Chers amis tandemistes








télécharger 45.22 Kb.
titreChers amis tandemistes
date de publication07.02.2018
taille45.22 Kb.
typeBulletin
ar.21-bal.com > documents > Bulletin




LE MAILLON

BULLETIN D'INFORMATION

DU

Montpellier Tandem Club Handisport




Numéro 1 le 30 mai 2008

Le mot de la rédaction

CHERS AMIS TANDEMISTES

L'accueil que vous avez réservé au numéro 0 de ce bulletin d'information nous a incités à persévérer. Voici donc le premier numéro du « Maillon », le titre qu'il portera désormais, en référence à un accessoire cycliste , mais aussi à l'esprit de groupe qui nous unit.

Nous espérons que vous y trouverez chaussure à votre pied, la matière n'ayant pas manqué. Il a d'ailleurs fallu faire certains choix (toujours cornéliens...), notamment parmi les photos, au risque d'en frustrer certains; mais nous comptons sur leur compréhension...

N'oubliez pas non plus que ce « Maillon » doit aussi être le vôtre et que vos suggestions, critiques, etc. ... seront toujours les bienvenues.

Une diffusion « papier » pour ceux qui ne manient pas l'outil informatique est également prévue, dans quelques jours.

Nous vous souhaitons une excellente lecture, en espérant que le nouveau-né croîtra en force et en sagesse...

Jean-Georges KUHN

Au sommaire de ce numéro:

Le mot de la rédaction 2

Huit en Corbières au départ de Lagrasse 3

Concentration de tandems à Eyguières (Bouches du Rhône) le 6 avril 4

Un miraud du MTCH escalade le Mont Saint Clair 5

Sortie TCF à Clermont l’Hérault 6

Les journées de La Grande-Motte 7

Comité Départemental Handisport 9

Tombola paralympique 10

Informations en vrac 11

Huit en Corbières au départ de Lagrasse

Désirant randonner hors de nos circuits usuels et une belle journée de février étant annoncée, nous décidons d’aller rouler en Pays Cathare. Le tandem est donc mis dans la voiture et après 1 heure 20 de route (autoroute A9, A61 sortie Lézignan puis direction Lagrasse) nous atteignons notre point de départ l’abbaye de Lagrasse. Beau site, soleil, pas de vent ce qui est rare dans cette région, température printanière, tout est réuni, bien que l’on soit encore en hiver, pour une belle journée de vélo.

Le tandem est prêt avec les sacoches contenant le matériel pour la journée et le pique nique. Le parcours est décidé (un huit centré sur Davejean) et affiché sur le guidon, nous pouvons donc partir.

Echauffement sur une partie très roulante de quelques kilomètres en direction de Saint Pierre des Champs, puis au carrefour D212xD23 on commence l’ascension du col de Villerouge. La pente est douce, on prend progressivement de l’altitude et la vue se dégage sur les Corbières. Arrivée au col, première vue de la journée sur les Pyrénées enneigées. Courte descente sur Villerouge et visite du village dominé par son château.

On gagne ensuite Félines par le col de la Tranchée. A partir de là, les routes sont encore plus étroites, peu fréquentées et pendant 2 heures nous roulerons sans rencontrer d’autres véhicules que la camionnette jaune du facteur. Nous rejoindrons Davejean par le col des Liges, puis franchirons le col du Prat avant de redescendre sur Dernacueillette et Maison.

Après une courte halte il nous faut remonter au col de Ferreol où nous rencontrons un cyclo, puis au col de Couisse. Dans cette côte nous avons encore des vues magnifiques sur les Pyrénées enneigées. A chaque virage ce sont des parties différentes de la chaîne qui apparaissent, un vrai cours de géographie.

Pique nique dans un pré en haut du col sous le soleil par une température très douce. La belle vie quoi.

Descente sur Davejean que nous traversons pour la seconde fois pour fermer le premier cercle du huit. On continue à jouer à saute-mouton dans cette région vallonnée et on enchaîne les cols de Saint Martin et de Bedos avant d’arriver enfin au col de Termes point culminant de la journée (515m). Dans la descente les ruines du château de Termes vues d’en haut apparaissent sur leur rocher. Visite du petit village de Termes puis descente par une route sinueuse qui suit la gorge. A la sortie de la gorge, nouvelle vue sur le château de Termes.

On rejoint alors la route de Saint Martin des puits avec vue sur le château de Dufort et on peut mettre tout à droite pour descendre la vallée de l’Orbieu. On boucle ainsi rapidement le deuxième cercle du huit en passant au point de départ (D212xD23) de l’ascension du matin, puis on rejoint tranquillement Lagrasse où une bonne mousse nous attend. Quelle belle journée !

En tandem ou en solo nous recommandons cette randonnée vallonnée mais très accessible (83 Km et 1100m d’élévation)

Jean-Marc MORET et Daniel GOUY

Concentration de tandems à Eyguières (Bouches du Rhône) le 6 avril

Avec Daniel, nous sommes partis vers 8 h du matin pour prendre la direction d’ Eyguières, en passant par Palavas, le bord de mer jusqu’à Aigues-Mortes, puis Arles par la Camargue.

Nous arrivons à destination et commençons à dire bonjour aux tandémistes déjà arrivés. Dans le lot, nous rencontrons 4 tandems de l’AVH de Nice.

Nous déchargeons le tandem et le préparons avec le pique-nique dans la sacoche.

Nous prenons la photo, et le départ dans la foulée. Nous traversons le village pour prendre des routes un peu moins fréquentées par les voitures, traversons un pont en bois.

Nous sommes nombreux, 18 tandems et 2 vélo couchés qui nous suivent mais peinent beaucoup lorsque nous montons les petites côtes de notre randonnée.

Nous nous regroupons en haut d’une de ces côtes tous en sécurité, (et pas besoin de le dire,), pour les attendre assez essoufflés par l’effort fourni. Il est décidé qu’ils empruntent d’autres routes et de nous retrouver au repas du midi.Nous roulons bien tous ensemble, et rencontrons des personnes qui sont venus l’an dernier à Clermont l’Hérault. Tout le monde est content de cette belle journée ensoleillée et sans vent. Nous profitons de paysages inconnus et insoupçonnés, même par Daniel grand voyageur. Nous traversons Grans puis montons à Cornillon, joli petit village perché sur une colline et allons au point de vue, pour profiter du panorama sur l’étang de Berre. Après quelques minutes, nous reprenons le chemin vers Grans pour le repas. Nous arrivons à une aire à pique-nique (Fontaine Marie Rose) où nous nous installons sous les arbres. Pendant le repas, une personne annonce que son patron habite un village que nous devrons traverser dans l’après-midi, et propose d’aller boire un coup chez lui. Après l’avoir appelé, rendez-vous est pris, et le repas fini, nous repartons pour faire les 50 km du retour. L’allure est bonne même si après le repas, c’est un peu dur de relancer la machine, (conversation de tout le monde).

Nous faisons un petit détour de notre trajet pour aller voir un mur rucher datant de plusieurs siècles. C’est un mur en pierres d’une longueur d’environ 60-70 mètres qui a des ouvertures d'un mètre sur un. Ses ouvertures étaient les ruches, et le mur en comprend 55 sur la longueur. Actuellement, il n’y a plus de ruches mais le mur est toujours là. Nous reprenons la route initiale et pour un peu, nous pouvons participer à une course cycliste.

Pour arriver au rendez-vous, il faut monter à Aurons par la route étroite et en lacet , mais les tandems se mettent à la queue leu leu, et si l’allure n’est pas trop vive les virages se suivent et la côte grimpe encore. Après l’effort, vient le réconfort quand nous arrivons, les 18 tandems, chez le patron, une table avec de l’eau fraîche et des sirops nous attendent. Les boissons alcoolisées seront pour plus tard car nous avons encore environ 15 km pour rejoindre les voitures. Nous repartons et finissons de monter la côte de l’entrée du village, et après nous sommes sur le plateau pour mettre tout à gauche ou presque car un vent de face vient nous rendre visite. Une longue descente en lacet nous change les idées car assez technique. A la fin de la descente nous nous regroupons car le groupe est très étiré, puis repartons pour les derniers kilomètres avec le vent de face qui a forci un peu. Dans les rues de Lamanon, on nous montre un arbre avec une ampleur impressionnante, puis arrivons sur le parking du départ après une boucle de 86km.

Nous sommes contents de notre journée et buvons encore un pot ensemble mais toujours sans alcool. Après les embrassades et les au revoir, nous reprenons la route de Montpellier et savons que le club est attendu à Clermont pour participer à la 2ème sortie du TCF.

Jean-Marc MORET

Un miraud du MTCH escalade le Mont Saint Clair

(texte proposé à la presse par Daniel Gouy, mais non publié)

Je suis un de ces mirauds du Montpellier Tandem Club Handisport (MTCH), qui font des sorties en tandem avec leur guide. Ces sorties ont lieu en groupe (5 à 10 tandems) à partir du local du club les premier et troisième samedis de chaque mois ou en individuel en fonction de la disponibilité de chacun.

Une sortie individuelle nous mena à Sète. Après la traversée de la ville et la visite du port, nous nous reposons au rond point ou commence le Mole Saint Louis car nous avions eu un fort vent dans le nez le long des routes côtières passant par les Aresquiers et Frontignan Plage.

Pendant ce repos, mon guide me propose de faire l’ascension du Mont Saint Clair, un « raidard » bien connu. Je suis un peu réticent mais il me dit qu’avec les développements de mon tandem, si on répartit bien l’effort et que l’on ne se met pas dans le rouge ça devrait passer sans problème. J’ai confiance dans mon guide, cyclo expérimenté qui me fait faire des sorties originales mais ne m’a jamais emmené dans des galères. L’affaire est conclue. Nous démarrons donc et passons immédiatement le petit plateau car la première rampe est là. Je trouve qu’il va un peu doucement mais il me répond qu’il faut y aller peinard. Nous arrivons au premier replat sans difficulté et nous moulinons tranquille sur cette zone plate. Puis virage à gauche et là ça se corse, tout à gauche, on arrive au deuxième replat et mon guide me dit : «  on y va doucement, souffle, il faut que tu récupères car après on n’aura aucun répit, il faut aller au bout ». On continue à pédaler tout à gauche, mais cela devient dur et commence à me sembler un peu long. Un peu plus loin le pourcentage s’atténue légèrement et il me dit qu’il voit le sommet, encore un petit effort et on y est. Quel plaisir c’est mon premier « raidard », on n’a pas mis pied à terre, je souffle mais ne suis pas exténué. Effectivement la répartition de l’effort a été bien dosée. Après quelques photos, nous rejoindrons la table d’orientation des Pierres Blanches et reviendrons au départ de l’ascension par la corniche puis nous rentrerons à la maison.

Les balades en tandem pour nous les mirauds c’est vraiment un grand plaisir mais pour pouvoir rouler souvent il nous faut des guides. Si vous aimez le vélo et que l’expérience du tandem vous tente, rejoignez nous au MTCH. Rassurez- vous, nous ne faisons pas une telle ascension à chaque sortie. Chacun roule à sa façon pour son plaisir, sans aucun esprit de compétition ni d’exploit et la convivialité est également de rigueur. On vous attend à bientôt.

Un miraud du MTCH

Sortie TCF à Clermont l’Hérault

Le week-end du 19 et 20 avril, le TCF de Clermont l’Hérault faisait sa sortie annuelle. Sept tandems du MTCH ont rejoint les six autres participants. Sur place deux tandems du MTCH sont partis avec le TCF car le chemin était long et pentu tandis que les autres suivaient les routes le long du lac du Salagou. Tout le monde se rejoindrait pour rentrer ensemble à Clermont.

Le groupe TCF part en traversant la ville et se retrouve assez vite sur des routes peu fréquentées par les voitures. Le chemin commence à monter et serpente à travers les collines environnantes. Dans un petit village, nous nous arrêtons pour sortir une peau, car il commence à faire chaud, même si le temps est un assez nuageux. Nous nous regroupons et continuons notre ascension pour aller manger au village de Soumont. Quelques petits ennuis de mécanique retardent un tandem de notre club, mais tout le monde est content. Nous discutons tous ensemble et par moment c’est la grande rigolade. Nous arrivons à Soumont où nous arrivons sur une petite place avec le terrain de boules et nous installons pour nous restaurer. Après le repas, nous montons la table d’orientation et les collines autour du point de vue.

Pendant ce temps, le reste du groupe mangeait autour du lac. La jointure des deux groupes était prévue aux environs de Cartel.

Nous prenons une photo de groupe puis repartons vers Lodève. Encore très peu de circulation sur une petite route parsemée de ponts en pierre. Nous passons près du prieuré St- Michel, prenons la corniche au-dessus de Lodève et un petit rayon de soleil blanchit les maisons en contrebas : un joli panorama de la ville entourée par les collines. Nous continuons à descendre et nous arrêtons au café pour en boire un (café bien sûr).

Nous remontons sur nos fougueux destriers et partons pour rejoindre le groupe MTCH à Cartel, puis faisons un bout de route jusqu’à St André de Sangonis. Nous continuons vers… pour enfin arriver à Clermont, où tout le monde va boire un pot chez Bernard et Marie-France. Tout le monde est content de sa journée, et le temps a été avec nous. Après la collation, tout le monde redescend vers le parking de la gare, point de départ du matin.

Les tandémistes du TCF décident d’organiser un repas pour les personnes qui restent sur Clermont. Avec Daniel S, nous décidons d’y participer. A 19h30, nous nous retrouvons à 16 autour d’une table et dégustons un délicieux repas avec une gardiane en plat chaud. Quelques histoires d’un côté, des discussions plus sérieuses de l’autre, nous passons un bon moment à parler d’autre chose que de tandem. Nous nous quittons vers 22h après avoir résolu que la sortie du lendemain dépendrait du temps qu’il ferait (plutôt mauvais d’après la météo).

Nous avons passé une bonne journée et une bonne soirée en compagnie de cyclistes qui n’ont pas la tête dans le guidon et profitent du paysage. Ce doit être çà le principe de la randonnée !!

Jean-Marc MORET

Les journées de La Grande-Motte

Un des temps forts de cette première partie de l'année a été à coup sûr la participation du club à la MULTI HANDICUP les 16, 17, ET 18 mai à La Grande-Motte.

Cette manifestation était organisée par l'Association Sport Détente et Santé à l'occasion de son vingtième anniversaire. Vous trouverez ci-après le programme de samedi et dimanche, auquel nous avons largement participé, notamment lors d'une promenade-découverte de la cité balnéaire en tandem (cf. le compte rendu de Christian Moulin).

La sardinade du samedi-midi a également été très appréciée; elle n'a pas pour autant refroidi les ardeurs, car les activités nautiques proposées l'après-midi ont trouvé largement preneurs.
A la découverte des Symboles de La Grande-Motte
Après l’accueil chaleureux de nos amis organisateurs, et malgré un temps maussade, les «tandémistes» (5 tandems) présents se sont retrouvés au point de départ du circuit touristique avec leurs amis cyclistes.

En suivant les explications très documentées de notre guide, nous avons découvert une autre face de la Grande Motte et un peu de son histoire .

Après la présentation de la grande pyramide, nous roulons sous les pins, puis faisons une première halte à la « PLACE DU COSMOS »,  appelée également «  Place du Soleil et de la Lune ».

C’est une place ronde qui symbolise le soleil, avec à sa périphérie, une demi sphère de béton rouge de bauxite qui représente la terre tournant autour de l’astre. La demi sphère est coupée en deux par un escalier qui représente la trace humaine qui transforme.

Tout à coté, le « bassin de la Lune » , avec son fond carrelé de petits carreaux blancs et bleus faisant apparaître un visage de femme et les vagues de la mer .

Nous repartons sous une petite pluie fine, vers la « passerelle des escargots » (normal par ce temps !)

Un petit effort pour gravir la pente et nous voilà au-dessus de la voie de circulation automobile. Un petit arrêt pour admirer l’architecture de la passerelle et des bâtiments qui nous entourent ; les boules placées à l’extrémité des « cornes » en béton de chaque coté de la passerelle, éclairent les pas des promeneurs la nuit.

Nous redescendons de l’autre côté en direction du cimetière, dont le mur d’entrée présente une architecture remarquable dont son créateur Jean Balladur disait : « J’ai voulu animer le mur de clôture avec douceur comme un dernier sanglot »

Un petit tour sous les magnifiques pins et deuxième passerelle piétons à franchir :  la passerelle des « LAMPADOPHORES ». C’est une passerelle dont les flancs sont surmontés de hautes sculptures en béton qui supportent les points lumineux. : « Silhouettes insolites d’une garde immobile et silencieuse prête à fermer La Grande Motte à d’éventuelles menaces venues de l’horizon » (Jean Balladur)

Nous sortons des pins pour rouler sur les trottoirs du bord de mer qui passent devant les restaurants d’où commencent à se dégager des odeurs prometteuses !!

Quelques personnes nous sollicitent pour « essayer le tandem », nous faisons un arrêt ,et deux personnes d’un des restaurants font un petit tour en passager !

Le petit groupe repart , et le soleil pointe le nez très timidement !

Nous rejoignons tous les amis qui sont pour certains déjà installés à table, prêts pour la «sardinade », dont on peut apprécier déjà les effluves !

Nous avons fait une très jolie promenade, avec des paysages, des odeurs et beaucoup de chaleur…humaine .

Christian MOULIN




Comité Départemental Handisport

Nous nous sommes rendus, René et moi [Michel], à l’Assemblée Générale 2007 du comité départemental. Cette instance est la représentante pour l’Hérault de la fédération française handisport (FFH).

Parmi les différents points évoqués dans le rapport moral, le colloque « Sport et Handicap » à l’occasion de notre 20ème anniversaire, figurait en bonne place parmi les événements de l’année 2007.

Parmi les actions du comité figure en bonne place « Handicol’Sport » qui a pour but de proposer aux collégiens et lycéens en situation de handicap la possibilité de pratiquer une activité physique et sportive.

Une convention a été passée avec l’inspection académique de l’Hérault pour accompagner les professeurs d’EPS dans l’évaluation et le suivi des élèves en situation de handicap.

Des journées d’initiation et de découverte des « Sports de nature » sont régulièrement organisées.

L’entente avec « Hérault Sport » (représenté à l’AG) est excellente.

Il y a dans le département 9 athlètes de haut niveau et 2 sportifs « groupe France ».

Le compte de résultat 2007 s’élève à 106.924,99€ pour un résultat positif de 352,59€.

13 clubs sont affiliés à la FFH dans le département. Avec 16 adhérents, nous sommes le 5ème plus important.

Michel ROQUEFORT
Tombola paralympique

Comme tous les 4 ans, la FFH (Fédération Française Handisport) organise une tombola fédérale pour boucler le plan de financement de l'envoi d'une délégation d'athlètes aux Jeux paralympiques de Pékin du 6 au 17 septembre 2008.

Nous avons reçu un lot de 20 carnets de 5 billets, au prix unitaire de 2 € le billet. Sur le total du montant encaissé, 40% (soit 0,80 centimes par billet) resteront au club, le reste étant reversé à la Fédération.

Si nous réussissons à vendre la totalité des billets, le MTCH encaissera donc 80,00 euro, et les participants aux Jeux 120,00 euro.

C'est un moyen de financer nos activités, peu de gens refuseront de nous prendre des billets si nous leur en proposons.

Saisissons cette possibilité d’augmenter les moyens du club. D’autant que nous pouvons commander d'autres carnets si vous êtes d'excellents vendeurs!

Les billets sont chez moi, je les apporterai lors des prochaines réunions (la vente court jusqu'au 31 octobre, et le tirage aura lieu le 20 novembre 2008).

Si vous ne devez pas venir en réunion d'ici là, vous pouvez m'envoyer les fonds par la poste, je vous réserverai le nombre de billets correspondant, et vous communiquerez les numéros de vos billets.

1er lot : une voiture BMW 118i Confort

2e lot : une moto BMW G 650 Xcountry

voyages, matériel hi-fi et vidéo, appareils électroménagers .....

Michel ROQUEFORT

Informations en vrac

- Un loto est organisé au bénéfice du club aux dates suivantes:

vendredi 13 juin à 21 h

samedi 14 juin à 21 h

dimanche 15 juin à 15 h-

mard17 juin à 21 h

vendredi 20 juin à 21 h.
Des précisions à ce sujet vous seront fournies ultérieurement


  • il est rappelé que, pour assurer notre sécurité, des gilets fluorescents sont à notre disposition au local pour les sorties. On n'insistera jamais assez sur le strict respect des règles de sécurité, qui, rappelons-le, ont fait l'objet d'une synthèse écrite rédigée par notre responsable sécurité Jean-Marc MORET (le 29.11.2007)

Rappel de calendrier: les prochaines sorties collectives auront lieu les 7 et 21 juin. Une prolongation en juillet n'est pas exclue: attendre des précisions à ce sujet.

Date de la prochaine réunion: le 16 juin à 18H30 au local.




Montpellier Tandem Club Handisport c/o René Delgado 42 Rue Tatius 34070 Montpellier. Tel : 04 67 27 44 84 montpelliertandem@free.fr


similaire:

Chers amis tandemistes iconChers membres, chers amis
«Teotihuacan» est un peu moins centrée sur nos préoccupations immédiates –mais l’«autre» doit faire aussi partie de notre approche-,...

Chers amis tandemistes iconA mes très chers parents

Chers amis tandemistes iconAssociation les Amis du Golfe du Morbihan

Chers amis tandemistes iconAssociation des "Amis du Vexin Français"

Chers amis tandemistes iconVoyage culturel Les Amis du cne

Chers amis tandemistes iconLes Amis de l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo

Chers amis tandemistes iconChers et Chères ami(e)s des Arts du Fil, des fibres naturelles et ami(e)s du patrimoine

Chers amis tandemistes iconAssociation les Amis de Locmiquel, de Baden et du Golfe du Morbihan

Chers amis tandemistes iconLes nouveaux fpga cyclone II d’Altera sont 30% moins chers
«Grâce maintenant aux fpga cyclone II, nous pouvons encore réduire nos coûts et enrichir simultanément les fonctionnalités»

Chers amis tandemistes iconCalendrier de travail : 1 devoir par semaine Pour chaque étape fournir...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com