L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d'affaires et leurs réunions professionnelles








télécharger 70.2 Kb.
titreL’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d'affaires et leurs réunions professionnelles
date de publication18.03.2018
taille70.2 Kb.
typeRéunion
ar.21-bal.com > documents > Réunion
Mercredi 26 Janvier 2011
Le Ravella hôtel s'installe à Las Vegas
L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d'affaires et leurs réunions professionnelles.


«Tout est permis» : l’offre proposée par le Ravella à l’occasion de son ouverture donne le ton. Les organisateurs de réunions sont invités à soumettre une offre indiquant le budget qu’ils sont prêts à consacrer à leur événement, et à choisir les différentes prestations souhaitées. Étant donné le potentiel de l’établissement, les organisateurs vont pouvoir laisser libre cours à leur imagination.

Le Ravella s’étend sur près de 6 hectares. Il propose 349 chambres et suites, 3600m² d’espaces dédiés aux réunions, un spa et d’un fitness de 2 800 m² ainsi que de nombreux restaurants et lounges.

Situé à l’emplacement de l’ancien Ritz Carlton à Lake Las Vegas, l’hôtel géré par Dolce Hotels&Resorts a été rebaptisé, redécoré dans un style résolument contemporain et repensé pour la réussite des événements professionnels, spécialité de l’enseigne. Au bord des rives du plus grand lac artificiel privé des Etats-Unis, le Ravella offre à ses clients des vues panoramiques, d’immenses espaces verts, deux marinas, un parcours de golf et l’unique chapelle de Las Vegas posée sur un plan d’eau. Le resort compte même un pont de 114 mètres - inspiré du célèbre Ponte Vecchio de Florence - abritant des chambres et suites surplombant le lac. On l’aura compris : un hôtel qui s’inscrit bien dans "l'esprit Vegas".
Altitude -XL Airway

Las Vegas

Pages 21 à 31
Page 21

(Chapeau double d’ouverture)
Las Vegas & vitesse urbaine

Au milieu du désert du Nevada, la ville. Gigantisme des casinos hôtels monumentaux rivalisant d’originalité, innombrables illuminations nocturnes « by night », shows bien rodés. Cette atmosphère est unique. Las Vegas, magnifique machine, brille de tous ses feux. Et sait surprendre les plus récalcitrants. Car, outre le spectacle permanent, elle offre ce sens de l’accueil et du service à l’Américaine.
Grands espaces & lent travelling

Cette destination est une incitation grandeur nature à filer vers le Sud Ouest. Le premier parc régional, Red Rock, est à vingt minutes du centre. Sur la route de l’Utah, on croise la Vallée du feu, riche en gravures rupestres. Plus loin, dans un rayon de 500 kilomètres, les routes traversent les grands espaces arizoniens en ligne droite. Les trajets deviennent un travelling de déserts rocheux empreints d’une spiritualité minérale. Car l’Ouest sauvage teinté d’un mysticisme naturel, un rien chamanique, exhale le parfum de l’ancestrale culture amérindienne. Nuances du grès et de l’adobe navajo, frémissements des chevaux, soleil trompeur…

NB : Si on ne peut pas scinder en deux paragraphes et 2 titres, le titre commun sera :
Vitesse urbaine, lent travelling

Pratique :

Les parcs nationaux :  Grand Canyon (490 km à l'est), Bryce Canyon (450 km au nord-est),  Vallée de la mort (220 km à l'ouest), Lac Powell (500 km au nord-est) et Sequoia (500 km à l'ouest)...


Page 22

Nevada

En plongée vers Las Vegas
Welcome to stars and Strip ! Plus de 24 000 kilomètres de tubes au néon éclairent les 6 kilomètres du boulevard appelé Strip. Tant et si bien qu’il est visible de l’espace. Spectacles gratuits, illuminations tous azimuts sont chaque soir de mise. Des dizaines d’hôtels casinos surdimensionnés y sont situés.
Leurs façades, les univers thématiques monumentaux rivalisent d'originalité : il faut se distinguer. On en prend la pleine mesure lors d’un vol de nuit, en hélicoptère, ici encore autorisé, qu’on revivra peut-être en imaginaire. Décollage de l’aéroport de Mac Carran, en remontant le Strip jusqu'à Downtown, qui fait figure d’envers du décor. On longe les 350 mètres de la Stratosphère Tower (qui propose des attractions à sensations garanties au dernier étage). Le Wynn, dont les courbes biseautées sont aussi élégantes que ses jardins ; la récente tour Trump, sorte de lingot d’or vertical. Le New York, son lassis de buildings, avec pont de Brooklyn et statue de la Liberté. Puis le Bellagio, le Venetian et le Caesars Palace. Viennent ensuite le Paris, sa tour Eiffel et son Arc qui triomphe. Etrange défilé. L’île au trésor paraît bien petite à côté. Virage à 180 °. Sur le chemin du retour, les pales des hélices se fondent dans le faisceau lumineux de la pyramide de verre du Luxor, l'extrême sud du Strip. Pharaonique !

Redescendons à terre. La ville est aussi une distraction familiale et attractive pour tous les budgets, spécialement en basse saison : Spectacles by night gratuits. Parmi les plus shows : le son et lumières des fontaines, du Bellagio, rythmées Rock ou Franck Sinatra toutes les 15 minutes le soir. L’éruption du volcan du Mirage ou encore le Fremont Street experience, ciel artificiel sur la canopée d’un passage couvert, au cœur du centre-ville. www.vegasexperience.com Il n’y en a pas que pour les flambeurs !

Art de vivre. L'histoire de cette ville est décidément une succession de projets fous. Comme le Venetian, réplique byzantine de Venise avec canaux, gondoles et 7000 suites (record mondial). Ou le Bellagio : il abrite une galerie d'art fournie en toiles de maîtres. Dernier-né, le Mandarin Oriental, un hôtel de 47 étages sans casino, avec en exclu le chef français deux étoiles Pierre Gagnaire aux fourneaux, a ouvert en décembre dernier. Au programme, luxe, zen et beauté.

La troupe du Cirque du Soleil donne 7 représentations dans différents hôtels, dont leur nouveau spectacle sur Elvis, considéré comme un must. D’innombrables autres pointures de la chanson et du cabaret se produisent. Demandez le programme !

Pour en savoir plus : www.visitlasvegas.ca

Page 23

Utah : des chevaux et des hommes
En selle
L’Utah compte encore de nombreux ranchs. Certes, la plupart d’entre eux ont délaissé l’élevage de bétail pour se concentrer sur l’accueil de visiteurs. Vous rêvez de voyage dans le temps. En voici deux où laisser ses empreintes au fer à cheval.
1) Le Rockin’R Ranch, près du Parc de Bryce Canyon, accueille ses hôtes dans le cadre tranquille d’Antimony, village de 168 âmes où pas grand-chose n’a changé en un siècle, sauf le confort. Randonnée à pied ou à cheval, pêche, cours de danse « Western ». Farniente avec feu de camp après le coucher du soleil.

Ce lieu est aussi un Working Ranch : une ferme avec ses chevaux, son bétail, du travail, ou plutôt du tourisme actif. Les wranglers donnent des cours pour monter à cheval, le soigner, partir en ballade. On peut accompagner les cow-boys pour s’occuper du bétail, voire le convoyer. Faire un tour en diligence. Voir, ou plus osé, tenter un rodéo sur un quarter horse, race connue pour sa force et sa souplesse de caractère.

www.rockinrranch.com

705 North Highway 22, Antimony, Utah
2) le Zion Mountain Ranch. A l’entrée Est du Parc de Zion, 3 heures de route de Las Vegas, les classiques d’un dude ranch, c’est-à-dire haut de gamme. Chaleur du bois, noblesse de la pierre, vert prairie, jaune paille. Spécialité : l’observation des bisons. On respire, on s’inspire. Un peu comme Charles Marion Russel, un des plus grands peintres de l'ouest américain. A son actif, 2000 tableaux représentant cow-boys, Indiens et paysages de l’Ouest sauvage, fin XIXe (son musée en ligne : www.cmrussell.org)

www.zionmountainresort.com

East Highway 9, Zion National Park, Utah

Las Vegas est aussi une porte d'entrée idéale pour les Parcs Nationaux du sud de l'Utah, l’Etat Mormon, où tant de sites sculptés par le temps sont tentants.
Arches National Park

L’un des paysages les plus étonnants de l'Ouest : le long de 20 kilomètres de route, une impressionnante quantité d'arches, creusées dans le grès par gel, vent et ravinement.

www.archespark.com
Bryce Canyon

Un plateau calcaire aujourd’hui couvert de cheminées de fées, appelées ici hoodoos, allant du jaune au rouge sombre. Nombreuses andonnées à faire dans le parc, pour y admirer les roches ou croiser au petit bonheur la chance des tamias, sortes de petits écureuils.

www.brycecanyon.com

Au XIIième siècle, les Indiens Paiutes, premiers à avoir investis les vallées et les plateaux environnants, ont intégré une croyance autour des hoodoos : ils imaginaient qu’il s’agissait de personnages pétrifiés par un coyote.
Zion Canyon

Le plus ancien parc de l'Utah, où, une fois de plus, la nature s'est déchaînée autour du canyon de Virgin River, dont les formations rocheuses ressemblent à des temples et des cathédrales. Il a été un refuge pour les pionniers Mormons.

www.zioncanyon.com
What’s new ?

Le parc de Natural Bridges National Monument (Comté de San Juan) inaugure un programme unique aux Etats-Unis d’observation des étoiles à la nuit tombée. Gratuit, sans réservation (Renseignements au Visitor Center).

www.nps.gov/nabr/index.htm
Office de tourisme de l’Utah

www.utah.travel

Page 24

Arizona, l’Etat du Grand Canyon
Le Nord Est de l’Etat abrite certains des plus beaux sites : Grand Canyon, réserves des Indiens Navajos et Hopis. L’histoire ancestrale de l’Etat se miroite des eaux du lac Powell jusqu’aux troncs fossilisés du Petrified Forest national Park. Ici, on se rapproche des fusillades d’OK Corral et de Géronimo le chef Apache, qui capitula en 1886.
Premier must, le Grand Canyon National Park. S’il n’est qu’à 160 km à l'est de Las Vegas, il faut faire un trajet de près de 500 km pour atteindre le centre des visiteurs situé sur le bord sud. Sinon, on peut faire une excursion en avion et visiter à terre en quelques heures seulement. Seconde option, un aller retour en car partant de Las Vegas tôt le matin.

www.grandcanyon.com
Petrified Forest National Park est une forêt vieille de 220 millions d’années, qui contient la plus riche concentration de bois pétrifié au monde. Toutes les couleurs sont présentes depuis qu’il s’est cristallisé en quartz. On dénombre aussi plusieurs sites archéologiques aux fossiles de 225 millions d’années.

Le profond et panoramique Canyon de Chelly retrace, à travers ses roches de couleur rouge et noire, la culture de la tribu indienne Anasazi.

Monument Valley Navajo Tribal Park : immortalisé dans de nombreux westerns, son paysage est l’essence même de l’Ouest Sauvage, avec ses arches et ses falaises rouge orangé (jusqu’à 300 mètres de haut) au sein d’un désert de sable ocre. Les meilleures perspectives se découvrent à cheval ou en 4x4, avec un guide navajo.

Enfin, pour prendre le frais, on appréciera Flagstaff (2133 mètres) : il fait 10° de moins en été qu’ailleurs. Les bords du lac Powell (second réservoir artificiel du pays), dans le Glen Canyon Area, constituent un autre havre de fraîcheur, très apprécié par familles et enfants, entre Arizona et Utah. Et en bonus, cet Etat compte 300 parcours de golf pour ses adeptes.

www.golfarizona.com
(encadré agenda)

Wyatt Earp Days

Du 23 au 25 mai 2010 – Tombstone

Festival Old West dans la célèbre ville fantôme de Tombstone en hommage au personnage de la légende de l’Ouest Wyatt Earp. Défilés western, barbecue, promenades en diligence… Le dimanche, chacun peut participer à la compétition de costumes durant le showdown de l’association Tombstone vigilantes après une dégustation de la spécialité Chili Cookoff. Le lundi, concours de tir au Navy Colt (modèle 1854).

www.tombstonevigilantes.com détails dresscode
Randonnées guidées

Du 23 mai au 6 septembre 2010 - Flagstaff

Le Walnut Canyon National Monument offre l’avantage d’être un milieu moins sec que dans les environs. Accompagnées par un ranger, garde forestier du parc, on peut, entre autres, partir sur les traces de ses premiers habitants, il y a 700 ans. Soit à pied, soit dans la cabine du ranger !

Réservations indispensables : 00 1 928 526-3367

www.nps.gov
Southwest Wings Birding and Nature Festival

Du 5 au 9 août– Sierra Vista

Festival de la nature et des oiseaux organisé au pied des montagnes Huachuca, à quelques minutes de lieux reconnus pour la variété de leurs espèces : oiseaux, papillons, serpents, 1000 espèces de plantes. Organisé en 2010 par le promoteur d’une association d’écotourisme, Rick Taylor. Un artiste résident est aussi du programme.

www.swwings.org
Kitt Peak National Observatory

Avec des nuits plus longues, le mois d’août est idéal pour observer les étoiles. Cet observatoire à près de de 3000 mètres propose des programmes d’observation diurne et nocturne, au Sud Ouest de Tucson.

www.noao.edu
Office de tourisme :

www.arizonaguide.com

Page 26

66, route mythique
Route 66 : on the road again
A son zénith de 1938 à 1958, la 66 permettait de voyager d' Est en Ouest jusqu’à Los Angeles. Elle allait tout droit à travers les passages montagneux des Rocheuses pour suivre la route du Sud praticable toute l'année. En Oklahoma, elle tournait vers l'Ouest jusqu’au Nord du Texas, le Nouveau Mexique et l'Arizona. Avant d' atteindre Los Angeles, jusqu’aux plages de Santa Monica.
La 66, popularisée par de nombreux chanteurs et une série télévisée éponyme des sixties, fait partie de la mémoire collective et du dynamisme américain. Evidemment en perte de vitesse, voire fantômatique, depuis la construction des highways autoroutières, la route 66 n’existe plus vraiment. Elle a pourtant conservé une image presque mythique dans la mémoire collective américaine qu’est loin de posséder son équivalent français, la Nationale 13 !
Que reste t’il de la route 66 ? Elle est aujourd’hui empruntée entre amis par de nombreux passionnés, ainsi que par de jeunes mariés en lune de miel. Les sections les plus longues et intactes de cette bonne vieille route se trouvent dans la partie Ouest de l'Arizona et le Sud-Est de la Californie. Mais attention, elle ne figure plus sur les cartes ! Vous aurez besoin de lire ce mode d’emploi fort bien fait :

www.historic66.com/description
Plus précisément, la partie entre Flagstaff en Arizona et Los Angeles est la plus attirante et facile à trouver. On y trouve les plus grandes sections de la route d’origine. Non loin, les attractions de Grand Canyon, Sedona, le barrage de Boulder Dam et le désert Mojave.

A partir de Las Vegas, on s’embranche en 3 heures par un bout d’autoroute jusqu’en Arizona, qu’elle traverse dans les localités de Holbrook, Winslow, Flagstaff, Williams et Kingman. Il y a de nombreux lieux tout au long de son tracé arizonien. Notamment le Wigwam Motel à Holbrook, le Galaxy Diner à Flagstaff et la gare de Winslow, en plein réaménagement.
La 66 vers le Grand Canyon. Prenez la route 93 sud vers le grand lac Mead, à une heure de Las Vegas, traversez la crête du barrage Hoover Dam vers Kingman, Arizona. L’autoroute Interstate 40 va parallèlement à la route historique 66 entre Kingman et Flagstaff. On visite au passage la rue principale (Main Street) du rustique village de Williams, avant de se diriger vers le nord sur la route 64 afin d’emprunter une partie de l'ancienne route 66. La petite ville de Tusayan et le centre pour visiteurs du côté sud du Grand Canyon (South Rim) sont à environ une heure au nord de Williams.

23ième Route 66 Fun Run

Début mai, Seligman. Cette course automobile rassemble chaque année 800 véhicules hétéroclites !

www.azrt66.com

Pages 27 et 28

(Double page indiens)
Culture

Navajoland
« Nous les Navajo, croyons que notre peuple a voyagé à travers trois univers différents dans les diverses formes de l'être avant d'émerger de la Terre Mère en ce monde… »
Ya'at'eeh : Salutations ! La nation Navajo, plus grande tribu des États-Unis, avec 300 000 individus, possède Congrès (le council chamber) et président élu (Joe Shirley). Son territoire couvre le Nord Est de l’Arizona, déborde sur le Nouveau-Mexique et l’Utah. Window Rock, la capitale, abrite le siège du gouvernement navajo et les 88 représentants des tribus au council chamber. Depuis les années 1970, des mesures encouragent la création artistique et l’artisanat. Sa langue, parlée par les trois quart de la population, possède une quatrième personne du singulier. Voilà qui l’est.
Comme tant d’autres sociétés, celle-ci est partagée entre traditionalisme, spiritualité, désir de progrès et d’innovation. Pour lutter contre les soucis sociaux (pauvreté, chômage, alcoolisme), les chefs spirituels que sont les « hommes médecine » s’efforcent d’aider les jeunes à redécouvrir ces valeurs qu’on dit ancestrales : bravoure, générosité, respect des anciens.
Navajoland, la plus importante réserve indienne du pays, aussi grande que la Suisse, forme le cœur du plateau du Colorado. Désertique, strié par des canyons et le plus connu des sites : Monument Valley, A ne pas rater non plus, les ensembles d’habitations Betatakin et Keet Seel, bâtis euxx au cœur du Navajo national Monument. Ils constituent les plus beaux témoignages de la civilisation anasazie (ancien en navajo).
Quelques courageux vivent encore à la manière de leurs ancêtres, dans des hogans circulaires construits en rondins de cèdre et boue d'argile ou d’adobe. Certains visiteurs se laissent tenter par cette expérience originale ! Plus loin, vers l’Est, au-delà du canyon de Chelly, l’autre excursion incontournable, le plateau se couvre de lacs et de forêts bucoliques. Louez 2 chevaux et les services d'un guide Navajo…
Carnet

La Navajo Nation Fair

Du 5 au 12 septembre 2010 Window Rock

Le plus grand rassemblement Navajo depuis 1938 rend hommage à la culture Amérindienne. 15 000 visiteurs et Indiens Navajo se retrouvent pour des Pow wow (danses) rodéos, courses de chevaux sauvages stands d’artisanat, démonstrations de musique et de danse.

www.navajonationfair.com
Le territoire Navajo en Arizona rassemble les abords du Grand Canyon, Monument Valley, le Canyon de Chelly et ses anciens pueblos indiens, Antelope Canyon ou encore le Navajo National Monument.

Pour en savoir plus

Site du Navajo Nation Tourism Department

Hébergements en motels et hogan (tipi indien) visites accompagnées à la rencontre du peuple Navajo.

www.DiscoverNavajo.com
Dormir dans un hogan, basique ou confortable

www.trailhandlertours.com
Hôtel The View

L’architecture du bâtiment construit en 2008 épouse les formes du plateau (mesa) surplombant la vallée. Propriété à 100% de la tribu Navajo, conçu en harmonie avec caractère sacré du territoire. Une vue magnifique sur la Monument Valley, esprit indien garanti.

www.monumentvalleyview.com

Tél. 00 1435-727-5555


La nation Hopi : Arizonian dream

Représentants de la plus vieille tribu Pueblo, ils vivent à près de 10 000 sur la réserve arizonienne de Black Mesa, près de Painted Desert, région particulièrement aride. A noter : leur réserve est enclavée dans la zone de la Nation Navajo. Les villages dispersent leurs maisons en pierre sur les trois plateaux surplombant la réserve, les Mesas.
Ils parlent majoritairement la langue uto-aztèque, sont engagés contre le gouvernement américain ainsi que contre les Navajos pour récupérer leurs terres ancestrales. C’est qu’ils ont occupé quasiment tout le nord de l'Arizona, de la Californie au sud du Nevada. On estime leur arrivée à peu près à 500 ans avant JC. Les touristes sont les bienvenus, mais les hopis refusent tout enregistrement photo, vidéo ou audio. Leur règlement interne est plus strict que sur le territoire Navajo voisin, plus touristique. www.navajohopiobserver.com
Le pays Hopi peut se traverser en quelques heures.

A voir sur les 3 Mesas

Walpi
 : village perché sur First Mesa, assez bien conservé, toujours habité. On ne peut le visiter que guidé par un(e) Hopi

Centre culturel Hopi
 sur Second Mesa. Petit musée très intéressant, qui fait aussi restaurant et hôtel.

Old Oraibi
Ce village sur Third Mesa aurait été bâti un siècle avant Jésus-Christ et serait l'un des plus vieux d'Amérique du Nord… Difficile de visiter ce village (aucun panneau, aucune route et quasi désert).
Site du bureau de préservation de la culture Hopi

http://www.nau.edu/~hcpo-p/

Page 28

Insolite

La traque aux météorites
Cela s'est passé il y a 50 000 ans : un astéroïde de 50 mètres a embouti à une vitesse de 40 000 miles le désert de l'Arizona, creusant, à quelques miles de Flagstaff, le célèbre Meteor Crater.
Il s’agit du cratère météorique le mieux conservé. La puissance explosive du choc correspondait à 75 bombes thermonucléaires. Résultat : 1265 mètres de diamètre (difficile à englober, même au grand angle) et 174 mètres de profondeur. Très visité, le site appartient à une famille qui fut bien inspirée en l’achetant en 1908. Quand personne ne savait vraiment à quoi correspondait cet impact ! Il a servi d’entraînement lunaire aux cosmonautes de la Nasa dans les années soixante. Il comporte un musée et différentes activités sur les météorites. www.meteorcrater.com
Voilà qui vient rappeler qu’aujourd’hui, avec les télescopes laser surpuissants, on s’inquiète régulièrement de l’impact potentiel de corps célestes lointains. Et qu’il existe de nombreux chasseurs « à la poursuite des météores perdus » dans le Grand Ouest.
Chasseurs de météores

10 000 météorites ont été collectées depuis 2 siècles. On estime le flux annuel des météorites de masse comprise entre 0,01 kg à 100 kg tombant à Terre à 30 tonnes. L'Antarctique, les déserts d'Afrique du Nord, d'Australie ou du Sud-ouest américain sont les terrains de chasse privilégiés. Les météorites très convoitées, sont l’objet d’une traque aux détecteurs de métaux et d’un trafic intenses.
La plupart finissent sur les tablettes de collectionneurs privés plutôt 
que sur celles d'un laboratoire.
Heureusement, il y a une lueur d'espoir. Le Lunar and Planetary Laboratory de l'Université 
d'Arizona à Tucson a crée en 2006 un centre de collection 
et d'analyse des météorites pour préserver et étudier ce patrimoine mondial : Le Southwest Meteorite 
Center (SWMC). Marvin 
Killgore, un collectionneur agissant à titre de curateur du centre, a offert 
sa collection personnelle de 3300 kilos, évaluée à 
près de 5 millions de dollars. Il ne manque plus qu'une star pour parrainer la cause « Sauvez les météorites ! ».

SWMC, 1415 N. 6th Ave., Tucson, AZ 85705

www.tucsonastronomy.org

Fous de météores : une drôle de série télévisée sur ces chasseurs (sur la chaîne Science)

http://meteoritemen.com
Le programme Spacewatch

Les astronomes, amateurs et professionnels, guettent dans le ciel l'apparition des comètes et astéroïdes qui pourraient présenter une trajectoire collisionnaire avec la Terre. L'Université d'Arizona soutient un programme, Spacewatch, qui dispose notamment d'un bon instrument à l'observatoire de Kitt Peak, Arizona. Les alertes ont aussi permis la mise en place du réseau NEAT (pour Near-Earth Asteroïd Tracking ou traque aux astéroïdes proches de la Terre) à Pasadena, en Californie.
Le saviez-vous ?

Histoire d’une trajectoire : Alors qu'elle est en passe de rentrer en collision avec la Terre, on parle de météoroïde, lorsqu'elle pénètre l'atmosphère, météore. Si elle survit à la traversée, elle finit météorite.
Et aussi : amateurs d’étoiles

Que vont-ils donc chercher sur le mont Peak, haut de 4 303 mètres ? Un ciel noir, incroyablement transparent. Rendez-vous des astronomes du monde entier et des amateurs « éclairés », le Rocky Mountain Star Stare a lieu du 9 au 13 juin 2010 à Colorado Springs.

www.rmss.org

Pages 30 et 31

Sport (réduit à une page)
Swing in Las Vegas

(ou)

L’esprit club
Las Vegas est reconnue pour l'abondance et la qualité de ses parcours de golf. A tel point que la ville a été désignée comme une des meilleures nouvelles destinations golf du monde par l'Association internationale des voyagistes du golf (International Association of Golf Tour Operators).
Il existe plus de 60 parcours dans un rayon d'une heure autour de la ville, chacun ayant son caractère et ses attributs particuliers, beaucoup ayant été dessinés par des noms célèbres de ce sport, comme Nicklaus, Fazio et Dye, ou encore Jones, Casper et Palmer.
Las Vegas peut donc être fière de nombreux parcours vraiment propres à cette destination, à commencer par le Wynn Las Vegas, qui a ouvert ses portes en 2005. le parcours de Golf, complètement modifié par Steve Wynn et Tom Fazio, est le seul à être en plein cœur de Las Vegas, sur le Strip. Ce parcours de golf de compétition, 18 trous, dessiné par et Steve Wynn, comprend une chute de 10,5 m et une montagne artificielle garantissant l'intimité.
Reconnu comme l'un des parcours les mieux dessinés du monde et situé à 30 minutes du Strip, le Cascata a été créé par l'architecte renommé Rees Jones. Le parcours, de par 72 au sein d'un paysage spectaculaire, offre des vues extraordinaires à chaque tournant. Notamment sur le sommet de Red Mountain, culminant à environ 1100 mètres, les allées verdoyantes, les lacs et les cours d'eau. Le Bear’s Best, conçu par Jack Nicklaus, propose la réplique de 18 trous de légende, l’un des meilleurs des parcours existant du Montana au Mexique. Dans le pavillon du parcours « la Maison de Jack (Jack’s Place) », on découvre photos, plaques et autres souvenirs de la carrière de ce joueur.
Avec tant de parcours de classe internationale à Las Vegas, il n'est pas surprenant que cette destination soit devenue une étape légitime du circuit de la PGA. Compétition majeure ? Le Las Vegas Invitational. Si le Wynn Las Vegas Golf Course et le Bali Hai Golf Club sont considérés par certains comme les deux plus grands parcours de golf du Strip, il sont également les plus onéreux. Tout se paie à sa juste valeur, dit-on…
www.lasvegasgolf.com
Its’ tee time

Un autre site offre l’avantage de réunir tous les liens des différents parcours de golfs à l’intérieur et autour de Las Vegas. En moins d’une minute, on sait exactement où jouer, prendre des cours, à quelle heure, pour quel tarif, quelles promotions, les parcours où côtoyer les meilleurs golfeurs de la région. 
L’information ne s’arrête pas là : actualités, évènements, photos et visites virtuelles de terrains de golf, conseils des meilleurs professeurs de Las Vegas sont aussi au menu. www.golflasvegas.com

(Fin du dossier Las √egas)


(Marbre Nevada, stock)

option encadré si assez de place
Agenda du Nevada

Principales villes : Las Vegas, Reno, Henderson, Sunrise Manor, Paradise, Carson City.

Le Laughlin River Run, à Laughlin, en avril

Le plus grand rassemblement de fans de Harley Davidson de la côte Ouest. Démonstrations de motos, concerts et autres animations. Keep on wheelin !

Le Rendez-Vous de Carson City, en juin célèbre l’histoire du Nevada au XIXe siècle : ruée vers l’Ouest, shérifs et Poney Express.


Le Reno Rodeo, en juin. Lors de cette compétition vieille de 90 ans, des cow-boys s’affrontent lors d’une épreuve différente pendant 9 jours : lasso à dos de cheval ou de taureau, courses de chariots bâchés…

Organ Pipe Cactus National Monument porte le nom de ce cactus géant en forme de tuyaux d’orgue, que l’on rencontre en très peu d’endroits dans le désert de Sonora.

similaire:

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Four Seasons Hotels and Resorts annonce l’ouverture de son second...

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Scénario futuriste ? Plus tout à fait. Nestlé-France constitue actuellement...
En proposant à Mme Martin de lui mettre de côté un vacherin dimanche prochain, le boulanger fait du marketing de base de données,...

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Four Seasons Hotels and Resorts et Mabrouk Group ouvrent un hôtel à Tunis fin 2017

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Four Seasons Hotels and Resorts annonce l'ouverture d'un nouvel hôtel...

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Le groupe Four Seasons Hotels and Resorts et Irongate annoncent un...

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Le 11 février 2013
«sensibles» pour développer leurs compétences et préparer leur évolution au sein du groupe

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Excursions facultatives au depart des hotels de playa de las americas
«Vilaflor», le plus haut village d'Espagne, et enfin au Parc National de las Canadas del Teide, classé au patrimoine mondial de l’Humanité...

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Thèse Livret d’accueil pour
«culture» et même si leur rôle et leurs fonctions restent identiques et soumises à des lois; IL n’en reste pas moins que leur travail...

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Proposition du groupe de travail «Relations cercle cœur et porteurs d’actions» Version 2
«agitations» au sein du groupe et pour répondre à la demande de clarification énoncée par de nouveaux membres lors des dernières...

L’hôtel Ravella ouvrira le 11 février prochain à Las Vegas, sous la bannière du groupe Dolce Hotels&Resorts. L’établissement s’inscrit bien dans la démesure locale, tout en proposant de vastes possibilités pour accueillir les voyageurs d\Adresse au destinataire (réel ou fictif) de celui-ci une demande...
«bien voyager» — du point où elle a pris forme, elle Peut gagner les réseaux plus étendus de conversation dans l’ensemble d’une organisation...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com