Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal»








télécharger 27.22 Kb.
titreMémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal»
date de publication23.03.2017
taille27.22 Kb.
typeMémoires
ar.21-bal.com > documents > Mémoires
UE 22 – HA 1022

F. Sartre
Peinture et sculpture au Grand Siècle :

la formation des artistes

BIBLIOGRAPHIE



I- Sources Imprimées
AUDRAN Gérard, Les proportions du corps humain mesurées sur les plus belles figures de l’Antiquité, Paris, 1683.

Correspondance des directeurs de l’Académie de France à Rome avec les surintendants des Bâtiments (1666-1793), éd. d’Anatole de Montaiglon, Jules Guiffrey, 18 vol., Paris, 1887-1912.

DESCARTES René, Les Passions de l’âme, Paris, 1649.

Du BOS Jean-Baptiste, Réflexions critiques sur la poésie et la peinture, Paris, 1719 ; Paris, 1770.

DUPUY DU GREZ Bernard, Traité sur la peinture pour en apprendre la théorie et se perfectionner dans la pratique, Toulouse, 1699 ; reprint Minkoff, Genève, 1973.

FÉLIBIEN André, Entretiens sur les vies et sur les ouvrages des plus excellents peintres anciens et modernes, Paris, 1666-1688, 5 vol. ; reprint de l’éd. de Trévoux (1725), Farnborough, 1967, préface A. Chastel ; rééd. des deux premiers entretiens, R. Démoris, Paris, 1987.

FÉLIBIEN André, Entretiens sur la vie et les ouvrages des plus excellens peintres, T.I, 1666, II, 1672, III, 1679, IV, 1685, V, 1688 ; rééd. Paris, 1690 ; 1696 ; dernière rééd. des deux premiers livres, R. Démoris, Paris, 1987.

FÉLIBIEN André, Conférences tenues à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture en l’année 1667, Paris, 1668. Dernière réédition A. Mérot, 1996.

FRÉART DE CHAMBRAY Roland, Parallèle de l’architecture antique avec la moderne (1650), suivi de Idée de la perfection de la peinture (1662), éd. établie par Frédérique Lemerle-Pauwels et Milovan Stanič, ENSB-A, Paris, 2005.

FRÉART DE CHANTELOU Paul, Journal de voyage du cavalier Bernin en France (1665), édition de Milovan Stanic, Paris, Macula, 1998.

LE BRUN Charles, Conférences de M. Le Brun… sur l’expression générale et particulière, Paris, 1698 ; Maisonneuve et Larose, Paris, 1994.

PERRAULT Charles, Mémoires de ma vie, 1ère édition Pierre Patte Avignon, 1759 ; Editions Macula, Paris, 1993 (avec un essai d’Antoine Picon « Un moderne paradoxal », p.1-101).

PERRAULT Charles, Parallèle des Anciens et des Modernes…, Paris, 1668-1693, 4 vol. ; Slatkine, Genève, 1978.

PILES (Roger de), Cours de peinture par principes, Paris, 1708 ; Gallimard, 1989 (préface de Jacques Thuillier).

POUSSIN Nicolas, Lettres et propos sur l’art, textes réunis et présentés par Anthony Blunt, Hermann, Paris, 1964.

Procès-verbaux… voir Bibliographie : MONTAIGLON.

TESTELIN Henri, Sentimens des plus habiles peintres sur la pratique de la peinture et sculpture… voir Bibliographie : Mérot, 1996.

II- Bibliographie
BAR Virginie, La peinture allégorique au Grand Siècle, éd. Faton, Dijon, 2003.

BAR Virginie, BRĒME Dominique, Dictionnaire iconologique. Allégories et symboles de Ripa et Baudoin, éd. Faton, Dijon, 1999.

BLUNT Anthony, Art et architecture en France. 1500-1700, éd. originale 1953 ; Paris, Macula, 1983.

BREJON DE LAVERGNÉE B., BRESC-BAUTIER G., LA MOUREYRE F. de, Jacques Sarrazin sculpteur du roi, 1592-1660, catalogue d'exposition, Noyon, Paris, 1992.

BRESC-BAUTIER Geneviève, « Copier l’antique à la cour de Louis XIV », D’après l’antique, cat. d’exposition du musée du Louvre, p.60-68, Paris, RMN, 2000.

BRESC-BAUTIER Geneviève, « "Ces bas-reliefs ne sont d’aucun usage en ce pays-ci". La fascination du bas-relief à l’antique et son rejet », L’idéal classique. Les échanges artistiques entre Rome et Paris au temps de Bellori (1640-1700), sous la dir. de Olivier Bonfait, coll. d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, Somogy, Paris, 2002, p.299-316.

COQUERY Emmanuel, « Les peintres français à Rome dans la première moitié du XVIIe siècle et l’antique », Autour de Poussin. Idéal classique et épopée baroque entre Paris et Rome, cat. d’exposition sous la dir. de O. Bonfait et J.-C. Boyer, Académie de France à Rome, Edizioni De Luca, Rome, 2000, p.41-53.

COQUERY Emmanuel, « L’anatomie d’une Académie », L’idéal classique. Les échanges artistiques entre Rome et Paris au temps de Bellori (1640-1700), sous la dir. de Olivier Bonfait, coll. d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, Somogy, Paris, 2002, p.140-160.

Dictionnaire de l’Ancien Régime (sous la dir. de Lucien Bély), PUF, Paris, 1996 ; « Quadrige », PUF, Paris, 2003.

Dictionnaire du Grand Siècle (sous la dir. de François BLUCHE), Paris, Fayard, 1990.

DELAPIERRE Emmanuelle, « La quête d’un vêtement d’idées. La question des proportions du corps humain au XVIIe siècle », La naissance de la théorie de l’art en France, 1640-1720, numéro de La Revue d’esthétique, Paris, éd. Jean-Michel Place, 1997, n°31-32, p.211-219.

FONTAINE André, Les doctrines d’art en France de Poussin à Diderot, 1909 ; reprint, Slatkine, 1970.

FONTAINE André, Académiciens d’autrefois. Le Brun, Mignard, les Champaigne, Bosse, Jaillot, Bourdon, Arcis, Paillet, etc., Paris, H. Laurens, 1914.

FRANCASTEL Pierre, Girardon, Paris, 1928.

FRANCASTEL Pierre, La sculpture de Versailles. Essai sur les origines et l'évolution du goût français classique, Paris/La Haye, 1970.

FUMAROLI Marc, L'Ecole du silence. Le sentiment des images au XVIIe siècle, Paris, Flammarion, 1994.

GABORIT Jean-René (sous la dir.), La sculpture française II - Renaissance et temps modernes, Paris, R.M.N., 1998.

GADY Bénédicte, « Gravure d’interprétation et échanges artistiques. Les estampes françaises d’après les peintres italiens contemporains (1655-1724) », Studiolo, revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, 1-2002, Paris, Somogy éditions d’arts, 2002, p.11-19.

Grand Siècle. Peintures françaises du XVIIe siècle dans les collections publiques françaises, cat. d’exposition (préface de Jacques Thuillier), Montréal-Rennes-Montpellier, 1993.

GRIVEL Marianne, Le commerce de l’estampe à Paris au XVIIe siècle, Genève, 1986.

GUIFFREY Jules Joseph, « Histoire de l’Académie de Saint-Luc », Archives de l’Art français, Paris, 1915.

HEINICH Nathalie, Du peintre à l’artiste, les Editions de Minuit, Paris, 1993.

HASKELL Francis, PENNY Nicholas, Pour l'amour de l'antique. La statuaire gréco-romaine et le goût européen, Yale University Press, New Haven and London, 1981 ; Hachette Littérature, 1988 ; 1999.

Le Bernin et l’Europe. Du baroque triomphant à l’âge romantique, actes du colloque organisé par C. Grell, Ch. Michel, M. Stanič (1998), Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2002.

LE BLANC Marianne, D’acide et d’encre. Abraham Bosse (1604 ?-1676) et son siècle en perspectives, CNRS Editions, Paris, 2004.

Les peintres du roi. 1648-1793, catalogue d’exposition Tours, musée des Beaux-Arts ; Toulouse, musée des Augustins, RMN, 2000.

L’idéal classique. Les échanges artistiques entre Rome et Paris au temps de Bellori (1640-1700), sous la dir. de Olivier Bonfait, coll. d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, Somogy, Paris, 2002.

La naissance de la théorie de l’art en France, 1640-1720, numéro de La Revue d’esthétique, Paris, éd. Jean-Michel Place, 1997, n°31-32.

LEE Rensselaer W., Ut Pictura Poesis. Humanisme et Théorie de la Peinture. XVe-XVIIIe siècles, [1940 ; 1967], Paris, Macula, 1998.

Les conférences de l’Académies royale de peinture et de sculpture au XVIIe siècle, édition établie par Alain Mérot, Paris, E.N.S.B.A., 1996 ; 2003.

MAGNIEN Aline, La Nature et l’Antique, la chair et le contour. Essai sur la sculpture française du XVIIIe siècle, Voltaire Foudation, University of Oxford, 2004.

MARTIN Michel, Les monuments équestres de Louis XIV, une grande entreprise de propagande monarchique, Paris, Picard, 1986.

MĖROT Alain, La peinture française au XVIIe siècle, Paris et Milan, Ed. Gallimard/Electa, 1994.

MICHEL Christian, « Les enjeux historiographiques de la Querelle des Anciens et des Modernes », La monarchie absolutiste et l’histoire en France, éd. de Chantal Grell, François Laplanche, Paris, 1986, p.139-155.

MICHEL Christian, Charles-Nicolas Cochin et l’art des Lumières, Rome, Ecole française de Rome, 1993, « Bibliothèque des Ecoles françaises d’Athènes et de Rome », t.CCLXXX.

MICHEL Christian, « Bellori et l’Académie royale de peinture et de sculpture : une admiration bien tempérée », L’idéal classique. Les échanges artistiques entre Rome et Paris au temps de Bellori (1640-1700), sous la dir. de Olivier Bonfait, coll. d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, Somogy, Paris, 2002, p.105-116.

MICHEL Christian, « Les relations artistiques entre l’Italie et la France (1680-1750) : la contradiction des discours et de la pratique », Studiolo, revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, 1-2002, Paris, Somogy éditions d’arts, 2002, p.11-19.

MONTAIGLON Anatole de, (publiés sous la direction de) Procès-verbaux de l’Académie royale de peinture et de sculpture de Paris (1648-1792), d’après les registres originaux conservés à l’Ecole des beaux-arts, 11 vol., Paris, Baur und Jean Schemit, 1875-1909.

PEVSNER Nikolaus, Les académies d’art, (Cambridge University Press, 1940), Gérard Monfort éditeur, 1999.

POMMIER Édouard, « L’Académie royale de peinture et de sculpture et le modèle italien », Les peintres du roi (1648-1793), cat. d’expo. Tours et Toulouse, 2000, p.51-60.

PRADEL Pierre, L’Art au siècle de Louis XIV, Lausanne, La Guilde du Livre, 1949.

PRESSOUYRE Sylvia, Nicolas Cordier. Recherches sur la sculpture à Rome autour de 1600, 2 vol, Rome, École française de Rome, 1984.

RICHEFORT Isabelle, Peintre à Paris au XVIIe siècle, Editions Imago, Paris, 1998.

SCHNAPPER Antoine, Curieux du Grand Siècle. Collections et collectionneurs dans la France du XVIIe siècle, Paris, Flammarion, 1994.

SCHNAPPER Antoine, Le métier de peintre au Grand Siècle, Paris, Gallimard, 2004.

STANIČ Milovan, « Les tribulations du Beau idéal en France aux temps de Bellori », L’idéal classique. Les échanges artistiques entre Rome et Paris au temps de Bellori (1640-1700), sous la dir. de O. Bonfait, coll. d’hist. de l’art de l’Académie de France à Rome, Somogy, Paris, 2002, p. 16-25.

TEYSSÈDRE Bernard, Roger de Piles et le débat sur le coloris au siècle de Louis XIV, Paris, Bibliothèque des Arts, 1965.

THUILLIER Jacques, « Doctrines et querelles artistiques en France au XVIIe siècle », Archives de l’art français, 1968, p.145-217.

THUILLIER Jacques, « "Il se rendit en Italie", notes sur le voyage à Rome des artistes français au XVIIe siècle », dans Il se rendit en Italie, Études offertes à André Chastel, Paris/Rome, 1987, p.321-336.

TROUVÉ Stéphanie, « L’Académie de peinture et sculpture d’Hilaire Pader (1641) et l’étude d’après le modèle vivant à Toulouse au XVIIe siècle », Les collectionneurs toulousains du XVIIIe siècle. L’Académie royale de peinture, sculpture et architecture, cat. d’exposition, Musée Paul-Dupuy, Toulouse, 2001 ; Somogy, éditions d’arts, Paris, 2001, p.18-27.

VITET Louis, L’Académie royale de peinture et de sculpture. Etude historique, Paris, 1861.

À de rares exceptions près, cette bibliographie ne comporte pas de références de monographies de peintres et de sculpteurs du XVII siècle : Poussin (Thuillier), Vouet (Mérot), les sculpteurs du roi sous Louis XIV (French Sculptors of the 17th and 18th Centuries, 4 vol., Fr. Souchal), etc…

A partir des références que vous trouverez dans la bibliographie, vous pouvez vous documenter sur le contexte général du cours : l’évolution de la peinture et de la sculpture du XVIIe siècle en France (particulièrement : vie et œuvre de Charles Le Brun). Reportez-vous à : Blunt (1983), le Dictionnaire du Grand Siècle (1990), Francastel (1970), Mérot (1994), ...
Par ailleurs, si vous souhaitez aborder l’un des aspects de la formation des artistes, voici le cadre du cours :

-La création et le fonctionnement de l’Académie royale de peinture et de sculpture de Paris (1648), de l’Académie de France à Rome (1666), de l’Académie de Saint-Luc : Fontaine (1909), Guiffrey (1915), Heinich (1993), …

2-l’enseignement académique :

-élaboration en France d’un discours théorique qui codifie la pratique : La Naissance de la théorie…(1997), Lee (1998), Les conférences… (1996 ; 2003), Michel (1986, 2002), …

-les modèles : évolution de la perception de l’antique sous Louis XIV, les artistes de la Renaissance, Poussin, le modèle vivant : Bresc-Bautier (2000, 2002), Haskell-Penny (1988 ; 1999), L’Idéal classique (2002), …

-les débats sur le coloris : Piles (1708 ; 1989), Teyssèdre (1965), …

-la représentation du corps, des expressions : Le Brun (1698 ; 1994), Les conférences… (1996 ; 2003), …

3-La formation en province : l’exemple toulousain.
Ne vous découragez pas !

lisez !

similaire:

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconLibrairie orientale de Dondey-Dupré père et fils, Paris, 1827, 2...

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconUnderground un Québécois à Paris Roland Michel Tremblay Éditions...

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconPathologie de la vie sociale Introduction et notes de Claude Vareze...
«Il faut travailler pour ces gredins de chevaux, que je ne puis parvenir à nourrir de poésie, écrit-il en 1832. Ah ! une douzaine...

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconParis : Les Éditions Gallimard, 1951, 375 pp. Collection idées, no 52
«manœuvre sur la machine» dans une usine. Ce professeur agrégé voulait vivre la vie d'un ouvrier, partager ses peines, mais éprouver...

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconMémoires. Illustrations de Pierre Brissaud

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconL’œil de Victor Hugo, Actes du colloque 19-21 septembre 2002 Musée...
«quelques lettres indéchiffrables […] profondément creusées dans la pierre», complétées d’une «signature restée intacte : jose gvtierez,...

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» icon1 – lundi 8 juillet : paris / osaka
«vrai Japon». A l’aide d’illustrations et d’explications, IL présente de nombreux aspects intéressants de la vie moderne japonaise...

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconJour 1 – lundi 4 novembre : paris / osaka
«vrai Japon». A l’aide d’illustrations et d’explications, IL présente de nombreux aspects intéressants de la vie moderne japonaise...

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconMme Danute chauveau
«Mémoires d’un jeune homme dérangé» du Français en Lituanien (Éditions «Tyto alba», Lituanie)

Mémoires de ma vie, 1 ère édition Pierre Patte Avignon, 1759; Editions Macula, Paris, 1993 avec un essai d’Antoine Picon «Un moderne paradoxal» iconSituée entre Avignon et la vallée Nord du Luberon, à mi-distance...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com