Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901»








télécharger 39.27 Kb.
titreAdresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901»
date de publication05.02.2018
taille39.27 Kb.
typeAdresse
ar.21-bal.com > documents > Adresse

ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES

RESEAUX DE SOLIDARITE







ASSEMBLEE GENERALE DU 23 JUIN 2009




RAPPORT D’ACTIVITE



ANNEE 2008




  1. PORTEUR DU PROJET

A.P.R.S. : Association pour la Promotion des Réseaux de Solidarité

Maison des Associations

63 avenue Pasteur

10000 TROYES

Présidente: Solange GILLIER

Adresse : 12 rue du Paon - 10000 TROYES

Tel : 03 25 80 59 82


CADRE JURIDIQUE



L’A.P.R.S. est une association « loi 1901 ».Statuts déposés en juin 1995 en Préfecture de l’Aube n° SIRET : 403 009 772 00027

Le Bureau élu lors de sa dernière Assemblée Générale qui s’est déroulée le 9 juin 2005 est le suivant :

- Présidente : Solange GILLIER

- Secrétaire : Patrick MATHAUT

Trésorier : Gérard BOUTTEN

  • Trésorier adjoint : Gilles ROLLIN



L’objet de l’association : « travailler pour une meilleure intégration sociale et professionnelle des plus marginalisés. »


ZONE GEOGRAPHIQUE



L’association travaille au niveau de trois ateliers implantés respectivement sur les quartiers suivants : Beau Toquat, et Chartreux à Troyes et Sarrail Chantereigne à la Chapelle Saint Luc.


BUT DE L’ASSOCIATION





    • Une population ayant peu d’accès à la culture


Les locaux de l’APRS sont fréquentés essentiellement par la population adulte des quartiers d’implantation, d’origines diverses : française et étrangère, faisant partie des couches les plus défavorisées de la population. Cette population a généralement peu d’accès à la culture et possède des notions quelque fois minimales voire nulles de la lecture et de l’écriture.
Le travail effectué avec les adhérents vise principalement à améliorer l’intégration, c’est-à–dire l’acquisition d’un socle commun, à la fois pour limiter les décalages entre les différentes populations d’un même quartier et des quartiers d’une même ville mais également entre les générations.

    • Acquisition d’un socle commun


Le socle culturel commun est fait d’une foule d’éléments dont la liste ne pourrait être exhaustive. On peut toutefois faire un inventaire.
Acquisition des outils élémentaires : Pré apprentissage de la langue Française par différents moyens oraux et écrits

Appropriation de l’espace d’abord immédiat, celui du quartier par la connaissance et la participation à la vie locale, puis de l’espace média que représente la ville et son agglomération. Connaître sa ville dans toutes ses dimensions : son commerce, son architecture, sa culture…

Intégration par la pénétration des réseaux établis et incontournables. Ce sont tous les réseaux qui ne sont appris nulle part sinon que par la tradition orale, réseaux pourtant indispensables à la vie quotidienne. Ces réseaux sont nombreux : administration, justice, santé, police, …. chacun a ses règles qu’il faut connaître faute d’en être exclus.

Adhésion aux règles de la vie collective. Cet aspect de l’intégration qui a incontestablement son importance, fait particulièrement l’objet de notre attention.


    • Un socle commun à transmettre


Les connaissances acquises ne doivent pas rester lettres mortes inscrites seulement dans un coin de la mémoire. Ces connaissances, il faut apprendre à les dire autour de soi et à bien les dire. Assurer les acquis, reformuler les concepts, apprendre les mots pour raconter, ce sont les buts de l’A.P.R.S, pour que ce travail ainsi se répande au-delà du local vers la famille et d’abord les enfants, vers les amis, les voisins…Au-delà même de cet espace de proximité il faut aussi que ce travail s’étale à la vue de tous ceux et de toutes celles qui doutaient que leur regard sur les zups et leur population soit changé.


CADRE FONCTIONNEL


Peut-on nier qu’il s’agit d’un travail patient et minutieux passant quelque fois par des chemins détournés et qui se décline en plusieurs thèmes :
Créer des espaces de convivialité
Qu’ils soient de Chantereigne, Beau Toquat ou des Chartreux les trois ateliers, animés respectivement par Myriame, Maryse et Patricia, bourdonnent chaque jour des mille bruits de la vie du groupe : papotages, couture, cuisine mais quelques fois aussi sanglots des confidences et cris aigus des querelles. C’est l’espace de convivialité avec toutes ses aspérités, il n’existe que, par et grâce au charisme de l’animatrice, élément indispensable de la cohésion du groupe.

Acquérir des savoirs élémentaires
Chacun des trois ateliers aménage dans son programme des plages de pré apprentissage de la langue. Les trois animatrices ont suivi une formation en ce domaine et leur action est renforcée par l’intervention de bénévoles également formées. L’alphabétisation a ses règles qui, s’adressant à des adultes, ne peuvent être celles de l’apprentissage d’une langue maternelle.
Au-delà des cours spécifiques réservés à l’alphabétisation, l’acquisition des savoirs élémentaires doit être tout naturellement intégrée aux activités habituelles. Ecrire les mots des ingrédients d’une recette de cuisine, apprendre les vocables pour être en mesure de raconter une visite, établir le budget prévisionnel d’un repas, trouver son chemin sur un plan…lire, écrire, compter, c’est chaque jour que l’on apprend.
Les actions menées dans les différents ateliers sont à inscrire dans ce cadre de l’acquisition des savoirs élémentaires.
Démêler le fil des réseaux institutionnels
C’est d’abord un travail dit de médiation : Myriame, Maryse ou Patricia accompagnent les adhérents à la Préfecture, à la Mairie ou aux allocations familiales, à la banque ou chez le médecin, pour les aider à se retrouver dans la dédale des formalités administratives.

Au-delà de ce travail essentiel, des actions de partenariat sont mises en place avec les institutions locales permettant d’en découvrir les lieux et les fonctionnements, de rencontrer les hommes et les femmes qui les animent.


LES REALISATIONS



La réalisation chaque année de nouveaux projets est une manière plus attrayante de finaliser les objectifs définis dans les chapitres 4 & 5. Ainsi, les adhérents, en devenant co-responsables de leur projet, participent avec beaucoup plus d’assiduité et de motivations aux différentes activités.


      1. Atelier du Beau Toquat :


Animé par Maryse FERAL , l’atelier du Beau Toquat diffuse des cours d’alphabétisation 3 jours par semaine de 15 h à 16 h 30 aidé en cela par une bénévole Madame Nelly BALANCHE. Comme pour les deux autres ateliers ces cours incluent l’expression orale, l’apprentissage phonétique, l’écrit, la construction de phrases.
Nos adhérentes ont participé au Festival de l’Ecrit organisé par « Initiale », 7 d’entre elles reçurent un prix.

Pour la Médiathèque à l’occasion de l’exposition sur la « Cosmologie » nos adhérentes ont confectionné à partir de différents matériaux tels de la broderie, des éponges , des tissus  ou coquillage plusieurs tableaux représentant le cosmos et les planètes. Ces tableaux furent exposés deux mois à la MAT et chez le bailleur Troyes Habitat.

De même avec le CIDF pour la journée de la femme, nos adhérentes se sont rendues au Musée d’Art Moderne et ont peint des tableaux qu’elles ont copié sur ceux des artistes , les tableaux réalisés ont été exposés au Centre Coulommière.
Plusieurs fois dans l’année, le CODES est venu animer des cours sur l’équilibre alimentaire, également avec Arc en Ciel sur le déchiffrage des étiquettes alimentaires.
L’atelier a participé à l’action de la CAT «  Danse avec l’Agglo » par un défilé de costumes traditionnels du Maghreb
Il participe également à toutes les fêtes de quartier : immeubles en fête, Noël, notamment pour la confection de goûter .

b Atelier SARRAIL

Il est animé par Myriame TELAIDJ qui diffuse des cours d’alphabétisation le matin pour les hommes de 9h à11h du lundi au jeudi, et pour les femmes le lundi, mardi et mercredi de 14h0 à 16h
S’ajoutent les manifestations incluant nos différents partenaires :
Le Festival de l’écrit organisé chaque année par Initiale , 12 textes ont été élaborés par les adhérents 5 ont été primés, à cette occasion les dames ont préparé un repas pour 70 personnes au local du Père FELIX à la Chapelle St Luc.
La journée de la femme qui a comporté plusieurs étapes : les ateliers d’écriture en partenariat avec le CIDF : 3 adhérentes ont été primées puis visite du musée d’Art Moderne avec la reproduction par les adhérentes de tableaux de peinture ou dessin

La Journée interculturelle comme chaque année ; le centre culturel de La Chapelle saint Luc regroupe plusieurs associations qui ensemble ont réalisé cette année un livre représentant les différents costumes de plusieurs origines, reflétant vraiment la diversité de la population de La Chapelle st Luc, et en les mettant en valeur par un défilé de 21 participantes.
Notre atelier a participé à l’action de la CAT «  Danse avec L’Agglo » pour laquelle nous avons eu des jeunes femmes qui ont dansé à la salle des fêtes de Rosières ( Cette action avait été présentée sur Canal 32 ).
Par ailleurs notre animatrice passe quelques heures par semaine d’une part pour de la médiation et d’autre part à la formation des adhérentes à l’utilisation d’ordinateurs en partenariat avec l’association Cyber Base.
Et pour finir, l’atelier en collaboration avec le Collège Brossolette et l’association le Son des Choses a débuté en 2008 la constitution d’une mémoire de quartier sur support DVD et livre, compte tenu de la rénovation du quartier Chantereigne qui verra la démolition de plusieurs tours. Ce travail sera mené sur 18 à 24 mois conjointement avec les élèves de 4 iéme et les habitants et anciens habitants de ce quartier.

c Atelier des Chartreux

Il est animé par Patricia THEVENIN , qui donne 3 fois par semaine de 9 h 30 à 11 h 30 des cours d’alphabétisation pour des femmes en majorité maghrébine.
Outre la couture plusieurs fois par semaine dont notamment des pyjamas pour des enfants malades de l’hôpital St Maurice à Paris, nos adhérentes ont participé au Festival de l’Ecrit, 5 lauréates ont été récompensées.
Elles se sont rendues par ailleurs au Musée d’Art Moderne où elles ont pu s’initier à la peinture.
Au niveau des manifestations extérieures, cet atelier a participé au carnaval des Chartreux en organisant le goûter pour 700 enfants , au carnaval du Club Québec, à Immeubles en fête, à la galette des rois de l’école Charpak ,à la fête du quartier avec un hommage rendu à l’Inde par un spectacle, danse et repas, à cette occasion nos adhérentes ont confectionné des costumes pour les animateurs et pour les enfants.
Comme chaque année Patricia et les adhérentes participent au Téléthon, la vente de couscous et de gâteaux à emporter préparés et cuisinés au Club Quebec a permis de faire un don de 2581 € contre 2437 € en 2007
de même chaque année pour Noël , notre atelier participe à la décoration du quartier et distribue un goûter aux enfants

Il est à noter que quelques dames ont participé pendant l’année aux cours de gymnastique diffusés une fois par semaine par le Centre Peltier.


CONCLUSION



La finalité de notre association, c’est d’abord et avant tout d’améliorer l’intégration des populations de ces quartiers dans l’ensemble communautaire pour qu’elles en ressentent un mieux être

Par le biais des différentes activités , les adhérents, avec l’aide des animatrices des bénévoles et intervenants, ont la possibilité d’appréhender autrement la lecture et l’écriture et finalement enrichir leurs connaissances avec également des actions croisées avec d’autres partenaires culturels, techniques, associatifs, scolaires et universitaires.
Bien au delà de la dimension artistique, culturelle et manuelle, il paraît important de voir que les partenariats ne font que souligner davantage la signification du sigle A P R S : Association pour la Promotion des Réseaux de Solidarité

  1. LES PARTENAIRES


-L’organisme HLM « SCIC HABITAT » met à notre disposition gratuitement les locaux des ateliers Chantereigne et Beau Toquat.

-L’organisme « TROYES HABITAT »met à notre disposition le local des Chartreux.

-Mon Logis

-La Médiathèque de l’Agglomération Troyenne ainsi que ses annexes des quartiers des Marots et des Chartreux

-La ville de TROYES.

-La ville de LA CHAPELLE SAINT LUC. et ses différents services dont notamment la Bibliothèque.

-Le Conseil Général.

-La Préfecture de l’Aube.

-La Communauté de l’Agglomération de Troyes.

-La Caisse d’Allocations Familiales

-Le CIDF

-L’ AASEA ( Association Auboise Sauvegarde de l’Enfance Adolescence)

-Le Club Quebec

-Le CMAS de la Chapelle st Luc

-L’ACSEE

-L’ADPS

-L’Institut Universitaire de Troyes

-Les Collèges Albert CAMUS & Pierre BROSSOLETTE 

-L’association « Le Son des Choses »



similaire:

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconAssociation pour la promotion des reseaux de solidarite
«loi 1901». Statuts déposés en juin 1995 en Préfecture de l’Aube n° siret : 403 009 772 00027

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconTitulaire De La Carte D’identité Nationale N° : e 541493
«amicale immobiliere malaykat arahma» est une Association à but non lucratif conforme aux dispositions du Dahir du 3 Joumada I 1378...

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconAdresse : 5 rue des astres beiges 95800 Cergy Tel : 00 33 6 25 59 10 63

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconAdresse postale : Université de Technologie de Troyes

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconRapport moral 2007 / 2008
«Loi 1901», son bureau est composé de 6 membres, assisté d’un Conseil d’Administration de 16 membres (mandat de 2 ans). Les réunions...

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconI-pourquoi l’Europe se découvre-t-elle alors une vocation coloniale ? (1830-1910)
«réparation», reconnaissance des méfaits du système colonial (loi Gayssot, puis loi Taubirat de 1997, puis loi de 2005 sur le «rôle...

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconDÉveloppement recherche de spécialistes
«Rénovation du cadre juridique et réglementaire de la formation professionnelle et technique» en Mauritanie

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconLoi Travail : une loi entachée de son caractère antidémocratique

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconElle est régie par la loi dite de l’assurance dommages-ouvrage. L’objectif...

Adresse : 12 rue du Paon 10000 troyes tel : 03 25 80 59 82 cadre juridique l’A. P. R. S. est une association «loi 1901» iconAnnée 33-45 : Les juristes dans l’ère Nazi
«vraie» loi parce qu’elle a été réellement votée par le Parlement du Reich mais dans des conditions qui laissent quelques doutes...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com