Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont








télécharger 35.13 Kb.
titreSi l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont
date de publication02.02.2018
taille35.13 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
Lettre de mars 2015 des Associations de l’Union des rivages de la Touques
Chers Amis,
Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont pas les élections départementales qui ont réussi à nous perturber cette fois, et pourtant il y aurait matière.
Après les grandes et spectaculaires marées, c’est déjà le soleil qui fait son apparition pour les fêtes de Pâques, et la fréquentation des touristes connaît une forte progression. Les commerçants, malgré la crise, ont retrouvé un semblant de sourire, notons quelques nouvelles créations. Néanmoins, les hôteliers regrettent la brièveté des séjours car les touristes ont l’œil sur la météo et ne réservent qu’au dernier moment.

Les économies de nos villes se ressentent de la crise qui se traduit aussi par la baisse des budgets de fonctionnement et d’investissements des villes de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie (4CF) , pénalisées à la fois par la diminution de la dotation de l’Etat aux collectivités, la baisse sensible des revenus des casinos et des hippodromes, et d’autre part, par celle des subventions liées au redécoupage des cantons. Les communes sont contraintes de geler les budgets de personnel, de réduire les subventions allouées aux associations, et certaines de mettre en vente des biens immobiliers. Pour améliorer les recettes, les tarifs de certains services seront augmentés : le stationnement, les droits de terrasse des restaurants, les droits de place des marchés, etc...

Pour l’instant à part ceux de la Communauté de Communes, les impôts locaux n’ont pas augmenté, pour l’instant…
Le nouveau découpage des cantons est en place depuis février, et la communauté de Communes est partagée entre les cantons de Pont l’Evêque et d’Honfleur-Deauville.

On annonce aussi la réunification prochaine des deux Normandie, prélude à une nouvelle organisation du territoire.

Mais nos associations restent solidement ancrées sur le territoire de Coeur Côte Fleurie et contribuent à sa cohésion comme en témoigne le regroupement depuis le 1er janvier 2015 des « Amis » des villes de Deauville, Saint Arnoult et Touques dans le cadre d’une seule association, ainsi que le ralliement de trois nouvelles Associations aux préoccupations proches des nôtres : Pays d’Auge, Nature et Conservation, association Deauvillaise et dont la vocation est la préservation des Marais de la Touques, l’Association de Sauvegarde du Site et de l’Environnement de Blonville-Bénerville (ASSEB) et l’Association de Promotion et du Patrimoine de Villerville (APPV).
Nous rappelons que depuis plusieurs années les associations suivantes font aussi partie de l’URT : l’Association des Amis de la Chapelle St Michel d’Hennequeville (ASMH), l’Association de Sauvegarde du Prieuré de St Arnoult (APSAT) et l’Association des Piétons et Cyclistes des Bords de la Touques. Avec en commun comme pour les « Amis » de toutes les villes de la Communauté de Communes le même attachement et intérêt pour leur territoire, son animation et la défense de son patrimoine

Jean-Claude Monthour en tant que Président a favorisé ces rapprochements, mais au vu de l’importance que prennent les problèmes liés à l’urbanisme, il a souhaité avoir plus de temps pour s’y consacrer et a remis sa démission aux administrateurs de l’URT lors du Conseil d’Administration du 27 décembre dernier. Au cours du même Conseil, Henri Luquet a été élu à l’unanimité au poste de Président.

Le Bureau Transversal de l’UNION comprend donc : Mme Virginie WANECQ, Trésorière, MM. Henri LUQUET, Président, Jean-Claude MONTHOUR, Charles GIBON GUILHEM, Président d’honneur, Yves CAPELLE, Vice-Président, Daniel CONTOZ, Secrétaire Général. Il s’y ajoute deux administrateurs : Mme Françoise MICHARD JEAN, Vice-présidente des Amis de BBSPATVV, Mr. Michel FRANCOIS, Vice-président des Amis de Deauville, de St Arnoult & Touques.

Vos Associations ont poursuivi leurs activités de façon soutenue ces derniers mois, participant aux réunions propres aux communes de la 4CF, mais aussi dans un cadre plus élargi avec les débats sur la déviation de Canapville et le suivi des rejets en Baie de Seine.

Association des Amis de TROUVILLE – HENNEQUEVILLE - VILLERVILLE

Le Bureau comprend les membres du Bureau de l’Union ainsi que Mmes Fanny CLAIRET-GUERIN, Nathalie de KERGORLAY, Nadine LANDAU, MM. Yves JAVAUDIN, Jean Pierre ADINE et Henri HEMON LAURENS.

à TROUVILLE -HENNEQUEVILLE

  • Concours d’urbanisme : chaque projet du concours “UP TROUVILLE“ a apporté des propositions originales et intelligentes qui pourront servir de base de travail à la municipalité en vue de la mise en œuvre du plan d’urbanisme que nous réclamons depuis plusieurs années. La pause constatée dans l’immobilier devrait être propice à cette réflexion. L’urbanisation d’Hennequeville fait l’objet de toute notre attention bien que le Maire se soit engagé à ralentir l’extension des constructions de logements et un meilleur aménagement du quartier.

Par ailleurs, une extension de la zone d’activité est toujours programmée pour accueillir de nouvelles entreprises.

  • Révision de la ZPPAUP : nous participons à la préparation de la révision de la ZPPAUP, zone de protection du Patrimoine, qui conduira à un nouveau document portant le nom d’AVAP (Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine). La zone couverte sera plus étendue que la première mais peut-être moins contraignante.

  • Quartier de l’église Saint Jean, le projet initial ayant été abandonné, l’architecte-urbaniste Maurice Culot est intervenu pour proposer un aménagement plus harmonieux de l’espace de l’ancien hôpital. La construction d’une “Résidence Senior Service“ est prévue dans la partie supérieure du terrain ; le reste du programme est actuellement différé en attente de nouvelles études.

  • Hôtel et cures marines : l’ouverture de l’ensemble doit intervenir aux environs du 15 avril prochain. Les travaux de ravalement financés par le Groupe Barrière redonnent un cachet indiscutable à l’ensemble de l’immeuble du casino et une belle unité avec l’hôtel et les cures marines. Cette mise en valeur de l’ensemble fait l’unanimité parmi les Trouvillais.

  • Parking Foch: Les travaux du parking vont bon train, la livraison du parking de surface doit intervenir avant la saison estivale. Le parking souterrain devrait être opérationnel en juin 2016. Nous restons toujours très réservés sur cette opération coûteuse qui ne va pas apporter un nombre significatif de places supplémentaires et continuer à drainer les automobiles vers le centre de Trouville. Nous continuons à penser que des parkings de délestage avec navettes sont la solution dans le cadre élargi de Deauville-Touques-Saint Arnoult et Trouville.

  • EHPAD : courant mars les haies formées d’arbres entourant la future résidence ont été abattues. Après le déboisement du premier site, dont on attend toujours les nouvelles plantations, la dette environnementale de ce promoteur s’alourdit.

  • Salle Multimédia : les restrictions budgétaires aidant, un démarrage prochain de ce projet n’est toujours pas à l’ordre du jour. Toutefois, nous continuons avec la ville à travailler sur ce programme en maintenant notre détermination à le voir aboutir. Dans ce but, nous soutenons la démarche consistant en la recherche de financements privés et de mécènes, recherche qui ne peut aboutir bien sûr que si la Mairie s’empare du projet.

  • Ancien Aquarium : ce chantier est actuellement au point mort depuis un an. Son promoteur prévoyait, à proximité immédiate de la plage, un aménagement destiné aux enfants. Il n’a pas su convaincre les copropriétaires de l’Hôtel de Paris qui ont déposé un recours.

  • Voies vertes : le chemin des Creuniers, ouvert début 2014 puis fermé de nouveau, n’a toujours pas fait l’objet de travaux de sécurisation.

  • SCI Trouville – Affaire Depardieu : notre association a été déboutée de son recours déposé auprès de la Cour d’Appel de Nantes. Nous avons été condamnés à régler les dépens ce qui pèse sur les résultats de l’année 2014.

  • Ecole d’informatique : ce ne fut qu’un mirage !!. Les locaux réaménagés devraient être réaffectés.

  • Prix de Labrusse : bien qu’attribué grâce au legs laissé par un ancien Président des Amis de Trouville et son épouse, il concerne le territoire de Coeur Côte Fleurie. Nous soutenons la candidature de LAPSAT en vue de l’acquisition d’un orgue mobile pour l’organisation de concerts. Le Prix devrait être décerné fin avril.

  • Vie de l’association :   nous vous rappelons que dans la revue municipale “La MOUETTE“ hiver 2014, nous avons publié un l’historique de votre association, ses motivations, ses domaines d’activités et son évolution depuis sa création. Nous espérons que vous avez été nombreux à la consulter.

à VILLERVILLE

  • La municipalité a reconsidéré le projet initial du mur de soutènement de la falaise en faisant étudier un nouveau procédé dit de « clouage », des pieux métalliques sont enfoncés dans la falaise . L’emprise sur le Domaine Maritime et la zone Natura 2000 est réduit. Un soin particulier a été apporté à la végétalisation de l’ensemble.

Association des Amis de DEAUVILLE – TOUQUES – SAINT ARNOULT

Sur proposition du Conseil, nous avons décidé de regrouper les associations de DEAUVILLE et de TOUQUES & SAINT ARNOULT. Le nouveau Bureau comprend les membres du Bureau de l’Union et Mme. Nathalie MATIGNON.

à DEAUVILLE :

  • Après la construction d’un premier immeuble sur la presqu’ile de la Touques, les réalisations marquent le pas. Avec le printemps, la promenade côté Trouville est encore plus accueillante.

  • La construction du « Wimbledon normand » et ses 14 courts en gazon sur 6Ha avance selon le planning prévu.

Toujours à l’ordre du jour, l’aménagement des abords de Port Deauville prend du retard.

à TOUQUES :

  • Comme pour la plupart des villes de la 4CF, la ville bénéficie du programme d’assainissement notamment avenue du Général de Gaulle.

  • Une coopération avec la Maison des Jeunes de..Trouville mais située à Touques serait envisagée dans le cadre de la mutualisation des services.

à SAINT ARNOULT : l’APSAT, association adhérente à l’URT poursuit son engagement pour la sauvegarde du Prieuré. Après le succès du concert de l’été 2014, plusieurs concerts vont être organisés, le premier est programmé pour le 16 mai. Nous soutenons l’APSAT pour l’obtention du Prix Labrusse 2015.

Association des Amis de BENERVILLE SUR MER – BLONVILLE SUR MER – St PIERRE AZIF – TOURGEVILLE – VAUVILLE & VILLERS SUR MER

Le Bureau est composé des membres du Bureau de l’Union et Mesdames Marie Françoise BRAULT, Françoise MICHARD, Christine REILLE, Messieurs Philippe DUPELOUX et Pierre MAZZOLINI

  • à BLONVILLE SUR MER : selon toute probabilité, la Mairie devrait avoir gain de cause contre un projet d’un homme de construction d’une maison avec dépendances « au milieu de vastes parcelles demeurées naturelles ». Son avocat s’est appuyé sur la « loi littoral » qui proscrit toute construction « ne s’inscrivant pas en continuité avec une agglomération ou un village existant ». Par contre, sur le versant ouest de la colline, le long du chemin des Sources, un projet d’immeuble est contesté par les riverains au motif qu’il serait construit dans une zone où des travaux d’un projet précédent ont provoqué des éboulements de terrains.

  • à BENERVILLE SUR MER : le projet d’aménagement du centre-ville de Bénerville sur Mer reste à l’ordre du jour. le jour. Avec une autre association nous comptons approcher la Mairie pour veiller à la bonne qualité urbanistique des réalisations futures.

  • à VILLERS SUR MER : Une initiative originale et écologique !! la Mairie a introduit le vélo électrique en ville à compter du mois d’avril. Tous les résidents, principaux et secondaires, pourront louer à l’année un vélo électrique pour la somme de 250€

  • à TOURGEVILLE : les travaux de rénovation de l’imposant bâtiment avancent. De nouveaux projets dans le même quartier inquiètent les riverains.

ENVIRONNEMENT DE COEUR COTE FLEURIE

  • Déviation de Canapville : Relayée par la presse, la persévérance des actions du collectif regroupant les associations locales soutenues par des associations environnementales normandes et des élus, à conduit la Ministre de l’Ecologie à s’opposer au projet. Le collectif a proposé une expérimentation permettant de fluidifier le trafic routier en direction de la Côte Fleurie. Ces premières mesures peuvent être mise en œuvre immédiatement à moindre frais avant le prochaine période estivale. Elus et pouvoirs publics sauront-ils se montrer réactifs ?

  • Aéroport de Deauville Saint Gatien : le développement continu des destinations desservies et à la fréquentation des vols au départ de Deauville-St Gatien se poursuit raisonnablement avec de nouvelles destinations essentiellement touristiques. Les nuisances restent limitées.

  • Quai de transfert : il est enfin en exploitation, après des retards administratifs.

  • Tri sélectif : d’une récente enquête émanant de la Communauté de Communes, il ressort qu’environ 600.000€ pourraient être économisés si les consignes de tri sélectif dans les foyers étaient respectées. Les échantillons prélevés dans les bennes font apparaître d’importantes quantités de verre et de carton qui auraient dues être déposées dans les points de collecte.

  • Plan de Prévention des Risques d’Inondations (PPRI) : il concerne l’ensemble de la4CF. Pour Trouville, nous déplorons le retard de démarrage des travaux de redimensionnement de l’écoulement des eaux du ruisseau de Calenville. Néanmoins, d’importants travaux préparatoires sont en cours pour le dévoiement des réseaux électriques, assainissement, gaz et eau de ville afin de permettre la mise en place d’une nouvelle canalisation à fort débit. Les travaux devraient s’achever à la fin de l’année.

  • Les goélands : nous continuons à réclamer que ce problème soit traité de façon systématique en y impliquant toutes les parties concernées et ce au niveau de la Communauté de Communes. Les oiseaux gagnent chaque année du terrain. On commence à les voir bien au-delà du bord de mer.

  • Pollution en Baie de Seine : le Port de Rouen (GPMR) poursuit à la fois les travaux de dragage du chenal et des clapages en Baie de Seine ainsi que le creusement du chenal de Rouen à Honfleur.

Le suivi de ces deux chantiers dans le cadre des comités semestriels nous permet de bénéficier des informations de la part du GPMR sur les travaux d’évaluation des expérimentations d’immersion des sédiments de dragage sur le nouveau site du Machu au large de nos côtes. Les scientifiques en charge du contrôle dont ceux de l’Université de Caen ne jouent qu’un rôle mineur dans les évaluations. L’Ifremer a disparu des écrans radars.

L’impact des travaux de creusement du chenal sur les berges ainsi que l’utilisation plus intensive des chambres de dépôt de sédiments provoquent des mouvements de contestation des riverains de la Seine.

Le traitement industriel des sédiments, dépollution et transformation pour le BTP, ne progresse pas. Les petites avancées mises en exergue par le GPMR sous forme d’un futur partenariat avec un grand des matériaux pour BTP tranchent avec l’ampleur de la tâche et des moyens à mettre en œuvre.

Là encore, il faudra attendre l’action contraignante à venir de l’Union européenne.
L’état sanitaire de la Baie de Seine reste toujours préoccupant et la pêche est très encadrée voire interdite pour les espèces les plus contaminées.


  • Le dragage des ports de nos côtes avec leurs rejets en Baie de Seine contribuent à la pollution ambiante. Après Deauville-Trouville et Dives, ce sera le tour de Honfleur fin 2015, Honfleur dont le port encombré depuis plusieurs années par 18.000 m3 de sédiments pollués entreposés sur les quais, et contaminé actuellement par des bactéries issues de matières fécales. En cause, l’assainissement défaillant de la vielle ville et les nombreux rejets directs.

Petit point positif, la construction de plusieurs déchetteries portuaires est programmée en 2015 : l’une à Trouville, l’autre à Deauville.

Vie de vos associations :
Adhésions et Cotisations : vous trouverez en annexe de la présente, notre appel de cotisations 2015. D’avance, nous vous remercions pour le renouvellement de votre soutien plus que jamais nécessaire à la poursuite de notre activité car 2014 a été une année de pertes avec le règlement des dépens du procès perdu contre la SCI Trouville et le coût du nouveau site internet (URT) qui sera accessible fin-avril à l’adresse suivante : « uniondesrivagesdelatouques.com »

Grâce aux efforts de saine gestion de vos administrateurs et à la vigilance de notre trésorière Virginie Wanecq, notre trésorerie même écornée, reste cependant positive.

Nous vous rappelons que vos avis, vos commentaires, votre soutien nous sont indispensables pour assumer le rôle de force de proposition qui est la base de notre action.
Veuillez, chers Amis, trouver ici l’expression de nos sentiments dévoués et amicaux
Henri Luquet

Président


similaire:

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconLeçon I, 13 novembre 1973 Je recommence. Je recommence puisque j'avais...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconL’Ombre : Depuis Venise, nous nous étions perdus de vue. Mais que...
«polémos». En êtes-vous encore à croiser le fer avec l’esprit du temps, avec ces «Modernes» qui ne comprennent rien à vos propos...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconRémunérer des unités d’œuvre définies et dont on peut comparer le...
«Notre Père», nous sommes disposés à vous verser, chaque mois, plusieurs millions d’euros. IL suffirait de remplacer simplement la...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconVoyage en Inde du Sud
«Hindoue» concernant les mariages en Inde, les divinités et la vie en général. Ce fut très intéressant et nous as permit de supporter...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont icon2. La vie a--t--elle un sens ? Sommes--nous préédestinéés ? Compétences...
«Dès le sein de ta mère, je t’ai connu.» IL a ainsi pensé que Dieu était son père et qu’il allait venir chercher le dessin. Mais...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconPremière partie
«Grand théâtre Duchatellier»; dans les côtés s’ouvraient des fenêtres à persiennes, et de son toit sortait un bout de tuyau en t...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconAu-delà de la stricte réglementation, de la lettre, IL y aura l’esprit...
«admirer» les publicités de papier glacé du projet des Trésum qui devait être un succès commercial (Tout était réservé ou vendu nous...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconJournal du Palais – 27 juin 2005
«Reprendre la gestion de Fontenay était terriblement angoissant. Mais ne pas la reprendre l’était bien davantage !»

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconPremière partie I les vendanges
«La tradition, ce n’est pas ce qui est mort; c’est, au contraire, ce qui vit; c’est ce qui survit du passé dans le présent; c’est...

Si l’an passé notre première lettre de l’année vous était parvenue avec retard, cela était dû aux élections municipales, mais nous sommes rodés et ce ne sont iconProgramme rendez-vous chez bebert
«Ah ! Entrez, Renaud, asseyez-vous, je vous attendais…» dit-il avec assurance car c’était un homme très cultivé qui avait lu beaucoup...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com