Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l'arabe khalîfa, littéralement «successeur»








télécharger 293.38 Kb.
titreCours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l'arabe khalîfa, littéralement «successeur»
page1/5
date de publication29.10.2016
taille293.38 Kb.
typeCours
ar.21-bal.com > documents > Cours
  1   2   3   4   5




Thème IV: Histoire de l’Islam

Leçon n°18: Sira du Prophète

Cours n° 26: Sira partie 1

Cours n° 27: Sira partie 2

Cours n° 28: Sira partie 3

Thème IV: Histoire de l’Islam

Leçon n°19: Califats

Cours n° 29: 4 califes, omeyyades
Introduction

Le mot calife est une romanisation de l'arabe khalîfa, littéralement « successeur » (sous-entendu du Prophète), terme dérivé du verbe khalafa (xalafa, خَلَفَ) signifiant « succéder ».

Les califes réunissaient le pouvoir temporel au pouvoir spirituel. Le porteur du titre a pour rôle de garder l'unité de l'Islâm et tout musulman lui doit obéissance : c'est le dirigeant de l'oumma, la communauté des musulmans. L'autorité d'un calife s'étend sur un Califat.

Les califes furent d'abord élus mais, dès la fin du Ier siècle de l'hégire, Muawiya Ier, le premier calife Omeyyade, abolit l'élection et rendit le califat héréditaire dans sa famille.

C’est pourquoi, à partir de la dynastie omeyyade, le titre de Roi semble plus approprié que le titre de calife (successeur du Prophète).

Au fil des siècles, ils perdirent toute puissance temporelle. Il y eut pourtant des califes jusqu'en 1516; en cette année, le sultan ottoman Sélim se fit céder le califat par le dernier abbasside, Motawakkel.
Les quatre califes bien guidés

À la mort du prophète en 632, le premier calife sera Abou Bakr qui poursuit la conquête de la péninsule arabique.

À sa mort en 634, Omar lui succède. Celui-ci conquiert la Palestine, la Mésopotamie, l'Égypte et la Perse ; en 644, il est poignardé par un ancien esclave perse.

Avant de mourir, il désigne un comité de six personnes qui devront choisir parmi eux le troisième calife. Ce sera Uthman (644-656).

Le quatrième calife fut Ali (656-661).
Les omeyyades

Viendra ensuite la dynastie des Omeyyades. Ils gouvernèrent le monde musulman de 661 à 750, établissant leur capitale à Damas. Ils tiennent leur nom d'un de leurs ancêtres, Umayya. Ils appartenaient à la tribu des Qurayshites, tribu dominante à La Mecque au temps du Prophète.

Les Omeyyades étaient liés avec le troisième calife, Uthman. Quand celui-ci fut assassiné par des opposants, tous ceux qui étaient liés à Uthman crièrent vengeance, notamment l'Omeyyade Muawiya, qui était alors gouverneur de Syrie. Ali ayant été assassiné par les Kharidjites, ses anciens partisans, plus rien ne s'opposa ensuite au règne des califes omeyyades.

Cependant, à partir des années 680, une série de troubles internes faillirent mettre fin à cette dynastie, mais elle réussit toujours à reprendre le dessus :

  • En 680, à la mort de Muawiya, les notables de la ville chiite de Kufa, en Mésopotamie, voulurent mettre sur le trône Husayn, second fils d'Ali. Ils furent écrasés à Karbala par une armée omeyyade.

  • En 683, 'Abd Allāh b. al-Zubayr, souleva en Arabie les deux villes saintes de La Mecque et Médine, et étendit son pouvoir jusqu'à Basra (Bassora), en Irak. En même temps éclatait à Kufa une révolte organisée par Mukhtar.

De plus, divers groupes kharidjites suscitaient des désordres en Arabie méridionale, en Iran central et en Haute-Mésopotamie.

Heureusement pour les Omeyyades, les divers groupes insurgés n'avaient aucune union entre eux. Les Kharidjites ne s'étendirent pas hors des déserts ; 'Abd Allāh fut vaincu par le calife (Abd al-Malik), tandis que Mukhtar était écrasé par le frère d'Abd Allāh, qui gouvernait Basra.

Les Omeyyades furent ensuite détrônés en 750 par les Abbassides, qui fondèrent leur propre dynastie. Presque tous les membres de la famille furent massacrés, mais le prince 'Abd al-Rahmān Ier, réussit à s'enfuir, à gagner l'Espagne et à y établir une nouvelle dynastie à Cordoue. L'émir 'Abd al-Rahmān III prit le titre de Calife en 929, affirmant ainsi la complète indépendance du califat de Cordoue.

Thème IV: Histoire de l’Islam

Leçon n°19: Califats

Cours n° 30: Abbassides, Fatimides
Les Abbassides

Les Abbassides sont une dynastie de califes qui gouvernèrent le monde musulman de 750 à 1258, établissant leur capitale à Bagdad, ville fondée en 762. Cette dynastie arriva au pouvoir à l'issue d'une révolution menée contre les Omeyyades.

Les Abbassides tiennent leur nom de leur ancêtre Al-Abbâs, oncle du Prophète. Au cours de la révolution contre les Omeyyades, leur chef militaire Abû Muslim réunit autour de lui, en plus des Arabes hostiles à la dynastie régnante, des iraniens, de petites gens, des esclaves enfuis. Il triompha en 750 à la bataille du Grand Zâb, après plus de trois ans de guerre.

Le premier calife abbasside fut Abû al-Abbas (750-754), dit as-Saffah (سَفَّاح) : le sanguinaire. On compte parmi ses successeurs notamment :

Abû Jafar al-Mansur (754-777) ;

Al-Mahdî (777-785);

Hârûn ar-Rachîd (786-809), contemporain de Charlemagne et dont le nom symbolise l'apogée des Abbassides.

Sous leur règne, on vit se développer les villes. On peut parler à leur propos d'un empire urbain, alors que, dans l'État omeyyade, dominaient la caste militaire arabe et la propriété rurale.

Ils eurent à lutter contre de nombreuses oppositions au sein du vaste empire qu'ils héritaient des Omeyyades. Ils perdirent très vite l'Occident : dès 756 l'Espagne se donna un prince omeyyade. Au Maghreb, des États kharidjites (et autres) se constituèrent. En 800, le califat dut passer un accord avec les Aghlabides, qui régnaient en Tunisie et à Tripoli : ces derniers reconnurent l'autorité de Bagdad en échange de leur autonomie.

Au fil des siècles, le pouvoir des califes s'affaiblit peu à peu, victime notamment de nombreuses révoltes. Les derniers califes abbassides étaient plus des suzerains que des souverains. En s'emparant de Bagdad le 10 février 1258, les Mongols mirent fin à la dynastie et exécutèrent le dernier calife, Mustasim. Les survivants du massacre furent accueillis en Égypte, où ils perpétuèrent symboliquement la dynastie abbasside.

Les Abbassides verront leur autorité contestée et la proclamation de califes concurrents (Fatimides au Caire, Omeyyades à Cordoue) si ben que vers l'an 1000, le monde musulman est divisé en trois califats indépendants.
Les Fatimides

Les Fatimides sont une dynastie d'arabes chiites qui établirent leur autorité en Afrique du Nord entre 909 et 1171 et fondèrent un califat dissident des Abbassides de Bagdad.

Le fondateur `Ubayd Allah al-Mahdi «signifiant  celui qui est guidé par Dieu » était un chiite de la secte des Ismaéliens venu de Syrie qui se prétendait descendant du Prophète par sa fille Fâtima, et son gendre `Alî ibn Abû Talib.

Les sunnites réfutent le fait que cette dynastie descende d’Ali. Ainsi, les historiens sunnites ne les appelaient pas Fatimides mais "Ubaydites". Sous leur domination, les oulémas sunnites d'Afrique du nord furent réduits au silence et souvent persécutés.

Ubayd Allah al-Mahdi qui s'était installé au début à Kairouan, parvint à se rallier de nombreux partisans chez les Berbères et à étendre son autorité sur une grande partie du Maghreb, du Maroc à la Libye. Suffisamment puissant pour contester l'autorité du calife de Bagdad, il choisit une autre capitale en fondant la ville de Mahdia sur une presqu'ile du Sahel de l'actuelle Tunisie et se proclama calife en 909. Ceci devait d'ailleurs encourager l'émir de Cordoue à faire de même en 929, établissant un califat Omeyyade en Espagne.

Les Fatimides conquirent l'Égypte en 972 : ils y fondèrent, près d'Al Fustat une nouvelle capitale qu’ils nommèrent al-Qahira (Le Caire), ce qui signifie « la triomphante ». Ils continuèrent à étendre leurs conquêtes jusqu'à la Syrie et parvinrent à l'établir à Malte et en Sicile, et à mettre temporairement un pied en Italie méridionale.

L'empire continua à prospérer jusqu'au calife Al-Hâkim dont le règne commença par l'édification au Caire de la grande mosquée entre Bab Al-Futuh et Bab An-Nasr (la mosquée d'Al Hakim). Contrairement à la tradition il se mêlait au peuple pour mieux en apprécier les sentiments. Cependant son état mental se dégrada petit à petit, et il finit par faire exécuter quiconque ne lui plaisait pas ou à édicter des lois stupides et arbitraires comme d'interdire la fabrication de chaussures pour les femmes, de travailler le jour ou de dormir la nuit. Sa mort est restée mystérieuse mais certains déclarèrent qu'il avait été enlevé vers le ciel de façon miraculeuse. Ceux qui crurent à cette tradition sont les Druzes, ils subsistent de nos jours au Liban, en Syrie, en Jordanie et en Palestine.

À partir de 1060, le territoire des Fatimides se réduisit jusqu'à ne plus comprendre que l'Égypte. À la mort du dernier calife Fatimide, en 1171, Saladin l'annexa au califat abbasside de Bagdad, la rendant ainsi au sunnisme.
  1   2   3   4   5

similaire:

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Leçon n°12: Le calendrier musulman Cours n° 18 Définition Le mot...
«pèlerinage», qui débute le 8ème jour de ce mois pour finir le 13. Le 10ème jour marque l’Aïd el Adha, fête célébrée par le sacrifice...

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Theatre en algerie
«littéraire» mettant en relief la grandeur de la civilisation arabe et les grands moments de l’Islam. Conversion d’un roi arabe au...

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Bibliographie sélective Table des matières introduction generale...
«Santé publique» et est destiné aux étudiants en deuxième année de graduat en Sciences Infirmières pour toute les orientations

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Programme du voyage
«iii – Rome; Thème 1 – Des origines à la fin de la République : Fondation, organisation politique, conquêtes; Thème 2 – L’Empire...

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Cours cp 1500
«marketing» est longtemps resté le domaine des hautes études commerciales et des entreprises multinationales. Aujourd'hui, cette...

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Cours 2 islam malais
«rue garnie de fleurs» car c’était une artère processionnelle qui menait au palais du sultan. Idem pour la ville de Banteng

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Cours du semestre. Introduction générale
«On» c’est la direction générale aidée des cabinets de consultant. Pour une pme l’étudiant stagiaire a une fonction de consultant...

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Cours initié par l’unesco, et destiné aux collégiens, dont le thème...

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Le programme recouvrera une grande partie du droit syndical, le cours...

Cours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19: Califats Cours n° 29: 4 califes, omeyyades Introduction Le mot calife est une romanisation de l\Synthèse de cours
«variées» dans chaque thème (jamais une seule matière (chimie, optique, ondes, mécanique) étudiée) : évite le phénomène de lassitude...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com