Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques.








télécharger 59.55 Kb.
titreLe programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques.
date de publication25.03.2017
taille59.55 Kb.
typeLe programme
ar.21-bal.com > documents > Le programme
http://webinfoservices.e-monsite.com


Qu'est-ce que le BIOS ?

Tous les ordinateurs utilisent un BIOS (Basic Input/Output System). Il s'agit d'un logiciel implanté dans une mémoire de type ROM (Read Only Memory) elle même contenue dans une puce enfichée dans la carte mère. Cette puce est communément appelée BIOS.



Définition
Le Bios (Basic Input/Output System) est un programme intégré à votre carte mère. Celui-ci n'est donc pas stocké sur votre disque dur, ce qui le rend inamovible. Il est utilisé pour paramétrer les composants électroniques de votre ordinateur et certains de ses périphériques (lecteur de disquettes par exemple). Il est donc essentiel pour démarrer votre ordinateur et son système d'exploitation. Composé de menus de configuration relativement complexes et en anglais, il s'adresse donc aux professionnels et aux utilisateurs avancés. Il est aussi à la source de nombreuses erreurs. Connaître le Bios est donc un atout de taille pour optimiser son PC, accélérer les démarrages, résoudre les conflits matériels et même augmenter les performances (jusqu'à 20% de gain si le Bios est configuré de manière optimale).Seul problème, ce fameux BIOS utilise souvent des termes incompréhensibles par l'utilisateur et les notices de ces fameuses cartes mères ne sont pas toujours très complètes à ce propos surtout quand elles ne sont pas traduites en français.

A quoi sert le BIOS ?
Le programme BIOS est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (ROM) et une autre mémoire de type CMOS dont il est possible de changer le contenu par impulsions électriques. Ces mémoires conservent les données même après arrêt de l’ordinateur grâce à la pile bouton située à proximité et elle aussi intégrée à la carte mère.
Son rôle est essentiel puisque les données contenues dans les mémoires du Bios paramètrent de façon permanente les différents modes de fonctionnement de votre système. Il définit par exemple le type de processeur central utilisé, la façon dont doivent communiquer les périphériques entre eux, et intègre également de très nombreuses options qui influent directement ou indirectement sur le fonctionnement général de votre ordinateur.

Le BIOS est lu à chaque démarrage de votre PC dans les toutes premières millisecondes bien avant le lancement de votre système d’exploitation. Ce sont ces informations de vérification qui apparaissent lorsque vous démarrez votre PC. Le BIOS vérifie notamment :

- le bon fonctionnement des différents circuits de la carte mère
- la présence d’au moins une carte vidéo en l’initialisant
- l'intégrité de la mémoire vive
- la présence de lecteurs de disquettes et des disques durs : ceci fait, il recherche sur ces différents lecteurs l'existence d’un ou plusieurs systèmes d’exploitation qu’il lancera si la recherche est fructueuse.
L’ensemble de ces contrôles s’appellent le POST (Power On Self Test).

Enfin la dernière fonctionnalité du BIOS de la carte mère est de permettre à l'utilisateur de régler manuellement certains autres paramètres :

- date et heure du PC
- type de lecteur(s) de disquette
- paramétrage du/des disque(s) durs
- paramétrage du "plug and play", de l'économie d'énergie, des différents ports de la carte mère (PCI, AGP, ...)
- réglage du chipset de la carte mère (jeu de composants faisant office d’arbitre sur la carte mère)

L’ensemble de paramètres stockés dans le Bios est accessible par une interface logicielle simple. De ce fait il est d’usage de parler du bios comme d’un programme de configuration.

Dans quels cas modifier les paramètres du BIOS ?
Le Bios de votre ordinateur fonctionne de façon autonome et il est probable que vous n’ayez jamais besoin d’y entrer pour le modifier, surtout si votre ordinateur a été acheté « clé en main » et où les réglages du Bios ont déjà été définis en usine.
Néanmoins, l’accès et la modification du Bios sont fréquents dans les cas de changement de processeurs et d’ajout d’un ou plusieurs disques durs.

Comment accéder au BIOS ?
Toute modification des réglages du Bios implique d’accéder à son interface logicielle. Si vous avez une documentation livrée avec votre ordinateur, n'hésitez pas à la consulter ou à consulter celle de la carte mère qui devrait vous expliquer comment entrer dans ce programme et quel sont les options qu'il est possible de régler.
En général, l’accès aux paramètres du Bios se fait en pressant une ou plusieurs touches au démarrage de l'ordinateur.
Démarrez votre ordinateur et regardez attentivement les messages affichés sur votre écran dans les premières secondes. Un message du type "Press DEL to enter SETUP" doit apparaître. Ce dernier vous indique alors la séquence de touches à utiliser pour entrer dans le programme de paramétrage du Bios. Notez que le message peut être différemment formulé (parfois en français), et que la ou les touches à utiliser peuvent varier (F1, F2, DEL, CTRL+Del…). Pressez les touches indiquées dés l’affichage du message. Si rien ne se passe, c’est que vous n’avez pas correctement tapé les touches ou que vous avez dépassé le délai accordé pour cette action. Redémarrez alors votre PC et refaites un test.

BIOS = Zone sensible !
Le Bios de votre ordinateur contient les informations de base sur la configuration de votre ordinateur. Cela en fait une zone extrêmement sensible où il est déconseillé de modifier son contenu juste par curiosité. Ne modifiez la configuration du Bios qu’en cas de dysfonctionnement de votre ordinateur.
Introduction à AMIBIOS

Modifier la séquence de démarrage (boot sequence)

Le "Boot sequence" correspond à l'ordre de lecture de vos périphériques au démarrage de votre PC. Durant cette phase votre ordinateur cherche des informations lui permettant de démarrer sur chacun des lecteurs, chose trés importante dans le cadre du démarrage du PC avec une disquette de démarrage ou un CDROM.

Un exemple trés simple : vous souhaitez installer Windows sur un disque dur vierge... mais quelques secondes aprés le démarrage, le message "Invalid disk system" est affiché... La raison est simple : votre PC a lu votre disque dur en premier. Or celui ci étant vierge... il est déclaré comme non valide ! Le réglage du "boot sequence" va vous permettre de dire à votre PC de lire en premier sur le lecteur de disquette. Il vous suffira alors d'insérer une disquette de démarrage et votre PC pourra alors démarrer correctement.

Etape 1 : Pour accéder au bios de votre PC, pressez la touche indiquée sur le premier écran affiché au démarrage du PC. Il s'agit bien souvent de la touche "DEL" ou "F1". (DEL = Suppr).



Etape 2 : Se positionner sur la ligne "Advanced BIOS Features" et valider en pressant la touche "Entrée".



Etape 3 : Se positionner maintenant sur la ligne "Boot Sequence" si elle est présente et valider en pressant la touche "Entrée". Dans le cas contraire vous avez le choix de régler directement le "First Boot Device" (premier lecteur lu), le "Second Boot Sevice" (second lecteur lu) et le "Third Boot Device" (troisième lecteur lu).



Etape 4 : Modifier les valeurs des trois lignes en vous positionnant dessus et en pressant la touche "Entrée". Vous pourrez alors choisir le prériphérique à lire. Dans l'illustration ci-dessous, nous demandons au PC de lire le lecteur de disquette (Floppy) en premier (First Boot Device).



Etape 5 : Afin de prendre en charge les modifications effectuées utilisez la touche "Echap" pour revenir au menu principal du Bios et quitter le bios en sauvegardant la configuration. Il s'agit en général du choix "Exit Saving Changes".

Notre conseil
Nous vous conseillons d'utiliser l'ordre suivant :
First Boot Device : Floppy (lecteur de disquette)
Second Boot Device : CDROM (lecteur de CDROM)
Third Boot Device : HDD-0 (ou IDE0) (correspondant à votre disque dur principal).
De cette manière votre PC vérifiera à chaque redémarrage la présence d'une disquette ou d'un CD de démarrage (et le lira si détecté) avant de lire sur le disque dur.
Supprimer le mot de passe au démarrage du PC

Cette page vous donne la méthode pour supprimer la demande de mot de passe au tout démarrage du PC (ne pas confondre avec le mot de passe d'ouverture de session qui peut être affiché après le logo Windows).

Pour commencer sachez que le mode de passe du démarrage est contenu dans une mémoire non volatile, c'est à dire gardant ses données même en ayant arrêter le PC. Cette puce, située sur la carte mère est vulgairement appelée BIOS.

Le but de la manœuvre est de faire une réinitialisation du BIOS afin que ce dernier perde toute trace d'éventuels mots de passe. Cela se fait par le déplacement d'un cavalier de la carte mère. La plus grande difficulté est de trouver ce cavalier. Attention cette procédure réinitialise également les autres paramètres du BIOS. Si vous y avez fait des modifications, ces dernières seront à paramétrer à nouveau.

Etape 1 : Ouvrez le boîtier de votre ordinateur après l'avoir complètement éteint et débranché son câble d'alimentation. Touchez le châssis métallique du boîtier afin de vous décharger de l'électricité statique.

Etape 2 : Consultez la documentation de votre carte mère afin de repérer la position du cavalier permettant de faire la réinitialisation du BIOS. Si vous n'avez aucune documentation, cherchez sur votre carte mère l'une des inscriptions suivantes : CLR BIOS, CLEAR BIOS, CLR CMOS, CLEAR CMOS, RESET BIOS ou RESET CMOS. Elle se trouve en général à proximité de la pile bouton de la carte mère. Notez le nom du cavalier associé à l'inscription. Dans notre exemple, il s'agit du cavalier JP4.



Etape 3 : Trouvez sur votre carte mère le cavalier de réinitialisation. Il est en général lui aussi à proximité de la pile.



- Si le cavalier se trouve sur un connecteur à 3 pins, placez-le à cheval sur le pin du milieu et sur le pin non recouvert initialement. (passage de la position pin1-pin2 à pin2-pin3, ou inversement). Patientez une seconde puis remettez le cavalier dans sa position d'origine (pin1-pin2).



- Si le cavalier se trouve sur un connecteur à 2 pins et qu'il n'est à cheval que sur un seul pin, placez-le sur les deux, patientez une seconde puis replacez-le dans sa position d'origine.



Etape 4 : Rebranchez le câble d'alimentation à votre boîtier et démarrez votre PC. Le mot de passe a disparu.
Configuration du BIOS

Avant d'entrer dans le vif du sujet, nous vous recommandons fortement de consulter notre sujet Qu'est-ce que le BIOS ?.

Avertissement
Le BIOS est une zone sensible de votre ordinateur. Il est déconseillé d'y entrer ou de le modifier par curiosité !. Si vous souhaitez y faire des modifications, faîtes-les les unes après les autres en redémarrant votre PC entre chaque modification de paramètre. En cas de problème, il sera ainsi facile de savoir quel est la modification responsable.
Le Bios de votre ordinateur fonctionne de façon autonome et il est probable que vous n’ayez jamais besoin d’y entrer pour le modifier, surtout si votre ordinateur a été acheté « clé en main » et où les réglages du Bios ont déjà été définis en usine.
Néanmoins, l’accès et la modification du Bios sont fréquents dans les cas de changement de processeurs et d’ajout d’un ou plusieurs disques durs. Néanmoins la modification de certains paramètre peut dans certains cas amener un gain de performance d'environ 20%.

Les différents types de BIOS
Il existe plusieurs types de BIOS. Les plus fréquents sont les BIOS Ami et Award. Ils sont facilement reconnaissables par l'étiquette collée sur la puce BIOS de votre carte mère.



Accès au BIOS
Pour accéder au BIOS de votre carte mère, regardez attentivement les premières informations affichées sur votre moniteur au démarrage du PC. Une séquence de touche est affichée. Il s'agit de la séquence à utiliser pour accéder au BIOS. En général, cela se fait simplement avec la touche Del (ou Suppr). L'appui de cette touche au démarrage vous amène directement au programme BIOS.



Le menu principal de AMIBIOS
Lorsque vous accédez au BIOS, la première page affichée est celle des menus. Le BIOS est en effet décomposé en plusieurs menus et sous menus. Chacun de ces menus est associé à un ou plusieurs paramètres modifiables. Bien entendu, ces menus peuvent être différents d'un BIOS à l'autre mais donnent accés à des paramètres communs. Nous allons détailler le contenu de ces menus dans les pages suivantes.



BIOS AMI
Standard CMOS Setup : Permet le paramétrage de la date, heure, Détection des disques
Advanced Setup : Cette page regroupe toutes les fonctions propres aux extensions du BIOS
Power Management Setup : Cette page détermine les modes d'économie d'énergie
PCI / Plug and Play Setup : Cette page permet de spécifier les IRQ pour les ports ISA et PCI
Load Optimal setting : Fonction permettant de revenir aux valeurs par défaut
Load Best Performance setting : Fonction permetant de revenir aux précédentes valeurs sauvegardées
Features Setup : Réglage ou désactivation des entrées/sorties, IRQ, DMA
CPU PnP Setup : Paramétrage du CPU et SDRAM (fonction Overclocking)
Hardware Monitor : Paramètrage des voltages, Vitesse ventilateur et température CPU
Change Password : Réglage ou désactivation du mot de passe d'accés au système
Exit : Quitter le BIOS et options de sauvegarde des modifications apportées aux réglages du BIOS
Configuration du BIOS AMI : Standard CMOS Setup



Date : réglage de la date (Jour, Mois, Année). Ce paramétrage est en général déjà effectué en usine.

Time : réglage de l'heure système (Heure, Minute, Seconde). Ce paramétrage est en général déjà effectué en usine.

Primary Master : déclare le type de périphérique IDE maître situé sur le port IDE primaire de la carte mère. Il s'agit toujours du disque dur principal (celui contenant votre système d'exploitation. Réglage conseillé : Auto. La détection et l'initialisation de votre disque dur sera faite à chaque démarrage, le ralentissant certes, mais évitant tout paramétrage manuel hasardeux.
Si votre disque n'est pas correctement reconnu de façon automatique, utilisez la valeur "User" et entrez manuellement les paramètres du disque dur donné par le fabricant (nombre de têtes, nombre de cylindre…)

Primary Slave : déclare le type de périphérique IDE esclave situé sur le port IDE primaire de la carte mère. Réglage conseillé : Auto. Si ce port est utilisez par un lecteur de CD/ DVD ou un graveur, la valeur "CDROM" peut être utilisée. Ainsi la détection du type de périphérique ne se fera pas et le démarrage de votre ordinateur en sera plus rapide. Si aucun périphérique n'est relié à ce port, choisir la valeur "Not Installed".

Secondary Master : idem que pour Primary Master, mais pour le port IDE secondaire. Si aucun périphérique n'est relié à ce port, choisir la valeur "Not Installed".

Secondary Slave : idem que pour Primary Slave, mais pour le port IDE secondaire. Si aucun périphérique n'est relié à ce port, choisir la valeur "Not Installed".

Floppy Drive A : declare le format du lecteur de disquettes de votre PC. Le format utilisé est aujourd'hui 1.44 Mb 3 ½.

Floppy Drive B : idem mais pour un eventual second lecteur de disquettes. Indiquez 1.44 Mb 3 ½ si vous disposez d'un second lecteur disquette.

Configuration du BIOS AMI : Advanced Setup



Virus Warning : cette entrée permet d'activer un contrôle d'activité de la zone amorce du disque dur, zone où sont inscrites les informations de démarrage (donc très convoitée par les virus). Réglage conseillé : Enabled. Désactivez cette fonction ("disabled") si vous souhaitez installer Windows 95 sur votre PC elle est une source de divers dysfonctionnements.

1st Boot Device, 2nd Boot Device, 3nd Boot Device et Try Other Boot Device : indique l'ordre de démarrage de vos périphériques IDE. Nous détaillons ce paramétrage dans le sujet Réglage du boot Sequence.


Quick Boot (ou Quick Power On Self Test): active les tests de routines sur la mémoire vive. Lorsque cette option est activée ("Enabled"), la capacité totale de mémoire vive est décomptée une ou plusieurs fois, ce qui ralentit le démarrage du PC. Réglage conseillé : Disabled

Boot Up NumLock : définit si le verouillage du clavier numérique doit être activé ou désactivé au démarrage du PC. Active ou désactive le verrouillage du pavé numérique au démarrage. Réglage conseillé : Enabled.

Floppy Drive Swap : cette option permet d'inverser les lettres attribuées aux lecteurs de disquettes A et B. Réglage conseillé : Disabled.

Floppy Drive Seek : active ou désactive la reconnaissance du nombre de pistes des lecteurs de disquettes. Puisque tous les lecteurs de disquettes ont aujourd'hui le même format (1.44Mb 3 ½) cette fonction n'a plus véritablement lieu d'être utilisée. Réglage conseillé : Disabled.

Boot to OS/2> 64MB (ou OS/2>64MB) : fonction permettant d'activer la reconnaissance de la mémoire vive sous le système d'exploitation OS2. Si vous utilisez un système Windows, désactivez cette option. Réglage conseillé : Disabled.

CPU L1/L2 Cache : active ou désactive la corrections d'erreurs de la mémoire cache. Réglage conseillé : Enabled.

System BIOS Cacheable : détermine si un segment du Bios doit être mis en mémoire pour une meilleur exécution. Réglage conseillé : Enabled.

System BIOS Shadow : active la copie du BIOS dans la RAM afin de lui confère un accès plus rapide. Mais cela peut être sans effet sur certains systèmes, selon l'architecture. Réglage conseillé : Enabled.

Video BIOS Shadow : c'est exactement le même principe pour le BIOS de la carte vidéo cette fois-ci. Réglage conseillé : Enabled.

SDR/DDR CAS Latency : Laissez la valeur par defaut

Auto Detect DIMM/PCI Clk : fonction permettant de choisir la vitesse d'horloge du bus mémoire. Il est préférable de laisser le BIOS gérer lui même cette option. Réglage conseillé : Auto.
Configuration du BIOS AMI : Power Management Setup



ACPI Aware O/S : gère l'économie d'énergie ACPI. Si vous utilisez un système d'exploitation supérieur à Windows 95, activez cette fonction. Réglage conseillé : Enabled.

Power Management : détermine si vous voulez faire des économie d'énergie pendant la non utilisation du matériel. Réglage conseillé : Enabled.

Suspend Time Out : cette fonction spécifie une durée en minutes avant que le système passe en mode veille. Si la durée spécifiée est dépassée sans activité du PC, le système passera en mode veille automatiquement.

Hard Disk Time Out : vous pouvez spécifier le temps qui s’écoulera avant que le disque dur s’éteigne si aucune activité du disque dur n’est détectée pendant l’intervalle de temps spécifié.

Ring On Power on : cette fonction permet de commander à votre système éteint de se réveiller si un appel entrant fax/modem est détecté. En fait, cette option assigne un IRQ au modem . Activée, l'activité de cet IRQ réveillera le système. Très utile par exemple pour de la réception de Fax. Vous devez avoir une alimentation ATX pour utiliser cette fonction. Réglage conseillé : Disabled.

RTC Alarm Power On : si vous activez cette fonction, le système peut se rallumer à un temps déterminé basé sur le RTC du système (Real Time Clock). Utilisez ces paramètres pour spécifier la date et l’heure de réveil du système. Vous devez avoir une alimentation ATX pour utiliser cette fonction. Réglage conseillé : Disabled.

KeyBoard Power On : si activée, cette fonction permet de mettre ou d'arrêter la mise en économie d'énergie par le clavier (touches Power, Sleep et Wake Up). Réglage conseillé : Disabled.

Power On by LAN : permet de commander le démarrage de votre système si de l'activité est détectée sur la carte réseau. Réglage conseillé : Disabled.

Configuration du BIOS AMI : PCI/Plug and Play Setup



Plug and Play Aware O/S : activez cette option ("Enabled") si vous utilisez un système d’exploitation qui supporte le materiel Plug and Play comme Windows 95/98/ME/2000/XP. En cas de conflits matériels fréquents, désactivez la ("Disabled"). Réglage conseillé : Enabled.

Primary Graphics Adapter : détermine le format de la carte graphique utilisée PCI ou AGP. Dans la plupart des cas votre ordinateur est équipée d'une carte AGP. Réglage conseillé : AGP.

Allocate IRQ to PCI VGA : si cette option est activée, une IRQ sera assignée à la carte graphique PCI. En désactivant cette option, vous libérez ainsi une IRQ. Il est intéressant d'activer cette fonction si vous souhaitez installer une carte graphique PCI en plus de votre carte AGP (double affichage) ou tout simplement pour prévoir l'utilisation d'une carte graphique PCI en dépannage de la carte AGP. Réglage conseillé : Enabled (ou YES).

AGP 4X Control : activez cette option si votre carte graphique supporte l’AGP 4X.
Configuration du BIOS AMI : Load Optimal & Best Settings



Load Optimal Setting : si vous sélectionnez cette ligne du menu et que vous pressez sur la touche Entrée, une boîte de dialogue apparaît. Si vous validez en tapant Y puis la touche Entrée, le Bios charge un ensemble de valeurs par défaut qui vous donneront un système stable. Ces valeurs par défaut ne sont pas très agressives et devraient permettre à votre système de fonctionner avec la plupart des matériels.

Load Best Performance Settings : si vous sélectionnez cette ligne du menu et que vous pressez sur la touche Entrée, une boîte de dialogue apparaît. Si vous validez en tapant Y puis la touche Entrée, le Bios charge un ensemble de valeurs par défaut optimisées. Ces valeurs sont assez agressives et peuvent engendrer un ou plusieurs dysfonctionnement ssi vous utilisez des barrettes mémoires à plus faible fréquence ou d’autres matériels à basse performance.

Load Default : réinitialise le BIOS avec ses valeurs d'usine.
Configuration du BIOS AMI : Features Setup



OnBoard FDC : active ou non le contrôleur du lecteur de disquette. Si vous n’utilisez pas de lecteur de disquette, désactivez cette fonction pour libérer une IRQ. Réglage conseillé : Enabled.

OnBoard Serial Port A/B : active ou désactive les ports COM1 et COM2 de la carte mère en leur assignant une adresse de port. Si vous n’utilisez pas de port série, désactivez cette option ("Disabled") afin de libérer une IRQ. Réglage conseillé : Auto.

Serial Port2 Mode : gestion du port Infra Rouge. Réglage conseillé : Normal.

OnBoard Parallel Port : utilisez cette fonction pour activer ou non le port parallèle LPT1 (le port de l’imprimante en général) et lui assigner une adresse de port. Le paramètre « Auto » détectera et assignera l’adresse valable. L’adresse 378h devrait fonctionner dans la majorité des cas. Changez cette valeur seulement si vous rencontrez des problèmes avec le port parallèle. Réglage conseillé : Auto.

Parallel Port Mode :
SPP (Standard Parallel Port) fonctionnera avec tous les appareils pour ports parallèles mais est relativement lent.
ECP (Extended Capatibilities Port) est un mode bidirectionnel plus rapide qui utilise le protocole DMA pour atteindre des taux de transferts de données de 2.5 Mbits/s et fournit une communication bidirectionnelle symétrique.
EPP (Enhanced Parallel Port) est également un mode bidirectionnel rapide mais qui utilise le signal existant du port parallèle pour fournir une communication bidirectionnelle asymétrique.
D’une façon générale, l’ECP est bien pour les taux de transferts importants, ce qui peut s’avérer utile pour des imprimantes et des scanners. EPP sera plus approprié pour des appareils qui switchent de directions fréquemment (comme les lecteurs qu’on peut brancher sur le port parallèle). Il est possible que le fabricant de votre matériel ait émis une recommandation quant au paramètre à utiliser. Si c’est le cas, utilisez ce paramètre.
ECP+EPP est à utiliser si vous ne savez pas quel paramètre utiliser. Le Bios choisira à votre place sans pour autant choisir le meilleur. L’inconvénient est que vous utilisez une IRQ supplémentaire pour rien. Réglage conseillé : ECP.

Parallel Port IRQ : utilisez cette option pour assigner l’IRQ 5 ou 7 au port parallèle. Si vous utilisez la valeur 378h ou 3BCh, mettez 7, si vous utilisez 278h, mettez 5.

Parallel port DMA : utilisez cette option pour assigner une chaîne DMA au port parallèle. Cette option ne sera disponible que si vous sélectionnez ECP ou ECP+EPP.

OnBoard Game Port : cette option vous permet d’activer et de choisir ou non le port de la manette de jeu de la carte mère. Si vous avez une carte son avec un port pour manette de jeu, désactivez celui de la carte mère ici sinon Windows vous détectera un nouveau périphérique. Réglage conseillé : valeur par défaut.

OnBoard MIDI Port : cette option vous permet d’activer ou non le port MIDI de la carte mère et de lui assigner une adresse de port. Si vous avez une carte son avec un port MIDI, désactivez celui de la carte mère ici sinon Windows vous détectera un nouveau périphérique. Réglage conseillé : valeur par défaut.

MIDI Port IRQ : c’est ici que vous pouvez assigner une adresse IRQ au port MIDI de la carte mère. Réglage conseillé : valeur par défaut.

OnBoard PCI IDE : cette option pour active et désactive l'un ou l'autres des deux canaux IDE de la carte mère. Pour rappel, les chaînes IDE sont les chaînes où vous connectez vos disques durs, graveurs et autres lecteurs de CD-Rom. Désactivez une chaîne IDE que vous n’utilisez pas pour libérer une IRQ si vous utilisez par exemple un disque dur SCSI ou une carte IDE externe. Réglage conseillé : Both.

OnBoard AC’97 Sound : active ou désactive la carte son intégrée à la carte mere (si votre carte mère en est équipée bien entendu). Si vous désirez installer une autre carte son que celle intégrée à la carte mère, placez cette option sur la valeur "Disabled". Réglage conseillé : Enabled (si vous souhaitez utiliser la carte son intégrée).

OnBoard AC’97 Modem : activer et désactive le modem intégré à la carte. En effet certaines cartes sont livrées avec un modem intégré. Si vous souhaitez utiliser le modem intégré, choisir la valeur "Enabled". Si vous souhaitez utiliser un autre modem, désactivez le modem intégré avec la valeur "Disabled".

USB Function Support : activation des ports USB de la carte mère. Réglage conseillé : Enabled.

USB Function for DOS : active les ports USB sous l'environnement MSDOS. Réglage conseillé : Disabled.
Configuration du BIOS AMI : CPU PnP Setup



CPU Brand : Indique le modèle de processeur utilisé. Cette valeur n'est pas toujours modifiable (détection automatique).

CPU Type : Indique le type de processeur utilisé. Cette valeur n'est pas toujours modifiable (détection automatique).

CPU Speed : ce paramètre vous permet de spécifier le FSB (Front Side Bus) à utiliser pour le processeur et la RAM. Un Athlon XP a une fréquence de 133 Mhz. Ex : un Athlon XP 1600+ doit tourner à 1396 Mhz. Son coéfficient multiplicateur est de 10,5. Avec un FSB de 100 Mhz, le 1600+ ne tournera qu’à 1050 Mhz (100Mhz * 10,5). Avec un FSB de 133Mhz, il tournera à la fréquence prévue par AMD : 1396 Mhz. Pour la RAM, ce paramètre permet de spécifier la fréquence à utiliser avec votre mémoire. De la DDR PC2100 est à utiliser à une fréquence de 133 par exemple.

CPU Core Voltage : Indique le voltage utilisé par le processeur utilisé. Cette valeur n'est pas toujours modifiable (détection automatique).

CPU Ratio : indique le multiplicateur appliquée à la fréquence générée par la carte mère.

CPU Frequency : indique la fréquence générée par la carte mère (100, 133, 166 etc..).

Dram Frequency : indique la fréquence appliquée à la mémoire, générée par la carte mère (100, 133 etc).

Attention
La modification de ces paramètres peut provoquer des dégâts importants sur processeur (dans le cadre de l'overclocking par exemple). Ne modifiez pas ces valeurs par curiosité.
Configuration du BIOS AMI : Hardware Monitor



Les informations de la rubrique Hardware Monitor ne sont pas modifiables.

Vcore : Voltage appliqué au processeur utilisé.

Vcc2,5V : indique le voltage réel en cours 2,5V par défaut.

Vcc3.3V : indique le voltage réel en cours du chipset Nord (Par défaut 3,3v).

Vcc5V : indique le voltage réel en cours délivrée par l'alimentation par défaut (5V).

+12V : indique le voltage réel en cours délivrée par l'alimentation par défaut (+12V).

SB3V : indique le voltage réel en cours.

-12V : indique le voltage réel en cours délivrée par l'alimentation par défaut (-12V).

SB5V : indique le voltage réel en cours.

VBAT : indique le voltage réel en cours batterie CMOS.

System Fan Speed : indique la vitesse en trs/min du ventilateur système (si vous en avez installé un).

CPU Fan speed : indique la vitesse en trs/min du ventilateur du processeur.

System Temperature : indique la température du chipset.

CPU Temperature : indique la température du processeur.
Configuration du BIOS AMI : Change Password

Le BIOS étant une zone sensible de votre ordinateur contenant des paramètres importants de configuration, il peut être utile de protéger son accès par un mot de passe. Vous éviterez ainsi les problèmes causés par la curiosité des enfants ou d'autres personnes voulant jouer les apprentis techniciens. Il est également possible de définir un mot de passe de démarrage. Sans ce mot de passe, votre ordinateur ne pourra démarrer.

Le mot de passe utilisateur (ou User password)
Le mot de passe utilisateur est un mot de passe permettant de limiter l'accès à l'ordinateur. Lorsque qu'un mot de passe utilisateur est défini, le mot de passe est demandé dans les premières secondes du démarrage, avant même le lancement du système d'exploitation Windows. Il s'agit de la protection la plus sûre pour protéger l'accès à son ordinateur.
Si vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe et que vous ne pouvez plus démarrer votre ordinateur, consultez ce sujet.

Le mot de passe administrateur (ou Supervisor password)
Le mot de passe administrateur permet de protéger par mot de passe l'accès aux paramètres du BIOS. Ce mot de passe sera demandé lors de la demande d'accès au BIOS.
Si vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe et que vous ne pouvez plus accéder au BIOS, consultez ce sujet.


Configuration du BIOS AMI : Exit BIOS

Il n'est pas possible de quitter le BIOS sans lui dire si vous souhaitez sauvegarder ou non les modifications que vous y avez apportez.

Dans la plupart des cas, il vous est simplement demander si vous souhaitez enregistrer les modifications. Répondez dans ce cas par Y (Yes) ou N (No).



Dans d'autre cas, la rubrique Exit peut vous amener à d'autres options :

Exit Without Saving : quitte le bios sans sauvegarde (aucune modification conservée).

Exit Discarding Changes : quitte le bios sans sauvegarde (aucune modification conservée).

Exit Saving Changes : quitte le bios en sauvegardant les modifications.

similaire:

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconBios nécessaires au démarrage de l’ordinateur. Remarque La mémoire...
«Octet»; le tableau suivant indique les unités de mesure d’une quantité d’informations binaires

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconA)le bus mémoire qui fait la liaison entre le processeur et la mémoire...
«chipset» (jeu de composants) dont le rôle essentiel est de réguler les échanges entre les différents éléments de l’unité centrale....

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconStructure d’un système à microprocesseur : ( Structure minimal )
«instruction» dans une «mémoire programme» où le programme est rangé sous forme d’une suite d’instructions codées en binaire. Les...

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconSwap, traduisez fichier d'échange
«page mémoire» ou «page virtuelle» est un bloc mémoire contigu et de taille fixe de mémoire virtuelle

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconDepuis la fin du vingtième siècle
«le Continuum Culturel»1 s’efforcent d’ailleurs de démythiser l’usage de ces topostructures et cyber-architectures traversant avec...

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconL’Enrichissement des pages dédiées à l’Unité Réseau Gaz paca sur...
«Le contenu et les opinions de ce mémoire n’engagent que leur auteur et ne sauraient en aucun cas être considérés comme écrits sous...

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconLa grande mosquée de Guangzhou est également connue sous le nom de...
«souvenez-vous du sage» (une mosquée à la mémoire du Prophète), et est aussi populairement appelée la mosquée Guangta, qui signifie...

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. icon2. 1 Les composantes d'un ordinateur
«temporairement» et pour cause! La mémoire se vide dès que la machine cesse d'être alimentée en courant. On dit que la mémoire est...

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. iconUn sujet de mémoire hypothétique car je suis en attente de confirmation...
«wireless». Je me suis alors intéressée à l’architecture “invisible” à traves des regards différents

Le programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte non modifiable (rom) et une autre mémoire de type cmos dont IL est possible de changer le contenu par impulsions électriques. icon«La musique est simplement là pour parler de ce dont la parole ne...
«nature morte» naît à la fin du xviième siècle. Cependant, ce type de représentations apparaît à l’époque de l’Antiquité








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com