Sommaire Remerciements Introduction








télécharger 1.66 Mb.
titreSommaire Remerciements Introduction
page8/32
date de publication29.04.2018
taille1.66 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   32

5

But : Pourquoi est-ce que j'existe ?


Le but principal de la vie de l'homme est de glorifier Dieu et de trouver en lui son bonheur éternel.

Le petit catéchismePetit Catéchisme de Westminster

Les plans de l’Éternell'Éternel demeurent pour toujours et ses projets subsistent d’âged'âge en âge. Heureuse la nation dont l’Éternell'Éternel est Dieu, et le peuple qu’il qu'il a choisi pour qu’il qu'il lui appartienne!  !

PsaumePsaumes 33.11-12

LaLe plus surprenant à propos de l'appel téléphonique de Tom n'étaitn'est pas qu'il pleurait au bout du fil, ni même qu'il avait cinquante-huit ans et pleurait. C'est sa candeur qui a attiré mon attention. Tom est l'un des avocats les plus célèbres de Floride.

« Ma vie n'a ni sens ni but.» Ce furent  », ont été ses premiers mots. Il a ajouté: « : « C'est comme si j'avais couru après le vent brassé de l’air pendant toutes ces années.»

 ».

Il avait participé à une réunion de prière avec petit déjeuner que nous organisons à chaque fête de ThanksgivingPâques. Pendant les six mois qui ont suivi, il n'avait pu s'empêcher de penser à ce qu'il avait entendu. Tom avait été intriguéIntrigué par le message de Jésus et , Tom me téléphonait pour m'informer qu'il aimerait de son désir de connaître toute l'histoire. Nous avons convenu d'un rendez-vous pour en parler.

Au fur et à mesure que Tom déroulait le récit de sa vie, l'étendue de ses succès m'a impressionné. C'était vraiment un homme d'envergure ; la liste de ses prouesses dans le domaine juridique faitfaisait de lui un homme digne de figurer dans le Botinbottin mondain. J'aurais imaginé que cet homme était satisfait de lui, mais le flot de ses larmes sapaitfaisait douter sérieusement de la valeur de ses œuvres.

Tom était parvenu au sommet de la réussite professionnelle ; pourtant, il aspirait à donner un sens à sa vie. Il avait atteint le dernier échelon, celui que tout jeune avocat souhaite atteindre. Il s'était cependant rendu compte que l'échelle l'avait conduit dans les nuages de la déception. La réussite soulevait davantage de questions qu'elle n'apportait de réponses.

Tom avait passé une partie de sa vie à rechercher le dieu qui lui convenait. Puis, un beau matin, il s'était réveillé en se rendant compte qu'il n'avait pas la moindre idée du de qui était le Dieu réel. Conscient de son insatisfaction et ne sachant pas sans savoir pourquoi, il avait accepté une invitation d'un ami à participer à un petit déjeuner avec réunion de prière.

« Peut-être Dieu me donnera-t-il quelques réponses », s'était-il dit.

Ce qui avait le plus impressionné Tom , c'était la paix profonde qu'il avait constatée chez certains des hommes réunis pour prier. Au cours des six mois qui ont suivi, il a été surpris d'apprendre que ces hommes attribuaient cette paix et le sens de leur vie à une relation « personnelle » avec Dieu par Jésus-Christ.

« J'ai pourtant toujours fréquenté l'Église», me di », m’a-t-il confié avec insistance.

« La question n'est pas de savoir si vous avez été régulièrement à l'Église, bien que ce soit là une pratique importante. Ce qui nous importe, Tom, c'est la votre relation avec le Dieu vivant et personnel.

« Il ne s'agit pas de vous frayer un chemin vers les bontés de Dieu, mais de reconnaître cette impossibilitéque c’est impossible. La seule façon d'accéder aux faveurs divines consiste à accepter le don gratuit de la vie éternelle en confiant votre vie à Christ.»

 ».

« J'ai fréquenté fidèlement l'Église pendant plus de trente ans. Voulez-vous me faire croiecroire que j'ai gaspillé toutes ces années ? J'ai de la peine à vous croire! ! »

« Tom, si l'Église a occupé une telle partplace dans votre vie, pourquoi sommes-nous ensemble aujourd'hui pour parler de votre sentiment de néantvide intérieur et d'absence de raison d'être? ? »

Tom n'est pas le seul dans ce cas. Il a vécu les cinquante-huit premières années de sa vie en accordant peu d'attention à ce qu'il pensait, disait et faisait. Il avait fréquenté l'Église parce qu'il estimait que c'était une chose à faire, mais non par conviction profonde. Beaucoup d'hommes sont comme Tom. Ils agissent machinalement.

Le problème


Éprouvez-vous du bonheurde la joie à vous fixer des objectifs et à les atteindre ? Moi, oui ! Je trouve ça enivrant le fait d'atteindre un objectif fixé. Il y a un certain nombre d'quelques années, je m'étais fixé comme objectif d'atteindre un certain niveau de revenus. Lorsque j'y parvins, j'éprouvaisuis parvenu, j'ai éprouvé un profond sentiment de satisfaction personnelle. Mais au bout de quelques semaines, cette nouveauté avait perdu de son intérêt, et j'ai souhaité en acquérir davantage.

L'un des problèmes les plus tenaces auxquels les hommes sont confrontés est celui-ci : la poursuite des d’objectifs devient un chapeletune série de victoires superficielles de plus en plus frustrantes. C'est l'ennui attaché aux objectifs: L'ennui avec les objectifs c’est qu’il faut constamment se fixer de nouveaux buts parce qu'une fois atteints, ils ne procurent pas de satisfaction durable.

Le bonheur fugace d'un objectiflorsqu’on atteint un objectif soulève la cette question: « : « Existe-t-il une réalité plus importante pour ma vie que simplement la simple routine de me fixer des buts et de les atteindre? ? »

Avant de nous fixer des objectifs, nous ferions bien de répondre aux à ces deux questions: « : « Pourquoi est-ce que j'existe ? Quel est le but de ma vie? ? » Pour êtrenous satisfaire vraiment satisfaisants, nos buts doivent correspondre à un examen plus global du sens de notre vie. En fait, la plupart des hommes ne savent pas pourquoi ils vivent ou se sont fixés fixé des objectifs trop peu ambitieux. Il n'y a rien de plus important pour un homme que de se débattre avec la raison d'être de sa vie.

Identité ou raison d'être ?


La recherche de signifiance d'un sens à sa vie comporte deux aspects. Le premier répond à la question fondamentale: « : « Qui suis-je? ? ». Nous l'avons abordée au chapitre précédent. Le second aspect répond à une autre question existentielle primordiale: « : « Pourquoi est-ce que j'existe? ? » Notre importancevaleur et notre identité découlent d'une saine compréhension de qui nous sommes en Christ. Il s'agit d'une position que nous occupons, d'une relation avec Dieu, et non d'une chose que l'on découvre au moyen de la célébrité, de la fortune ou du pouvoir.

Par ailleurs, Dieu a pour notre vie un but, une mission, une destinée ; c'est le pourquoi de notre existence. C'est l'autre face de la quête du sens de notre quête de signifiancevie. Une fois que nous avons réglé le problème de notre identité, nous pouvons aborder la question: « : « Qu'est-ce que Dieu veut que je fasse de ma vie? ? »

Les seuls desseins qui subsisteront sont ceux qui ont trait à Dieu. « Un homme forme de nombreux projets, mais c'est le dessein de l'Éternel qui se réalise» (Pr » (Proverbes 19.21). Une fois que nous avons compris la direction que Dieu nous indique— – notre dessein—,raison d’être –, nous pouvons nous fixer des buts dans cette direction.

But ou desseinraison d’être ?


Quelle est la différence entre un but et un desseinune raison d’être ? Le but est un objectif précis que nous voulons atteindre dans un avenir proche. Nous saurons quand nous l'aurons atteint. Certains considèrent que les buts sont « ardus»,  », qu'ils doivent être mesurables et ils se fixent des délais précis pour les atteindre. D'autres estiment que les buts sont plus « flous », qu'ils ont un aspect qualitatif et non seulement quantitatif.

Prenons un exemple. Vous vous êtes fixé comme but de devenir une personne plus aimanteremplie d’amour. L'appréciation desde vos progrès faits dans cette direction sera subjective. Il n'empêche que c'est un but louable. Je suggère donc que nous rejetions les définitions trop strictes. Disons simplement que les buts sont du domaine du court terme et qu'on peut savoir si oui ou non, on les a atteints.

En revanche, les desseins concernentla raison d’être concerne davantage les grandes questions existentielles, non pas ce que je fais aujourd'hui, mais: « : « Pourquoi est-ce que j'existe ? Quelles sont mes fonctions dans la vie?» Ils s'appliquent ? » Elle s'applique à l'examen du sens plus large de la vie. Ils définissentElle définit ce que Dieu attend de moi dans le long terme. Une fois ces desseins connuscette raison d’être connue, nous pouvons nous fixer des buts intermédiaires pour nous faire progresser dans la recherche des réponses aux questions posées plus haut.

LesLa raison d’être se compose de desseins. Ils sont comme des fils de continuité que nous tissons dans la vision à long terme de notre vie. Une fois les buts atteints, ils sont dépassés et oubliés, mais les desseins, eux, subsistent parce qu'ils appartiennent au long terme, ils font partie de la raison d'être de notre existence. Ils sont liés à notre perception de la théorie de notre vie.

Il faut commencer par connaître les desseins de Dieu pour nous, car ils nous aident à centrer notre vie et à lui donner la direction voulue pour que les buts ne soient plus des victoires superficielles sans lien les unes avec les autres.

La distinction entre le « quoi » et le « pourquoi »


Au printemps 1984, nous avons décidé d'inscrire notre fille dans une école primaire chrétienne pour la rentrée d'automne. C'était notre but, ce que nous avions décidé de faire. La question plus globale était: « : « Pourquoi nous étions-nous fixé ce but? ? » Nous croyons que l'un des desseins de Dieu pour notre vie est d'consiste à incliner le cœur de nos enfants vers lui. C'est plus ambitieux qu'un but à court terme. C'est Il s’agit d’un fil de continuité qui entrelace tout ce que nous faisons avec et pour nos deux enfants. Nous croyons que c'estce dessein-là constitue l'une des raisons primordiales de notre existence, l'une de nos fonctions de parents chrétiens.

En considérant la théorie de notre vie, nous avons estimé que le but d'une éducation chrétienne s'inscrivait bien dans le dessein plus large, c'est-à-dire la direction générale que nous avions imprimée à notre vie. En réfléchissant à la raison de notre existence en tant que parents, nous avons senti qu'il valait la peine de donner une dimension spirituelle à nos enfants. L'inscription à l'école correspondait au but (quoi). Quant au désir d'incliner le cœur de nos enfants vers Dieu, il répondait au desseinà la raison d’être (pourquoi).

Les buts correspondent à ce que nous faisons, les desseins au pourquoi nous le faisons. Quand vous vous fixez un but, vous demandez-vous: « : « Pourquoi suis-est-ce que je tendutends vers ce but?»? ? » La réponse à cette question indiqueindiquera votre desseinraison d’être. La distinction entre ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons est primordiale. Si nous sommes capables d'examiner chaque but fixé à la lumière du pourquoi nous voulons l'atteindre, alors nous pouvons fixer des buts qui favoriseront notre compréhension des desseins de Dieu pour notre vie, et non définir des desseins égoïstes.

Dessein éternel ou dessein terrestre ?


La Confession de foi de Westminster passe pour l'une des plus complètes de la doctrine chrétienne. L'Assemblée de Westminster, convoquée initialement par un Acteacte du Parlement anglais le 12 Juinjuin 1643, avait pour but de clarifier les doctrines de la foi chrétienne par un examen minutieux des Saintessaintes Écritures. Le roi Charles I avait mis gravement mis en péril les libertés civiles et religieuses en Angleterre; le . Le Parlement avait donc décidé de lutter contre ce monarque absolu en convoquant cette Assembléeassemblée.

Le Petit catéchismeCatéchisme de Westminster, qui est un fruit important de cette assemblée, pose et répond à cent quatre questions essentielles concernant les fondements essentiels de la foi chrétienne et y répond. La première est: «demande : « Quel est le but principal de la vie de l'homme? ? » Nous pourrions formuler la question de la façon suivante: « : « Quel est le desseinla raison d’être de l'homme? ? » ou: « « Pourquoi l'homme existe-t-il? ? »

La réponse est à la fois simple et éloquente: « : « Le but principal de la vie de l'homme est de glorifier Dieu et de trouver en lui son bonheur éternel. »1.

Faisons une distinction entre le dessein éternel de Dieu pour l'homme et son dessein terrestre. Dans Matthieu 6.31-33, Jésus déclare: « : « Ne vous inquiétez donc pas et ne dites pas: " : “Que mangerons-nous?" ?” ou: " : “Que boirons-nous ? Avec quoi nous habillerons-nous?" ?” Toutes ces choses, les païens s’ens'en préoccupent sans cesse. Mais votre Père, qui est aux cieux, sait que vous en avez besoin. Faites donc du règne de Dieu et de ce qui est juste à ses yeux votre préoccupation première, et toutes ces choses vous seront données en plus.»

 ».

Le royaume de Dieu est un domaine invisible, alors que la justice de Dieu, elle, est visible. Le Seigneur nous exhorte à rechercher le visible et l'invisible. Dieu a un dessindessein éternel nous concernant, lié à son royaume invisible. Il a également un dessein visible pour nous qui vivons dans un monde tangible et visible.

La réponse du Petit catéchismeCatéchisme mentionne à la fois le dessein divin éternella raison d’être divine éternelle (trouver en Dieu notre bonheur éternel) et le desseinla raison d’être terrestre (glorifier Dieu). Dans son dessein éternel pour nous, Dieu veut que nous cherchions son royaume dans lequel il fera notre bonheur éternel. Dans son dessein terrestre, il veut que nous cherchions sa justice et qu'ainsi nous le glorifiions. Notre but final en tant qu'êtres humains est de donner la priorité absolue à la découverte et à l'accomplissement des desseins éterneléternels et terrestreterrestres de Dieu pour nous.

Dessein éternel


En nous exhortant à chercher son royaume, Jésus nous dit en fait de chercher la vie éternelle. Le royaume de Dieu est un royaume invisible. Jésus a déclaré: « : « Mon royaume n’estn'est pas de ce monde […]. Non, réellement, mon royaume n’estn'est pas d’ici» (Jnd'ici » (Jean 18.36).

On entre dans le royaume invisible par une décision volontaire. Le Seigneur ne contraint personne. Par le don d'une nouvelle naissance, Jésus nous fait entrer dans un domaine qui dure éternellement.

Par son dessein éternel nous concernant, Dieu veut que nous trouvions en lui notre bonheur à jamais. C'est la partie la plus importante de notre relation avec Dieu. Si Dieu n'avait pas eu le dessein éternel de nous donner la vie éternelle (pour que nous puissions trouver en lui notre bonheur éternel), notre foi serait vaine. Elle serait insuffisante pour nous faire franchir le seuil de la mort.

Ancrons dans notre pensée que si nous existons, c'est pour chercher Dieu dans son royaume invisible, pour que nous puissions accéder à la vie nouvelle, comme un papillon qui sort de son cocon (cf. ÉpÉphésiens 1.9-11 ; 3.11; Jn ; Jean 6.38-40).

Dessein terrestre


Le dessein terrestre divin nous concernant gravite autour de la question suivante: pourquoi : « Pourquoi continuons-nous d'exister ici-bas, nous qui sommes «“éternels»” » ? C'est un sujet qui préoccupe les hommes chrétiens: « : « Ô Dieu, pourquoi suis-je là ? Que veux-tu que je fasse de ma vie? ? » Nous avons tous un ardent désir de connaître notre dessein terrestre.

Dieu a pour nous un dessein terrestre universel, celui de le glorifier. Pour Jésus, cela passe par la recherche de la justice de Dieu. Qu'est-ce que la justice de Dieu ? C'est sa nature morale. Dieu est parfait dans l'accomplissement de ce qui est juste. Nous avons pour raison d'être d'imiter l'exemple parfait de la vie de Christ. Ce faisant, nous obéissons à la première partie de la réponse quant au but final de la vie de l'homme, à savoir glorifier Dieu.

Comment nous y prendre ? En cherchant à comprendre le dessein de Dieu pour notre vie, en faisant tous nos efforts dans ce but, en y aspirant de tout notre être, en soupirant après ce but. Le point de départ estenglobe le désir de connaître et la volonté de sonderchercher.

Notre dessein terrestre comporte plusieurs niveaux. Examinons-en trois qui nous aideront à définir le cadre de notre propre perception.

Dessein universel : niveau 1


Dans un sens, tous les hommes se ressemblent ; c'est pourquoi Dieu leur fixe un même dessein universel. Scindons-le dansen deux domaines :

  • * Ce que Dieu veut que nous soyons.

  • * Ce que Dieu veut que nous fassions.

Selon la composante universelle de notre dessein terrestre, nous devons correspondre à un certain type d'homme par notre nature (ce que nous sommes) et par notre conduite (ce que nous faisons).

Dieu « nous a sauvés et nous a appelés à mener une vie sainte. Et s’il l’as'il l'a fait, ce n’estn'est pas à cause de ce que nous avons fait, mais bien parce qu’il qu'il en avait librement décidé ainsi, à cause de sa grâce » (2 TiTimothée 1.9). Son dessein éternel est de nous sauver ; son dessein terrestre est que nous le glorifiions en menant une vie sainte caractérisée par la foi, l'amour, l'obéissance et le service. Nous ne sommes pour rien dans l'établissement de ce dessein universel : il s'applique à tous les hommes.

Dessein personnel : niveau 2


Dans un autre sens, chacun de nous est unique ; Dieu nous adresse à chacun une vocation particulière. Autrement dit, Dieu a un dessein personnel, unique et spécifique pour votre vie ; il vous appartient de le découvrir. Y a-t-il quelque chose de plus palpitant ?

Comment découvrir ce dessein personnel que Dieu a pour notre vie?

 ?

Je pense que tout homme devrait préparer une Déclarationdéclaration écrite concernant son dessein existentiel particulier de sa raison d’être qui devra engloberenglobe tout ce qu'il aura découvert du dessein divin personnel pour sa vie terrestre.

Il s'agit d'un compte -rendu tout à fait personnel ; je ne pense donc pas qu'il faille chercher s'il asoit nécessaire qu’il ait un sens pour les autres. Cette Déclarationdéclaration écrite relative à votre dessein particulier terrestre correspond à en particulier est l'équivalent d'un ordre de mission dans le monde des affaires, sinon qu'il ne s'applique ici qu'au déroulement deune entreprise, sauf que dans ce cas l'entreprise c'est votre vie.

La Parole de Dieu révèle la volonté divine. Il serait bon que votre dessein trouve un appui dans l'Écriture, ce qui vous donnerait l'assurance qu'il est conforme à la volonté de Dieu.

Ma La première déclaration écrite quant au dessein de ma vieraison d’être s'appuyait sur Philippiens 3.10: «C’est : « C'est ainsi que je pourrai connaître le Christ, c’estc'est-à-dire expérimenter la puissance de sa résurrection et avoir part à ses souffrances, en devenant semblable à lui jusque dans sa mort.» ». J'ai adopté ce mot d'ordre il y a huit ansune dizaine d’années, à un moment où j'aspirais très fortement à connaître le Christ de façon plus personnelle et plus intime.

Il ne s'agissait pas pour moi de connaître des choses à son propos, mais vraiment de le connaître lui avec tout ce que cela comporte. Je désirais sonder sa puissance pour bien comprendre la portée de sa résurrection. Et je tenais fortement à connaître la communion de ses souffrances. Je ne voulais pas simplement me contenter de lire ce qui est dit de ses souffrances, mais je voulais les partager expérimentalement dans une douce communion avec le Dieu vivant, car j'étais vraiment disposé à souffrir pour son nom.

J'ai décidé de modifier ma déclaration écrite à propos du dessein de ma viede raison d’être le 1er février 1986. Toute ma vie d'adulte, j'ai souffert de fortes migraines. Il y a plusieurs années, après avoir essayé toutes sortes de remèdes modernes et anciens, j'ai découvert que j'étais allergique à tout ce que je mettais en bouche. Je suis allergique à quantité d'aliments, et je n'avais jamais subi de tests pour savoir à quoi je n'étais pas allergique.

Au fil des ans, j'ai supprimé certains aliments et j’en ai réduit d'autres ; j'ai ainsi pu empiriquement réduire lesramener de façon empirique mes migraines quotidiennes à quatre ou cinq accès de maux de tête hebdomadaires.

Les versets de l'Écriture qui m'ont aidé à tenir bon pendant ces années difficiles d'atroces de larmes et de souffrances se trouvetrouvent dans 1 Pierre 4.1-2 ; sans ce réconfort, je suis certain que je serais devenu dingue. Ce texte m'a encouragé. « Ainsi donc, puisque le Christ a souffert dans son corps, armez-vous aussi de la même pensée. En effet, celui qui a souffert dans son corps a rompu avec le péché afin de ne plus vivre, le temps qui lui reste à passer dans son corps, selon les passions humaines, mais selon la volonté de Dieu.»

 ».

L'idée que, grâce aux souffrances que je devais endurer dans mon corps, je pourrais rompre avec le péché et consacrer le reste de ma vie à accomplir la volonté de Dieu me procuram’a procuré un bien énorme au niveau de mon âme terriblement tourmentée. Je trouvaiJ’ai trouvé de nouvelles doses de courage et de force pour aller de l'avant avec espoir.

Quand j'ai commencé à me sentir mieux, après quinze années de désespoir parfois le plus totalprofond, j'ai senti un nouveau dessein prendre forme pour ma vie. Au début, il s'agissait de quelque chose d'informede confus que les mots ne pouvaient décrire. Mais avec le temps, tandis que je méditais les Écritures et demandais à Dieu de façonner en moi un nouveau dessein pour ma vie, j'ai été de nouveau attiré par le texte de 1 Pierre 4.1-2. Un matin, des années de soupirs profonds et inexprimables ont jailli spontanément de mon cœur, . Ils ont mis en mouvement mon stylo, et j'ai écrit sur la page de garde de ma Bible : Je veux passer le restant de ma vie terrestre à faire la volonté de Dieu.

Si je raconte comment j'ai façonné ma Déclaration écrite quant au dessein pour ma viedéclaration de raison d’être, c'est pour vous montrer sa simplicité et vous faire toucher du doigt le prix parfois exorbitant qui l'accompagne. La découvertepréparation de cette déclaration personnelle est le plus ardu les des travaux, le plus exigeant et le plus épuisant aussi, mais l'effort en vaut la peine. Une fois que vous aurez bien défini, il vous rappelle cette déclaration, elle vous rappellera constamment la raison d'être de votre existence. Il décritElle décrira de façon générale et synthétique à quoi votre vie doit servir. Il déboucheElle débouchera sur le sens et la signification après lesquels nous soupirons tous. Il agitElle agira comme un gyroscope : chaque fois que vous perdezperdrez l'équilibre, ilelle vous remetremettra d'aplomb. Comme une boussole, ilelle vous indiqueindiquera la direction à prendre. Il répondElle répondra aux questions: « : « Pourquoi est-ce que j'existe? ? » et: « « Que vais-je faire de ma vie? ? »

À la fin de ce chapitre, vous trouverez une feuillepage de conseils sur la conduite à tenir pour arriverpour vous aider à formuler cette déclaration écrite sur le votre dessein personnel. Vous pouvez l'arracher ou la photocopier. Le processus importe parfois davantage que le résultat. Je pense personnellement que c'est en étoffant des idées, des versets et des pensées que le dessein terrestre de Dieu pour votre vie cessera d'être une abstraction pour devenir quelque chose de personnel. Pourquoi n'utiliseriez-vous pas cette feuille de conseils ?

D'autres desseins pour la vie : niveau 3


En plus de votre déclaration écrite concernant le desseinAprès avoir mis par écrit le dessein principal de votre vie, celui qui la couronne, vous pouvez indiquer par écrit des desseins d'un niveau inférieur valables dans des grâce à cette déclaration, il vous sera aussi utile d’écrire d’autres desseins pour les domaines spécifiques et importants de votre vie.

Réfléchissez aux raisons de votre existence. Au fur et à mesure que vous collectercollectez des perles de sagesse à propos de choses différentesdans les différents domaines de votre vie, notez-les et commencez à vous faire une idée de ce que Dieu est en train de vous diremontrer concernant le pourquoi de votre vie. Ayez toujours une pile de "« post-it" » sur votre bureau ou dans votre coiffeusesur votre table de nuit pour y coucher vos idées. Si des idées vous viennent à l'esprit pendant la lecture de ce livre, dressez-en la liste et conservez-la. Voici à titre indicatif quelques domaines à prendre en considération :

  • * la relation avec Dieu

  • * les relations familiales (épouse, enfants, parents)

  • * d’autres relations

  • * l’exercice des dons (service d'envers autrui, témoignage, relation d'aide, etc.)

  • *la vie professionnelle

Les buts que nous nous fixons et les activités correspondent aux actions spécifiques qui entrent dansque nous réalisons accomplissent nos desseins. Ils résultent naturellement d'une vie soigneusement examinée. Quand nous cherchons à connaître les desseins de Dieu pour notre vie, qu'il s'agisse des niveaux un, deux ou trois, nos buts et nos activités ont pour point de mire l'accomplissement de la volonté de Dieu, cette volonté bonne, agréable et parfaite.

Exemple : Dessein Être une source d'encouragement

But Inviter chaque semaine un homme au repasà venir manger avec moi

Activités Envoyer des messages, téléphoner à des hommes meurtris

Exemple Dessein Susciter chez mes enfants un intérêt pour Dieu

But Inscrire Jenniferma fille dans une école chrétienne à l'automne 1984

Activités Prier quotidiennement, lire des histoires bibliques

Nos desseins évoluent avec le temps, pas aussi rapidement que les buts, mais sur une durée plus longue : les enfants grandissent, les hommes prennent partent à la retraite, de nouveauxnos dons spirituels se développentnous ouvrent de nouvelles portes. Il nous faut donc une certaine dose de souplesse et examiner. Cela implique que nous examinions périodiquement où Dieu nous a placés dans sa volonté souveraine.

L'apôtre Paul : une vie menée selon un dessein


C'était un aristocrate : de la tribu de Benjamin, Juif de pure souche, citoyen romain, Grecgrec, chef religieux estimé. Il serait certainement devenu un grand leader s'il était né au vingtièmeXXe siècle.

Bien qu'il fût probablementProbablement le plus grand homme que sur la terre ait porté, à part Jésus, l'apôtre Paul s'est pourtant d'abord conduit vis-à-vis des premiers chrétiens comme Heinrich Himmler vis-à-vis des Juifs allemands dans les années 1930. Himmler, le chef de la Gestapo nazie, a orchestré personnellement l'extermination de millions de Juifs dans l'Allemagne nazie.

L'Écriture rapporte qu'avant sa conversion, Paul entrait dans les maisons des chrétiens, en arrachait les occupants, y compris les femmes, et les faisait mettre en prison. Il faisait fouetter les hommes dans les synagogues et les torturait pour les amener à blasphémer.

Il était présent à la lapidation d'Étienne ; il reconnuta reconnu plus tard avoir voté la mise à mort d'innombrables chrétiens. C'était un homme notoire, surtout connu pour le mal qu'il infligeait. Pascal a dit: « : « Les hommes ne font jamais le mal aussi complètement et aussi joyeusement que lorsqu'ils le font par conviction religieuse.» ». C'était le cas de Paul !

S'il n'y avait pas eu la grâce et la miséricorde de Dieu, le jeune Paul, tout comme Himmler, aurait bien éradiquétout fait pour éradiquer le christianisme de la surface de la terre. Je me demande la part que de ce fait a pu jouer dans la décision divine d'amener Paul à la foi en Christ.

Après sa conversion sur le chemin de Damas, événement qui marque un heureux tournant dans l'Histoire, les Juifs ont décidé de tuer Paul à Damas. Les Juifs hellénistes ont comploté de le supprimer à Jérusalem. Il a été roué de coups, raillé et persécuté. Il a été fréquemment emprisonné. À Lystre, les habitants l'ont lapidé et laissé pour mort.

Il rend lui-même témoignage aux des épreuves endurées dans sa vie.

Cinq fois, j’aij'ai reçu des Juifs les « quarante coups moins un ». Trois fois, j’aij'ai été fouetté, une fois lapidé, j’aij'ai vécu trois naufrages, j’aij'ai passé un jour et une nuit dans la mer. Souvent en voyage, j’aij'ai été en danger au passage des fleuves, en danger dans des régions infestées de brigands, en danger à cause des Juifs, mes compatriotes, en danger à cause des païens, en danger dans les villes, en danger dans les contrées désertes, en danger sur la mer, en danger à cause des faux frères. J’aiJ'ai connu bien des travaux et des peines, de nombreuses nuits blanches, la faim et la soif, de nombreux jeûnes, le froid et le manque d’habitsd'habits (2 Co Corinthiens 11.24-27).

Lui qui avait persécuté les chrétiens, a été persécuté à son tour. Sa vie n'a pas été de tout repos. Pour Paul, suivre Christ et accepter le dessein de Dieu pour sa vie n'étaient pas facultatifs, ne se résumaient pas àn’était ni une option ni un travail facile de gratte-papier, mais à l'ordreun commandement d'exister et de fonctionnerd'agir selon la direction indiquée par les directives de Dieu, quel qu'en fût le prix.

L'apôtre rapporte dans Colossiens 1.28-29 :

C’estC'est ce Christ que nous, nous annonçons, en avertissant et en enseignant tout homme, avec toute la sagesse possible, afin de faire paraître devant Dieu tout homme parvenu à l’état d’adultel'état d'adulte dans son union avec le Christ. Voilà pourquoi je travaille et je combats par la force du Christ qui agit puissamment en moi.

Imaginez-vous pouvoirPeut-on formuler le dessein de votresa vie d'une de manière plus succincte ? Autant que je sache, Paul n'avait pas rédigé une déclaration écrite définissant le dessein de sa vie, mais je suis sûr que s'il avait dû le fairel’avait fait, il l'aurait exprimé dans ces mots. Lecomme ci-dessus. Son dessein terrestre de l'apôtre, celui qui consistait à glorifier Dieu, était de et donc à présenter à Dieu tout homme devenu parfait en Christ (cf. aussi Ac Actes 9.15).

Pourquoi Paul n'a-t-il pas abandonné la partie ? Pourquoi a-t-il enduré une telle opposition ? Parce qu'il avait goûté au royaume de Dieu et à sa justice ; il avait découvert cette justice grâce à l'Esprit de Dieu et à la connaissance du au fait qu’il connaissait le dessein terrestre pour sa vie. Il avait connuvécu l'expérience exaltante de la puissance de Christ inondant son corps fragile, décadentfaible et mortel, si bien que, par comparaison, tout le reste paraissait futile, creux et dérisoire.

L'histoire de la vie de Paul me passionne. Ne vous incite-t-elle pas à découvrir à votre tour le dessein de Dieu pour votre vie ? Ne stimule-t-elle pas la production d'adrénaline en surdosage dans votre sang? Dieu ? Seigneur, c'est ainsi que j'aimerais quevivre ma vie soit! Dieu, c'est! C'est ce type de dessein que je souhaite pour ma vie! Seigneur Dieu, fais ! Fais-moi connaître cette forme de destinée, cette intensité, ce niveau de consécration ! Dis-moi pourquoi je suis sur cette terre.

La vérité est queVoilà la vérité : Dieu a un dessein spécial pour votre vie. Il est peut-être différent de celui que vous poursuivez actuellement. Si vous n'avez jamais compris le dessein de Dieu pour votre vie, si vous avez mené une vie chrétienne factice et que vous vous êtes éloigné de Dieu, ou si vous sentez que Dieu vous appelle à un niveau plus élevé de consécration et vous confie un nouveau dessein, je vous suggère de vous incliner dans la prière devant Dieu, de confesser l'absence d'un dessein significatif, et de lui demander de vous faire connaître progressivement son dessein éternel et son dessein terrestre pour votre vie. Voici un exemple de prière :

Seigneur Dieu, je reconnais que tu es un Dieu souverain. Je te loue de ce que tu as prévu des desseins éternels et terrestres pour ma vie. Je confesse ne pas les avoir recherchés et ne pas les avoir accomplis; je. Je confesse également avoir oublié le sens de ma destinée et mis de côté le dessein que je connaissais autrefois. Pardonne-moi d'avoir poursuivi mes buts sans me préoccuper de ton dessein. Montre-moi les raisons de mon existence. Aide-moi à découvrir ton dessein pour ma vie, à travers l'étude de l'Écriture et dedans la prière, auxquelles je vais me. Je veux m’y consacrer journellementtous les jours. Amen.

Rédiger une déclaration écrite précisant le desseinla raison d’être de la vie


Servez-vous de cette feuillece qui suit pour vous aider à découvrir le dessein de Dieu pour votre vie personnelle. Vous serez récompensé par la découverte d'un sentiment d'utilité conféré àDécouvrir votre destinée vous donnera le sentiment d'être utile et sera comme un cadeau pour vous. Photocopiez cette page, ou arrachez-la et conservez-la dans votre Bible.

Suivez les étapes suivantes :

1. Demandez à Dieu dans la prière de vous révéler votre dessein terrestre personnel. Lisez Psaumele psaume 32.8 et saisissez ce verset comme laune promesse que Dieu vous répondra.

2. Sondez les Écritures pour trouver des versets qui éveillent en vous un sentiment de dessein divin pour votre vie terrestre. Notez les versets qui semblent vous proposer réellement et personnellement le sentiment très net d'une vie qui possède une signification et obéit à un dessein. Attachez-vous à ceux qui révèlent quelque chose de grandiose et qui duredurent toute la vie. En voici quelques-uns que vous pourrez étudier : Josué 24.15 ; Proverbes 3.5-6 ; Matthieu 6.33 ; 22.37-40 ; 28.19-20 ; Jean 4.34 ; 15.1-9, 15 ; 17.4 ; Actes 20.24 ; 1 Corinthiens 10.31 ; Éphésiens 2.10 ; Philippiens 3.10 ; Proverbes 30.7-9 ; Michée 6.8 ; Actes 1.8 ; Ecclésiaste 12.1513. D'autres versets :

__________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________

3. Avancez doucement et attendez que Dieu se révèle. Soyez patient, cela peut prendre un certain temps.

4. Une fois que vous aurez Après avoir trouvé un verset qui vous semble exprimer le dessein terrestre de Dieu pour votre vie, formulez-le dans vos propres mots. Écrivez une ébauche de déclaration précisant le dessein de votre vie :

__________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________

Une fois que vous lui avez aurez donné sa forme définitive qui vous satisfait, écrivez-la cette déclaration sur la page de garde de votre Bible et datez-la.

5. Faites tout ce qui précède en demandant à Dieu d'allumer en vous une passion pour votre vie pour . Vous ne voulez pas figurer parmi les âmes timides qui n'ont aucune idée du goût d'une pleine mesurejamais goûté à toute la plénitude de Dieu. Décidez de faire quelque chose d'important au cours des jours qu'il vous reste à vivre.

Questions


1. Dans les buts que vous avez atteints, qu'est-ce qui vous a le plus comblé ? Le plus déçu ?

2. Avez-vous une claire perception du Percevez-vous clairement le dessein pour votre vie ? Quel est ce dessein ? Vous satisfait-il ? Dans quelle mesure la feuille destinée à vous aider dans la formulation écrite duà formuler par écrit le dessein de votre vie vous a-t-elle aidé ?

3. Lisez PsaumePsaumes 32.8 et Philippiens 2.13. Dieu promet-il de nous révéler son dessein pour notre vie ? Comment le fera-t-il, à votre avis ?

4. Lisez Proverbes 16.9 ; 19.21 et 21.30. D'après ces versets, comment se qu’est-ce qui détermine l'issuele résultat final de nos buts et de nos plans ? En quoi cela doit-il influencer influence-t-il notre manière de penser ?

5. Le fait de n'avoir pas atteint vos objectifs vous met-il en colère contre Dieu ? Décrivez l'un des grands objectifs que vous n'avez pas atteint. Selon vous, pourquoi Dieu n'a-t-il pas exaucé votre requête ?

6. L'apôtre Paul avait un remarquable sentiment desavait exactement où il allait dans la vie, quel était son dessein pour la vie. Pensez-vous pouvoir posséder ce la même sentiment de mission, de dessein et de destinée certitude concernant votre mission, votre dessein et votre destinée pour votre propre vie ? Pourquoi ?

VI
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   32

similaire:

Sommaire Remerciements Introduction iconSommaire Introduction

Sommaire Remerciements Introduction iconSommaire Introduction
«En ligne», «Absent(e)» ou «Occupé(e)». La présence, plus que tout autre facteur, a fait de la messagerie instantanée une application...

Sommaire Remerciements Introduction iconSommaire introduction p. 3 Diagnostic p. 5
«Lorsqu’on rêve tout seul, ce n’est qu’un rêve, alors que lorsqu’on rêve à plusieurs, c’est le début de la réalité. L’utopie partagée,...

Sommaire Remerciements Introduction iconRemerciements

Sommaire Remerciements Introduction iconRemerciements

Sommaire Remerciements Introduction iconRemerciements

Sommaire Remerciements Introduction iconRemerciements

Sommaire Remerciements Introduction iconRemerciements

Sommaire Remerciements Introduction iconRemerciements

Sommaire Remerciements Introduction iconRemerciements








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com