C ommuniqué de Presse








télécharger 30.89 Kb.
titreC ommuniqué de Presse
date de publication18.03.2018
taille30.89 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
Communiqué de Presse

Paris, le 26 mars 2010

Futur siège social des Architecteurs

une rénovation exemplaire pour atteindre le facteur 10

Les Architecteurs travaillent depuis plus de 3 ans au sein du programme Adélie, financé par la Fondation Bâtiment Energie. Loin d'être un nouveau label, Adélie donne les clés pour réduire de façon drastique les besoins de chaleur et préconise l'utilisation de la meilleure énergie qui soit : celle que l'on ne consomme pas.
Symbole de cette volonté, le futur siège social des Architecteurs est en cours de rénovation sur ces principes. Situé en plein cœur de Paris,
au 95 Boulevard Beaumarchais (3ème arr.), les 360 m² de bureaux atteindront le facteur 10, en passant leur consommation énergétique
de 413 à 37,1 kWh/m²/an.
Le 95 Boulevard Beaumarchais, a l'écoute du confort et du bien être
Urbain et central, ce lieu acquis en novembre 2009 par la Compagnie des Architecteurs pour en faire son siège social, s'étend sur deux niveaux au sein d'un immeuble fin XVIIIème à la façade bourgeoise d'un côté et domestique de l'autre. La déclivité naturelle du terrain offre prise à deux rez-de-chaussée, l'un sur le boulevard, l'autre sur rue et cour. Très fortement marqué par la présence d'une galerie à double niveau ce lieu se singularise par sa linéarité et son étirement Soucieux de conserver l'originalité structurelle du site tout en fabriquant un lieu accessible et rythmé d'un découpage fonctionnel simple, les Architectes, Michel Debizet et Jacques Paul (Architecture Station), sélectionnés au sein du réseau des Architecteurs, ont composé les 360 m2 en trois pôles distincts : un pôle d'accueil et de représentation, un pôle administratif et, en sous-sol, un pôle éducatif. Soit, 8 bureaux permanents, une vaste salle de réunion et un atelier de formation, dit "Atelier bas carbone". Le fil conducteur de cette répartition reste une rue intérieure pentée et régulière en tangence de tous les espaces.
Les locaux offrent ainsi des espaces affirmés pour les salariés, étagés le long de la rue intérieure, de plain pied avec elle, en communication avec l'activité du groupe.
En contre bas d'une rue étroite d'un côté et exposé de l'autre au boulevard bruyant et passager avec des proportions de façades importantes, le lieu n'affichait pas les atouts immédiats d'un bâtiment propice à
l'éco efficience énergétique. Pourtant, captant son âme et ses énergies, les Architecteurs se sont fixé le challenge d'une économie de facteur 10.

Combinaison de techniques pour atteindre les objectifs Adélie
Pour atteindre ces performances, les Architecteurs se sont appliqués à eux-mêmes les principes élaborés avec le programme de recherche Adélie. Ainsi, avec l'aide et le conseil de Dusan Novakov, ingénieur en Energies Renouvelables, ils ont su utiliser les ressources naturelles du site, mettre en œuvre un très haut niveau d'isolation et appliquer les solutions les plus innovantes pour le confort et la santé.
L'étude des lieux a très vite révélé la présence, sur 100 m2, d'un vide sanitaire sur cave voûtée qui dès lors a permis deux actions essentielles : rendre l'accès de plain pied sur le boulevard sans difficulté et offrir une inertie à un gradient quasi constant favorisant la mise en place d'un dispositif géothermique localisé appelé pour l'occasion "puits parisien". L'air neuf sera ainsi refroidi ou réchauffé par échange géothermique de sorte que le rendement de l'échange sur la ventilation double flux en soit amélioré. Autour de ce dispositif principal, une cascade de traitements techniques et d'échanges récupèrera les calories avant leur rejet dans l'atmosphère. Le reste consistait à isoler les locaux des points froids et à voler les calories aux points chauds adjacents.
Isolation sur référentiel Adélie
Sans possibilité d'agir sur la façade du bâtiment pour en conserver le potentiel esthétique, il a fallu isoler très fortement l’enveloppe par l'intérieur, à l’exception des parois chauffées. Pour cela, les Architecteurs ont mis en œuvre :
Pour les parois verticales :

    • Panneaux de polystyrène de 160 mm de Xtherm de Knauf
      λ = 0,029 W/(m.K) avec une membrane réfléchissante Valsem S28 en polyéthylène aluminium soudable

    • Le VIP, un isolant sous vide (λ = 0,0053 W/(m.K)) pour traiter les ébrasements sans perdre de lumière naturelle


Pour les portes et les fenêtres :

    • Niveau boulevard : menuiseries triple vitrage fabrication française Pasquet
      (Uw O,95 W/m²/K) et menuiseries triple vitrage niveau Passiv Haus Striegel (Uw 0,72 W/m²/K) - Vitrage g 0,61 %

    • Niveau rez-de-cour : le maintien des fenêtres existantes et l’installation de fenêtres double vitrage intérieures ont apporté une fonction de double peau. Cette solution est neutre au niveau de la façade pour une équivalence thermique et une amélioration du confort et du bien être.


Pour les parois horizontales :

    • Dallage rez-de-cour en polyuréthane 6 cm (λ = 0,023 W/(m.K))

    • Sur caves côté boulevard :

        • Radier en terre battue tubes caloporteurs

        • Film réfléchissant vers le bas

        • Isolation constituée d’un film réfléchissant, dirigé vers le bas, et de 300 mm de polystyrène non compressible Knauf sol Xtherm 305
          (λ = 0,0305 W/(m.K))

        • Film réfléchissant vers le haut

        • Treillis et tubes de chauffage par le sol

        • 14 cm de dalle béton

    • Sur planchers intermédiaires

        • Compensation des niveaux par 100 à 300 mm de polystyrène expansé


Les plafonds, tous en contact avec les parois chauffées sont laissés en l'état sauf une zone sous comble. Les velux sont en triple vitrage en isolation renforcée par les costières.
Chauffage géothermique sur puits "parisiens"
Le chauffage est assuré par deux pompes à chaleur en relais et asservies à la température de retour des circuits de chauffage au sol de l'ensemble des locaux.
Pour la production de chaleur

    • En intersaison et l’hiver, la récupération sur une VMC double flux (rejet) se fait par une pompe à chaleur thermodynamique Tresco Taneo Nova pour le chauffage et l’eau chaude (Puissance globale de 1,5 à 3 kW).

    • Pour les températures très basses, une pompe à chaleur air/eau BBC de Amzair qui fonctionne jusqu’à – 15° (COP 4,5) permet de diffuser par le plancher chauffant, quelques radiateurs ailettes récupérés sur place et remis en service, ainsi qu’une armoire forte utilisée comme panneau radiant pour sa forte inertie.

    • En été, le rafraîchissement de l'air se fait par échange air/eau, via un plancher chauffant refroidi sur le puits "parisien".


Confort optimisé pour le bien être et la santé des utilisateurs
La rénovation du 95 Bd Beaumarchais a été pensée en fonction des besoins des utilisateurs et entièrement dédiée à leur confort et à leur santé.
Pour la pureté de l'air

    • Utilisation de deux systèmes de ventilation double flux :

        • bureaux et l'entrée : préchauffage et rafraîchissement de l'air par échangeur air/eau sur puits parisien,

        • Salle de réunions – conférences : autonome avec son échangeur commandé par une sonde CO2.

    • Réalisation d'un mur d’eau :

        • permettant de purifier l’air par les plantes et d’humidifier l’air,

        • alimenté par récupération des eaux de pluie,

        • utilisé comme masse tampon pour le rafraîchissement en été.

    • Utilisation de plaques de plâtre à la zéolite dans la salle de réunion. Elles permettent de fixer les vapeurs de colle et le CO2.

    • Utilisation de peintures minérales (PRB).


Pour l'optimisation de l'éclairage

    • Utilisation de Leds et de lampes basse consommation activées par des détecteurs de présence.

    • Application d'Aérogel pour une meilleure diffusion de la lumière et une diminution des effets de contre jour.


Pour plus de confort


    • Mise en place de plaques à changement de phase Dupont Energain posées derrière les plaques haute densité (Diamant Knauf) 17 mm pour la salle de réunion permettant de stabiliser la température dès 21,60° C. La paraffine absorbe l’énergie en se liquéfiant.

    • Des détecteurs de CO2.



Des performances inégalées
U bat à l’origine 1,09 W/m²K

U bat après rénovation 0,145 W/m²K

Avant 413 kW/h/m²/an

Après 37,1 kW/h/m²/an

chauffage, eau chaude et éclairage
FICHE DES INTERVENANTS
Réalisation : Siège social des Architecteurs

95, Boulevard Beaumarchais

75003 PARIS
Maître d'Ouvrage : Compagnie des Architecteurs

Représenté par M. Jean-Pierre Bosquet, Président
Maître d'œuvre : Architecture Station

Représenté par : M. Michel Debizet et M. Jacques Paul, Architectes
Bureau d'Etude/Conseil : M. Dusan Novakov, ingénieur ENR, partenaire Minergie

Contacts Presse

CLC Communications - 6, rue de Rome 75008 Paris - Tél. 01 42 93 04 04

Gilles Senneville - Anne-Claire Berthomieu - Audrey Salcede

(g.senneville@clccom.com - ac.berthomieu@clccom.com - a.salcede@clccom.com)




similaire:

C ommuniqué de Presse iconC ommuniqué de presse

C ommuniqué de Presse iconC paris, le 20 septembre 2016 ommuniqué de presse

C ommuniqué de Presse iconC ommuniqué de presse
«Nous sommes très fiers de cette nouvelle release et des résultats obtenus par nombre de nos clients qui l’utilisent déjà.»

C ommuniqué de Presse iconC ommuniqué de Presse
«Bâtiment Basse Consommation» démontrant la parfaite maitrise par les Architecteurs de ce type de construction pour répondre aux...

C ommuniqué de Presse iconC ommunique de presse
«descendre» dans les galeries du fond pour découvrir les différents chantiers d’exploitation du charbon, en bénéficiant d’un tarif...

C ommuniqué de Presse iconC ommunique de presse
«descendre» dans les galeries du fond pour découvrir les différents chantiers d’exploitation du charbon, en bénéficiant d’un tarif...

C ommuniqué de Presse iconC ommuniqué de presse
«Cette présence locale nous permettra d’offrir un service plus efficace aux clients de cette région, tout en augmentant notre base...

C ommuniqué de Presse iconC ommunique de presse 16 février 2009 Bâtiment / matériaux
Le zinc-titane rheinzink® est un matériau naturellement résistant, explique Thierry Bacci, Directeur Général de rheinzink france

C ommuniqué de Presse iconRésumé operationnel «France, Art de vivre»
«France, Art de vivre» bénéficie également de perspectives favorables car le marché de la presse magazine est florissant en Russie...

C ommuniqué de Presse iconCommuniqué de presse








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com