La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept…








télécharger 76.81 Kb.
titreLa technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept…
date de publication31.01.2018
taille76.81 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos




La Méthode heuristique
Comment améliorer notre mémoire, notre concentration, notre créativité ? Comment savoir mieux communiquer, mieux penser, mieux apprendre ?

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps ; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept…
Comment les dessiner, les utiliser en fonction de nos besoins : pour prendre des notes, résoudre des problèmes, prendre une décision, avant un exposé, un cours…

L’évolution de l’intelligence humaine
L’histoire de l’intelligence humaine peut être considérée comme la recherche, par le cerveau, de moyens de communiquer efficacement avec lui-même.
Lorsque le premier homme écrivit la première ligne, une révolution de la conscience humaine débuta, le mind map en étant le stade ultime de développement. Une fois que les êtres humains ont compris qu’ils pouvaient extérioriser leurs « images mentales », le développement fut rapide.
Si l’écrit est effectivement le meilleur moyen d’assimiler, d’analyser et de transmettre, pourquoi tant de personnes ont-elles des problèmes avec l’apprentissage, la réflexion, la créativité et la mémoire ? Pourquoi se plaignent-elles d’une incapacité fondamentale, d’un manque de confiance en elles, d’une perte d’intérêt et d’une baisse de leur pouvoir de concentration, de mémorisation et de réflexion ?
Généralement, les causes de ces problèmes sont notamment le dénigrement de soi, la médiocrité, l’apathie et l’acceptation de règles rigides, qui ne font qu’entraver davantage le fonctionnement naturel du cerveau.

Nous avons appris le mot, la phrase, la logique et le nombre comme éléments fondateurs de notre civilisation, obligeant notre cerveau à utiliser des modes d’expression restrictifs que nous croyons être les seuls corrects.
Nous avons la preuve physiologique et psychologique que le cerveau recèle de vastes pouvoirs qui n’attendent que leur libération. Pour en savoir plus sur le véritable potentiel du cerveau et les moyens de les utiliser, nous devons observer ceux que l’histoire a qualifiés de « grands ».
Les grands cerveaux
Tous ceux qui sont considérés comme les « cerveaux » des mondes de l’art, des sciences, de la politique, de la littérature… ont utilisé des notes pour accompagner leurs pensées. Nous avons la preuve que les Cerveaux (Léonard de Vinci, Einstein, Picasso…) appliquaient intuitivement les principes de la pensée irradiante et du mind mapping.

U
Liste des facultés mentales

1. Langage
- mot

- symboles
2. Nombre
3. Logique


  • séquence

  • énumération

  • linéarité

  • analyse

  • temps

  • association


4. Rythme
5. Couleur
6. Imaginaire
7. conscience spatiale



  • dimension

  • Vue globale
n moyen rapide de juger de l’excellence d’une série de notes, est de se reporter à la liste des facultés mentales ci-dessous, de compter combien d’entre elles sont comprises dans ces notes – plus elles sont nombreuses mieux c’est.
La pensée irradiante et le mind mapping intègrent tous ces éléments.
Tony Buzan a remarqué qu’il existait 3 principaux styles de rédaction et de prise de notes classiques, la première, la phrase, ou style narratif, qui consiste simplement à écrire ce qui va être dit sous forme narrative. La deuxième le style énumératif, qui consiste à noter les idées au fur et à mesure qu’elles se présentent et enfin le style numérique et alphabétique, qui consiste à rédiger des notes suivant une séquence hiérarchique composée de grandes catégories et sous catégories.
Mais il existe également un quatrième style, plus rare, souvent qualifié de « désorganisé » ou de « brouillon », qui se rapproche du mind mapping.

Pour Tony Buzan les outils de rédaction et de prise de notes classiques présentent quatre inconvénients :


  1. Ils masquent les mots clés : les idées importantes sont transmises par des mots clés qui, dans les notes classiques, apparaissent souvent sur des pages différentes et sont noyés dans la masse de mots moins importants, ce qui empêche le cerveau d’opérer les bonnes associations entre les concepts clés.




  1. Ils rendent la mémorisation difficile : Des notes monotones (car monochromes) sont visuellement ennuyeuses et seront donc rejetées et oubliées. En outre, les notes classiques se présentent souvent sous forme d’interminables listes apparemment identiques. La seule monotonie de ces listes plonge le cerveau de leur auteur dans un demi-sommeil, ce qui rend quasiment impossible toute mémorisation de leur contenu.




  1. Ils constituent une perte de temps : Les systèmes classiques de rédaction et de prise de notes font perdre du temps à tous les stades :




  • en encourageant les annotations inutiles,

  • en imposant la lecture de notes inutiles,

  • en imposant la relecture de notes inutiles,

  • en impliquant la recherche de mots clés.




  1. Ils ne stimulent pas la créativité mentale : Par nature, la présentation linéaire des notes standard empêche le cerveau de procéder à des associations, neutralisant ainsi la créativité et la mémoire. En particulier en présence de notes de style énumératif, le cerveau a constamment l’impression qu’il est « arrivée au terme » ou qu’il a «fini».


LA PENSEE IRRADIANTE – DEFINITION
Le mind map est une manifestation de la pensée irradiante et par conséquent une fonction naturelle de l’esprit. C’est une technique graphique efficace qui fournit un moyen universel de libérer le potentiel du cerveau. Le mind mapping peut s’appliquer à tous les aspects de la vie où un apprentissage plus efficace et une réflexion plus claire peuvent améliorer les performances humaines.

Le mind map présente quatre caractéristiques essentielles :


  1. le sujet d’attention est cristallisé dans une image centrale,




  1. les grands thèmes du sujet irradient, ou se ramifient comme des branches à partir de l’image centrale,




  1. les branches comportent une image ou un mot clé imprimé sur une ligne. Les thèmes de moindre importance sont également représentés sous forme de branches partant des branches plus centrales,




  1. les branches forment une structure nodale.


L

es mind maps peuvent être améliorés et enrichis à l’aide de couleurs, de dessins, de codes et de dimensions pour les rendre plus intéressants, esthétiques et personnalisés. Ces améliorations facilitent d’ailleurs à leur tour la créativité, la mémorisation et surtout le rappel de l’information.

Les mind maps vous aident à établir une distinction entre votre capacité de stockage mental, qu’ils vous aideront à démontrer, et votre efficacité de stockage mental, qu’ils vous aideront à atteindre. En stockant les données efficacement, vous multipliez vos capacités. C’est un peu comme la différence qui sépare un entrepôt bien rangé d’un entrepôt mal rangé.

« le mind map est à l’ère de l’information et de l’espace ce que la prise de notes linéaires était à l’ère industrielle ».

Compte tenu de sa nature associative, tout mot ou image clé ajouté à un schéma peut lui-même donner lieu à une nouvelle série d’associations qui produisent à leur tour d’autres séries d’associations, et ainsi de suite. Si votre capacité heuristique est infinie, la seule difficulté est de décider quand arrêter, bien que le schéma heuristique puisse également vous aider à prendre cette décision.
LES FONDEMENTS


  1. brainstorming de mots


Avant d’aboutir à la réalisation de mind maps il est important d’explorer en détail le système arborescent de traitement de l’information de notre cerveau. En effectuant des exercices de brainstorming nous allons découvrir le vaste potentiel de nos mécanismes associatifs et comprendre pourquoi nous-même et autrui sommes des individus uniques.
Plus les individus sont instruits, plus leurs vastes et croissants réseaux d’association sont uniques. Le brainstorming est la première étape du mind mapping car ces exercices peuvent renforcer nos facultés associatives pour nous préparer au développement complet de la pensée irradiante.


  1. brainstorming d’images


Dans un article intitulé « learning 10 000 pictures » paru dans le Quarterly Journal of Experimental Psychology, Lionel Stanging expliquait que « la capacité de mémoire de reconnaissance des images est quasiment sans limites ».
En 1970, le magazine Scientific American publia les résultats d’une expérience fascinante réalisée par Ralph Haber, qui avait montré à un groupe de personnes une série de 2 560 diapositives à raison d’une photographie toutes les dix secondes. Pour visionner toutes les diapositives, il avait fallu au total sept heures environ qui avaient été réparties sur plusieurs jours. Une heure après avoir visionné toutes les diapositives, les personnes testées devaient visionner 2 560 paires de diapositives, sur lesquelles se trouvaient une image qu’ils avaient vue et une image qu’ils n’avaient pas vue, et reconnaître celles qu’ils avaient déjà visionnées. Le taux de réussite atteignait en moyenne 85 à 95 %.
La raison pour laquelle une image « vaut un millier de mots » est qu’elle utilise une gamme massive de facultés corticales : couleur, forme, ligne, dimension, texture, rythme visuel et surtout imagination. Les images sont donc plus évocatrices que les mots, plus précises et plus aptes à déclencher un vaste éventail d’associations, améliorant ainsi la pensée créative et la mémoire.
Ce rejet de l’image s’explique en partie par l’importance excessive que nous donnons de nos jours au mot, que nous considérons comme le premier vecteur d’information, mais aussi peut-être par le fait que de nombreuses personnes se croient (à tort) incapables de créer des images.

La méthode heuristique réveille cette capacité de visualisation… Lorsque le cerveau développe ses facultés dans le domaine de l’image, il développe en même temps sa capacité de réflexion et de perception, sa mémoire, sa créativité et sa confiance.

Tout schéma heuristique est donc infini. Compte tenu de sa nature associative, tout mot ou image ajouté à un schéma peut lui-même donner lieu à une nouvelle série d’associations qui produisent à leur tour d’autres séries d’associations, et ainsi de suite à l’infini…

Et cela contredit une idée très répandue qui veut qu’il soit beaucoup plus difficile de produire des idées que de les mettre en forme et de les organiser.

Par opposition, les notes linéaires – sous forme de listes – vont radicalement à l’encontre du fonctionnement cérébral puisqu’elles génèrent une idée puis la séparent délibérément des idées qui la précèdent et lui succèdent. En dissociant continuellement chaque idée de son contexte, elles arrêtent et cautérisent le processus mental naturel.

Intérêt de la hiérarchie, de la catégorisation et des Idées Force Clés (IFC)

  • Les idées fondamentales sont en place, ce qui permet aux idées de second et de troisième ordre de suivre rapidement et aisément, favorisant ainsi une structure de pensée harmonieuse



  • Les IFC contribuent à façonner, à sculpter et à construire des schémas heuristiques permettant à l’esprit de penser d’une manière naturellement structurée.



  • Il est plus facile pour le cerveau d’enregistrer et de se souvenir de schémas heuristiques visuellement stimulants, multicolores et multidimensionnels que de notes linéaires monotones et ennuyeuses.

Une fois terminés les deux exercices de brainstorming utilisant des facultés corticales différentes, il nous reste à intégrer les deux modes des mots et des images pour nous conduire au seuil du mind mapping.

COMMENT ETENDRE NOS FACULTES D’ASSOCIATION

Pour pouvoir maîtriser et mettre en application ce vaste pouvoir mental, nous devons structurer nos idées et notre mind map par voie de hiérarchisation et de catégorisation, la première étape étant l’identification de nos idées Forces Clés (IFC).

Les IFC sont les concepts de base au sein desquels peuvent s’organiser une foule d’autres concepts. Le terme « machine », par exemple, comprend toute une gamme de catégories, dont celle des « véhicules motorisés », qui en produit à son tour beaucoup d’autres, notamment celle des « voitures », elle-même contenant de multiples types, notamment des Renault, qui se décomposent à leur tour en divers modèles. Considéré sous cet angle, le mot « machine » est beaucoup plus fort que le mot « Renault », puisqu’il englobe et probablement structure une énorme quantité d’information. Le mot « machine » à la fois suggère un ensemble de catégories et les classe dans un ordre hiérarchique qu’il domine.

Plutôt que d’un simple schéma, il s’agit donc d’une méthode pour représenter nos pensées sous formes d’images, qu’il s’agisse d’une prise de notes, de la préparation d’un exposé, ou de la résolution d’un problème.

Comment procéder ?

    1. prendre une feuille de papier dans le sens de la longueur : au centre dessiner une bulle à l’intérieur de laquelle on inscrit le sujet à traiter.



    1. laisser son esprit « vagabonder » autour de ce sujet ; noter, autour de la bulle centrale, les nouveaux items ainsi évoqués en les reliant à cette dernière.



    1. recommencer l’opération pour chacun des items.



    1. l’emploi de couleurs et de formes représentatives est conseillé.



    1. à la fin on obtient, sans tenir compte de sa complexité ni de sa grandeur, une vue d’ensemble du sujet traité, sur une seule et unique feuille.



    1. les réorganisations nécessaires des idées (regroupements, hiérarchisations) apparaissent alors clairement, si elles n’ont pas déjà été exécutées en cours de route.



En résumé, il s’agit donc d’un «brain-storming» organisé dans l’espace.

U


mind map d’une femme cadre supérieur examinant ses convictions, sa vie et ses orientations pour l’avenir
n schéma (une carte) heuristique n’a pas pour vocation d’être complet, il n’est jamais terminé par essence. Donner une architecture différente à un même corpus d’informations est une des vraies valeurs ajoutées du schéma, car effectivement, la hiérarchie d’importance des informations peut être différente suivant les individus, le contexte, l’objectif, etc.

La méthode heuristique appliquée à la prise de parole en public

Une carte heuristique est un outil qui vous rend capable de combiner l’impact de l’écriture avec la spontanéité du langage. Un mot parlé est différent du mot écrit. Les cartes heuristiques offrent des avantages supplémentaires à ceux d’un simple discours. En enlevant ou en limitant fortement le contact visuel, le discours limite l’activité visuelle de l’auditeur. La lecture réduit la voix à un discours monocorde. Le papier éloigne l’orateur de son public.

Quelques conseils

 Utilisez un seul mot par branche pour ne pas être tenté de lire la phrase qui serait inscrite. Le contenu réel de vos pensées est dans votre cerveau, votre mémoire, votre esprit, vos expériences. Il est enraciné plus dans vos pensées et vos sentiments que dans une séquence linéaire. Si vous avez la carte, alors vous n’êtes pas perdu. Vous êtes en mesure d’exploiter vos ressources mentales et de maintenir vos auditeurs en haleine. Un maximum de 50 mots et images par heure de présentation est conseillé.

 Numérotez les branches pour que les auditeurs se repèrent si vous le souhaitez.


 Minutez le temps que vous souhaitez par branche tout en demeurant flexible selon votre inspiration. Soyez prêt à détailler plus ou moins chaque branche mais couvrez la totalité de votre sujet et finissez dans les temps.


 Utilisez vos notes pour stimuler vos pensées et catalysez votre enthousiasme.

 Variez votre style : les cartes peuvent être employées pour des présentations formelles ou informelles, pour de petits ou de grands groupes, dans des conversations à deux ou à plusieurs, éventuellement par téléphone.

Vous n’avez pas besoin de montrer votre carte à ceux qui vous écoutent, même si c’est votre seul support de présentation. Vous deviendrez un expert bien préparé, pondéré et spontané. Il y a même des chances que personne ne s’aperçoive que vous employez une carte heuristique.

La méthode heuristique appliquée à l’enseignement

En plus de familiariser ses élèves à la théorie et à la pratique de mind mapping, l’enseignant peut utiliser les schémas heuristiques dans un certain nombre de cas concret pour faciliter et animer l’enseignement et l’apprentissage.

  1. Préparer les cours

Les notes de cours sont l’une des applications les plus convaincantes des schémas heuristiques. Tout d’abord, il est beaucoup plus rapide de préparer un cours sous forme de schémas que de le rédiger. Le mind map présente également le gros avantage de permettre au professeur et à l’étudiant de conserver à tout moment un aperçu global du sujet. Il est également facile de remettre à jour d’année en année un cours heuristique sans que les notes ne deviennent « brouillonnes ». En outre, grâce à ses qualités mnémoniques, un rapide survol avant le cours suffit à clarifier instantanément le sujet. Etant donné que la connaissance du professeur évolue, un même schéma donnera lieu à des cours différents d’année en année, ce qui évite l’ennui des notes ressassées sans pour autant nécessiter un surcroît de travail ! Les cours deviennent alors plus animés et plus intéressants aussi bien pour le professeur que pour les élèves ou l’auditoire.

Utilisé comme structure de conférence, un mind map permet à l’orateur de maintenir un équilibre parfait entre un discours spontané et nouveau d’un côté, et une présentation claire et structurée de l’autre. Il permet également de respecter l’horaire et, si le temps imparti est modifié pour une raison ou pour une autre, d’adapter le discours, c’est-à-dire de raccourcir ou d’allonger le discours. Cette marge d’improvisation peut également être très utile lorsque de nouvelles données parviennent à l’orateur juste avant son intervention (un évènement nouveau).

  1. le planning

Le mind map peut ensuite fournir au professeur une vue d’ensemble du programme de l’année, du trimestre ou journalier mettant en évidence les divisions et le type de cours à donner.

  1. cours et exposés

Sur un grand tableau le professeur par exemple, peut dessiner la progression de son cours sur un mind map. Cette extériorisation du processus de réflexion rendra plus claire la structure du cours, ce qui permettra de retenir l’attention des élèves et de favoriser la mémorisation et la compréhension du sujet traité.

Les enseignants peuvent également donner des « squelettes » de mind maps aux élèves pour qu’ils les complètent, ou des photocopies en noir et blanc à colorier.

  1. projets

Les mind maps sont parfaits pour planifier, suivre et présenter des projets. Ils encouragent une pensée globale et ciblée dès le départ, permettent à la fois à l’enseignant et à l’élève de surveiller leur progression et d’observer le tissu croissant de données connexes, et constituent un cadre idéal pour des exposés aussi bien écrits qu’oraux.

M

ind mapping informatique


Créer et éditer un mind map informatique





Les logiciels de mind maps offrent aujourd’hui à leur utilisateur de nouvelles et passionnantes fonctions qu’on avait d’abord imaginées dans un futur lointain. Ces nouveaux logiciels apportent des améliorations significatives de la productivité personnelle dans les domaines suivants :
Production automatique de mind maps,


  • Edition ,

  • Analyse,

  • Création de différentes vues

  • Navigation,

  • Liens avec les sources d’information,

  • Création de nouveaux mind maps à partir de l’information existante,

  • Partage des mind maps,

  • Conversion des mind maps en rapports, présentation, plans…


CREER ET EDITER UN MIND MAP INFORMATIQUE
Créer un mind map informatique n’est pas difficile. Il suffit d’entrer le mot clé au centre de votre nouveau schéma. Une fois ce mot clé et votre image centrale entrée, l’ordinateur dessine, colorie et positionne automatiquement votre image centrale au milieu de l’écran. Ensuite, vous saisissez simplement les intitulés de vos principaux sujets ou branches et validez avec la touche entrée. Les branches sont alors automatiquement représentées et structurées. Il vous suffit de penser, de saisir vos données et de les valider et votre mind map se construit alors sous vos yeux.
Le mind mapping informatique permet, dans votre processus de pensée, une excellente séparation des parties création et édition. Vous laissez affluer vos idées sans être distrait par l’ordinateur. Une fois que vous avez épuisé le libre flot de vos pensées, vous pouvez y revenir et ajouter des couleurs ou des images pour les rendre mémorisables et intéressantes.
Les branches peuvent être repositionnées, recolorées, des images peuvent être ajoutées, copiées, déplacées et la structure complète peut être réorganisée au besoin, tout cela via un simple clic de souris. Vous modifiez les caractéristiques de chaque branche (forme, police, couleur, type de connexion) isolément ou en appliquant des styles prédéfinis.
Les mind map informatiques peuvent être développés dans la durée. Vous n’avez pas besoin de les redessiner. Ils s’ajustent et se restructurent automatiquement pour tenir compte des nouvelles idées et intuitions que vous pourriez tirer de plus amples réflexions, de nouvelles expériences ou d’une autre appréhension du problème.
GERER LA COMPLEXITE
Les fonctions de navigation de l’explorateur de mind maps vous fournissent un aperçu de l’architecture de votre schéma, une structure de dépannage en quelque sorte. Quand vous cliquez sur une branche de cet aperçu, un nouveau schéma est automatiquement redessiné à partir de la branche sélectionnée et de ses sous-branches. Celles-ci se retrouvent au centre du nouveau schéma. Cela vous permet d’avoir une vue hélicoïdale de votre mind map, d’explorer verticalement et horizontalement sa structure sans vous perdre. Cette caractéristique de l’explorateur de mind map, combinée avec les options d’extension de branche et de rupture, vous permet d’examiner votre schéma dans le niveau de détail ou d’ensemble que vous souhaitez. Vous n’êtes plus limité par la taille de votre écran d’ordinateur. Et votre mind map n’est plus réparti sur plusieurs pages ou fichiers.


PARTAGER LE SAVOIR
Le partage du savoir est crucial. Pour cela, quoi de mieux que de rendre rapidement disponible aux autres vos mind maps. Vous pouvez y parvenir de diverses façons :


  • Impression. Si vous avez besoin de distribuer des copies papier des mind maps, les options d’impression vous permettent de sortir ces derniers dans des formats variés (sur une seule ou plusieurs pages, en couleur, faisant apparaître l’arborescence ou le texte ou les deux).

  • E-mail. Une simple fonction d’envoi vous permet de joindre votre schéma à un e-mail adressé aux destinataires de votre choix.

  • Visionneuse. Vous pouvez regrouper vos schémas à l’aide d’une application propriétaire visionneuse qui permettra aux gens de les lire et d’y naviguer.

  • HTML. L’option « enregistrer en HTML » vous permet de convertir votre schéma en un fichier HTML, qui peut être mis sur le web. Toutes les propriétés de la navigation avec l’explorateur de mind maps sont inclues.

  • Adobe. Vous pouvez enregistrer vos schémas en format pdf avec adobe et partager ainsi vos schémas en utilisant la norme internationale en matière de diffusion de documents électronique.



AJOUTER DES RENSEIGNEMENTS
Les créateurs de mind maps peuvent aujourd’hui exploiter la puissance de leur PC pour accomplir ce qu’ils se contentaient auparavant d’imaginer. Ils peuvent animer leur mind map en ajoutant des attributs à chaque branche. Ils amélioreront ainsi leur productivité en devenant capable de réaliser une large gamme de tâches supplémentaires.
Il vous est possible d’ajouter les attributs suivants aux branches de votre mind map informatique :

  • Catégories (multiples) – mots clés pour différencier les branches entre elles et les qualifier plus précisément.

  • Ressources (multiples) – associer des noms de personnes ou de ressources à une branche donnée.

  • Actions et dates – désigner une branche comme une action et lui assigner une échéance de réalisation.

  • Pièces jointes (multiples) – relier une branche à un fichier électronique accessible depuis votre ordinateur.


Ces attributs ajoutent des informations à votre mind map informatique et vous permettent de mener des analyses et des questionnements qui vous feront gagner en clairvoyance.
TRANSFERER LE SAVOIR
La règle simple selon laquelle on associe un mot par branche est censée introduire une ambiguïté ouvrant de nouveaux chemins de pensée. Cependant, quand vous montrez votre schéma à d’autres personnes, il se peut qu’elles ne comprennent pas ce que vous voulez signifier pour certaines branches. Vous avez alors la possibilité d’annoter chaque branche de votre schéma en utilisant une fenêtre de commentaire contenant un traitement de texte. Le contenu de la note sera aussi détaillé que nécessaire pour faire comprendre au lecteur de message que vous voulez faire passer. L’ajout de notes aux branches de votre schéma est un moyen puissant de vous préparer à la pré-écriture ou à la synthèse.
Les mind maps peuvent aujourd’hui être utilisés pour confronter des informations ou pour mieux appréhender un ensemble de donnée émanant de sources diverses. Ces données sont souvent disponibles sous formes de fichiers électroniques. Vous pouvez en relier de nombreux à chaque branche. Ne vous souciez pas de savoir si ces sources d’informations sont sur votre ordinateur, sur un intranet ou sur Internet. Si votre ordinateur y a accès, alors vous pouvez renvoyer à ces informations directement depuis les branches de votre mind map informatique. Votre mind map peut devenir un point d’entrée structuré et visuel vers vos sources de connaissances.
En un clic de souris, vous pouvez transformer votre mind map.
Vous pouvez élaborer des requêtes par le biais desquelles vous interrogez et analysez votre mind map informatique. Vous disposerez ainsi d’u aperçu plus significatif du contenu de votre schéma. Vous pouvez utiliser un filtre pour ne visualiser que les branches qui répondent aux critères de votre choix. A parti des résultats de votre filtre, il devient possible de créer d’autres schémas. Vous ne voyez ainsi que ce que vous avez besoin de voir. Vous pouvez filtrer les attributs des branches et obtenir des réponses à des questions telles que : Quelles actions dois-je accomplir aujourd’hui ? Quelles branches me concernent spécifiquement ? Laquelle parmi les branches listées représente les activités les plus prioritaires ? Est-ce q’une d’entre elles se rapporte à un brainstorming ? Vous pouvez voir votre mind map sous différentes perspectives. Vous avez changé votre image centrale. A la place d’un unique schéma, vous vous retrouvez avec un sous-ensemble de mind maps. Ils vous montrent chacun de nouvelles facettes de votre schéma initial et vous fournissent une inestimable incitation à faire progresser votre pensée.


PRESENTER LES RESULTATS
En un clic de souris, vos mind maps informatiques sont transformés en documents word, en présentation powerpoint, en plannings MS Project. En ajoutant des attributs aux branches, vous pouvez obtenir une standardisation des structures qui rend vos schémas transformables en ces présentations clés. Ainsi, quand vos collègues, supérieurs ou clients vous demanderont un document, une présentation ou un planning de gestion de projet, vous n’aurez plus besoin d’abattre une montagne de travail supplémentaire, le logiciel le fera pour vous.
Le mind mapping informatique a assurément un passionnant avenir devant lui. La liberté de pensée associée au pouvoir toujours croissant de l’informatique fera des mind maps informatiques, et pour longtemps, une technique de décision privilégiée.

Ressources

Dessine moi l’intelligence, Guide d’accès à la dynamique mentale Tony & Barry Buzan, Les éditions d’organisation.

Lettre d’information des utilisateurs de Time System France (1998).

Le guide du knowledge management : concepts et pratiques Jean-Yves Prax, Dunod.

L’école française, élève moyen de la classe OCDE, Luc Bronner Le Monde du 5 décembre 2001

Encyclopaedia Universalis, DVD - version 6.0.72

The theory underlying concept maps and how to construct them par J.D. Novak, IHMC (Institute for Human and Machine Cognition), The University of West Florida. http://cmap.coginst.uwf.edu/info

Buzan http://www.mind-map.com  (Buzan centres) http://www.buzancentre.com  (Buzan centre for business)

Pétillant (actualité, liens et liste de diffusion) http://www.petillant.com

MindManager 2002 (pour PC) & MindManager Mobile (pour Palm OS) http://www.mind

Corinne Gomond - -

similaire:

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconSelon vous, quels sont les défis en termes de concept d‘éclairage pour des espaces de vente ?
«third homes» (troisième maison). Sensualité et atmosphère prennent une importance grandissante dans leur agencement. Cette exigence...

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconSynopsis concept IL s’agit de concevoir un site web destiné à la...
«une approche textuelle» qui présente un objet phare de l’histoire du design et qui permet approfondir ses connaissances au moyen...

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconI. Qu’est-ce que la sécurité sociale ? La sécurité sociale, c’est...
«Toute personne en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale»

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconPour des informations plus détaillées sur les modifications des conditions...
«Documentation» signifie les manuels, spécifications et documentation similaire relatifs au logiciel, qui accompagnent le logiciel...

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconAinsi, le classicisme est une esthétique à la recherche d’un idéal...
«classicus» signifie qui est de premier rang, qui appartient à la classe supérieure des citoyens. L’adjectif «classique» commence...

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconChevrolet Camaro Concept : l’essence éternelle de la Camaro
«Les Camaro sont belles et offrent des performances rivalisant avec les gt européennes nettement plus chères. Et pourtant, elles...

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconEtre élève en établissement médico-social : une gageure ?
«Les textes de 2009 marquent une étape importante qui a été appuyée par la loi pour la refondation de l’école de juillet 2013, laquelle...

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconSélection d'une société d'ingénierie pour un appui technique à la...
«Appui à l’Unité Technique d’Exécution du Ministère de l’Économie et des Finances pour la direction du projet»

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconAccès sécurisés aux données partout dans le monde avec aprol
«parlantes» sont transférées à la base de données du cloud. Cette méthode basée sur les concepts du fog computing (informatique géodistribuée)...

La technique qui va être développée permet d’augmenter considérablement nos facultés intellectuelles. Cette technique se base sur l’utilisation des mind maps; qui sont des listes de mots structurées et organisées en arborescence pour représenter une idée, un plan, un concept… iconDevoir Maison sur la Monstruosité
«cruauté» vient du latin crudelitas qui donna des mots tels que loyauté, féauté à travers une forme crŭdālitas ou crudalis, qui donne...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com