Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille








télécharger 47.25 Kb.
titreCathédrale Notre Dame de la Treille – lille
date de publication09.06.2018
taille47.25 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos



Exposition Crèches Polonaises

Cathédrale Notre Dame de la Treille – LILLE
20 Novembre 2013 – 5 Janvier 2014

7 jours sur 7 de 10 h à 18 h 30


Les Féeries de Noël autour de la Pologne

Dans le cadre des Fêtes de fin d'année 2013, nous présentons une exposition exceptionnelle et unique en France, représentative de l'art traditionnel polonais développé autour de Noël et tout particulièrement de la merveilleuse coutume des crèches.
Le public aura le privilège de découvrir des crèches de CRACOVIE, de VARSOVIE et de ZAKOPANE, oeuvres qui séduiront petits et grands.
Les visiteurs effectueront d'une part, une magnifique promenade dans une exposition aussi colorée que scintillante et se laisseront surprendre par la forme de ces crèches, différentes des crèches traditionnelles qu'ils connaissent.
Ils s'émerveilleront surtout d'apprendre que ces magnifiques crèches, qui mesurent parfois plus de 2m de hauteur, sont toutes réalisées avec…. des papiers de bonbons et du carton.

Participer à ce Noël Polonais, c'est rentrer dans les traditions très fortes de la Pologne, aller à la rencontre d’un peuple chaleureux et enthousiaste qui transmet sa joie, tout particulièrement dans le cadre de cette période.
Alors, en route pour la découverte de la fabuleuse histoire des Crèches de Noël qui a tout d'abord été une aventure théâtrale et des traditions Polonaises pleine de surprises et de mystères.


Suivez le guide…

Exposition de crèches Polonaises 20 Novembre 2013 – 5 Janvier 2014 06 85 92 75 98

Exposition de Crèches Polonaises

LES CRECHES DE CRACOVIE
Depuis 1937, un concours officiel est organisé par le Musée Historique de la Ville de Cracovie.

Ces crèches permettent :
Aux adultes
- De retrouver à travers les œuvres présentées un passé historique.

Les différentes parties qui composent la crèche de Cracovie représentent des bâtiments existants dans la ville.
- De faire référence à l’architecture, miniaturisée, stylisée.

Les églises, source d’inspiration infinie avec leurs façades, dômes, tours et retables sont réalisées avec une structure constituée de carton et de bois, recouvertes avec des papiers de bonbons et de tablettes de chocolat.
Aux enfants
- D’effectuer une promenade dans une exposition colorée et brillante,
- De s’interroger sur les formes de ces crèches qui ne représentent pas la crèche traditionnelle qu’ils connaissent,
- D’apprendre avec surprise et émerveillement que ces magnifiques crèches sont réalisées avec des papiers de bonbons et du carton...
L'exposition totale se compose de 30 crèches de CRACOVIE qui ont toutes participé au concours et dont la plupart ont été primées.
Des sapins sont décorés avec des sujets et des guirlandes réalisées par des artisans qui emploient de la paille et du papier et des copeaux de bois multicolores qui représentent des animaux et des symboles polonais

LES CRECHES DE VARSOVIE
Il existe deux types différents de crèches de Varsovie :
- Les crèches très compactes en bois ou en plâtre sous forme de sculptures d’un seul bloc ou les personnages sont superposés,
- Les crèches très aérées avec des personnages autonomes que l’on peut manipuler librement et changer.
Réalisées en bois peint avec des couleurs pures et intensives, les visages des personnages sont très expressifs avec de grands yeux et la bouche ouverte semblant chanter l’Alléluia! Ces crèches sont l’expression de l’art naïf.
Exposition de crèches Polonaises 20 Novembre 2013 – 5 Janvier 2014 06 85 92 75 98

LES CRECHES DE ZAKOPANE
Cent cinquante kilomètres séparent Zakopane de Cracovie.

Porte d’entrée sur la chaîne de montagnes des Tatras, elle marque la frontière entre la Pologne et la Slovaquie.

Les crèches de Zakopane ont la forme d’une petite maison avec un toit à double pentes toujours très pointu pour que la neige puisse descendre facilement.
Dans cette région montagneuse, l’art est très marqué par les traditions et l’environnement.

Les personnages sont sculptés dans le bois, portent les costumes traditionnels de la région, sont parfois d’inspiration orientale, en bois peint de couleur vives.

L’Enfant Jésus est parfois habillé et se délecte d’un biberon !

Nous trouvons également des animaux des montagnes qui remplacent les animaux traditionnels de la crèche.
La peinture sur verre est très développée, cette technique artistique très répandue offre des œuvres exceptionnelles.


L'accès à l'exposition se fera avec un droit d'entrée sur les bases suivantes :



  • 4 € pour les adultes,




  • 3 € pour les groupes à partir de 10 personnes, les comités d'entreprises, les personnes ayant acheté leur billeterie à l'avance,




  • 2 € par enfant pour les groupes scolaires, gratuités pour les accompagnateurs.


L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés de leurs parents.

Exposition de crèches Polonaises 20 Novembre 2013 – 5 Janvier 2014 06 85 92 75 98

La Fabuleuse Histoire des

Crèches de Cracovie
Il existe dans le sud du pays une ville où les traditions de Noël prennent une dimension particulière, où la crèche est devenue une véritable institution : c'est de CRACOVIE qu'il s'agit. Tous les symboles de Noël, au plus haut niveau, s'y retrouvent :
- Un concours de crèches unique au monde,
- Des expositions de crèches dans plusieurs musées,
- La fabrication de décorations de Noël traditionnelles réalisées manuellement.
LES CRECHES DE CRACOVIE OU ‘’JASELKA’’
La coutume qui consistait à construire les crèches à l'occasion des Fêtes de Noël provient du culte de la crèche de Bethléem.

En Pologne, cette coutume appelée "JASELKA" a été apportée au 18ème siècle par l'ordre des Franciscains.
Les premières représentations des "JASELKA" étaient statiques.

Dans les églises, avec un décor composé de plantes exotiques, on installait une étable avec un berceau et des figurines sculptées.
Petit à petit, sont apparues des figurines laïques qui, vers la fin du 18ème siècle, ont été dotées d'un mécanisme en s'écartant de plus en plus de l'aspect religieux. C'est à l'époque baroque que les "JASELKA" s'épanouissent.
Leur aspect joyeux et souvent jovial par le représentation plutôt satirique des personnages influents de la ville déclenchait de vives réactions auprès des spectateurs. En 1736 ce type de représentation fut interdite.
Devenues trop populaires pour que cette coutume disparaisse, les animateurs des "JASELKA" ont donc décidé de changer de lieu et présentaient leurs spectacles dans les maisons et dans la rue.

En gardant les scènes liées à la Fête de Noël, on y retrouve des textes satiriques écrits en toute liberté.
Les figurines mobiles apparaissent dans une construction tridimensionnelle, facile à transporter. Cette forme deviendra en peu de temps très populaire dans toute la Pologne.

C'est à cette époque qu'apparaît le phénomène de la crèche cracovienne, une svelte construction avec des tours et des coupoles où l'on retrouve de nombreux éléments caractéristiques de l'architecture de Cracovie.
Dans la deuxième moitié du 19ème siècle se forme un métier à part, une congrégation d'artisans qui s'occupent de la réalisation des crèches.

Parmi eux, on retrouve essentiellement des maçons habitant dans les faubourgs de Cracovie en raison de l'impossibilité pour cette corporation de travailler en automne et en hiver pour cause de froid.

Deux sortes de crèches étaient créées par ces artisans :
- Des crèches de petites dimensions, sans scènes mais avec des figurines.

Ces crèches sont destinées à être installées au pied de l'arbre.


  • De grandes crèches atteignant parfois trois mètres de hauteur, destinées à être présentées dans un spectacle de figurines accompagné de texte et musique appelée en Pologne "La présentation ambulatoire des cantiques".


Exposition de crèches Polonaises 20 Novembre 2013 – 5 Janvier 2014 06 85 92 75 98

Les grandes crèches, somptueusement décorées, démontraient le niveau artistique des groupes de chanteurs de cantiques qui rivalisaient en espérant être engagés pour les représentations se déroulant sur la Place du Marché.
Les familles riches et en particulier celles de l'intelligentsia cracovienne invitaient également ces groupes chez elles.

Ce sont elles qui ont contribué à la sauvegarde de cette tradition.
Lors de la première guerre mondiale, les autorités autrichiennes décidèrent l'interdiction de cette coutume.
Dans l'entre-deux-guerres, tout laissait croire que la crèche cracovienne allait disparaître, cette forme n'étant plus à la mode.

Pourtant, à l'initiative du Monsieur Jerzy DOBRZYCKI, futur directeur du Musée Historique de Cracovie, le premier concours de crèches eut lieu le 21 Décembre 1937.

LE CONCOURS DE CRECHES :
A ce premier concours participèrent 86 crèches. La présentation fut faite sur la Place du Marché.

Une nouvelle forme de crèche est née : la crèche construite spécialement pour le concours. Pendant l'occupation allemande, les concours n'étaient pas organisés mais la tradition demeura.

Chaque premier jeudi du mois de décembre, à partir de midi, les crèches sont exposées au pied du monument d'Adam MICKIEWICZ, à proximité de la Halle aux Draps. Les crèches sont jugées en fonction du squelette, des proportions, des couleurs, de la décoration et des scènes théâtrales.

Chaque personne peut participer au concours, y compris les enfants.
Les oeuvres sont ensuite présentées lors d'une exposition dans les salles du Musée Historique jusqu'à la mi-février.
Assez rapidement est apparu un groupe de talentueux constructeurs de crèches qui, tout en rivalisant, gardait le schéma de la crèche cracovienne de la fin du 19ème siècle et introduisait de plus en plus des motifs représentatifs de l'ancienne structure architecturale de Cracovie. La crèche cracovienne est une fantaisie qui fait d'abord référence à l'architecture de la ville.
Ce concours annuel conduit à la création de constructions inspirées par la beauté et le charme des bâtiments de Cracovie.
Les églises de Cracovie constituent une source infinie : façades, dômes, tours, retables ... mais les autres monuments célèbres tels que la Halle aux Draps, le château de Wawel, la Porte Florianska, la Barbacane sont également une source d'inspiration.
Le papier de couleur a été remplacé par la feuille d'étain, la lumière des bougies par l'électricité. Les premières crèches mécaniques apparaissent à la fin des années 1970.
Une technique élaborée permet de mettre en valeur des compositions architecturales très complexes qui deviennent à nouveau de petites scènes de théâtre.

Exposition de crèches Polonaises 20 Novembre 2013 – 5 Janvier 2014 06 85 92 75 98

Vente des crèches
Certaines œuvres de cette exposition unique en France seront à vendre.

Bien évidemment, l'enlèvement ne pourra se faire que lorsque l'exposition sera terminée.
La plupart des artistes qui ont réalisé ces crèches sont décédés et ils ont fait partie des grands noms des créateurs des crèches à CRACOVIE.
Acheter une de ces crèches, c'est faire rentrer un peu de Pologne chez soi.
Les tarifs de vente seront communiqués à l'entrée de l'exposition, comme pour une exposition de peinture.
Bien évidemment, les acheteurs se veront rembourser leur ticket d'entrée à l'exposition.
Toutes les crèches sont signées des artistes qui les ont conçues.
Une facture sera délivrée à chaque personne.
Les tarifs seront compris entre 400 € et 4 000 €

Exposition de crèches Polonaises 20 Novembre 2013 – 5 Janvier 2014 06 85 92 75 98

similaire:

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconCathédrale de Notre-Dame Historique de la construction Le Parvis...

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconResidence le clos notre dame

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconVitrail du Sanctuaire Notre-Dame d'Etchemin

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconEglise saint-laurent notre-dame d’ondres

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconArrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconCasa notre-Dame vous invite à découvrir Beauvais

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconLille a su se hisser au rang de ville européenne, dont elle a été...

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconAtelier montage : Fountaine Pajot
«la Recouvrance 70ft» & «Notre Dame de Romingol 65ft» Brest (france) 1995& 1996

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconI le frère Sam et le frère Sib
Ces messieurs ont appelé dame Bess, dit-il; mais dame Bess n’est pas au cottage

Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille iconArrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce
«Village Champlain». Son design, marqué par un toit à double pente asymétrique, est représentatif de sa période de construction....








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com