Veille media








télécharger 379.79 Kb.
titreVeille media
page8/19
date de publication04.02.2018
taille379.79 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   19

TURQUIE/UK


GB: amende record pour délit d'initié contre le patron du groupe turc Genel
Le directeur général du groupe pétrolier turc Genel Enerji s'est vu infliger une amende record de 967.005 livres (1,11 million d'euros) par l'autorité britannique des marchés financiers (FSA) pour délit d'initié, et deux autres personnes du groupe ont été sanctionnées également.

Outre Mehmet Sepil, Murat Ozgul, le directeur commercial de Genel, et Levent Akca, le directeur de l'exploration, ont reçu des amendes respectives de 105.240 et 94.062 livres.

L'amende la plus importante jamais prononcée contre une personne par la FSA jusqu'à présent était celle de 750.000 livres à l'enchttp://www.collectifvan.org/send_art.php3?r=5ontre du Français Philippe Jabre pour abus de marché en août 2006.

Les trois hommes avaient empoché plus de 312.000 livres en achetant sur le marché en mai dernier des actions du groupe canadien Heritage après avoir appris une découverte pétrolière importante dans un champ du Kurdistan possédé par Genel et Heritage, et avant que la nouvelle ne soit rendue publique.

Quand celle-ci avait été annoncée, le titre Heritage avait gagné 25% d'un coup. Les trois hommes s'étaient cependant dénoncés trois mois après les faits, proposant de rendre leurs bénéfices, ce qui leur a permis de voir baisser de 30% le montant de l'amende qui leur aurait été infligée dans le cas contraire.

"Nous ne tolèrerons pas d'abus de position privilégiée pour réaliser des profits personnels aux dépens des autres participants du marché et ces amendes soulignent notre engagement à combattre une telle attitude", a souligné Margaret Cole, directrice de l'application des peines à la FSA, dans le communiqué publié par celle-ci.

(AFP, 16 fév 2010)
http://www.info-turk.be/378.htm#GB
http://www.collectifvan.org/article.php?r=4&id=40529

    1. IRAK/MINORITE CHRETIENNE


Irak: 3 chrétiens tués à Mossoul
AFP
16/02/2010 | Mise à jour : 10:04

Un chrétien a été tué par balles dans la ville septentrionale de Mossoul, portant à trois le nombre de victimes de cette communauté multiséculaire en l'espace de 36 heures, selon la police. Ce matin, à Hay al Arabi, un quartier du nord de la ville, un homme est sorti d'une voiture et a tiré à l'arme automatique sur deux étudiants chrétiens qui se rendaient à la faculté.

L'un d'eux a été tué et l'autre grièvement blessé. La tueur a pu s'enfuir dans une voiture où l'attendaient deux complices.

La veille, un marchand de primeurs syriaque catholique, Mounir Fatoukhi, a été tué par des inconnus qui ont ouvert le feu à partir d'une voiture sur son magasin à Sahaba, un quartier dans l'ouest de la ville, située à 350 km au nord de Bagdad, selon la police.

Dimanche, c'est un marchand de kebbé, un plat régional, Rayan Salem Elias, de confession chaldéenne qui avait été abattu devant chez lui, dans l'est de Mossoul.

"La minorité chrétienne est devenue un enjeu et cela se passe toujours ainsi avant les élections. Deux chrétiens ont été tués depuis l'ouverture de la campagne électorale" vendredi, avait déclaré Hazem Girgis, un diacre syriaque orthodoxe de l'église Saint-Ephrem du quartier Chourta, au centre de Mossoul.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/16/01011-20100216FILWWW00425-irak-3-chretiens-tues-a-mossoul.php
http://www.collectifvan.org/article.php?r=4&id=40518

Création d’un conseil des chefs religieux chrétiens en Irak
16/02/2010 16.41.51

En Irak, la communauté chrétienne de Mossoul est toujours dans le collimateur des bandes armées et des islamistes sunnites. Et les chrétiens terrorisés choisissent souvent d’émigrer.

D’où l’urgence de rassembler les chrétiens d’Irak.
Un constat qui a poussé les principaux leaders religieux chrétiens à créer un « Conseil des chefs religieux des communautés chrétiennes d’Irak ».

Chaldéens, latins, syro-orthodoxes, syro-catholiques, arméno-orthodoxes, arméno-catholiques, presbytériens ou encore coptes orthodoxes, ce sont les leaders de 14 communautés différentes qui ont institué ce conseil le 9 février dernier.

Monseigneur Avak Asadorian, évêque de l’Église arménienne apostolique en Irak, en est le Secrétaire général. Son bras droit, Monseigneur George Casmoussa, éveque syro-catholique de Mossoul, nous livre les objectifs précis de ce Conseil.

Propos recueillis par Claire Malapert.
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=357571
http://www.collectifvan.org/article.php?r=4&id=40523

Irak: Deux commerçants chrétiens abattus en 24 heures à Mossoul
15/02/2010 19:53

MOSSOUL (Irak), 15 fév 2010 (AFP)

Deux commerçants chrétiens agés d'une quarantaine d'années ont été abattus par balles en 24 heures dans la ville septentrionale de Mossoul, où plusieurs meurtres ont déjà été commis contre des membres de cette communauté.

Un marchand de primeurs syriaque catholique, Mounir Fatoukhi, a été tué lundi à 18H30 (15H30 GMT) dans son magasin par des inconnus qui ont ouvert le feu à partir d'une voiture sur son magasin à Sahaba, un quartier dans l'ouest de la ville, qui est située à 350 km au nord de Bagdad, a indiqué la police.

Dimanche, c'est un marchand de kebbé chaldéen, un plat régional, Rayan Salem Elias, qui avait été abattu devant chez lui, dans l'est de Mossoul.

"La minorité chrétienne est devenue un enjeu dans les élections et cela se passe toujours ainsi avant les elections. Deux chrétiens ont été tués depuis l'ouverture de la campagne électorale" vendredi, a declaré Hazem Girgis, un diacre syriaque orthodoxe de l'église Saint-Ephrem du quartier Chourta, au centre de Mossoul.

"Nous sommes terrifiés. On nous tue pour vider Mossoul de sa principale composante et les forces de sécurité ne sont pas capables de de nous offrir la securité", a-t-il ajouté.

Dans un rapport publié en novembre, l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) avait affirmé que les minorités, notamment chrétiennes, du nord de l'Irak étaient les victimes collatérales du conflit entre Arabes et Kurdes pour le contrôle de territoires disputés et devaient être protégées.

Les minorités visées par les attaques et les pressions sont les 550.000 chrétiens, les 220.000 yazidis (une secte accusée d'être adoratrice du diable) et les 60.000 chabaks (une minorité ethnique), ainsi que des minorités turkmènes et des kurdes kakaïs (une communauté réduite aux croyances syncrétiques)

Fin 2008, une campagne de meurtres et de violences ciblées a fait 40 morts parmi les chrétiens, entraînant le départ de Mossoul de plus de 12.000 d'entre eux. Les diverses communautés se rejettent la responsabilité de ces attaques.
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/100215185158.19qn0a0t.htm
http://www.collectifvan.org/article.php?r=4&id=40526


1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   19

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com