Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ?








télécharger 64.04 Kb.
titreProblème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ?
date de publication29.01.2018
taille64.04 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos



Branche : Histoire

Sujet : les châteaux forts (3 séquences)


Situation de la leçon dans le programme : 714 p.141 ; 731, 735, 739 p.143 ; 747 p.145

Compétences : 714 : Utiliser les repères historiques conventionnels suivants: les premiers châteaux forts

731 : Confronté à des traces du passé, les identifier et les classer en fonction de leur nature: vestige archéologique (objet, monument, élément du paysage), document écrit, document iconographique (photographie, peinture, sculpture), graphique, document audiovisuel. Déterminer l’origine de celles-ci et les rattacher à un mode de vie d’une époque déterminée.

735 : Interpréter les sources historiques en distinguant ce qu’on voit (exemple: dessin d’un tonneau) de ce qu’on déduit (exemple: le tonneau contient de l’eau, du vin, de l’huile…). Émettre des hypothèses et les vérifier.

739 : Au cours de recherches, s’entraîner à distinguer un document original d’un document reconstitué (maquette, croquis, plan, copie grandeur nature, dessin…)

747 : S’entraîner à comparer deux documents de nature différente traitant d’un même sujet. Exemple: le monument (objet) et son histoire (écrit).

Objectif Opérationnel : A la fin de la leçon, l’enfant sera capable d’expliquer l’évolution des châteaux forts, d’expliquer les différents éléments d’un château fort et leurs fonctions, de citer quelques exemples de moyens de défense et d’attaque du temps des châteaux forts, de situer les châteaux forts sur la ligne du temps.

A la fin de la leçon, l’enfant aura aussi effectué un travail de compréhension à l’audition à l’aide de la cassette vidéo « Un château très, très fort » de C’est pas Sorcier.
Présentation de la leçon


Etapes – objectifs partiels

Méthode - procédés

Matière – Matériel

  1. Préalables

Cette leçon sera répartie sur 3 périodes de 50 minutes. La répartition de la matière dépend de l’avancement de la leçon.





  1. Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ?

La n. montre aux enfants l’image d’un jouet, un château fort pour petits enfants.

Voilà ce que l’on vend dans le commerce… Pensez-vous que les châteaux forts étaient réellement comme cela ?

De quand datez-vous les châteaux forts ?

Pouvez-vous me montrer cette période sur la ligne du temps qui se trouve au mur ?
Elle demande alors à chaque enfant de prendre une feuille, et, pendant 5 minutes, d’écrire tout ce à quoi les mots « château fort » lui font penser. Elle demande aussi qu’ils écrivent à quoi servaient les châteaux forts selon eux, qui y habitait, … (elle écrit ces notions au TN)


Matériel : image de jouet château fort

Réponses des enfants…
Le Moyen-âge

Les enfants désignent la période du Moyen-âge sur la ligne du temps au mur.

  1. Découverte de l’évolution des châteaux forts à l’aide de documents.

La n. présente les documents au rétroprojecteur :
DOCUMENT 1 :

Motte féodale de Dinan, Bretagne, attaquée par les guerriers de Guillaume le Conquérant (Normandie), Tapisserie de Bayeux, XIe siècle, exposée au Centre Guillaume le Conquérant à Bayeux
Voici le premier document : de quel type de document s’agit-il ?

De quand date ce document ?

Comment s’appelle ce document ?

A votre avis, est-ce là la totalité de la tapisserie de Bayeux ?

Que voit-on au centre du document ?
Comment sont habillées les personnes représentées ?

Sont-ils armés ?
En combien de catégories pourrait-on diviser les hommes présents sur ce document ?
Où est placé l’édifice ?

A quoi ressemble l’édifice sur la motte ?

De quel matériau semble être fait le château ?


Pourquoi est-il placé sur une motte ?

Pourquoi a-t-on commencé à construire des châteaux forts ?

Pourquoi à votre avis les châteaux étaient-ils faits de bois ?

Quel désavantage y a –t-il à construire un château en bois ?
DOCUMENT 2 :

Château des Comtes, Gand. Philippe d'Alsace, comte de Flandre, a fait construire ce château fort en 1180 sur une première fortification datant probablement de 940.
Quel est ce type de document ?
De quand date le château ?


Où se trouve ce château ?
De quelle matière est construit ce château ? Pourquoi ?

Quel pourrait être l’inconvénient d’une fortification de pierre ? Quel est son avantage par rapport à une fortification de bois ?
De quoi est entouré ce château ? A quoi cela sert-il ?


A quoi ressemble l’enceinte qui entoure le donjon ? A quoi ressemble le haut des murs ? A quoi cela sert-il ?


Y a-t-il une partie du bâtiment qui domine ? Comment s’appelle-t-elle ? A quoi sert-elle ?

Que pouvez-vous dire à propos des fenêtres ?

Quelles sont les petites ouvertures verticales dans les murs ? A quoi pouvaient-elles servir ?

DOCUMENT 3 :

Schéma d’un château fort

La n. passe en revue avec les enfants chaque élément d’un château fort. Elle leur demande à quoi chaque partie pouvait servir, pourquoi elle était située à cet endroit là, …

Pour certaines parties, elle se sert du document 4 pour donner un exemple concret.

DOCUMENT 4 :

Assommoir, hourd, Meurtrière et escaliers en colimaçon (Château de Beersel (Belgique), vers 1300), Herse du château de Marienburg, Pologne, début du XIVe siècle.

Ces documents servent d’exemples pour les parties du château fort vues au document 3.


Matériel : transparents avec les documents.


C’est une tapisserie (ouvrage textile destiné au décor mural), une broderie.

Du XI e siècle

C’est la tapisserie de Bayeux,

Non c’est juste une partie de la tapisserie de Bayeux car nous voyons que le texte continue à droite, que les représentations d’animaux ne sont pas entières sur les côtés.

Nous voyons un édifice, des personnes, des armes, …

Les hommes sont habillés de cottes de mailles, des casques, …

Oui, ils ont des lances, des épées, des boucliers, des flèches avec du feu.

Il y a deux camps : 6 hommes dans l’édifice, qui paraissent le défendre, et 2 hommes à l’extérieur, qui mettent le feu à l’édifice.

Sur une colline, sur une MOTTE (À l'époque du haut Moyen Âge, tertre artificiel entouré d'un fossé servant d'assise aux premiers châteaux forts en bois)
Il y a une tour centrale (le donjon), qui est entourée d’une palissade. C’est un château.
Le château est en bois car les assaillants essayent d’y mettre le feu, et la palissade est faite de planches verticales.
Pour voir arriver les assaillants de loin et pour entraver leur accès au château (pentes fortes).
l'Europe Occidentale a déjà subi plusieurs vagues d'envahisseurs (IXe s.) : Les Normands, les Sarrasins et les Hongrois en sont les principaux attaquants. Leurs pillages incessants créent une insécurité grandissante. Les seigneurs construisent donc des édifices fortifiés pour se protéger.
Pour une question de facilité de construction et d’argent : les seigneurs de l’époque n’avaient pas encore beaucoup d’argent
Le bois est un matériau fragile : les assaillants y mettaient le feu et cela détruisait tout.


C’est la photo d’un château.
Le château date de l’an 1180, mais il a été construit sur des anciennes fortifications de bois érigées probablement en 940.
Ce château est le château des comtes de Flandre à Gand, Belgique.

De la pierre. La pierre st plus solide que le feu.
La construction de pierre est plus lente et plus coûteuse qu’une construction de bois, mais la fortification de pierre est plus solide que celle en bois.

Le château est entouré d’un fossé rempli d’eau : ce sont les douves. Les douves servent d’obstacle aux ennemis. Le seul accès au château était le pont-levis.

L’enceinte est formée de passerelles et de petites tours. Les murs de ces passerelles sont munis de créneaux : les défenseurs se cachaient derrière le mur et tiraient par les ouvertures.
Oui, le bâtiment rectangulaire au centre est plus élevé et plus imposant que le reste. C’est le donjon. Le donjon est l’habitat du seigneur et de sa famille et le dernier retranchement lors d’attaques.
Il y en a très peu, elles sont petites.

Ce sont des meurtrières : ces ouvertures permettaient de lancer des projectiles sur l’ennemi tout en étant protégé.

  1. Compréhension à l’audition de la cassette de C’est pas Sorcier, « Un château très, très fort. »

Les enfants vont visionner la cassette vidéo de « c’est pas sorcier », Un château très, très fort. Ils vont chacun devoir répondre à des questions relatives à cette vidéo et reprenant les notions vues précédemment plus en détail.

Elle distribue à chacun un questionnaire auquel ils devront répondre pendant la projection de la cassette (25 min.).
Ce questionnaire sera corrigé à la fin de la projection.


Matériel : le local vidéo, K7 c’est pas sorcier, 23 questionnaires en rapport avec la cassette.

  1. Lecture de la synthèse

La n. distribue à chacun la synthèse de la leçon et elle demande à quelques enfants de lire cette synthèse tout haut, fait des brefs rappels des notions vues lors de la séquence précédente et demande s’il y a des questions.

Matériel : 2 pages de synthèse par élève.

Les châteaux forts, « C’est pas sorcier »
Quand a-t-on commencé à construire des châteaux forts ? Pourquoi ? ______________________

______________________________________________________________________________

Comment étaient construits les premiers châteaux forts ? Quel était leur inconvénient ? ________

______________________________________________________________________________

Pourquoi les châteaux sont-ils construits en hauteur ? ___________________________________

______________________________________________________________________________

Comment sont fabriqués les murs de pierre ? Décris à l’aide d’un dessin.


Cite trois moyens mis en place pour se défendre en temps de guerre._______________________

______________________________________________________________________________

Que faisaient les gens extérieurs au château en temps de guerre ? ________________________

______________________________________________________________________________

Les canons existaient-ils dès le début du Moyen-âge ? Quand sont-ils apparus ?______________

______________________________________________________________________________

A qui est réservée la haute cour ? ___________________________________________________

Les mâchicoulis et l’assommoir ont-ils le même mode de fonctionnement ? Si oui, quel est-il ? ___

______________________________________________________________________________

Cite 4 armes utilisées pour l’attaque ou la défense d’un château fort. _______________________

______________________________________________________________________________


Histoire : les châteaux forts


  1. Les parties d’un château fort





  1. Vocabulaire :


Le donjon est la tour principale du château. C’est l’habitation du seigneur et de sa famille et le dernier refuge en cas d’attaque.

Les créneaux sont des ouvertures pratiquées dans les murs du chemin de ronde et des toits et qui permettaient de tirer sur l’assaillant en restant cachés derrière le mur.

La chapelle est le lieu de prière du seigneur et de sa famille.

La boucherie est le lieu où l’on abattait les bêtes. Les paysans devaient payer pour pouvoir venir y tuer leurs bêtes.

Le chemin de ronde est le chemin que pratiquaient les soldats sur le dessus des murailles pour monter la garde.

L’écurie est l’endroit où étaient gardés les chevaux du château.

Les tours de guet sont de petites tours situés sur le chemin de ronde et qui servaient aux soldats à monter la garde aux angles du château.

Une meurtrière est une ouverture étroite dans les murs qui permettait aux soldats de tirer sur les assaillants depuis l’intérieur sans que ceux-ci ne puissent viser l’ouverture trop étroite.

Les douves sont les larges fossés remplis d’eau entourant le château. Elles étaient un obstacle pour l’envahisseur.

Le pont-levis est un pont mobile qui s’abaisse pour laisser passer les gens et que l’on peut remonter en cas d’attaque pour fermer le château.

Une herse est une grille armée de pointes à sa partie inférieure que l'on abaissait pour interdire l'accès d'un ouvrage fortifié.

L’armurerie est l’endroit où l’on entreposait les armures et les armes des chevaliers et des soldats.

Le mur d’enceinte est le mur extérieur, d’avantage fortifié que les autres murs du château.

Un mâchicoulis est un dispositif permettant aux soldats s’y trouvant de lancer des projectiles sur les ennemis par des trous prévus pour.

Un hourd suit le même principe que le mâchicoulis mais il est construit en bois au sommet d’une tour.

Un assommoir suit le même dispositif que le mâchicoulis, mais il est situé au plafond du couloir d’entrée au château fort.

Une butte est une petite colline artificielle édifiée pour pouvoir construire le château fort en hauteur.


  1. Brève histoire des châteaux forts

Aux alentours du 9e siècle, les seigneurs ont commencé à construire des châteaux forts pour se défendre des invasions barbares. Ces premiers châteaux en bois étaient construits sur une butte. Seulement, ils étaient trop fragiles (on pouvait facilement y mettre le feu). Vers l’an 1000, les seigneurs s’étant enrichis ont construit des châteaux de pierre, beaucoup plus résistants. L’architecture des châteaux fort s’est renforcée et adaptée au fil du temps nouveaux moyens d’attaque : les trébuchets (sorte de grosse catapulte), les canons, …
Définitions pour la leçon d’histoire.
Tapisserie de BAYEUX : Le centre Guillaume-le-Conquérant abrite la « tapisserie de la reine Mathilde », broderie sur toile (70 m de long) qui représente en 58 scènes la conquête de l'Angleterre par les Normands (œuvre de l'époque).
Créneau : Ouverture pratiquée dans un parapet pour tirer à couvert sur l'assaillant.
Donjon : Tour maîtresse d'un château fort, qui était la demeure du seigneur et le dernier retranchement de la garnison.
Douve : Large fossé rempli d'eau entourant une demeure. Les douves d'un château
Barbacane : Au Moyen Âge, ouvrage fortifié généralement circulaire couvrant une porte de place.
Mâchicoulis : Au Moyen Âge, galerie en encorbellement au sommet d'une muraille ou d'une tour, comportant des ouvertures permettant de défendre l'accès de celle-ci au moyen de projectiles divers ; chacune de ces ouvertures.
Hourd : Galerie de bois établie en encorbellement au sommet d'une muraille pour en défendre l'accès au moyen de projectiles divers.
Pont-levis : Élément de pont mobile autour d'un axe, qui s'abaisse sur un élément fixe du pont ou sur le bord d'un fossé pour donner accès à un ouvrage fortifié et se relève pour en interdire l'entrée.
Meurtrière : Ouverture étroite, souvent verticale, pratiquée dans le mur d'un ouvrage fortifié pour lancer des projectiles sur les assaillants
Herse : Grille coulissant verticalement dans des glissières, armée de pointes à sa partie inférieure, que l'on abaissait pour interdire l'accès d'un ouvrage fortifié.

Synthèse à copier : les châteaux forts
Histoire :

C’est au 9e s. que les seigneurs commencent à construire des châteaux forts pour se protéger des invasions barbares.

Ces premiers châteaux en bois, très fragiles, étaient construits sur une butte. Vers l’an 1000, on construit des châteaux en pierre, plus solides mais plus longs à construire et plus coûteux.

L’architecture et les moyens de défense des châteaux forts ne cesseront de s’améliorer au fil du temps.

On ne construit pas n'importe où :

ð au milieu de vastes étendues pour surveiller les routes et pour protéger un territoire.

ð en hauteur pour dominer la région .

ð près d'une carrière (pour la pierre) et d'une forêt (pour le bois).
Les parties du château fort :

Le donjon est la tour principale du château. C’est l’habitation du seigneur et de sa famille et le dernier refuge en cas d’attaque.

Le mur d’enceinte est le mur extérieur, d’avantage fortifié que les autres murs du château.

La basse-cour est toute la partie à l’intérieur du mur d’enceinte où se déroulaient les activités du château : boucherie, écuries, logis des « petites-gens », …

La haute-cour est le domaine réservé au seigneur, à sa famille et aux nobles
Les moyens de défense du château fort :

Le chemin de ronde est le chemin que pratiquaient les soldats sur le dessus des murailles pour monter la garde.

Les créneaux sont des ouvertures sur le chemin de ronde qui permettaient aux soldats de se cacher et de tirer sur les assaillants.

Une meurtrière est une ouverture étroite dans les murs qui permettait aux soldats de tirer sur les assaillants depuis l’intérieur, à l’abri.

Les douves sont les larges fossés remplis d’eau entourant le château.

Le pont-levis est un pont mobile qui s’abaisse et que l’on peut remonter en cas d’attaque pour fermer le château.

Une herse est une grille armée de pointes que l'on abaissait pour interdire l'accès du château.

Un mâchicoulis est une ouverture dans les murs permettant aux soldats s’y trouvant de lancer des projectiles sur les ennemis se trouvant dessous.

Un hourd suit le même principe que le mâchicoulis mais il est construit en bois au sommet d’une tour.

Un assommoir suit le même dispositif que le mâchicoulis, mais il est situé au plafond du couloir d’entrée au château fort.

Document 1 :



Motte féodale de Dinan, Bretagne, attaquée par les guerriers de Guillaume le Conquérant (Normandie), Tapisserie de Bayeux, XIe siècle, exposée au Centre Guillaume le Conquérant à Bayeux


Document 2 :





Château des Comtes, Gand. Philippe d'Alsace, comte de Flandre, a fait construire ce château fort en 1180 sur une première fortification datant probablement de 940.

Document 3 :


Document 4 :



Escalier en colimaçon et meurtrière

du château de Beersel




Hourd, Carcassonne

assommoir (château de Queribus, 1020) Herse (Fort La Latte, 14e s., Bretagne)


similaire:

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconLes premiers châteaux-forts apparaissent IL y a plus de 1000 ans...

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconÀ la découverte des châteaux forts

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconLes châteaux de la Loire sont un exemple parfait de la Renaissance...

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconPour permettre aux rois de France de rejoindre plus rapidement leur...
«marché» représente les nocturnes de magasins, les épiceries de dépannages. La ville qui dort parle de densité résidentielle. La...

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconPour permettre aux rois de France de rejoindre plus rapidement leur...
«marché» représente les nocturnes de magasins, les épiceries de dépannages. La ville qui dort parle de densité résidentielle. La...

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconEuropéenne d’Éditions Chrétiennes Mambré 1994
«sub rosa» convoités l’homme depuis le Moyen Age existent-ils ? Ils sont un don de Dieu

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconLa société française du Moyen-âge à nos jours
«humanistes» aux XV-XVI é siècles. La langue française supplante le latin dans les actes officiels et dans la littérature. L’imprimerie...

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconRésumé Evolution du rôle et de l’architecture des châteaux forts,...

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? iconLes sites Unesco en République Tchèque
«belle aux cent clochers», c’est tout un patrimoine de villes historiques, châteaux, couvents, cathédrales et églises, véritables...

Problème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants dans les magasins sont-ils identiques aux vrais châteaux forts du Moyen-Âge ? icon«Le beau Moyen Age a vraiment existé !»
«beau Moyen Age» est très récente. Pendant longtemps, le Moyen Age a en effet été considéré comme une période sombre en anglais,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com