Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008








télécharger 0.85 Mb.
titreConforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008
page4/11
date de publication22.10.2016
taille0.85 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

LOT 19 SYSTEMES DE FAÇADES


19.90.--. SYSTEMES DIVERS

19.94.00. ACCESSOIRES DIVERS POUR VITRAGES EXTERIEURS COLLES [VEC]

19.94.10.¦924.3-. Mastics de collage pour vitrages structuraux, mastics silicones conformes ETAG 002 / gén. 07-05-07 DOW CORNING


(21.9) Zt4


.10. DESCRIPTION
.12. Les travaux comprennent :

- La livraison de mastic de scellement pour vitrages structurels et des agents nettoyants nécessaires correspondants.

- Ce mastic de scellement pour vitrages structurels agit comme un joint structurel capable d’absorber les tensions issues de la charge propre, de la charge due au vent et des différences de mouvements entre le verre et la structure de support.

- Le collage structurel par #l’atelier de collage# et #l’entreprise de façade# des vitrages, profilés métalliques et autres composants de construction en vue de réaliser un système structurel complet avec marquage CE depuis l’atelier ou le lieu de fabrication.
.13. Egalement compris dans le poste :

#- La détermination des dimensions et de la composition des joints structurels. Ceux-ci sont soumis pour accord au fabricant du mastic de collage.

#- L’étude et le contrôle préalable de l’adhérence et de la durabilité des mastics sur le verre, les profilés métalliques et les surfaces de support. Ce contrôle doit être répété pour chaque livraison/lot de vitrages et de profilés. Chaque nouvelle livraison doit être marquée et documentée après contrôle et réception.

#- L’étude et le contrôle préalable de la compatibilité du joint structurel avec les différents types de joints, de mastics et de profilés de comblement préformés.

#- L’étude et le contrôle préalable de la compatibilité des joints structurels et des joints d’étanchéité avec le scellement périmétrique du double vitrage.

- L’établissement et la documentation de procédures de collage conformément aux directives EOTA - ETA-Guideline 002

#- Le contrôle de la qualité de la réalisation.

#- La création et la mise à disposition d’une procédure d’inspection, d’entretien et de réparation périodique.

-
.14. Non compris dans le poste :

- Les vitrages et profilés faisant partie du système de Vitrage Structurel Collé sont décrits en :

19.30.--. - MURS-RIDEAUX ET VITRAGES STRUCTURELS

-
.15. Application :


.16. Remarque importante :


.30. MATERIAUX - GENERALITES
.30. Références de base générales :
.30.10. Remarque importante :

La technique du Vitrage Structurel Collé [VSC] ou du collage structurel est décrite en détail par les STS 56:1995. Les spécifications, essais et prestations à fournir définis par ces STS sont applicables dans leur intégralité sauf si l’ATG ou les direcrtives EOTA ETA du système appliqué autorise des compléments et/ou des modifications par rapport à ce document de référence.

Par ailleurs, les directives EOTA ETA Guideline 002 pour les systèmes de collage structurel sont applicables à tous les fournisseurs et toutes les parties concernées.
.30.30. Normes et autres documents techniques de référence :

.30.31. Normes homologuées :

>NBN ISO 2444:1996 - H - NL,FR - Joints dans le bâtiment - Vocabulaire [1e éd.] [ICS : 01.040.91]

>NBN ISO 2445:1996 - H - NL,FR - Joints dans le bâtiment - Principes de conception fondamentaux [1e éd.] [ICS : 91.060.99]

>NBN ISO 6927:1996- H - NL,FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Mastics - Vocabulaire [1e éd.] [ICS : 01.040.91]

.30.32 Normes enregistrées :

>NBN ISO 7361:1992 - R - FR,EN - Normes de performance dans le bâtiment - Présentation des performances des façades construites avec des composants de même origine [1e éd.] [ICS : 91.060.10]

>NBN ISO 7727:1992 - R - FR,EN - Joints dans le bâtiment - Principes de jonction des composants de bâtiment - Aptitude des joints à s’accommoder des écarts dimensionnels en cours de construction [1e éd.] [ICS : 91.200]

>NBN ISO 7728:1992 - R - NL,FR,EN - Assemblages horizontaux courants entre une façade en composants préfabriqués en béton ordinaire et un plancher en béton - Propriétés, caractéristiques et éléments de la classification [1e éd.] [ICS : 91.080.40]

>NBN ISO 7729:1992 - R - NL,FR,EN - Assemblages verticaux courants entre deux composants de façade en béton ordinaire - Propriétés, caractéristiques et éléments de la classification [1e éd.] [ICS : 91.080.40]

>NBN EN ISO 7389:2004 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Détermination de la reprise élastique des mastics (ISO 7389:2002) [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 7390:2004 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Détermination de la résistance au coulage des mastics (ISO 7390:2003) [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 8339:2005 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Mastics - Détermination des propriétés de déformation sous traction [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 10563:2005 - R - FR,EN - Construction immobilière - Mastics pour joints - Détermination des variations de masse et de volume (ISO 10563:1991) [3e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 10590:2005 - R - FR,EN - Construction immobilière - Mastics - Détermination des propriétés d’adhésivité/cohésion sous traction maintenue après immersion dans l’eau (ISO 10590:1991) [3e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 10591:2005 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Détermination des propriétés d’adhésivité/cohésion des mastics après immersion dans l’eau (ISO 10591:2005) [3e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 11431:2002 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Détermination des propriétés d’adhésivité/cohésion des mastics aprés exposition à la chaleur, à l’eau et à la lumière artificielle à travers le verre (ISO 11431:2002) [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 11432:2005 - R - FR,EN - Construction immobilière - Mastics - Détermination de la résistance à la compression (ISO 11432:1993) [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN ISO 11600:2004 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Classification et exigences pour les mastics (ISO 11600:2002) [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

>NBN EN 13022-1:2006 - R - FR,EN - Verre dans la construction - Vitrage extérieur collé (VEC) - Partie 1 : Produits verriers pour les systèmes de vitrages extérieurs collés pour produits monolithiques et produits multiples calés et non calés [1e éd.] [ICS : 81.040.20]

>NBN EN 13022-2:2006 - R - FR,EN - Verre dans la construction - Vitrage extérieur collé - Partie 2 : Règles d’assemblage [1e éd.] [ICS : 81.040.20]

>NBN EN 15434:2006 - R - FR,EN - Verre dans la construction - Norme de produits pour produit de collage et de scellement structurel et/ou résistants aux rayonnements ultraviolets (utilisé pour les vitrages extérieurs collés et/ou pour les vitrages isolants à bords exposés) [1e éd.] [ICS : 81.040.20]

.30.34. STS :

>STS 56:1995 - Vitrages extérieurs collés (VEC)

>STS 56.1:1999 - Mastics d’étanchéité des façades

.30.35 NIT :

>NIT 221 - La pose des vitrages en feuillure (Les NIT 214 et 221 remplacent les NIT 110 et 113) [CSTC, 2001]

>NIT 124 Joints d’étanchéité en mastic entre éléments de façade. Conception et exécution. (remplace la NIT 107) [CSTC, 1979]

.30.38. Autres documents techniques :

>EOTA ETA - Guideline 002- Part1 - Structural sealant glazing systems - Part 1: Supported and unsupported systems [1999]

>EOTA ETA - Guideline 002- Part2 - Structural sealant glazing systems - Part 2: Coated aluminium systems [2002]

>EOTA ETA - Guideline 002- Part3 - Structural sealant glazing systems - Part 3: Systems incorporating profiles with a thermal barrier [2002]


19.94.10.¦924.31. Mastics de collage pour vitrages structuraux, mastics silicones 20-03-08 DOW CORNING


(21.9) Zt4 (G6)



N° d’ordre 3

Dow Corning 895 - Mastics silicones de scellement monocomposants à polymérisation neutre pour vitrages extérieurs collés [VEC], murs-rideaux et autres façades [fiche]

#P1 Mastic silicone de scellement monocomposant à polymérisation neutre pour vitrages extérieurs collés conformes ETAG 002 PM [1]

#P1 Mastic silicone de scellement monocomposant à polymérisation neutre pour vitrages extérieurs collés conformes ETAG 002 QF [m]


Pour mémoire :

Idéal pour le scellement de vitrages structurels. Excellente adhérence sur une vaste gamme de substrats, y compris les substrats traités en surface ou émaillés, le verre réfléchissant, les profils en aluminium anodisés ou laqués polyester ainsi que les profils en acier inoxydable.


.20. CODE DE MESURAGE
.21. Nature de l’entreprise :
.21.40. Quantité forfaitaire. [QF]
.21.50. Quantité présumée. [QP]
.22. Mode de mesurage :
.22.10. Unité de mesure :

.22.11. Néant. [1]

.22.12. Unités géométriques :

.22.12.12. Par m. [m]
.22.20. Conventions de mesurage :

#● Compris dans le prix du vitrage structurel ou des éléments de façade-rideau.

#● Par m : longueur nette à réaliser indépendamment de la profondeur de comblement ou de la largeur du joint.
.30. MATERIAUX
.30. Références de base générales :
.30.10. Remarque importante :

Le mastic de scellement sera conforme aux prescriptions de l’agrément technique européen ETA 01/2005 et bénéficiera d’un marquage CE.

Pour mémoire :

ETA - 01/0005
.31. Caractéristiques ou propriétés générales du système :
.31.10. Description :

Il s’agit d’un mastic de silicone monocomposant à polymérisation neutre pouvant servir à sceller sur un cadre métallique, en atelier ou in situ, un produit verrier, soutenu ou non, en vue de constituer un vitrage structurel.

#.32.21. [fabricant]

#- Fabricant : Dow Corning

#- Marque : Dow Corning® 895

#.32.22. [neutre]

- Type: silicone alcoxy monocomposant à polymérisation neutre
.31.40. Caractéristiques descriptives :

.31.43. Poids, masse :

- Densité : 1,43 kg/dm³

.31.44. Aspect, apparence :

- Couleur : noir
.31.50. Caractéristiques relatives aux prestations :

.31.51. ER1 Résistance mécanique et stabilité :

Caractéristiques après 7 jours de polymérisation à 25C

.31.51.20. Contraintes :

- Résistance à la traction : 1,06 MPa [selon NBN EN ISO 8339:2005]

- Tension statique maximale : 7000 MPa [selon NBN EN ISO 8339:2005]

- Tension dynamique maximale : 140000 MPa [selon NBN EN ISO 8339:2005]

>NBN EN ISO 8339:2005 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Mastics - Détermination des propriétés de déformation sous traction [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

.31.51.30. Résistances limites :

- Dureté [duromètre], Shore A : 38

- Module d’élasticité : 1 MPa [selon NBN EN ISO 8339:2005]

.31.51.50. Déformations :

- Capacité de mouvement : +/- 50% [selon NBN EN ISO 9047:2003]

>NBN EN ISO 9047:2003 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Détermination des propriétés d’adhésivité/cohésion des mastics à température variable (ISO 9047:2001) [3e éd.] [ICS : 91.100.50]
.40. EXECUTION DES TRAVAUX
.41. Références de base :
.41.10. Remarque importante :

Le scellement sera réalisé conformément aux instructions de l’ETA 01/2005 du fabricant et aux prescriptions des documents de références correspondants [STS 56 &1.3 et EOTA ETAG 002, chapitre 8].
.42. Prescriptions spécifiques :
.42.10. Travaux préparatoires :

#Les surfaces de collage du cadre métallique et du verre seront nettoyés au moyen d’un

#produit cité dans les agréments des mastics délivrés pour des applications en VEC.

#un produit de nettoyage ou un solvant tel que le Dow Corning R 40 recommandé par le fabricant du mastic.

En matière de primaire d’adhérence, ou autre, il convient de respecter impérativement les instructions du fabricant.
.42.40. Stockage :

Le mastic de scellement aura une durée de vie de 12 mois à partir de la date de production sous la condition d’un stockage dans l’emballage d’origine fermé à une température de 30 °C ou moins.
.44. Mode de placement :
.44.20. Application :

.44.21. Bourrage de joint :

Les matériaux de base, les fonds de joint, les cales et autres composants accessoires requis seront présentés au fabricant en vue d’en confirmer la compatibilité.

.44.22. Aspect du joint :

Les projets de joints de scellement devront se conformer aux prescriptions d’EOTA ETAG 002:1999.

>EOTA ETA - Guideline 002- Part1 - Structural sealant glazing systems - Part 1: Supported and unsupported systems [1999]

La profondeur des joints structurels [voir position 2 dans les illustrations] devra être comprise entre 6 et 15 mm.

La largeur des joints structurels devra être d’au moins 6 mm.

En règle générale le rapport [profondeur:largeur] considéré idéal est de 2:1. Le rapport maximal est de 3:1. Les dimensions exactes du joint seront déterminées par les calculs constructifs du façadier et approuvées par le fabricant de mastic en tenant compte des contraintes thermiques et dynamiques qui s’exerceront sur la façade.

Système pour structures avec vitrage isolant soutenu :



1. - Unité de vitrage isolant

2. - Mastic pour vitrage structurel Dow Corning® 895

3. - Ecarteur en silicone

4. - Blocs de verre

5. - Profilé en aluminium

6. - Fond de joint

7. - Largeur du joint

8. - Profondeur du joint de scellement structurel

9. - Largeur du scellement de protection contre les intempéries

10. - Joint d’étanchéité contre les intempéries Dow Corning® 791 ou Dow Corning® 756 SMS

11. - Joint d’étanchéité pour verre en silicone Dow Corning® 3362

.44.23. Application du mastic :

Le mastic sera appliqué au moyen d’un pistolet à main ou à air comprimé. L’inclusion de bulles d’air sera évitée.

Les mastics seront lissés au moyen d’un outil concave dans les 5 minutes qui suivent leur application et/ou avant toute formation d’une peau de surface. Les surface adjacentes aux joints sont égalisées de façon à obtenir une ligne de finition nette et précise.

.44.24. Nettoyage :

Les restes de mastic non polymérisés seront éliminés :

- Sur surfaces non poreuses, les reflus de mastic seront enlevés autant que possible au moyen de papier ou d’un linge propre. La surface ensuite nettoyée à l’aide d’un solvant tel que le Dow Corning R 40 ou d’alcool isopropylique [alcool dénaturé].
.60. CONTROLE ET AGREATION
.61. Avant la livraison :
.61.10. Documents à présenter :

.61.11. Rapports d’essais certifiés par un bureau de contrôle indépendant :

Marquage CE pour mastic de scellement VEC selon ETAG 002 avec niveau de certification 1.

L’EOTA ETAG 002 décrit la procédure de définition des performances ainsi que les différentes phases de cette certification.

Selon ces prescriptions, les mastics de scellement VEC doivent faire l’objet d’une certification de conformité de niveau 1 ou 2+ selon leur différentiation éventuelle en matière de sécurité. Cela signifie qu’une partie tierce est désignée pour participer aux différentes phases de la certification.

.61.12. Attestation de contrôles de qualité indépendant réguliers effectués durant le processus de production sur base d’un système de qualité :

L’applicateur VEC répondra aux exigences approuvées en novembre 2003du groupe sectoriel 05 « Façades » référencées CPD/SG05/03/007 § 3.2 « Test procedure for assessment of a bonding workshop ».

L’applicateur sera membre du “Quality Bond” et détiendra une certification Quality Bond.

.61.13. Certificat ISO9001 :2000 établi au nom du constructeur/fabricant :

Sera soumis à l’architecte.

.61.16. Documentation détaillée complète :

La documentation détaillée ainsi que les fiches MSDS seront soumises au coordinateur de sécurité.
.61.30. Plans :

.61.31. Schémas de conception :

Les projets de joints seront soumis à l’architecte.

.61.33. Plans reprenant les détails de finition et autres plans de mise en œuvre :

Ces derniers seront soumis à l’architecte par le façadier.
.61.40. Note de calcul :

.61.41. Stabilité et résistance mécanique :

A soumettre à l’architecte par le façadier.
.63. Avant exécution :
.63.30. Dispense de réception technique préalable à la mise en oeuvre :

...
.66. Garanties :

Le fabricant transmettra à l’architecte une garantie projet relative au collage constructif dès que son Service Technique aura précisé et formulé toutes les exigences de conformité applicables au projet considéré.
.70. PREVENTION ET SECURITE
.72. Dossier d’intervention ultérieure [DIU] :
.72.20. Identification des matériaux utilisés :

.72.23. Fiches MSDS des matériaux utilisés :

Dow_Corning 895 metal grey MDSD FR

Dow_Corning 895 black MDSD FR





N° d’ordre 4

Dow Corning 993 - Mastics silicones de scellement bicomposants pour vitrages extérieurs collés [VEC], murs-rideaux et autres façades vitrées [fiche]

#P1 Mastic silicone de scellement bicomposant à polymérisation neutre pour vitrages extérieurs collés conformes ETAG 002 PM [1]

#P1 Mastic silicone de scellement bicomposant à polymérisation neutre pour vitrages extérieurs collés conformes ETAG 002 QF [m]


Pour mémoire :

Idéal pour l’utilisation sur des vitrages structurels nécessitant une résistance élevée aux rayonnements UV, à la chaleur et à l’humidité, Ceci, sur une large gamme de substrats comprenant les verres traités, les verres émaillés ou réfléchissants, l’aluminium laqué ou anodisé ainsi que l’acier inoxydable.


.20. CODE DE MESURAGE
.21. Nature de l’entreprise :
.21.40. Quantité forfaitaire. [QF]
.21.50. Quantité présumée. [QP]
.22. Mode de mesurage :
.22.10. Unité de mesure :

.22.11. Néant. [1]

.22.12. Unités géométriques :

.22.12.12. Par m. [m]
.22.20. Conventions de mesurage :

#● Compris dans le prix du vitrage structurel ou des éléments de façade-rideau.

#● Par m : longueur nette à réaliser indépendamment de la profondeur de comblement ou de la largeur du joint.
.30. MATERIAUX
.30. Références de base générales :
.30.10. Remarque importante :

Le mastic d’étanchéité est conforme aux prescriptions de l’agrément technique européen EOTA ETA 01/2005 et bénéficiera d’un marquage CE.

Pour mémoire :

ETA - 01/0005
.31. Caractéristiques ou propriétés générales du système :
.31.10. Description :

Il s’agit d’un mastic de scellement au silicone bicomposant à polymérisation neutre pouvant servir à sceller en usine un produit de vitrage, soutenu ou non, sur un cadre métallique.
.31.20. Caractéristiques de base :

#.31.21. [fabricant]

#- Fabricant : Dow Corning

#- Marque : Dow Corning® 993

#.31.22. [neutre]

- Type : silicone alcoxy bicomposant à polymérisation neutre

Base :

- Densité de la base : 1,34 kg/dm³

- Couleur : blanc

Catalyseur :

- Densité : 1,08 kg/dm³

- Couleur : noir
.31.50. Caractéristiques relatives aux prestations :

Après 7 jours de polymérisation à 25C et 50 %HR

.31.51.20. Contraintes :

- Résistance à la traction : 0,95 MPa [selon NBN EN ISO 8339:2005]

- Tension statique maximale : 15000 MPa [selon NBN EN ISO 8339:2005]

- Tension dynamique maximale : 140000 MPa [selon NBN EN ISO 8339:2005]

>NBN EN ISO 8339:2005 - R - FR,EN - Construction immobilière - Produits pour joints - Mastics - Détermination des propriétés de déformation sous traction [2e éd.] [ICS : 91.100.50]

.31.51.30. Résistances limites :

- Dureté [duromètre], Shore A : 40

- Allongement maximal à la rupture : 130% [selon NBN EN ISO 8339:2005]
.31.60. Autres caractéristiques :

Voir fiche technique.
.40. EXECUTION DES TRAVAUX
.41. Références de base :
.41.10.. Remarque importante :

Le scellement sera réalisé conformément aux instructions de l’ETA 01/2005 du fabricant et aux prescriptions des documents de références correspondants [STS 56 &1.3 et EOTA ETAG 002, chapitre 8].
.42. Prescriptions spécifiques :
.42.10.. Travaux préparatoires :

#Les surfaces de collage du cadre métallique et du verre seront nettoyés au moyen d’un

#produit cité dans les agréments des mastics délivrés pour des applications en VEC.

#un produit de nettoyage ou un solvant tel que le Dow Corning R 40 recommandé par le fabricant du mastic.

En matière de primaire d’adhérence, ou autre, il convient de respecter impérativement les instructions du fabricant.
.42.20. Instruction de dosage et de mélange :

La base et le catalyseur seront mélangés dans des proportions prédéfinies conformément aux prescriptions du fabricant. Le mélange manuel ou au moyen de mélangeurs à main n’est pas autorisé.

Le produit mélangé devra être utilisé dans les 10 à 30 minutes suivant le mélange.
.42.40. Stockage :

Le mastic de scellement aura une durée de vie de 12 mois à partir de la date de production sous la condition d’un stockage dans l’emballage d’origine fermé à une température de 30 °C ou moins.
.44. Mode de placement :
.44.20. Application :

.44.21. Bourrage de joint :

Les matériaux de base, les fonds de joint, les cales et autres composants accessoires requis seront présentés au fabricant en vue d’en confirmer la compatibilité.

.44.22. Aspect du joint :

Les projets de joints de scellement devront se conformer aux prescriptions EOTA ETAG 002:1999.

>EOTA ETA - Guideline 002- Part1 - Structural sealant glazing systems - Part 1: Supported and unsupported systems [1999]

La profondeur des joints structurels [voir position 2 dans les illustrations] devra être comprise entre 6 et 15 mm.

La largeur des joints structurels devra être d’au moins 6 mm.

En règle générale le rapport [profondeur:largeur] considéré idéal est de 2:1. Le rapport maximal est de 3:1. Les dimensions exactes du joint seront déterminées par les calculs constructifs du façadier et approuvées par le fabricant de mastic en tenant compte des contraintes thermiques et dynamiques qui s’exerceront sur la façade.

Système pour structures avec vitrage isolant soutenu :



1. - Unité de vitrage isolant

2. - Mastic pour vitrage structurel Dow Corning® 993

3. - Écarteur en silicone

4. - Blocs de verre

5. - Profilé en aluminium

6. - Fond de joint

7. - Largeur du joint

8. - Profondeur du joint de colle structurelle

9. - Largeur du scellé de protection contre les intempéries

10. - Joint d’étanchéité contre les intempéries Dow Corning® 791 ou Dow Corning® 756 SMS

11. - Joint d’étanchéité pour verre en silicone Dow Corning® 3362

.44.23. Application du mastic :

Le mastic sera appliqué au moyen d’un pistolet à main ou à air comprimé. L’inclusion de bulles d’air sera évitée.

Les mastics seront lissés au moyen d’un outil concave dans les 5 minutes qui suivent leur application et/ou avant toute formation d’une peau de surface. Les surface adjacentes aux joints sont égalisées de façon à obtenir une ligne de finition nette et précise.

.44.24. Nettoyage :

Lorsque le mélangeur n’est pas utilisé, il convient de le nettoyer conformément aux prescriptions du fabricant, soit, à l’aide de la base non catalysée, soit, de le rincer à l’aide d'un solvant approprié Dow Corning 3522.
.50. COORDINATION
.55. Avec d’autres postes :

Le mastic de scellement VSC est associé à des mastics de construction compatibles pour :

- L’étanchéification contre les intempéries à l’extérieur du vitrage structurel. [voir position 10 de l’illustration]

- L’étanchéification d’isolation du double vitrage. [voir position 11 de l’illustration]
.60. CONTROLE ET AGREATION
.61. Avant la livraison :
.61.10. Documents à présenter :

.61.11. Rapports d’essais certifiés par un bureau de contrôle indépendant :

Marquage CE pour mastic de scellement VEC selon ETAG 002 avec niveau de certification 1.

L’EOTA ETAG 002 décrit la procédure de définition des performances ainsi que les différentes phases de cette certification.

Selon ces prescriptions, les mastics de scellement VEC doivent faire l’objet d’une certification de conformité de niveau 1 ou 2+ selon leur différentiation éventuelle en matière de sécurité. Cela signifie qu’une partie tierce est désignée pour participer aux différentes phases de la certification.

.61.12. Attestation de contrôles de qualité indépendant réguliers effectués durant le processus de production sur base d’un système de qualité :

L’applicateur VEC répondra aux exigences approuvées en novembre 2003du groupe sectoriel 05 « Façades » référencées CPD/SG05/03/007 § 3.2 « Test procedure for assessment of a bonding workshop ».

L’applicateur sera membre du “Quality Bond” et détiendra une certification Quality Bond.

.61.13. Certificat ISO9001 :2000 établi au nom du constructeur/fabricant :

Sera soumis à l’architecte.

.61.16. Documentation détaillée complète :

La documentation détaillée ainsi que les fiches MSDS seront soumises au coordinateur de sécurité.
.61.30. Plans :

.61.31. Schémas de conception :

Les projets de joints seont soumis à l’architecte.

.61.33. Plans reprenant les détails de finition et autres plans de mise en œuvre :

Ces derniers seront soumis à l’architecte par le façadier.
.61.40. Note de calcul :

.61.41. Stabilité et résistance mécanique :

A soumettre à l’architecte par le façadier.
.63. Avant exécution :
.63.30. Dispense de réception technique préalable à la mise en oeuvre :

...
.66. Garanties :

Le fabricant transmettra à l’architecte une garantie projet relative au collage constructif dès que son Service Technique aura précisé et formulé toutes les exigences de conformité applicables au projet considéré.
.70. PREVENTION ET SECURITE
.72. Dossier d’intervention ultérieure [DIU] :
.72.20. Identification des matériaux utilisés :

.72.23. Fiches MSDS des matériaux utilisés :

Dow_Corning 993 Base MDSD FR

Dow_Corning 993 Catalyst MDSD FR

Dow_Corning 993 Catalyst Custom MDSD FR




19.94.10.¦924.32. Mastics de collage pour vitrages structuraux, mastics silicones à résistance ultra haute à la traction 07-05-07 DOW CORNING


(21.9) Zt4 (G6)



N° d’ordre 5

Dow Corning 995 - Mastics silicone résistants aux intempéries à résistance ultra haute à la traction pour vitrages de sécurité et résistant aux explosions ainsi que l’étanchéisation de vitrages structuraux collés [fiche]

#P1 Mastic silicone de scellement monocomposant à polymérisation neutre et à haute résistance à la traction [couleur : ...] PM [1]

#P1 silicone de scellement monocomposant à polymérisation neutre et à haute résistance à la traction [couleur : ...] QF [m]


Pour mémoire :

Idéal pour la fixation de vitrages de sécurité avec ou sans film protecteur, dans des encadrements profilés et du vitrage de sécurité.

L’article 71.94.10.¦924.33 peut moyennant quelques ajustements servir pour cette application.




1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2012

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2012

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2012

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique pour C. d. Ch. Neutre partie 6 techniques...

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique pour C. d. Ch. Neutre partie 6 techniques...

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique pour C. d. Ch Neutre partie 6 techniques...

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique pour C. d. Ch. Neutre partie 4 techniques...

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique pour C. d. Ch. Neutre partie 4 techniques...

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique neutre pour C. d. Ch. Partie 2 structures,...

Conforme à la systématique neutre pour C. d. Ch du release 6 du C. d. Ch. Cbs/nav édition 2008 iconConforme à la systématique neutre pour C. d. Ch. Partie 2 structures,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com