pas à contacter l’association. C’est par une vigilance de tous les instants que l’on parviendra peut-être à contrarier efficacement ces comportements répréhensibles.

quoi de neuf sur votre site internet ?



Grâce aux contributions des uns et des autres votre site internet a pris un nouveau visage au cours de ces derniers mois. Nous nous efforçons de le mettre périodiquement à jour et de suivre l’actualité au travers de la rubrique » les actualités du mois «.Ce site ne peut évoluer sans vous : n’hésitez donc pas à nous faire parvenir vos contributions, elles seront toujours examinées avec beaucoup d’intérêt.
Vous découvrirez, en ce moment, un diaporama intitulé «  les problèmes rencontrés sur le Golfe du Morbihan : un exemple parmi d’autres sur une partie du littoral badenois  ». Pour le découvrir il suffit de cliquer sur le bouton « diaporama anse de BADEN » en bas de la première page du site ou en bas de la page « actu du mois ».

forum sur le tourisme durable dans le golfe du morbihan,


organisé par le SIAGM porteur du PNR le 6 novembre 2008 à l’île Berder, Larmor-Baden.
L’objet de ce forum était de s’interroger sur l’avenir du tourisme dans le GDM et d’apporter ensemble des pistes d’action pour aller dans le sens d’un tourisme respectueux du territoire, qui intègre bien l’aspect culturel et patrimonial ainsi que la population locale. Il n’est pas en contradiction avec un développement économique nécessaire. Il a réuni plus de 200 participants dont une quarantaine d’élus. Votre association était représentée par Jean-Claude Provost, Jean-Yves Guyomar, Marie-Madeleine et René Granger.
Deux chiffres à retenir : 160000 lits (autant que d’habitants)/ 2 millions de visiteurs /an
Peut-être sommes-nous à la fin d’un cycle : le tourisme est mangeur d’espace ; nous devons réfléchir à un tourisme durable c’est à dire ayant un développement plus équilibré, ne mettant pas en cause le bien être des habitants et respectueux de la nature, un tourisme plus doux qui s’étale dans le temps et dans l’espace (au-delà du littoral).

Le tourisme durable sera au cœur du PNR : ainsi une charte de bonne conduite vient d’être signée avec les organisateurs de plongées sous-marines aux alentours de l’île Longue.
Le PNR sera un fort atout pour la compétitivité du tourisme : se pose la question de la gestion des flux et de la nécessité de concilier le développement touristique avec la protection des patrimoines naturels et touristiques.

Le compte-rendu intégral de cette journée peut-être consulté sur le site du SIAGM : www golfe-morbihan.fr


le point sur le projet de pnr autour du golfe du morbihan


.mais où en est actuellement le projet de Parc naturel régional autour du Golfe du Morbihan ?
Jean-Claude Provost et Jean-Yves Guyomar ont été reçus le 8 décembre 2008 par Joël Labbé, maire de Saint-Nolff, en qualité de président du SIAGM.
Etaient également présents des représentants de l’association «  les Amis du PNR ».

Notre demande d’entretien avait deux objectifs :

  • mieux faire connaître votre association auprès des responsables du SIAGM

  • faire le point sur l’avancement du projet de PNR


M. Labbé a entrepris un programme de contacts et de présentations du projet auprès des différentes collectivités territoriales concernées. Une très grande majorité d’élus y sont favorables même si quelques-uns demeurent encore très hésitants. Le président du SIAGM ne désespère pas de les convaincre car il recherche avant tout le consensus. Il espère pouvoir présenter la dernière version du projet au Conseil National de Protection de la Nature avant la fin du premier semestre.
Les deux associations ont, bien entendu, proposé leurs services pour supporter le projet mais, en ce qui concerne AGM, avec le souci de demeurer totalement à l’écart de la propre action du SIAGM.
Plus particulièrement, notre association a rappelé que si la charte prévoit de maintenir les chantiers ostréicoles le long du littoral en favorisant les aménagements des abords des chantiers, elle prévoit en contrepartie de réaliser un diagnostic des chantiers (assainissement, hydrocarbures, déchets…)
A ce titre nous avons indiqué que nos constatations actuelles justifiaient amplement une telle action et qu’il faudrait également évoquer le problème des déversements (pour lesquels rien n’est prévu dans le SMVM), ainsi que les nuisances sonores et paysagères dues aux chantiers ostréicoles proches des zones urbaines.
A l’occasion de la présentation des vœux du SIAGM le 15 janvier à laquelle votre association était présente, M. Labbé a justifié la nécessité du PNR par l’existence d’un territoire reconnu pour sa qualité mais aussi son caractère sensible ; «  ça ne veut pas dire que le projet veut mettre le territoire sous cloche. Les potentialités d’urbanisation demeurent suffisantes pour permettre son développement »Depuis la délibération prise le 18 décembre dernier par le Conseil régional de Bretagne, il n’y a plus d’obstacle juridique à ce que la Communauté d’Agglomération de Vannes puisse également se prononcer. Il a souligné que dans un sondage effectué par le Mensuel du Golfe 75% de la population était favorable au projet. Il s’est montré à nouveau optimiste et ne désespère pas, si le projet est validé par le CNPN, d’engager l’enquête publique en fin d’année 2009.

Par ailleurs, il veut faire de l’île d’Ilur (37ha) un lieu exemplaire de développement durable et a indiqué que le projet de PNR, en association avec l’Université de Bretagne Sud, a été désigné pour représenter la France au programme européen IMCORE. Ce projet de partenariat a pour objet de promouvoir un développement durable par rapport à l’impact des changements climatiques sur le littoral de l’Europe du Nord-Ouest.
PROJET DE ZAC A LARMOR-BADEN
La municipalité vient d’engager une concertation en vue d’examiner la faisabilité de la création d’une future ZAC.

Elle a créé trois ateliers : Paysage/Biodiversité, Formes urbaines/Energie, Déplacements/services publics-espaces publics. Votre association s’est inscrite au premier atelier. Si des adhérents concernés par cette étude ont des idées sur les différents sujets, merci de nous contacter très rapidement afin d’en assurer le relais auprès de ces ateliers.

Entretien auprès du nouvel administrateur des affaires maritimes de vannes ( Mr Jean Toulliou) le 14 janvier 2009: étaient présents JC Provost, JY Guyomar, G .Bardon et Y. Guillemot.

De nombreux sujets ont été évoqués, notamment sur :


  • les conditions de navigation dans le Golfe : Nous avons regretté que la plaquette éditée par les AM sur la sécurité en mer ne fasse pas mention des règles élémentaires à respecter pour éviter des abordages en mer.

  • l’évolution des conditions d’exercice de la conchyliculture dans le GdM avec leurs conséquences sur le DPM, le domaine terrestre, le cahier des charges de la profession, l’impact socio économiques par rapport aux activités concurrentes.


On assiste à un déséquilibre de l’utilisation du Golfe entre le Sud ouest et le Nord est, ce qui entraîne dans la première, la zone la plus exploitée un rétrécissement des espaces navigables et un accroissement très sensible des conflits d’usage..
Nous avons regretté « la composition actuelle de la Commission d’attribution des Concessions » (ces commissions ne comprennent que de représentant des professionnels et des administrations) ainsi que les conditions de mise en œuvre des enquêtes publiques dans les mairies et notamment la nécessité de prendre rendez-vous aux AM pour prendre connaissance du dossier complet. Nous avons appris que le décret de 1983 est en cours de révision et qu’un nouveau décret devrait sortir d’ici quelques mois. Ce dernier intégrerait la participation des associations environnementales dans les commissions qui débattent des affectations/attributions des espaces conchylicoles.
La nécessité de réaliser un balisage « a minima » des parcs dans certains espaces de navigation, est admise, mais le manque de moyens financiers fait obstacle à sa concrétisation.
Entre autres sujets, nous avons également évoqué les déversements importants et continus de coquillages morts effectués par quelques ostréiculteurs à proximité de leurs bâtiments, ou concessions et modifiant les paysages voire les courants. Nous avons eu confirmation que de tels déversements ne sont pas autorisés. Avant d’agir pour tenter de mettre un terme à de tels agissements il nous faut identifier, sans ambigüité, l’autorité responsable des mesures de police à mettre en œuvre: le maire, l’Administration concernée ?





A l’issue de cet entretien cordial et constructif, M.Toulliou nous a remis une très belle plaquette sur la Réserve nationale de chasse et faune sauvage éditée par l’ONCFS contenant notamment une carte indiquant les différentes zones de protection de la faune.
LE SAVIEZ-VOUS ? L'écosystème du Golfe est une nouvelle fois victime de l'immigration clandestine!!!!!
Après le baccharis et l’ibis du Nil, c’est maintenant un crabe vert à pinceaux japonais, et une algue rouge d’origine asiatique qui s’installent dans le Golfe. Une autre algue, de couleur brune, le Wakamé, est également abondante à la pointe de Locmiquel. Ces trois espèces peut être introduites frauduleusement ont été découvertes par un ex-chercheur universitaire le Pr.Leroux. Il en est, très préoccupé car elles sont en cours d’installation, ett estime à environ 30 le nombre d’espèces étrangères à l’écosystème du Golfe découvertes depuis 50 ans ! Nous avons pris contact avec ce professeur car, il souhaite qu’on le prévienne par e-mail ( auguste.le-roux@wanadoo.fr) de la découverte de tout nouvel indice. A cet effet, il doit nous transmettre des photos de ces espèces avec une courte description que vous pourrez découvrir sur le site internet dans la « rubrique » faune ». Merci d’avance de participer à ces recherches et de contribuer ainsi, même modestement, à la sauvegarde de l’écosystème du Golfe.

l’actualite en bref…..


Chantier ostréicole de Toulvern à Baden ( suite du feuilleton ) : Par un arrêt du 29 juillet 2008, la CAA de Nantes a , comme dans son précédent jugement, confirmé une nouvelle fois la validité du retrait de permis de construire en l'absence d'une enquête publique préalable. L'entreprise a introduit un nouveau recours devant le Conseil d'Etat le 20 novembre 2008.


Jean-Yves Guyomar a participé à Rennes le 12 décembre 2008 à une journée d’études sur «  la gouvernance du littoral » animée par des chercheurs - universitaires. Le fil conducteur des conférences est principalement la nécessité de mettre en œuvre la pluridisciplinarité voir l’interdisciplinarité (en évitant de simples juxtapositions des apports de chaque spécialité scientifique) dans le cadre de la gestion concertée des zones côtières.
Le nouveau SDAGE (Schéma départemental d'Aménagement et de Gestion de l'Eau), arrêté en novembre 2007,avait inexplicablement retiré le SAGE du bassin versant du Golfe du Morbihan du groupe des SAGE prioritaires alors que le Préfet, à l’occasion de la réunion d’une commission de suivi du SMVM, avait un peu plus tôt annoncé sa création. Afin de soutenir l’initiative de la FAPEGM dans son action, nous avions adressé un courrier au président de l’agence de l’eau Loire-Bretagne pour demander le rétablissement de son caractère prioritaire.
Le Comité de bassin Loire-Bretagne après avoir soutenu qu’il était moins urgent que d’autres a, dans sa réunion du 4 décembre 2008, fini par reconnaître le caractère indispensable du SAGE du golfe du Morbihan. D’après des informations récentes obtenues par la FAPEGM, le président du SIAGM a demandé au Préfet de lancer le SAGE du Golfe et le Préfet consulterait actuellement les collectivités locales concernées car leur accord est nécessaire.
Au cours de l’assemblée générale de la FAPEGM (Fédération des Associations de Protection de l’Environnement du Golfe du Morbihan) du 10 janvier 2009, notre association a été élue membre de son Conseil d’Administration.
Une nouvelle carte marine du Golfe vient de paraître : éditée par le SHOM, attendue depuis plusieurs années, elle devrait satisfaire les navigateurs même si certains espéraient encore mieux.

Plus détaillée, le cadastre conchylicole est notamment représenté et une plus grande précision est apportée aux profondeurs d’eau.

A l’occasion de notre entretien avec le nouvel administrateur des Affaires maritimes nous lui avons indiqué que la poursuite des prélèvements de sédiments et déversements de déchets hors concessions risque de mettre rapidement à mal, dans certains endroits, l’exactitude des informations contenues dans la nouvelle carte marine notamment au regard de la profondeur des eaux. Ces infractions, connues des Administrations sont la démonstration que l’élaboration du SMVM n’a pas réellement pris en compte ni la prospective, ni les moyens, ni les outils de gestion, financiers et de police nécessaires pour veiller à la bonne application des règles édictées.

notre fil conducteur pour l’annee 2009 : l’elaboration du plan d’action de l’association, le P.A.G.M.



Ce plan d’action devra être une sorte de Schéma Directeur dans lequel doit s'inscrire de manière cohérente chacune des actions que notre association aura à conduire sur un sujet déterminé, à Moyen et Long Terme. Un groupe de travail a d’ores et déjà défini les grandes lignes du schéma en précisant les thèmes sur lesquels nous souhaitons agir, les enjeux qui s’y rattachent et les objectifs à atteindre.
Partant d’une évaluation de la situation actuelle, des évolutions récentes et de l’impact des recommandations du SMVM, notre réflexion s’efforcera de transcrire l’attente de nos adhérents et des populations des 20 communes riveraines du Golfe. Après avoir mesuré les écarts entre le constat et les attentes, nous nous proposons de faire des suggestions d’actions concrètes, dont la faisabilité et les modalités de mise en œuvre feront également l’objet d’une analyse rigoureuse.
Cette méthodologie devrait faciliter la mise à jour et permettre de traiter  de manière exhaustive chaque thème de notre plan d'action.... pour mieux coller à l'actualité, voire l'anticiper ...

 

Une telle démarche pour les principaux thèmes de chaque domaine, pourrait conduire à envisager une révision des modalités de suivi de ce SMVM qui dans sa forme actuelle donne le sentiment de ne pas répondre aux réels problèmes rencontrés dans le du Golfe du Morbihan (trop d’intérêts divergents entre les différents acteurs des commissions de suivi).

 

Le but de notre démarche doit être de créer un fonds commun de réflexion sur l’ensemble des sujets, c’est-à dire de créer une boîte à outils dans laquelle on pourra puiser en fonction des sujets d’actualités.
C’est un vaste chantier qui démarre et qui va mobiliser beaucoup d’énergie ; il faut prévoir la constitution d’au moins 3 groupes de travail :

-1er groupe : « l’urbanisation » 

-2è groupe : « cultures marines et activités nautiques », par l’actuel groupe de travail »Mer »

-3è groupe : « le tourisme »
Si, vous pensez avoir des compétences et/ou des appétences en matière d’urbanisation et de tourisme, vous êtes, bien entendu, bienvenus pour participer à cette réflexion de longue haleine. A minima, n’hésitez pas à nous apporter vos contributions ou au moins vos témoignages.
Tout le monde a bien conscience de l’ampleur de la tâche et de la nécessité, de définir des priorités. En toute logique, et afin d’être en cohérence avec le cœur de notre action, le 1er thème retenu porte donc sur«  les activités nautiques et les accès à la mer ». Cette première approche servira également de prototype, ou d’exemple pour l’élaboration des thèmes suivants, et favoriser ainsi une conduite rationnelle et efficace des travaux de chaque groupe.


Cette démarche nous rappelle également la nécessité de continuer à œuvrer pour l’intégration des plages dans le SIG et de procéder à une réactualisation de notre document par des photographies des abords des principaux sites.

ADHESIONS – COTISATIONS 2009 : C’EST LA PERIODE DE RENOUVELLEMENT DES ADHESIONS ET DE LA RECHERCHE DE NOUVEAUX ADHERENTS


L’Assemblée Générale a maintenu à l’unanimité le montant de la cotisation annuelle de base à 8 euros par personne pour l’année 2009. Elle est due pour l’année civile. Merci d’avance de continuer à nous soutenir par votre cotisation. Grâce à votre participation l’association peut agir en toute liberté et faire face à ses coûts de fonctionnement qu’elle essaye de limiter le plus possible. Votre participation est aussi la marque de l’intérêt que vous portez à l’avenir de ce Golfe du Morbihan qui nous est tous cher alors qu’il doit faire face à des enjeux fondamentaux qui détermineront de manière irréversible ce que sera pour les prochaines générations la qualité de vie et de l’écosystème dans cet espace fragile .
Les effectifs de l’association continuent de se situer au-delà de 300 cotisants ce qui doit la maintenir parmi une des associations les plus importantes de la région vannetaise, du moins dans le domaine de l’environnement.
Néanmoins sa pérennité dépend de vous tous, A.G.M. qui a entamé sa deuxième décennie d’existence, ne pourra continuer à peser que si elle parvient à maintenir son élan. Pour ce faire elle a encore besoin de se renforcer et de se renouveler. Le rôle de chacun d’entre vous est à ce titre déterminant.
Soyez donc un militant. N’hésitez pas à faire connaître votre association autour de vous et à convaincre certains de nous rejoindre y compris et en particulier les jeunes que l’on souhaiterait un peu plus nombreux en son sein. Plus le nombre d’adhérents progressera, plus nous serons acceptés comme interlocuteurs et pris en considération par les décideurs de l’avenir du Golfe du Morbihan.
Offre de services : Au-delà du versement de la cotisation, celles et ceux qui souhaiteraient venir étoffer l’équipe dans son action au quotidien - sans nécessairement devoir participer au conseil d’administration – seront les bienvenus. Ils apporteraient leurs connaissances techniques, juridiques, urbanistiques ayant un lien étroit avec les buts poursuivis par votre Association qui pour assurer sa crédibilité et mieux cibler ses interventions, doit continuer à s’étoffer en conseillers techniques.
Une bonne nouvelle de la part du trésorier : Suite à la question formulée lors de l’assemblée générale de 2007, et en dépit d’une gestation un peu longue, nous sommes en mesure de vous confirmer que, le certificat fiscal vous sera adressé, pour la cotisation versée en 2009, en même temps que la carte d’adhérent. Le montant porté sur ce certificat sera le total des sommes versées (pour un même adhérent ou pour un couple). En effet, dans la mesure où la cotisation correspond à une intention libérale, est consentie à titre gratuit et sans contrepartie directe ou indirecte au profit de la personne qui l’effectue, la totalité des sommes versées ouvre droit à déduction fiscale. Mais soyons « clair », ce certificat ne pourra être pris en compte qu’en 2010 à l’occasion de la déclaration de revenus souscrite au titre des revenus de 2009 : donc certificat à conserver précieusement jusqu’à cette date.
Adresses courriel : Près de 90 adhérents nous ont indiqué leur adresse courriel sur leur bulletin d’adhésion, ils reçoivent désormais la lettre aux adhérents de manière dématérialisée. Parfois les envois n’ont pas pu être délivrés en raison d’une erreur dans l’indication de l’adresse, d’une mauvaise lecture de l’adresse fournie ou d’un changement qui ne nous aurait pas été communiqué. En conséquence pour recevoir vos prochaines lettres par internet, nous vous demandons de vérifier l’exactitude de votre adresse courriel avant de nous retourner votre bulletin d’adhésion. Une autre solution est également possible : il suffit d'envoyer un courriel « blanc » à l'adresse amisdugolfedumorbihan@laposte.net pour que nous ayons en permanence vos coordonnées exactes.

Bien entendu la confidentialité de votre adresse courriel vous est parfaitement garantie. L’envoi de la lettre se fait en CCI (copie carbone invisible ou copie cachée), ce qui enlève toute possibilité de diffusion de votre adresse courriel. Autres avantages : facilité dans l’envoi des informations, économie de temps et d’argent.

APPEL AUX TEMOIGNAGES ET AUX BONNES VOLONTES

A la lecture de cette lettre pour laquelle, nous l’espérons, vous aurez pris beaucoup d’intérêt, un mot vient souvent à l’esprit : vigilance. Cette vigilance doit être de tous les instants et ne peut s’exercer sans vous. Il est donc fait appel aux bonnes volontés (adhérents ou non) pour nous apporter témoignages et/ou demandes d’assistance.

Votre conscience citoyenne et environnementale a été frappée ou froissée par des anomalies et dysfonctionnements...que vous souhaitez nous signaler..... Peut être souhaitez nous consulter pour des conseils ou un avis pour résoudre certains problèmes ou difficultés d’ordre environnemental et général.... Dans un cas, comme dans l’autre... n’hésitez pas à nous contacter en vous conformant aux dispositions indiquées dans la rubrique « NOUSCONTACTER » de notre Site INTERNET:« www.amisdugolfedumorbihan.com » 

-*-*-*-

Demande d'adhésion ou renouvellement 2009

ASSOCIATION LES AMIS DU GOLFE DU MORBIHAN

3 ,rue de la chapelle Locmiquel 56870 Baden tél. 02 97 57 11 54 amisdugolfedumorbihan@laposte.net

Nom ............................................................... Prénom :................................................

Adresse : ..............................................................................................................................

Code postal..........................ville...........................................................................................

Tél. ……………………
E. Mail………………………………

J’accepte de recevoir « La Lettre aux Adhérents » à mon adresse Internet

Signature :

Verse la somme de ............euros par chèque, libellé à l'ordre de l'association, à l'adresse ci-dessus

Cotisation individuelle de base par année civile 8 euros

Cotisation de bienfaiteur libre au-delà de 8 euros
NB Un seul bulletin peut servir pour plusieurs personnes, en ce cas merci de préciser identités et adresses si différentes.

Le paiement de la cotisation peut-être effectué auprès du membre du Conseil d’Administration que vous côtoyez le plus souvent et s’il est effectué par courrier, adresser le chèque – à l’ordre de l’association - de préférence au trésorier : M . Maurice Cambourieux 5 , rue Lamotte-Piquet 56000 Vannes.

Demande d'adhésion ou renouvellement 2009

ASSOCIATION LES AMIS DU GOLFE DU MORBIHAN

3 ,rue de la chapelle Locmiquel 56870 Baden tél. 02 97 57 11 54 amisdugolfedumorbihan@laposte.net

Nom ............................................................... Prénom :................................................

Adresse : ..............................................................................................................................

Code postal..........................ville...........................................................................................

Tél. ……………………
E. Mail………………………………

J’accepte de recevoir « La Lettre aux Adhérents » à mon adresse Internet

Signature :

Verse la somme de ............euros par chèque, libellé à l'ordre de l'association, à l'adresse ci-dessus

Cotisation individuelle de base par année civile 8 euros

Cotisation de bienfaiteur libre au-delà de 8 euros
NB Un seul bulletin peut servir pour plusieurs personnes, en ce cas merci de préciser identités et adresses si différentes.

Le paiement de la cotisation peut-être effectué auprès du membre du Conseil d’Administration que vous côtoyez le plus souvent et s’il est effectué par courrier, adresser le chèque – à l’ordre de l’association - de préférence au trésorier : M . Maurice Cambourieux 5 , rue Lamotte-Piquet 56000 Vannes.





similaire:

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconAssociation les Amis de Locmiquel, de Baden et du Golfe du Morbihan

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconÀ l’entrée du Golfe du Morbihan, face à l’Océan Atlantique, le Miramar...

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconAssociation des "Amis du Vexin Français"

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconAssociation de parents et amis des malades mentaux
«Yasmine». en présence de monsieur sid othmane hocine, huissier de justice

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconVoyage culturel Les Amis du cne

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconLes Amis de l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconLes etats unis et le monde depuis 1945
«tempête du désert» première guerre du Golfe: ce que Bush père appellera le " nouvel ordre mondial" ( discours ?) 1P75 a lire

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconSt l’association technologique de l’enim. Elle permet aux élèves...

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconLes architectures hérétiques
«On préfère les batailles aux victoires et ne déteste pas les défaites» dirait François Nourissier. Cela fait réfléchir. Ce Claude...

Association les Amis du Golfe du Morbihan iconJournal documentaire de Philippe Billé, année 2014
«amis» de Facebook, on a les masses populaires qu'on peut, IL s'est glissé dans les rangs plus d'un traître qui n'a rien à y faire,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com