A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation








télécharger 123.59 Kb.
titreA 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation
page2/3
date de publication31.01.2018
taille123.59 Kb.
typeCours
ar.21-bal.com > documents > Cours
1   2   3

Bab-llo

9 rue Baigneur

75018 Paris

01 42 23 99 19

http://babilo.lautre.net//htm/index.htmlOuvert du mardi au samedi de 18h00 à 2h00
Métro Jules Joffrin (M12)

05/06/2014

Jazzcartoon 
Le Jazzcartoon est un restaurant qui organise des concerts jazz dans une petite salle en sous-sol, après le dîner.
Après avoir quitté le Petit Journal Montparnasse, le restaurateur Philippe Fevre a décidé d’ouvrir un restaurant dans la rue Montmartre, dans le IIe arrondissement, placé sous le signe du jazz : le Jazzcartoon.
Il propose une carte classique, sans fioriture. Pour les entrées, on peut y goûter un cake tiède ou une terrine de campagne. En plat, on propose le traditionnel confit de canard ou une bavette à l’échalote. 35 euros pour le menu et le concert, ou 15 euros pour l’entrée et les consommations). Un poil cher pour une cuisine classique sans originalité. Mais victime de son succès, il faut s’y prendre à l’avance pour une réservation.
La petite pointe d’originalité se trouve dans les concerts jazz qui se passent au sous-sol. Du jeudi au samedi, après le dîner, Philippe Fevre y invite des musiciens de talent pour des live de be-bop, bossa, blues, jazz vocal et swing. Dommage que la salle soit si petite.
Jazzcartoon 

138 rue Montmartre

75002 Paris

01 42 36 00 47

Pas d’adresse internet

Métro Bourse (M3)

05/06/2014

Swan Bar
Le Swan Bar est un mélange chic de bars new-yorkais et français. Un havre de paix sous le signe du jazz.
Le Swan Bar est un bar « live & cocktail » situé au 165, boulevard du Montparnasse. Au départ réservé au style jazz, il propose aujourd’hui divers styles de musique : scène lyrique, chanson, musiques du monde, blues… ainsi que des rencontres et des cocktails. Crée par le New-Yorkais Lionel Bloom, il s’agit d’un bar chic mélangeant l’ambiance des bars de Manhattan des années 1930 et les bars-hôtels français des années 1980 et un style Art Déco.
Si les musiques proposées proviennent des quatre coins du monde, le jazz tient toujours une place particulière, surtout le jazz français et américain. Tous les soirs sont proposés deux concerts à la suite, le premier concert réservé aux nouveaux talents pour une entrée à moins de 10 euros voire gratuite, le second pour des artistes confirmés. Des improvisations sont même présentées jusqu’à 2h du matin le week-end. Un vrai bonheur pour les yeux, les papilles et les oreilles.
Swan Bar

165 Boulevard du Montparnasse

75006 Paris
01 44 27 05 84

http://www.swanbar.fr/

Métro Raspail ou Vavin (M4)

05/06/2014

24 Bis
Dans le XIVe arrondissement, le bar 24 Bis est un lieu peu commun. Il allie concerts de jazz, blues, swing… et expositions de toutes sortes.
Le 24 Bis est un bar tendance du XIVe arrondissement, « pictural, musical et littéraire ». Les concerts, organisés de 20h30 à 23h30 dans une salle d’environ 30 places, accueillent autant de musiciens que de compositeurs ou d’interprètes. Tous les styles de musique sont à l’honneur, privilégiant peut-être un peu plus le jazz avec des groupes tels que TF Jass (blues, funk, jazz), Butajazz (swing, jazz manouche), ou encore Lune (pop rock, chanson française) et Sine Qua Non (pop, folk, blues).
De plus, les expositions peuvent être photographiques, de peinture, de lithographie ou de gravure, au choix en fonction de la programmation. Les tarifs sont relativement intéressants : la formule avec boisson est à 10 euros ou à 8 euros sans boisson. Si l’on préfère s’hydrater plutôt que de manger, les boissons sont à 3 euros. Une participation de 5 euros est cependant demandée pour les concerts. Concerts et vernissages se marient donc avec élégance et chaleur dans un espace intime.

24 Bis

24 rue gassendi
75014 Paris

09 52 59 54 16

http://au24bis.free.fr/

Métro Denfert-Rochereau (M4)

05/06/2014

9 Jazz Club
Dans le XIe arrondissement, le 9 Jazz Café est un endroit sympathique et décontracté qui propose une programmation variée.
Le 9 Jazz Club a ouvert ses portes dans le quartier Oberkampf en 2009, grâce à une partie de l’ancienne équipe du Habana Jazz. Il s’agit d’un restaurant doté d’un bar et d’une salle de concert dans une ambiance jazz et blues.
De 19h à 1h du matin, ce bar propose une programmation des plus éclectiques et de grande qualité. La scène, située dans la salle de concert au sous-sol, est composée d’un piano demi-queue qui accompagne des musiciens blues, gospel et soul. La plupart sont des chanteurs français ou américains, de jeunes talents ou plus confirmés. De nombreux portraits des musiciens habitués des lieux veillent de près au bon déroulement des concerts.
Le repas, spécialisé dans la world food faite maison, est généreux et très abordable, environ 15 euros. Mais une formule « entrée-plat-dessert » est également proposée pour 35 euros. Les cocktails sont au choix avec ou sans alcool, de 6 à 9 euros.
9 Jazz Club

9 rue Moret

75011 Paris

01 58 30 67 52

www.myspace.com/le9jazzclub

Métro Ménilmontant (M2), St Maur (M3) ou Parmentier (M3)

05/06/2014

Café universel
La Café universel est l’un des lieux incontournables du jazz à Paris. On y chante et joue du pop jazz, du jazz soul ou encore du latin jazz.
Le Café universel est certainement l’endroit rêvé pour la jeune scène jazz moderne pour se faire un nom. Idéalement situé au 267, rue Saint-Jacques, la musique y est diverse : du jazz, au jazz soul, en passant par le latin jazz et le pop jazz… avec des groupes encore plus diversifiés comme Louis Tucoulat Quartet, La Banda (musique brésilienne), Human Soul ou encore Dikando. Le public est en général très réceptif et dynamique, puisqu’il s’agit d’un quartier étudiant.
Tous les mardis, à partir de 21h, a lieu la Jam vocale. La scène est libre, réservée à tous ceux qui veulent s’essayer au micro. Seule consigne : proposer en plus de ses chansons quelques improvisations. Pour accompagner ces jeunes artistes plus ou moins confirmés, un orchestre prend place, composé de Laurent Katz au piano, Giovani Licata à la basse, Michel Julien à la batterie. Un haut lieu intime et convivial de la scène jazz.

Café universel

267 Rue Saint-Jacques

75005 Paris
01 43 25 74 20

www.cafeuniversel.com/

RER Port-Royal (RER B)

Métro Censier-Daubenton (M7)

05/06/2014

Le Caveau de la Huchette

Il est l’un des vestiges de l’histoire du jazz à Paris. Plus de soixante ans plus tard, ce caveau continue de swinguer !

Créé en 1946 dans une authentique cave de pierres médiévale de cette rue du sixième arrondissement mythique, le Caveau de la Huchette a vu passer les plus grands noms du jazz : Count Basie, Lionel Hampton, Rhoda Scott ... C’est ici que Sydney Bechet a organisé la venue de big bands de la Nouvelle-Orléans à Paris dans les années 1950. C’est aussi là que furent tournés des films grandioses tels que le Rouge Baiser de Véra Belmont.

Aujourd’hui, dès 22h15, ce « temple du swing » invite les plus grands groupes du monde entier. Venez sans réservation, prenez un verre, entrez dans un autre espace-temps et laissez-vous griser par une musique dansante jusqu’à l’aube. Ici, les vieux murs patinés par le temps donnent envie de se trémousser sur des rythmes dynamiques. Adeptes de boogie, de jazz New-Orleans ou de blues, vous serez comblés !

Le Caveau de la Huchette

5 Rue de la Huchette

75005 Paris
01 43 26 65 05

www.caveaudelahuchette.fr

RER Saint-Michel-Notre-Dame (RER B et C)

Métro Saint-Michel (M4)
05/06/2014

Le Petit Journal Saint-Michel

Avec sa jolie devanture verte, le Petit Journal Saint-Michel est comme une parenthèse enchantée, avec sa belle cave voûtée.

En face du jardin du Luxembourg, poussez les portes en acier de la belle véranda vitrée de cette ancienne usine française. La cuisine traditionnelle et simple, ambiance brasserie est donc… délicieuse. Choisissez un des deux menus (avec, entre autres, du confit de canard, du foie gras ou une salade de chèvre chaud) et installez-vous dans ce cadre charmant, avec ses pierres apparentes et sa lumière douce.

Les amateurs de cuivres, de piano et de jazz swing avec le charme de l’ancien seront ravis. Les jazz band, quartet et quintet sont menés par Claude Bolling, Fabrice Eulry, Marcel Zanini et les fringants Dixieland Seniors rendent hommage à Sydney Bechet ou à Peggy Lee. On a pu y croiser Sacha Distel, le Golden Gate Quartet ou Stéphane Grappelli dans une ambiance conviviale où les musiciens toujours pleins d’humour côtoient avec joie les fans de tous âges et de tous styles.

Le Petit Journal Saint-Michel

71 Boulevard Saint-Michel

75005 Paris
01 43 26 28 59

http://petitjournalsaintmichel.fr/

RER Luxembourg (RER B)

Bus 21, 27, 38, 82, 84, 85

05/06/2014

Le Caveau des oubliettes

Ici, vous oublierez immédiatement vos soucis quotidiens. A la fois pub, club et salle pour jam sessions, ce caveau est des plus amicaux.

Le panneau de l’entrée donne le ton : bienvenue dans un ancien cachot médiéval du quinzième siècle. A l’intérieur, vous croiserez avec étonnement une guillotine authentique et quelques instruments de torture qui semblent toujours avoir été là. Dans la cave du XIIe siècle, ouverte jusqu’à 4h du matin, les concerts sont quasiment tous gratuits.

Délibérément orienté vers un jazz moderne teinté de groove, soul, fusion, funk ou de blues, la programmation fait la part belle aux jam sessions les dimanches, mercredis et jeudis. Au fur et à mesure de la soirée, quand l’ambiance commence à prendre, de nombreux musiciens viennent se joindre aux meneurs des jams. On a d’ailleurs pu croiser Keziah Jones, Lucky Peterson ou Prince. Souvent bondé, le caveau offre une ambiance intimiste à des concerts qui durent jusqu’à la fin de la nuit.

Le Caveau des oubliettes

52 Rue Galande

75005 Paris
01 46 34 23 09

http://www.caveaudesoubliettes.fr/

RER Saint-Michel-Notre-Dame (RER B et C)

Métro Saint-Michel (M4)

05/06/2014

Chez Papa Jazz Club

Au cœur de Saint-Germain, un restaurant spacieux vit chaque soir aux rythmes classes d’un jazz énergique sur piano laqué. Avec mets délicats au menu.

Pourquoi ce lieu est-il si dépaysant ? Parce qu’avec ses grands espaces, ses graffitis gravés au couteau dans la chair des murs et ses autographes de stars encadrés, on ne se croirait pas à Paris mais à New York. Mais ici, les plats sont bien français : terrine de canard aux pruneaux, saint-jacques au Noilly et gingembre ou magret de canard au miel et thym.

Dès les premiers rayons du soleil, vous pourrez vous installer confortablement sur la jolie terrasse et profiter de votre succulent repas. Et dès que la nuit tombe, le vaste restaurant se transforme en club de jazz. Pour la programmation musicale, ici encore, on n’est dans la finesse et la noblesse. Dès vingt et une heure, le jazz s’ajoute à la carte avec un grand choix de duos piano-basse qu’accompagnent des chanteuses, flûtistes ou saxophonistes de renom. Et des habitués du club, musiciens du quartier, viennent pour jammer en fin de soirée alors que d’autres s’attablent autour d’un verre pour parler avec le public.

Chez Papa Jazz Club

3 Rue Saint-Benoît

75006 Paris
01 42 86 99 63

www.papajazzclub.fr

Métro Saint-Germain-des-Prés (M4)

05/06/2014

Le Houdon Jazz Café

Ne vous fiez pas aux apparences : ce bar de quartier est plus que ça ! Club de jazz le week-end, il est le lieu de rendez-vous de tous les aficionados.

D’extérieur, le Houdon est une brasserie du quartier des Abbesses comme beaucoup d’autres : une jolie terrasse, une carte avec de délicieux plats traditionnels et un auvent en tissu rouge. Mais il suffit d’y entrer pour découvrir que cet endroit a un vrai supplément d’âme. Au mur, des photos de jazzmen, sur les deux piliers de la salle, des saxophonistes peints et sur les sièges, les noms de stars tels que Gérard Depardieu ou Catherine Deneuve.

C’est le week-end que le lieu prend toute son ampleur. Les vendredis et samedis, dès 22h30, les live de jazz attirent une clientèle bigarrée : férus de jazz, bien sûr mais aussi habitants du quartier et touristes amateurs du genre musical.

Les meilleurs musiciens de jazz de la capitale connaissent l’endroit et vous pourrez facilement les rencontrer pour partager un verre au comptoir. Thomas Dutronc, peut-être, le musicien de jazz manouche, qui est venu y chercher des sons d’ambiance pour son premier album.

Le Houdon Jazz Café

5, Rue des Abbesses

75018 Paris

01 42 62 21 34

Métro Abbesses (M12)

Métro Pigalle (M12 et M2)

Métro Anvers (M2)
05/06/2014

Le Jazz Club Etoile

Cela fait trente ans que ce club invite d'excellents groupes à se produire dans un lieu d’exception. Pour les adeptes d’excellence.

L’ancien Jazz Club Lionel Hampton a tiré son nom du grand vibraphoniste de jazz américain qui s’y est produit de nombreuses fois dans les années 1980. C’est dire à quel point ce club a été, dès sa création, en 1976, par Moustache, grand batteur de jazz français, un des endroits préférés des jazzmen.

Situé au sein de l’hôtel Méridien-Etoile, à deux pas de la porte Maillot, le Jazz Club Etoile a vu passer de grands noms, Dizzy Gillespie ou Cab Calloway, par exemple. Au début des années 1980, ce club fut l’un des premiers à faire venir à Paris les grands noms de la soul et du blues tels BB King ou Fats Domino et il fut l’un des endroits fétiches d’Ike Turner.

Aujourd’hui, la salle de 250 personnes accueille les grands talents du jazz et de la soul mais également du funk ou de la world music tous les soirs à partir de 21h30. Vous pourrez, de plus, y siroter des cocktails originaux et déguster des sushis ou des burgers de qualité.

Le Jazz Club Etoile

81 Boulevard Gouvion-Saint-Cyr

75017 Paris
01 40 68 30 42

www.jazzclub-paris.com

M° Porte Maillot - Ligne 1 et RER C

05/06/2014

La Taverne de Cluny

Vous cherchez la convivialité et n’êtes pas contre un pub anglais où on joue du jazz de toutes les couleurs ? La taverne de Cluny est faite pour vous !

Une taverne située au sein du quartier Saint-Michel, rue de la Harpe, était destinée à devenir un club de musique. Mais avant tout, cette taverne est un des endroits les plus amicaux du quartier. La carte est traditionnelle et excellente (avec des viandes délicieuses), pour des prix raisonnables, un grand choix de bières et de cocktails, le tout servi par un personnel à la gentillesse légendaire.

La convivialité de l’endroit ne fait que monter en intensité dès que la soirée débute. Presque tous les soirs, à partir de 21h, de vrais musiciens prennent place sur la petite scène en bois au fond du bar. Il y en a pour tous les goûts : des reprises pop-rock par des groupes branchés ou du jazz manouche par des trios de musiciens professionnels. Repaire d’étudiants français et étrangers, la Taverne de Cluny est également appréciée pour sa grande terrasse et son intérieur cosy.
1   2   3

similaire:

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconNommée "la petite Carcassonne", Provins est situé à 77 km au sud-est de Paris

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconNommée "la petite Carcassonne", Provins est situé à 77 km au sud-est de Paris

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconEn Belgique, la langue française est utilisée dans le Sud du pays...

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconChamp classique des beaux-arts : architecture /peinture/ sculpture/ dessin/ gravure
«petite bande» mais cette seule définition ne suffit pas … C’est tout Chambord qui est un monument. Le parc, de la surface de Paris...

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconLa Galerie Cultiv’Art d’Oka – saison 2010 20e année d’exposition
«Domaine Cultiv’Art d'Oka». C’est dans ce domaine agro-touristique, dans une grange jaune-soleil à l'architecture d'antan, qu’est...

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconJour 2 : la valette – grand siege de malte
«la Cité du Silence», au Palais Gatto Murina, une vraie merveille du 14ème siècle à l’architecture romane

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconLe dernier sursaut du classicisme : Charles Garnier et l’Opéra de Paris
«Les ingénieurs ont de fréquentes occasions d'employer le fer en grandes parties, et c'est sur cette matière que plus d'un fonde...

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconLa solution lumière de Zumtobel s'intègre parfaitement dans l'architecture intérieure

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconLa sculpture contemporaine, a choisi d’organiser l’exposition archi-sculpture....

A 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine de Courson, alliant parfaitement architecture et végétation iconWu Wei est une oasis de wellness à 300 mètres de la gare de Courtrai...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com