Note de synthese








télécharger 38.89 Kb.
titreNote de synthese
date de publication26.03.2017
taille38.89 Kb.
typeNote
ar.21-bal.com > documents > Note



AMIOT Mathieu


Lycée St. Adjutor

BTS Informatique de gestion 2009-2011

Stage effectué du 3 janvier au 25 février 2011 au sein de l’entreprise DATA ONE






NOTE DE SYNTHESE

ACTIA - Atelier de Contrôle, Traitement et Immatriculation d'Adresse
c:\users\otak\desktop\http___www.dataone.jpg

Je tiens à remercier tout d’abord M. William Meriel, PDG de Data One, puis M. Laurent Schuster, responsable service MD m’ayant accueilli pendant le stage de première année ainsi que M. Oualid Jabnoune, ayant été mon responsable de stage de seconde année au sein du service Recherche & Développement.

Mes remerciements vont ensuite à M. Lyderic Maillet pour son accueil, et pour toutes les connaissances qu’il m’a transmises et l’aide apportée.

Je remercie enfin l’ensemble du personnel de direction, de production et plus particulièrement le personnel de l’open space pour leur accueil chaleureux et pour ces semaines passées en leur compagnie.

SOMMAIRE

I. Présentation de l’entreprise 5

1. Description de l’activité 5

2. Moyens humains et matériels 6

3. Moyens logiciels 8

4. Clients 9

II. Présentation du sujet 11

1. Besoins et objectifs 11

2. Outils et aboutissement 11

III. Développement du projet 12

1.Outils et moyens de production 12

2.Interface et menu de l’application 12

3.Exemples de traitements 13

4.Choix et difficultés rencontrées 20

IV. Bilan 21

1.Bilan du sujet traité 21

2.Bilan du stage en entreprise 21


I. Présentation de l’entreprise

1. Description de l’activité


Le principal métier de Data One est l’édition et la personnalisation de documents, ainsi que la prise en charge de l’envoi de ces documents.

Basé sur le concept ADF (Automated Document Factory), Data One propose l’intégralité des prestations métiers de la réception des données jusqu’au dépôt poste en assurant à ses clients une traçabilité et une intégrité complète durant tout le cycle de vie du document.

Prestations Informatiques :

  • Accueil fichiers par liens télécoms (LL, Global Intranet FT, xDSL, Numéris) ou supports off-line (cartouche 3480/3490, DAT, DLT, LTO),

  • Rétention et massification des fichiers à la demande,

  • Traitement des fichiers adresse (Déduplication) et normalisation postale,

  • Tri postal (TS3, Ecopli, Post Impact, 206…),

  • Composition - Mise en page dynamique,

  • Gestion de flux et allotissement de production,

  • Préparation postale Tem’post G et Marketing Direct,

  • Traçage et reporting web.

Prestations Productiques :

  • Impression Laser noir et quadri en mode feuille à feuille et continu,

  • Impression jet d’encre noir et quadri en mode continu,

  • Façonnage (massicotage, pliage, rainage,…),

  • Mise sous pli automatique en format C6, C5 et C4 avec insertion sélective d’annexes sous contrôle d’intégrité,

  • Conditionnement technique postal Tem’post (caissettes, étiquettes Silöe, Bordereaux Descriptifs de Dépôt sécurisé),

  • Dépôt poste.

Ci-dessous, un schéma du processus de production au sein de Data One.

c:\users\otak\desktop\data_one_cycle.jpg

2. Moyens humains et matériels


Data One dispose de 160 employés afin d’assurer son activité, répartis sur deux sites de production (Gaillon – 27 et Aix en Provence – 13).

Pour visualiser l’organigramme de l’entreprise, se reporter à l’annexe 1. J’ai été accueilli au sein du service Recherche & Développement géré par M. Oualid Jabnoune et sous la tutelle de M. Lyderic Maillet.

Ses 1,093 milliards de pages A4 (dont 750 millions en quadri couleur et/ou spot color) imprimées sur les 19 lignes de production en technologie laser ou jet d’encre, ainsi que ses 171 millions de plis produits sur 14 lignes de mises sous pli (dont 90% bénéficiant d’un contrôle d’intégrité totale) génèrent 28,5 millions d’Euros de chiffre d’affaires en 2009 (soit une hausse de 20% par rapport à 2008).

Sur les 11000 m² répartis sur les sites de production, l’entreprise dispose de 1600 emplacements de stockage informatisés sous la plateforme SAP, ainsi que de différents serveurs afin de répondre aux différentes demandes :

  • 1 base de données Oracle / AIX en cluster pour le suivi de production avec

une réplication des données sur un troisième serveur pour les aspects reporting.

  • des serveurs xSeries (technologie Intel) intégrés hébergeant

divers serveurs applicatifs métiers sous Windows 2003 Server.

  • 2 serveurs d'impression Infoprint Manager

  • 2 serveurs LDAP pour l'authentification

  • 2 serveurs d'applications Websphere

  • 2 serveurs de fichiers (d'une capacité actuelle de 1To chacun).


L’architecture de stockage s’articule autour de baies de stockage SAN DS6800. La connexion des 2 baies sur chacun des disques assure une réplication synchrone des données en temps réel par mécanisme matériel (PPRC). En cas de sinistre sur un site, les données sont disponibles sur le site de secours pour permettre une continuité de service.
Pour traiter les applications industrielles de type factures, relevés de compte, courriers bancaires, lettres de relance, IFU ou bulletins de paie et faire face aux engagements de services, Data One dispose d’un parc machine industriel, récent, piloté informatiquement et contrôlé par caméra sur toute la chaîne de production.

Les processus utilisés et certifiés sont déployés sur les deux sites de production (Gaillon-27 et Aix en Pce-13).

Pour répondre aux besoins de personnalisation couleur, que ce soit en couleur d’accompagnement ou en quadrichromie, Data One dispose d’outils informatiques et productiques en adéquation avec cette évolution du marché.
Une cellule PAO intégrée permet de prendre en charge les ressources graphiques clients afin de les optimiser et de les intégrer selon les prérequis de l’outil de composition.
Un pôle de développement de mise en page s’appuyant sur le logiciel nommé Dialogue permettant la génération toujours autour du standard AFP, de flux productibles en AFP-FS45 alimentant aussi la chaîne de production Editique que la plateforme d’hébergement / consultation.
Le parc d’impression se compose de 4 systèmes jet d’encre Kodak Versamark dont les configurations vont de 6 à 12 têtes, 2 lignes laser Igen3 Xerox et de 3 presses numériques Xeikon.

Le parc de mise sous pli entièrement piloté par informatique est composé de 5 lignes Marathon (format C6/C5), 4 lignes Turbo (format C6), 1 ligne Quattro (format C4 jusqu’à 80 feuillets).

Et enfin, une ligne de micro perforation permet la production de formes comme les TIP, coupon réponse.

3. Moyens logiciels


L’organisation logicielle du serveur est basée selon le schéma suivant :



Il existe également un service d’archivage légal de documents (garantie de l’intégrité des documents, garantissant ainsi la valeur légale de ces derniers) dont l’organisation logicielle est la suivante :


4. Clients


En production de Documents transactionnels et TRANSPROMO :

  • SFR SERVICE CLIENT (Factures SFR), Spot color et Quadri

  • SUEZ ENVIRONNEMENT - LYONNAISE DES EAUX (Factures, Relances et Etats), Quadri

  • CAISSE d’EPARGNE GCE Technologies (IFU, Relevés de compte et Courriers), Spot Color

  • MAIF (Avis d’Échéance, Attestation Scolaires, Relevés de Comptes), Noir et fusion de documents

  • CANAL+ (Courriers de gestion), Noir

  • BNP (Relevés de compte), Noir

  • HOYA (Factures), Quadri

  • Telecom Italia (Courriers de Gestion), Quadri

  • Macif (Application Vote " Mutualité et Délégués Régionaux "), Quadri et " Avis d'échéances/Cartes Vertes " en noir

  • Caisse d’Epargne Provence-Alpes-Corse, Languedoc Roussillon, Côte d'Azur (Relevés de compte, IFU et courriers), Spot Color

Les nouvelles références de ce début d’année 2009 :

  • Cofidis (Relevé de compte Transpromo), Quadri

  • Banque Accord (Relevé de compte Transpromo), Quadri

  • Caisse d’Epargne Loire Drôme Ardèche (Relevés de compte, IFU et courriers), Spot Color

En dématérialisation / Hébergement Web :

  • LYONNAISE DES EAUX (Etats, Retours internes, Factures)

  • CAISSE d’EPARGNE SEDI-RSI (IFU, Courriers)

  • HOYA (Factures)

En production de Documents Administratifs :

  • MINISTÈRE DU TRAVAIL ET DE LA COHÈSION SOCIALE (Elections Prudhommales)

En production de Documents Marketing:

  • SYSTEME U (Relevés de points) Quadri jet d'encre

  • DIFFUSION PLUS, sous-traitance des prestations informatiques et d’impression pour Canal+, France Telecom, JM Bruneau, Bouygues Télécom, Editions Atlas, Orange, Agences de Communication

  • VARIBASE, Quadri A3

  • CLUB MED, Quadri A4

  • MAIF, Noir et Quadri


II. Présentation du sujet

1. Besoins et objectifs


Le pôle traitement d’adresses ne disposait pas d’outils dédiés visant à transformer les fichiers de différente provenance (les fichiers peuvent arriver sous des formats aussi divers que variés : bases de données Access, fichiers Word, Excel, fichiers délimités ou bien à longueur fixe) vers un format unique utilisé au sein du pôle, des fichiers dBase. Il existait également un besoin d’immatriculer chaque pli par un identifiant unique afin d’assurer la traçabilité des données se reportant à ce pli, et ce, même au sein du processus de traitement informatique.

Il fallait donc développer un tel outil, cependant, il fallait un certain temps pour produire cet outil, temps malheureusement non disponible, le développeur ayant des priorités plus urgentes que le développement d’un nouvel outil en interne. On m’a donc demandé de développer un outil multifonctions (transformation de fichiers et immatriculation, ainsi que connexion à la base de données de fichiers) et surtout, rapide, la vitesse de traitement étant un une nécessité et même une obligation dans le monde de l’informatique industrielle.

2. Outils et aboutissement


C’est ce dernier point, la vitesse de traitement qui a orienté le choix de l’outil vers Delphi. L’atout majeur de ce langage c’est qu’il est un outil dit de « RAD », permettant de créer une interface utilisateur très rapidement et facilement. Utilisant le langage Pascal Objet, un langage bas niveau, il est rapide et la syntaxe est facilement compréhensible. Ce choix a été préféré par rapport à des outils comme le C/C++, trop complexe pour produire rapidement une interface visuelle, ou le C# voire le Visual Basic, trop lents pour des traitements lourds. Pour la base de données, le système de gestion de base de données relationnelle SQLite a été choisi, une base de données type fichier.

Le logiciel dont la conception et la réalisation m’ont été confiées, devrait intégrer dans un futur plus ou moins proche une suite logicielle complète d’outils internes sous la forme d’un complément à cette suite. Il permettra donc au pôle traitement d’adresses de traiter quasi-automatiquement un fichier à haute vitesse, et directement le déposer dans la base de données pour la mise en production. Dernier point, chaque pli disposerait donc ainsi d’une immatriculation au sein du fichier, assurant le lien de traçabilité entre le fichier dématérialisé et le pli matériel.

III. Développement du projet

    1. Outils et moyens de production


L’outil de base de données utilisé est SQLite, un format de base de données type fichier (à l’instar de du format Microsoft Access) libre, utilisant les requêtes SQL pour les accès en lecture/écriture sur le fichier de données. L’outil de programmation retenu est Delphi, dans sa version 2007, ainsi que plusieurs bibliothèques : ASQLite pour l’exploitation de la base de données, KWizard pour les assistants d’importation, et plusieurs bibliothèques développées en interne et largement modifiées par moi-même (ajout de nouvelles fonctionnalités, corrections de bugs) et pour finir, une bibliothèque entièrement développée par moi-même.

La machine utilisée était un ordinateur sous Windows XP Service Pack 3, disposant d’un processeur Intel Pentium 4 et de 2Go de mémoire vive.
    1. Interface et menu de l’application


Menu principal de l’application

  • Dossier

    • Quitter

  • Fichiers

    • Ajouter

  • Dessins d’enregistrement

    • Editer
    1. Exemples de traitements


Le traitement principal de l’application est le traitement et l’importation de fichiers au sein de la base de données. Nous allons donc suivre le processus d’importation d’un fichier délimité (ou CSV).c:\users\otak\desktop\screeen.jpg



On commence donc par choisir son fichier grâce au bouton « Parcourir… »



On spécifie ensuite le type de fichier importé, on choisit ici donc Délimité.



On arrive ensuite à la page permettant de délimiter le fichier, on choisit le bon séparateur, la bonne page de code, le bon délimiteur de texte, et on spécifie si la première ligne contient le nom des champs. On a également la possibilité d’importer un schéma de fichier déjà existant dans la base de données (un dessin d’enregistrement). A chaque changement, un traitement s’effectue, en « parsant » un échantillon du fichier d’exactement 500 lignes, c'est-à-dire le parcourir pour en conclure sa structure et l’afficher au sein de la prévisualisation.

Le code produit pour ce « parse » est le suivant, il fait partie d’une classe permettant de passer du format CSV au Longueur Fixe et sa classe héritée, permettant elle de passer du CSV au dBase :





On peut ensuite éditer le nom et la taille des champs, que ce soit directement dans l’interface ou bien via une grille prévue à cet effet, permettant par exemple le copier/coller depuis Excel ou autres (ceci était une demande exprimée par un des employés, que j’ai dû implémenter). On peut enfin choisir d’importer ou pas le champ, si par exemple c’est un champ de remplissage ou s’il est vérolé d’informations ou caractères incorrects.



On passe donc à la phase finale, la conversion complète du fichier et son importation dans la base de données. Il y a aussi une phase automatique de constitution d’une requête SQL afin d’insérer les informations du fichier dans la base de données.

La conversion se fait grâce à cette procédure :


    1. Choix et difficultés rencontrées


Concernant mes choix, ils ont été limités par le besoin impératif de performances du programme, car il n’est pas rare d’avoir à traiter des fichiers de centaines de milliers d’adresses, et un traitement aussi important ne peut se faire en plusieurs heures, il était donc vital de travailler au plus bas niveau possible de la machine : lecture et écriture directe séquentielle du fichier, utilisation de fonctions préexistantes parfois écrites en Assembleur etc. Il a également fallu avoir recours à la programmation orientée objet afin de limiter la quantité de code produite, optimiser un maximum les performances du logiciel et surtout aider à la maintenance et réutilisation du code.

Au niveau des difficultés, j’ai dû acquérir de nombreuses compétences supérieures (procédures virtuelles abstraites, collections, pointeurs) aux connaissances dont je disposais jusque alors. J’ai également du recommencer la programmation de zéro suite au manque de performances de l’ensemble, en prenant soin de bien optimiser au maximum les phrases de conversion de fichier. J’ai également dû m’adapter à la demande des employés destinés à utiliser le logiciel en changeant le format de fichier en sortie.

IV. Bilan

  1. Bilan du sujet traité


En 8 semaines, j’ai pu réaliser le programme et l’ensemble des demandes exprimées par mon tuteur de stage ainsi que les personnes concernées par l’usage de ce programme. J’ai également pris en compte toutes leurs demandes personnelles quant aux préférences relatives à l’ergonomie générale du logiciel. Le fait que j’aie du réécrire toute la partie traitement a été très instructif et m’a appris à remettre en cause mon raisonnement ainsi que ne pas reproduire les mêmes erreurs plusieurs fois. J’ai également beaucoup progressé dans l’organisation de mon travail et le résultat n’en est que plus propre. Il subsiste cependant un bogue mineur au sein d’une des bibliothèques, une fuite de mémoire n’ayant pu être corrigée malgré une tentative de réécriture complète de la partie incriminée. Cette fuite de mémoire étant inhérente au comportement de Delphi, le langage utilisé, par rapport à la notion de pointeur, elle ne pourrait être corrigée qu’en réécrivant la bibliothèque en C/C++ et d’en faire une bibliothèque dynamique (fichier .dll) et d’en utiliser ses fonctionnalités au sein de l’application Delphi. Cependant cette solution n’a pas pu être mise en place, le manque de temps ayant compromis cette refonte de plus.
  1. Bilan du stage en entreprise


A l’issue du stage en entreprise au sein de l’entreprise Data One, les apports sont multiples.

En effet, professionnellement tout d’abord, j’ai acquis des compétences que je pensais jusqu’alors inaccessibles pour mon niveau d’études, n’ayant aucun moyen de les apprendre par moi-même (les ressources disponibles sur internet ne suffisant pas pour ce niveau). J’ai également appris à travailler en entreprise, un monde totalement inconnu pour moi avant cette expérience, m’apprenant à me détacher de mon cadre de travail habituel, c'est-à-dire le cadre domestique et scolaire.

Enfin, j’y ai également eu un apport personnel, mon projet professionnel futur ayant complètement changé depuis ce stage, voulant continuer auparavant dans la voie du Webmastering, j’ai maintenant décidé de suivre un cursus d’ingénierie en génie logiciel, domaine beaucoup plus complexe et donc, intéressant à mon sens, sans compter les débouchés plus ouverts.

c:\users\otak\documents\_travaux\dataone\docs\organigramme.jpg


similaire:

Note de synthese iconNote de synthese

Note de synthese iconNote de synthese 6

Note de synthese iconNote de synthèSE

Note de synthese iconNote explicative de synthèse

Note de synthese iconNote explicative de synthèSE

Note de synthese iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Note de synthese iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Note de synthese iconLa Note de Synthèse
«sites centraux» et externes (fournisseurs d'équipements matériels et logiciels ou prestataires de services). Ce sont des fonctions...

Note de synthese iconNote de synthèse
«Hier, un berger, aujourd’hui un seigneur», tels sont les mots que Gaudi accola au blason qu’il imagina pour l’homme d’affaires....

Note de synthese iconSynthèse du rapport 54








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com