R éaménagement d’un abattoir à volailles








télécharger 38.52 Kb.
titreR éaménagement d’un abattoir à volailles
date de publication04.02.2018
taille38.52 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
Réaménagement d’un abattoir à volailles



CCTP LOT N° 3 - MENUISERIE EXTERIEURE

3.1 - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

3.1.1 - NORMES ET REGLEMENTS
L’entreprise devra exécuter ses ouvrages selon les règles de l’art et les textes en vigueur au jour de la soumission (DTU, Normes, Arrêtés, Décrets, etc. …)


3.1.2 - CONDITIONS PARTICULIERES
3.1.3 - Contenu des travaux
Les prix remis par l’entrepreneur devront inclure :

  • la fourniture et la pose de la totalité des ouvrages décrits dans ce document,

  • la fourniture et la pose des quincailleries et serrureries correspondant aux ouvrages décrits,

  • les scellements, rebouchages, raccordements, calfeutrements nécessaires à une parfaite exécution. Dans le cas d’incorporation d’huisseries dans des murs en béton banché, celles-ci seront fournies au lot maçonnerie pour incorporation,

  • la protection contre les intempéries et les chocs des menuiseries au cours de leur stockage et après leur pose jusqu’à la réception,

  • les échafaudages et dispositifs de sécurité nécessaires pendant la durée des travaux.



3.1.4 - Conditions d’exécution particulière
L’Entrepreneur devra étudier les profils et sections de ses ouvrages, de façon à garantir leur bonne tenue dans le temps, notamment les montants, battants et traverses seront toujours d’une seule pièce.

Les menuiseries intérieures pourront être stockées sur le chantier, dans un local ventilé et à l’abri des intempéries, local à choisir cri accord avec le maître d’œuvre.

Toutes précautions nécessaires seront prises à la pose, au calage des différents éléments, afin de leur assurer un aplomb, un alignement et un niveau corrects.

Les portes planes de distribution intérieure, posséderont le label N.F.C.T.B., épaisseur minimale de 40 mm.

Les portes intérieures à vitrer posséderont des parements dont l’épaisseur tiendra compte des masticages sur les deux faces.

L’Entrepreneur devra assurer à ses frais et pendant toute la durée du délai de garantie tous les réglages et mises au point nécessaires de façon à assurer le bon fonctionnement de l’ensemble de ses ouvrages.

Les dimensions, le nombre et le mode de fixation des quincailleries, doivent permettre de satisfaire aux essais sur les ouvrages terminés, essais prévus par les normes cri vigueur.



      1. - Pose des menuiseries


En attendant leur mise en place, les menuiseries seront entreposées à l’abri de l’humidité et dans des conditions telles que la qualité des fournitures ne risque pas d’en être altérée.

Les menuiseries seront posées avec la plus grande précision et en aplomb parfait à leurs emplacements définis par les documents contractuels ou par les ordres du Maître d’Oeuvre.

Elles seront fixées avec soin, de manière à ne pouvoir se déplacer pendant l’exécution des scellements, lesquels, y compris les raccords, sont à la charge de l’Entreprise adjudicataire du présent lot.

Les cales et les étrésillons provisoires nécessaires seront placés par l’adjudicataire de façon à empêcher toute déformation des menuiseries durant l’exécution des travaux relatifs aux autres corps d’état.

Les angles vifs de toutes les parties susceptibles d’être détériorées pendant l’exécution des travaux, seront protégés au moyen de tout dispositif de protection au choix de l’Entrepreneur. Ce dispositif sera laissé en place pendant la durée des travaux autant de temps que le Maître d’Oeuvre l’exigera.
L’Entrepreneur devra toujours vérifier sur place les mesures des ouvrages qui lui seront commandés, de manière qu’ils s’ajustent convenablement aux emplacements où ils doivent être posés, et principalement avec l’isolation par l’intérieur. Les ouvrages qui ne s’ajusteront pas parfaitement seront refusés, sans que l’Entrepreneur puisse réclamer dans la mesure où les menuiseries auront été commandées avant l’achèvement des maçonneries qui doivent les recevoir.

Sauf spécifications contraires, la fourniture et la pose des ferrures (quincaillerie comprise) des menuiseries neuves, sera toujours due par l’Entrepreneur de menuiserie qui sera ainsi responsable du bon fonctionnement de la totalité de l’ouvrage pendant le délai de garantie.
TOUTES LES PIECES QUI DOIVENT RESTER EN CONTACT AVEC LES MACONNERIES SERONT TRAITEES AVANT POSE AU MOYEN D’UN PRODUIT D’IMPREGNATION FONGICIDE ET HYDROFUGE A BASE DE NAPHTOL ET DE PHENOL NITRE, et avec interposition d’un joint contre la maçonnerie en accord avec le Bureau de Contrôle.
L’Entrepreneur devra, pendant le délai de garantie, l’entretien à ses frais des ouvrages exécutés. Il sera tenu de réparer tous les ouvrages dont le collage serait défectueux ou dont les joints non collés seraient ouverts de plus de 0,0015 mi, de remplacer tout ou partie des pièces mobiles dont le jeu entre elles ou avec les parties fixes aurait atteint pendant le délai de garantie plus de 0,002 mi pour le chêne ou bois exotique, et 0,003 mi pour le sapin.

Les obligations de l’Entrepreneur comprennent outre les remplacements et réparations, tous les frais de dépose, transport, pose ou repose nécessaires, ainsi que les frais entraînés afférents à d’autres corps d’état.

L’entretien comprend, en outre, le jeu à donner aux parties mobiles, le remplacement ou le redressement des parties gauchies ou désajustées, le remplacement des ferrures et des pièces de quincaillerie fournies par l’Entrepreneur, et dont le fonctionnement serait reconnu défectueux à l’usage, ainsi que la réfection des peintures endommagées par ces travaux.

Il devra assurer la parfaite étanchéité de ses menuiseries en relation avec le Maçon, le Vitrier: pose de joints, calfeutrements, etc...

3.1.6 - Réservations – Prises et scellements
L’entrepreneur du présent lot a la charge de tous lés trous, réservations, percements, prises et scellements et tous garnissages nécessaires à la pose de ses ouvrages.

Il devra indiquer en temps utile, au gros œuvre, toutes les réservations nécessaires à la mise en place de ses ouvrages.

Il devra la fourniture de tous les éléments de fixation qui seraient à incorporer au gros œuvre, il sera solidairement responsable avec l’entreprise de gros œuvre de toutes les prises, réservations et scellements et divers incorporés au gros œuvre.

3.1.7 - Gravois - Nettoyage
Tous les déblais, déchets et gravois provenant des travaux du présent lot sont évacués aux décharges par le titulaire du présent lot.

Il est rappelé à l’entrepreneur de veiller à ce qu’aucun dégât ou salissure quelconque ne soit fait aux ouvrages des autres corporations.

3.1.8 - Sécurité de chantier
Les protections nécessaires destinées à assurer la sécurité du personnel, suivant la législation en vigueur, sont à la charge du présent lot et comprises dans son prix.

3.1.9 - Clauses complémentaires
Les soumissionnaires accompagneront obligatoirement leur offre de prix par les documents suivants et pour chacun des types d’ouvrages:

a) LE TYPE (marque et référence) des menuiseries proposées.

b) UN PLAN DE DETAIL renseigné et coté, élévation et coupe (éch. 1) précisant les dispositions de raccordement avec les doublages et les éléments de gros œuvre, ainsi que les dispositions d’étanchéités et d’habillage de finition.

c) L’AVIS TECHNIQUE éventuellement délivré.

d) LE PROCES VERBAL D’ESSAI des menuiseries relatif aux étanchéités à l’air et à l’eau (menuiseries extérieures PVC).

e) LISTE avec références des quincailleries proposées.
NOTA :

En ce qui concerne les menuiseries extérieures PVC, les indications sur les types de menuiseries et les vitrages sont données dans chaque article à titre indicatif. Il est bien entendu qu’il appartient à l’entreprise tant au stade de l’étude que lors de l’exécution, de vérifier que ces indications sont suffisantes et qu’elles permettent de satisfaire aux obligations de résultats.

3.1.10 - COORDINATION AVEC LES CORPS D’ETAT
Les travaux de ce lot seront exécutés en étroite liaison avec toutes les entreprises et notamment de maçonnerie, de plâtrerie et d’électricité ; particulièrement en ce qui concerne les réservations et les dimensions de tableaux qui lui ont été laissées par le maçon. S’il n’y avait pas bonne concordance entre les plans et la réalisation, l’entrepreneur devrait en avertir immédiatement le maître d’œuvre ou le coordinateur de travaux avant le début de ces travaux et demander l’inscription en P.V., lui permettant ensuite d’en demander rectifications, réparations ou indemnités au maçon.

3.1.11 - QUALIFICATION PROFESSIONNELLE
Il est demandé au soumissionnaire de justifier de sa qualification QUALIBAT et de ses références en rapport avec la nature des travaux à réaliser pour ce projet.


3.2 - MENUISERIES METALLIQUES
Nota :

Les ouvrages de menuiseries métalliques décrites ci-après ainsi que tous leurs accessoires seront finis par un revêtement comprenant une anticorrosion par cataphorèse et une finition par thermolaquage polyester.
Le traitement de surface des aciers comprendra :


  • PRESTATION D’ELECTRODEPOSITION PAR CATAPHORESE

L’entreprise exécutera, sur des aciers exempts de toute oxydation, les opérations suivantes :

  • dégraissage,

  • rinçage,

  • affinage,

  • phosphatation,

  • rinçage,

  • cataphorèse époxy,

  • rinçage,

  • polymérisation suivant consigne du fabricant.


L’épaisseur du film déposé sera de 20 ± 4 microns.


  • PRESTATION DE THERMOLAQUAGE

L’entreprise exécutera les opérations suivantes :

  • application par pulvérisation électrostatique d’une poudre polyester thermodurcissable,

  • polymérisation 180/200°C,

  • contrôles,

  • emballage.


Le process doit faire l’objet d’un Plan d’Assurance Qualité.

La prestation de thermolaquage devra être contrôlable à posteriori.

La traçabilité comprendra au moins une plaque témoin et un relevé des principaux paramètres de production.

Le complexe anticorrosion + thermolaquage doit être garanti en Anticorrosion et Bonne Tenue par une assurance (certificat d’assurance à fournir à l’architecte).
Teinte choisie : blanc.



  • GARANTIE ANTICORROSION EXIGEE 

10 ans selon cliché 7 de l’Echelle Européenne d’Enrouillement
- GARANTIE BONNE TENUE EXIGEE

10 (forme 7 + 3 ans) avec un seuil d’intervention de 5 %
Les prestations devront être :

  • conformes à la norme NFP 24-351,

  • exécutées par une entreprise certifiée « Thermolacier »,

  • conformes aux recommandations des fournisseurs des produits utilisés.


3.2.1 – Portes extérieures

En profilés RP acier prélaqué suivant nota ci-dessus, type MANNESMANN ou équivalent, assemblés par soudure et comprenant :

  • dormant (montants et traverses),

  • précadre en tôle laquée prenant toute l’épaisseur du mur et du doublage intérieur,

  • portes ouvrantes à la française sur l’extérieur à 180 °en feuillure ou battement, compris remplissage par tôle aux deux faces avec interposition de laine minérale,

  • ferrage par paumelles, serrure de sûreté à cylindre avec béquille double et verrous haut et bas,

  • toutes sujétions.


Coefficient de la menuiserie Uw = 2,90 W/m²°C maximum.

3.2.1.1- Porte pleine isolante 1 vantail, avec oculus rectangulaire – Dim. 0,95 x 2,15 m
Concerne : Accès personnel
3.2.1.2 – Porte pleine isolante 1 vantail – Dim. 1,11 x 2,00 m
Concerne : Arrivage volailles et chambre froide (viscères)
3.2.1.3 – Porte pleine isolante 2 vantaux – Dim. 1,50 x 2,15 m
Concerne : Sortie produits finis
3.2.1.4 – Porte pleine 2 vantaux – Dim. 2,40 x 2,03 m
Concerne : Garage

3.2.2 – Ventilation 30 m3/h
Concerne : Portes accès personnel, arrivage volailles et sortie produits finis.


3.3MENUISERIES PVC
3.3.1 – Fenêtre PVC blanc

Dormants fixés par pattes acier scellées, un vantail oscillo-battant, appui avec rejet d’eau, fermeture à trois points, vitrage isolant 4/16/4 transparent.
Compris dépose de la fenêtre existante et évacuation à la décharge.
Dim.0,80 x 0,66 m + cadre fixe pour cintre (Ht. du cintre 6 cm)
Concerne : Bureau


3.4 - SERRURERIE
3.4.1 – Châssis métalliques grillagés cintrés

Réalisés sur cadre acier, grillage mailles serrées 2 x2 cm, avec système de démontage par l’extérieur, livrés avec une couche d’antirouille.
Châssis vissés dans la maçonnerie, compris dépose des châssis bois grillagés existants, compris toutes sujétions de mise en place.
3.4.1.1 - Dim. 1,05 x 1,00 m (1,12 m au niveau du cintre)
Concerne : Façade Sud
3.4.1.2 – Dim. 1,82 x 1,20 m (1,35 au niveau du cintre)
Concerne : Pignon Est

3.4.2 - Fourniture et pose de barreaudage

En acier en tube carré de section 40 mm, livré avec une couche d’antirouille, scellés dans la maçonnerie, espace entre barreaux de 11 cm maximum.
Concerne : Fenêtre du bureau

3.5DIVERS
3.5.1 – Bloc porte 1 vantail ouvrant à la française Coupe-feu 1 heure – Dim. 0,63 x 1,90 m
Comprenant:

  • dormant ou huisserie métallique en tôle d’acier de 15/10 mm assemblée par soudure (en usine) ou par coupe d’onglet avec platines en tôle d’acier de 25/10 mm soudées en usine sur chaque extrémité de la traverse et des montants, assemblés par boulons et écrous de diamètre 6 à 8 mm suivant la section des profilés. Les huisseries devront faire l’épaisseur totale des cloisons ou des murs. Dans le cas d’une épaisseur trop importante, une fourrure de rattrapage de l’épaisseur restante de la paroi sera mise en place par le présent lot.

  • vantail composé d’un cadre et d’une âme en panneaux de particules pressés à plat ou extrudés pleins (masse volumique 440 kgs/m3 minimum). Finition prépeinte. Ep. vantail : 40 mm.

  • ferrage par paumelles à lames de 140 mm (minimum), serrure de sûreté à mortaiser et ensemble type ZG 92 F de chez NORMBAU ou équivalent avec garniture double armée d’une tige d’acier, coloris au choix de l’architecte dans la gamme du fabricant.

  • ferme porte à engrenage et crémaillère type TS 73 de chez DORMA ou équivalent, thermo­constant avec soupape de surpression incorporée et trous de fixation. Teinte : laqué gris argent.

  • joint d’étanchéité réalisé en matériau résistant au feu.

  • un PV de classement au feu sera fourni à l’architecte lors de la fourniture des blocs portes.

  • les blocs portes livrés sur le chantier devront comporter la référence NF P 23.502 apposée selon les règles figurant dans la NF P 23.301.



Concerne : Placard EDF dans bureau



Réaménagement d’un abattoir à volailles Page sur 6 CCTP lot menuiserie extérieure

similaire:

R éaménagement d’un abattoir à volailles iconR éaménagement d’un abattoir à volailles
«Les tolérances dimensionnelles des ouvrages en maçonnerie» de l’U. N. M. (octobre 1972)

R éaménagement d’un abattoir à volailles iconRéaménagement d’un abattoir à volailles 273, Grande rue








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com