Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels








télécharger 91.49 Kb.
titreTitre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels
page1/2
date de publication24.12.2016
taille91.49 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels  





Introduction

Les bibliothèques, les centres de documentation et archives ont eu pour mission la collecte, le traitement, la conservation, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine documentaire. Si pendant des siècles les supports d'écriture ont peu varié, la fin du XXème et le début du XXIème siècle correspondent à l’arrivée de nouveaux supports numériques et électroniques de stockage et de diffusion de l’information documentaire tels que l’informatique, l’Internet, les CD-ROM, les DVD, etc.  
En Afrique, dans la plupart de nos bibliothèques, centres de documentation ( qui vivent moins le problème) et archives beaucoup de collections de manuscrits, de documents sonores et audiovisuels très précieuses sont en péril.  
Devant cette situation l’Afrique s’interroge aujourd’hui sur son patrimoine : comment le sauver, le conserver et le transmettre aux nouvelles générations.  
Des initiatives sur la sauvegarde et la valorisation du patrimoine documentaire ont été développées un peu partout dans le monde. A titre d’exemple l’UNESCO a lancé en 1993 un programme «  Mémoire du monde » qui a entre autres objectifs majeurs la préservation du patrimoine documentaire mondiale. A cela s’ajoute le projet CYBERTHESES ( actuellement CYBERDOC ) pour la numérisation des thèses francophones, celui de l’IFAN au Sénégal pour la numérisation de ses manuscrits, celui du centre Ahmed BABA de Tombouctou au Mali pour la numérisation des manuscrits et celui des Archives nationales du Sénégal pour la numérisation du fonds sur la traite négrière.

Ce cours sur l’organisation et la gestion des collections spécialisées qui fait partie de l’unité d’enseignement valorisation du patrimoine permet à l’étudiant d’acquérir des connaissances sur la notion de patrimoine documentaire mais surtout de soulever des problématiques centrées sur les réalités africaines dans les sciences de l’information documentaire. A titre d’exemple l’étude des manuscrits des élèves de l’école Normale William Ponty soulève la problématique de la conservation et de la valorisation de ces précis cahiers dans un milieu tropical pour les générations actuelles et futures en Afrique. L’étudiant pourra réfléchir sur comment sauvegarder et mettre en valeur ces documents qui sont d’une richesse considérable en utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication ? Cette problématique pourra faire l’objet d’un projet que l’étudiant devra réaliser sous forme de mémoire ou de rapport ( Business plan ).  
Le cours va s’articuler autour de différents modules. Dans un premier module, nous présenterons les types de documents ( de façon sélective ) qui composent le patrimoine documentaire, un deuxième module sera axé sur les archives orales ( en raison de la place qu'occupe l'oralité dans notre civilisation ), un troisième module est consacré à la conservation/préservation et le quatrième concerne la valorisation des documents.

I/ TYPOLOGIE DES DOCUMENTS

De plus en plus, on voit apparaître certains concepts qui viennent enrichir le vocabulaire de la documentation : patrimoine documentaire, document patrimonial, etc.

 1.1 Patrimoine : Le dictionnaire de langue française en ligne http://www.lexilogos.com/francais_langue_dictionnaires.htm  
( Trésor de la langue française ) définit le patrimoine comme
A. 1. Ensemble des biens hérités des ascendants ou réunis et conservés pour être transmis aux descendants. Synon. héritage, legs, succession. Riche patrimoine; patrimoine héréditaire; patrimoine paternel, maternel; constituer, accroître, transmettre un/son patrimoine. Don Siliceo, beau cavalier de trente ans, qui avait perdu son patrimoine au jeu, épousa la très-riche marquise Calpurnia (HUGO, L. Borgia, 1833, III, 1, p.142). Dans la division du patrimoine de la famille, Christian avait eu la terre de Malesherbes, et Louis la terre de Combourg (CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.20):

1. ... il conservait, au fond, la conception bourgeoise du «bien familial», de l'argent économisé pour être transmis; et, bien qu'il n'eût de comptes à rendre à personne, il éprouvait un sentiment de honte à avoir dilapidé, en moins d'un an, un patrimoine que plusieurs générations avaient sagement constitué.
MARTIN DU G., Thib. Épil., 1940, p.819.

SYNT. Maigre, mince, modeste, petit patrimoine; patrimoine considérable, important, opulent; augmenter, étendre, grossir, dissiper, manger son patrimoine; administrer, défendre son patrimoine; part, partie d'un patrimoine.
P. métaph. Ses parents, ayant trois filles à doter, avaient donné à leur fils pour tout patrimoine une éducation soignée et de belles relations (THEURIET, Mais. deux barbeaux, 1879, p.83).
2. Spécialement
a) DR. Ensemble des biens et des obligations d'une personne (physique ou morale) ou d'un groupe de personnes, appréciables en argent, et dans lequel entrent les actifs (valeurs, créances) et les passifs (dettes, engagements). Patrimoine financier, foncier, immobilier; les patrimoines des ménages. L'on peut parler des droits et obligations de la personne morale, du patrimoine de celle-ci, de sa responsabilité (VEDEL, Dr. constit., 1949, p.106). À qui vont les biens nationalisés? (...) Si c'est son patrimoine que la loi enlève à une société, qui le recueille? (...) Les nouveaux services chargés de gérer l'industrie nationalisée héritent les biens des anciennes sociétés (CHENOT, Entr. national., 1956, p.26).

Ces deux définitions du patrimoine ont en commun insisté sur l’ensemble des biens qui appartiennent à une personne physique ou morale.

Dans le cadre des bibliothèques et des archives ( qui sont des personnes morales), le patrimoine documentaire constitue l’ensemble des documents ( livres, manuscrits, périodes, estampes, cartes, photographies, films, bandes, cassette, cd-rom... ) acquis par ces dernières soit par achat, dons, legs, versement, échanges par les générations passées, actuelles ou futures.

Quel que soit le pays, le patrimoine documentaire des Archives Nationales ou de la Bibliothèque Nationale représente un bien, un héritage scientifique, littéraire, artistique et culturel qui appartient à toute une nation. Par conséquent, sa sauvegarde et sa valorisation doivent préoccuper les autorités de chaque pays.  

1.2 Document patrimonial : http://www.ville-lehavre.fr/decouvrir/patrimoine/biblio/introa.htm

Qu’est-ce qu’un document patrimonial ?

Il s’agit de tous les documents destinés à perdurer et qui, de par leur valeur, leur rareté ou leur appartenance à une collection cohérente, constituent le patrimoine de demain.

Il s'agit de tous les documents destinés à perdurer et qui, de par leur valeur, leur rareté ou leur appartenance à une collection cohérente, constituent le patrimoine de demain. Ce sont :

-Les imprimés anciens ( imprimés jusqu’en 1811 )

-Les fonds particuliers

-Les fonds iconographiques ( atlas, cartes, photographiques, dessins )

-Les manuscrits, reliures précieuses.

Comme on le voit le concept de document patrimonial est récent en France

Une autre définition du document patrimonial

http://www.ac-creteil.fr/isl/informations/textesof/HG.htm

documents «patrimoniaux». Il s'agit de traces et d'œuvres que les générations précédentes ont déjà lues, qu'elles ont gratifiées d'un sens et qu'elles ont distinguées au point d'en faire des références pour chacun et pour tous. Il est indispensable que les générations présentes en acquièrent au collège une connaissance intime et critique à la fois, pour s'intégrer dans la chaîne du temps et de l'espace, avant d'en poursuivre à leur tour la lecture.

A propos du document patrimonial consulter également :

http://www.histgeo.ac-aix-marseille.fr/pedago/patrimoi/fevr_001.htm

Notre tâche de professionnel de l’information documentaire ( archiviste, bibliothécaire, documentaire ) devient de plus exigeante car il est de notre travail d’aider les élèves et les professeurs dans leur recherche sur les documents patrimoniaux qui occupent une part importante dans l’enseignement de l’Histoire et de la géographie.

1.3 Les Manuscrits

 1.3.1 Définition

Le manuscrit : document écrit ou copié à la main.

Oeuvre dictée ou écrite et corrigée par l’auteur antérieurement à son

impression. Les bibliothèques et les services d’archives en Afrique ont été dépositaires d’importants fonds manuscrits en langue arabe ou langues européennes ( français, anglais, portugais, etc )

  1.3.2 Historique des manuscrits

 http://elec.enc.sorbonne.fr/document10.html

Si l’Afrique revendique l’oralité, elle semble également avoir aménagé au sein du patrimoine africain une place pour les manuscrits écrits en arabe et en ajami (caractères arabes pour transcrire des langues africaines : peul, soninké, haoussa…).

L’islamisation progressive de l’Afrique noire a donné naissance à l’émergence d’une élite locale qui sait lire, écrire et comprendre l’arabe. C’est ainsi que certains d’entre eux ont contribué à l’expansion des Belles lettres, en consolidant des traditions orales existantes. C’est le cas de Es Saadi (1596-1655) auteur du Tarikh Es sudan, traduit par Houdas (1898-1899), de Mahmoud Kati auteur, du Tarikh El Fattah, traduit par Maurice Delafosse en 1913. Plus près de nous, Cheikh Moussa Kamara (1864-1945) a rédigé entre autres, L’histoire du Fouta, traduite par Jean Schmitz avec le concours du CNRS en 1998.

Mais notons bien que le manuscrit arabe, c’est aussi bien l’ouvrage volumineux que la simple pièce de quelques lignes où est fixée une reconnaissance de dettes, ou la lettre rédigée sous la dictée du prince adressée à tel ou tel autre souverain. Ces manuscrits, quels qu’en soit le volume ou la teneur, ont droit à notre considération et ont leur place dans les dépôts d’archives.

Mais si certains manuscrits écrits en arabe ou en ajami ont pu être connus et traduits, il n’en demeure pas moins que bon nombre d’entre eux sont conservés soit dans des chartriers familiaux, soit dans des institutions. Parmi les institutions, on peut citer, en Mauritanie, l’Institut mauritanien de recherches scientifiques (IMRS), au Mali, le Centre Ahmed Baba (1556-1621) devenu l’Institut des hautes études et de recherches islamiques, au Sénégal, l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) qui dispose de quatre fonds (Vieillard, Brevié, Figaret et Kamara) ( L’IFAN compte 750 cahiers d’anciens élèves de l’Ecole Normale William Ponty, 5784 manuscrits) au Niger, l’Institut de recherches en sciences humaines (IRSH) et le fonds Boubou Hama. On trouve également de nombreux manuscrits au Ghana et au Nigéria. À ces manuscrits conservés sur le sol africain, il faut ajouter les manuscrits capturés pendant l’époque coloniale. On peut citer à titre d’exemple, la Bibliothèque d’Elhadj Omar Tall (1796-1864) prise par Archinard en 1890 et conservée actuellement à la Bibliothèque nationale de France et le fonds Gironcourt (223 manuscrits), conservé à la Bibliothèque de l’Institut en France. Les manuscrits font partie du patrimoine archivistique de l’Afrique de l’ouest et de tout le continent. C’est pourquoi un projet de collaboration a été établi entre les Républiques du Mali et de l’Afrique du Sud pour la sauvegarde  des manuscrits du centre Ahmed Baba.

Les premiers manuscrits utilisés en Afrique Subsaharienne apparurent au X-XI ème siècle avec le début de l’islamisation et ont été écrits en arabe. Selon A . Moctar MBOW ( consulter ce site pour plus d’informations sur la question )

http://www.ebad.ucad.sn/sites_heberges/manifestations/colloque_BN_2003/AMMbow.htm

Au Sénégal l’IFAN a conservé d’importants manuscrits que signale Mohamed Saïd Ould Hamody

http://www.ebad.ucad.sn/sites_heberges/manifestations/colloque_BN_2003/Sohamody.htm

A cela, il faut ajouter les fonds des manuscrits des grandes familles religieuses de El Hadj Malick SY de Tivaouane, de Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE de Touba, EL Hadj Oumar Fatiyou TALL, etc.

Il faut dire que c’est le Mali qui est incontestablement le pays qui possède le plus de manuscrits anciens en arabe en Afrique subsaharienne comme le montre l’importante communication de Abdel Kader Haïdara qui souligne que le manuscrit le plus ancien date de 546.

http://www.ebad.ucad.sn/sites_heberges/manifestations/colloque_BN_2003/Akhaïdara.htm

A ces manuscrits en langue arabe, il convient d’ajouter ceux en langue européenne. A M MBOW écrit <>

Cependant force est de constater que ces manuscrits, évoluant dans ces zones sahéliennes et sahariennes, caractérisées par un climat chaud et sec, sont aujourd’hui confrontés à de sérieux problèmes de conservation et de restauration.

Nous signalerons enfin les manuscrits de la mer morte qui constituent un patrimoine considérable pour l’humanité. consulter à ce propos

http://www.bible-ouverte.ch/manuscr.htm

Webbliographie sur les manuscrits

http://gutenberg.planete-typographie.com/alexandrie/mauritanie.html

Les manuscrits du désert

http://www.monde-diplomatique.fr/2004/08/DJIAN/11470

Les manuscrits trouvés à Tombouctou  

Bibliographie sélective sur les manuscrits

WISE, Machaël . Les Manuscrits de la Mer Morte

Paris : Perin, 2003

GAUDIO, Attilio. Les Bibliothèques du désert

Paris : l’Harmattan, 2002

GHALI, Nouredine .Inventaire de la bibliothèque ‘Umarienne de Ségou [ texte imprimé ] : conservé à la Bibliothèque Nationale de Paris. Paris : CNRS, 1985.

O’FAHEY, Rex Sean . The Writings of the muslim peoples of Northeastern Africa  
Leiden : E.J. Brill, 2002

MATTHEWS, Noël. Guide to manuscripts and documents in British Isles relating to East and North Africa

Oxford : Oxford university press, 1980.

HUNWICK, JOHN O. The Writing of Western Africa

Leiden ; Boston : Brill, 2003

1.4 Documents iconographiques (aussi nommés iconiques, visuels ou

graphiques)

1.4.1 Définition
  1   2

similaire:

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconTitre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits,...
«bien familial», de l'argent économisé pour être transmis; et, bien qu'il n'eût de comptes à rendre à personne, IL éprouvait un sentiment...

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconGestion électronique des documents … Acquisition de documents papier...
«papier» pour les intégrer dans le système de gestion électronique des documents produits et exploités au sein de l’organisation

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconCollection de documents manuscrits et imprimés concernant l'histoire...

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconConférence Markess le 2 Octobre à 12h00 «Résultats Etude sur la Gestion...
«Résultats Etude sur la Gestion des Documents Clients sortants : quelles solutions pour quels enjeux»

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconHistoire, RÉvolution française
«la Terre où nâquit, vécut, enseigna, souffrit, mourut & ressuscita le Sauveur» — qui sera, avec six documents du xiie au Xve siècle,...

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconLe contrôle de gestion est un processus
«Le contrôle de gestion est un processus destiné à motiver les responsables et à les inciter à exécuter des activités contribuant...

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconLittérature & illustrés xixe : 21 42 histoire xixe xxe : 43 57 autographes...
«auteur(s)» : le titre et le contenu des chapitres sont manuscrits d’une écriture

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconTitre : Orientation parties prenantes internes et Responsabilité...

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconExpositions / conception d'oeuvres sonores

Titre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits, documents iconographiques, sonores et audiovisuels iconAutographes – documents – dessins – estampes – affiches – tableaux...
«Voyage de Paris à Berlin» Odyssée-Vaudeville en 4 chants in 8, 52 pages demi basane noire plat percaline noire estampée à froid,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com