Modèle 3 Anglais – International Cooperation








télécharger 277.87 Kb.
titreModèle 3 Anglais – International Cooperation
page1/6
date de publication28.03.2017
taille277.87 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6
Jean-Michel Roux





Tour Vercors

Institut d’Urbanisme de Grenoble

11, boulevard Maréchal Leclerc

14, avenue Marie Reynoard

38 000 Grenoble

38 100 Grenoble

tel: 04 76 42 34 79

tel: 06 18 67 25 63

jeanmichel.roux38@gmail.com

jean-michel.roux@univ-grenoble-alpes.fr

Présentation

Modèle 1 MCF

Docteur et Maître de Conférences en Urbanisme et Aménagement, Directeur de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble.

Chercheur au sein de l’UMR 5194 CNRS PACTE (Politiques publiques, Action politique, Territoires), département Territoires, Grande Thématique de Recherche FAMME (Frontières, Altérité, Marges, Mondialisation et Expérimentations) et Urban Act (Action Collective, Planification Territoriale et Projet Urbain).

Urbaniste praticien OPQU (« urbaniste qualifié, certificat n°347, renouvelé en 2012, de l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes »), membre du collectif BazarUrbain, lauréat du Palmarès des Jeunes Urbanistes 2007.

Modèle 2 Bazarurbain

Enseignant (MCF), chercheur (Dr.) et praticien (OPQU) en urbanisme. Directeur de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble où il dirige le master anglophone (Erasmus Mundus Urbano) et chercheur au sein de l’UMR Pacte (CNRS et U. de Grenoble Alpes).

Il exerce comme urbaniste au sein du collectif BazarUrbain dans le cadre duquel il s’intéresse particulièrement aux processus de mise en projet des territoires impliquant élus, professionnels et habitants. Il travaille à différentes échelles d’espaces publics ou collectifs allant du trottoir (p.ex. projet de renouvellement urbain ou projet de ville accessible) au grand territoire (p.ex. projet de communautés montagnardes en Italie ou au Liban) en passant par le quartier ou la ville.

De façon plus large, ses centres d’intérêt portent sur la morphologie urbaine, la nature en ville, la ville inclusive ou les nouveaux dispositifs numériques pour les savoirs et savoir-faire territoriaux.

Modèle 3 Anglais – International Cooperation

Dr. and Associate Professor in Planning at the Planning Institute of Grenoble (Director), Research Unit CNRS PACTE.

Urban designer with a PhD in Planning from the University of Grenoble, Jean-Michel is an Associate Professor and researcher at the Planning Institute, partner of the Erasmus Mundus Urbano master programme. He is a CO-REP member of the Association of European Schools of Planning (AESOP) and of the French Office for the Planners’ Professional Qualification (OPQU n°347). He is a co-founder of BazarUrbain (award of “Young planner of the year” 2007, France). He has led many urban studies and projects in France, Switzerland, Italy, England, Brazil, Tunisia, China or Lebanon.

1. Enseignement

J’enseigne en cours, travaux dirigés, séminaires ou ateliers les grands thèmes suivants : Analyse et projet (urbain et/ou territorial) ; Introduction à l’urbanisme; Morphologie urbain ; Histoire urbaine, etc.

40% du service d’enseignement est effectué en anglais.

1.1. Analyse et projet urbain et/ou territorial

Le projet urbain et/ou territorial est enseigné soit sous la forme de cours magistraux accompagnés de travaux dirigés (« Morphologie urbaine », « Sustainable Planning and Housing », etc.) soit d’ateliers qui peuvent durer d’une semaine à un semestre. J’ai encadré ou co-encadré plus de trente ateliers dont une moitié avait une dimension internationale (Liban, Tunisie, Chine, Suisse, Angleterre, Italie ou Espagne).

Joint (inter)national workshop « Urbanisme, Habitat & Coopération Internationale » (M1 UHCI & M2 Urbano), Contribution à une expérimentation d’expertise partagée dans la Vallée du Gier / Contribution to an experimentation of a shared expertise in an ordinary French valley, atelier semestriel avec trois sessions de travail de terrain (30 heures), 2014-2015 et 2015-2016, Institut d’Urbanisme de Grenoble, Sous la direction de Fanny Vuaillat et Jean-Michel Roux avec la collaboration d’Ines Ramirez Cobos, Aziz Kali, Frédéric Barbe et Marie-Christine Couic selon les années.

Les étudiants sont issus des filières francophone et anglophone du master UHCI. Leur atelier est intégré à une expérimentation participative et numérique, via la mise en place d’un Laboratoire Numérique de la Vallée du Gier. L’atelier s’appuie sur la logistique et contribue au projet de recherche que pilote l’équipe de chercheurs et praticiens en géographie et urbanisme (DéTour, Pacte, LIG, SFR Territoires en Réseaux) dans le cadre d’un projet PUCA (Plan Urbanisme, Construction et Architecture du Ministère du Développement Durable) «Expertises partagées dans la ville ordinaire. Eléments méthodologiques pour la métropole augmentée. »

D’un point de vue méthodologique, les étudiants développent des approches sensibles (le corps dans l’espace) et participative (partenariat et implication de lycéens du lycée G. Brassens de Rive-de-Gier), tout en construisant une ingénierie d’aide à la décision et à la maitrise d’ouvrage auprès d’élus locaux. D’un point de vue thématique, l’apprentissage de l’urbanisme et de l’aménagement sera appliqué principalement par des approches environnementales et culturelles.

L’enseignement est délivré en anglais et en français.

Atelier de coopération internationale en urbanisme, atelier semestriel avec travail de terrain de 10 jours (30 heures), Master 2 Urbanisme, Habitat et Coopération Internationale, 2013-2016, Institut d’Urbanisme de Grenoble et Département de Géographie (Université de Sfax), Sous la direction d’Emmanuel Matteudi et Ali Bennasr avec la collaboration de Jean-Michel Roux (2013, 2014) & Fanny Vuaillat (2012, 2014), sous la direction de Fanny Vuaillat & Jean-Michel Roux (2015).

Cette série d’ateliers s’inscrit dans le cadre de la coopération internationale entre Grenoble et Sfax. L’atelier initial en 2012-13 a permis de faire un premier travail d’analyse générale du territoire sfaxienne et d’identifier un réseau de partenaires locaux. L’atelier s’est ensuite focalisé en 2013-14 sur la question de l’intercommunalité et de la métropolisation dans la perspective d'une Agence Urbaine à Sfax. Il a permis de tendre vers la co-élaboration de projets de développement local en lien avec la société civile lors de la session 2014-15. En 2015-2016, deux thèmes de l’année précédente (accessibilité et agriculture urbaine) ont fait l’objet d’un montage de projet en lien avec les acteurs de la société civile. L’atelier a été valorisé à chaque fois à travers des rapports, conférences, expositions et articles :

- un rapport, Regarder Sfax. Atelier de coopération internationale 2013, dir. Emmanuel Matteudi avec la collaboration de Jean-Michel Roux et Ali Bennasr, Grenoble : Master 2 UHCI, 2014, 153 p., cartes et ill.
- une conférence et une exposition de photographies : Regarder Sfax, Salle La Plateforme, Grenoble, 05 février au 01 mars 2014, 1368 visiteurs.

- une série de cartes postales trilingues (français, anglais et arabe) présentant les mots de la ville de Sfax : jnen (les jardins), borjs (les tours habitées), etc.
- « De la consécration à la concrétisation pour les ateliers Sfax ? », in La Lettre d’Infos n°15, février 2015, http://www.upmf-grenoble.fr/actualites/lettre-d-infos-de-l-upmf/de-la-consecration-a-la-concretisation-pour-les-ateliers-sfax--237939.htm?RH=UPMF

Morphologie Urbaine, cours et travaux dirigés de deuxième année (30 heures), Institut Universitaire Professionnalisant Aménagement et Développement Territorial (filière Urbanisme, Aménagement et Projet Urbain), Institut d’Urbanisme & Institut de Géographie Alpine de Grenoble, 2002-2008. Puis en Licence Géographie et Aménagement, 2e année (filière Urbanisme), 2008-2015 (40 h), Institut d’Urbanisme & Institut de Géographie Alpine de Grenoble. Co-enseignant Pierre Belli-Riz (2002-2004), Gabriella Trotta (2010-2013), Adriana Diaconu (2013-2016).

L’objet de l’enseignement est de donner des outils pour comprendre les formes des villes : comment les villes se fondent, comment elles croissent et comment on peut les lire (morphogenèse, analyse des composants du tissu urbain : réseau viaire, découpage parcellaire, bâti, etc.). Les TD passent par des lectures de cartes IGN ou OS (origine du site, mode et figure de la croissance, rapport ville/chemin de fer), par des lectures de cadastres (identification des niveaux des formes urbaines), par des fiches de lecture et par la réalisation d’un dossier sur un tissu urbain identifié (p. ex. un lotissement : analyse du site, de sa forme, de ses usages, etc.). En 2014-15, le dossier a été remplacé par la réalisation de poster sur des villes d’Europe dans le cadre du projet international Oikonet.

Lors de la prochaine accréditation de la Licence (2016-2021), le cours s’intitulera « Lectures des formes urbaines » (morphologie et stratégie documentaire). Il validera 6 ECTS avec 20 heures de CM et 20 heures de TD et se donnera en lien avec un TD de recherche documentaire aidant à la rédaction de la fiche de lecture et du dossier.

Governance and Participation Processes et Multidisciplinary Planning Issues, cours de M2, Master Urbanisme, Habitat et Coopération Internationale (filière anglophone Urbano), 2011-2015, Institut d’Urbanisme de Grenoble. Coordination du cours et diverses interventions (12 heures/28 heures). Co-enseignants Nicolas Tixier, Nicolas Buclet et al.

The module is part of a one of the very few French masters of planning entirely taught in English. Urbano is a master funded by four European universities (Darmstadt, Barcelone, Rome and Grenoble) and financed by the EU. The module intends to explain how participatory processes are changing our governance of cities and regions.

2015 Shanghai international design workshop Tongji-Grenoble, Lilong housing unit regeneration (eco-integration and preservation of historic value), co-dir. Prof. ZHANG Jianlong & Prof. CEN Wei, College of Architecture and Urban Planning (Tongji University) and Prof. Marcus Zepf
& Prof. Jean-Michel Roux, Institut d'Urbanisme de Grenoble, 11-19 March 2015.

China has one of the fastest growing economies in the world and this explosive growth changes the face of the landscape profoundly. China is in a cultural and economic transformation process and especially in the industrial cities the development is quite dynamic. Buildings grow rapidly without any reference to the location and the climate and often they have inappropriate approaches.

The students from three countries are supposed to work together on eco-integration and exemplary housing unit concepts. The goal of the concepts is to design visionary living spaces as well as to answer the desire of nuclear families and mankind for a better life in the traditional block environment of the future and to protect the culture. The project should answer the environmental and economic demands and also fulfil the sociocultural claims of the traditional block and its habitants.

Lilong residencies were prevalent during the end of the 19th century until the 1930, combing the traits of southern Chinese dwellings and western row house. It is the most representative of modern Shanghai residential architecture. These brick-timber structured houses are gradually disappearing from our sight with the city’s planning and transformation. The site is located in Hongkou district, Shanghai. The students are going to be familiarized with the necessary knowledge to work on the project. An exchange of the ideas on an intercultural level is sought. This should be supported by lectures, seminars and student presentations. The students are asked to analyse and work intensively on the chosen site and to develop their own design ideas. The students will study focus on the following points: 1. Strategy and analysis; 2. Residential prototype research and new house design.

Sustainable Planning and Housing, atelier et cours de M2 (20 h), Master Urbanisme, Habitat et Coopération Internationale (filière anglophone Urbano), 2014-15, Institut d’Urbanisme de Grenoble et Université de Damas, Co-enseignants : Jean-Michel Roux et Natalia Atfeh avec la collaboration de Mona Khechen (AUB, Liban) et Rasha Kanjarawi (coord. étudiante).

L’Institut d’Urbanisme de Grenoble (Université de Grenoble Alpes) et la Faculté d’Architecture de l’Université de Damas ont lancé en 2014 un ambitieux programme d'ateliers internationaux d’urbanisme Grenoble-Damas. Trois ateliers, un par an, doivent permettre de développer la coopération internationale entre instituts d’urbanisme sur les questions des dynamiques de reconstruction des villes post-conflit. Chaque année, une trentaine d'étudiants grenoblois et damascènes collaboreront à ce programme.

La première édition (2014-2015) a été consacrée à identifier des modèles de reconstruction dans le temps et l’espace afin d’en tirer des leçons pour la Syrie d’aujourd'hui (équipe de Grenoble) et à engager un premier diagnostic des villes syriennes en termes de typologie et d’importance des destructions (équipe de Damas). La deuxième édition consistera à réfléchir à des systèmes de planification locale innovants dans leur capacité à promouvoir le rôle des populations locales dans la fabrique des villes. L’objectif sera, dans un premier temps, de repérer sur le terrain les projets et dynamiques habitantes et associatives et, dans un deuxième temps, de sensibiliser les autorités locales à l’importance de construire des politiques de planification locale tirant profit de ces actions et énergies locales.

La dernière édition des ateliers devrait permettre - si la situation politique le permet - de tendre vers des réalisations concrètes avec les populations locales. Il pourra s’agir d’organiser des rencontres et tables de concertation avec les habitants pour identifier et co-construire un ensemble de micro-projets portant sur les thématiques qui seront ressorties de l’atelier précédent. Ces micro-projets, élaborés avec les Syriens eux- mêmes, devront être réalisables, à court ou moyen terme.

Atelier de Projet Urbain, atelier semestriel de 3e année (33 heures puis 20 heures à partir de 2012), Licence Géographie et Aménagement (filière Urbanisme), 2009-2014, Institut d’Urbanisme & Institut de Géographie Alpine de Grenoble. Co-enseignants Emmanuel Matteudi (2013), Gabriella Trotta (2009-12), Damien Barru (2011), Julien Joly (2010) et Michèle Frémaux (2009).

L’objet de l’atelier est d’amener un groupe d’étudiants à travailler sur une thématique urbaine complexe comme la question de l’habitat intermédiaire en ville, une entrée d’agglomération, la prise en compte du handicap dans l’accessibilité à l’espace public, les changements sociodémographiques dans un canton d’un Parc Naturel Régional (PNR) ou l’identité d’une commune située à la fois aux marges d’un PNR et d’une métropole. Le travail fait toujours l’objet d’une commande réelle passée par divers acteurs (collectivité locale, association, laboratoire d’excellence). Pour les dernières années les commanditaires ont été : la Ville de Grenoble, la Métro Grenoble Alpes Métropole, l’AGEFIPH (une association gérant l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés), le LabEx Item (Innovation et territoire de montagne) et la Ville de Noyarey. L’atelier insiste sur les méthodes et les postures de projet. Les étudiants doivent prendre connaissance d’une commande, s’imprégner d’un territoire, reformuler éventuellement la commande, produire un diagnostic et rendre au commanditaire des pistes de projet. Le rendu prend une forme adaptée à la commande : rapport, présentation orale, planches de projet, coupe urbaine, blog, etc.

Nous essayons de valoriser le travail au-delà des murs de l’IUG. L’expérience de l’atelier 2011-12 a été présentée dans le cadre d’un colloque national de valorisation du projet Inovaccess (Grenoble, 15 et 16 octobre 2013, AGEFIPH et Ville de Grenoble) et dans deux publications liées. L’atelier 2012-13 a bénéficié d'une aide de l'Agence Nationale de la Recherche au titre du programme "Investissements d'avenir" Labex ITEM - ANR-10-LABX-50-01. Le rendu a été présenté lors des 14e Rencontres Nomades en Vercors, « Vous avez dit « culture(s) de montagne » ? », CPIE Vercors et PNR Vercors avec la collaboration du LabEx ITEM, Lans-en-Vercors, 23 mars 2013 (une communication, deux planches projet et une vidéo réalisées). L’atelier a aussi été présenté lors d’un entretien radio (http://www.rdwa.fr/Au-Rythme-Du-Parc_r95.html).

Projet Urbain, cours et suivi de projet, ateliers et troisième et de quatrième année, École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, 2013-2014 (3 heures), 2012-2013 (3 heures), 2011-2012 (12 heures), Enseignants resp. Stéphane Sadoux et Pierre Belli-Riz.

Interventions en cours sur le passage de la question de l’habitat au projet urbain et suivi de projet.

Patrimonialisation et développement touristique en méditerranée, cours de Master 2 Recherche Tourisme Durable en Bassin Méditerranéen (20 heures), Université Libanaise de Beyrouth (Liban), 6-13 juin 2013, Co-enseignant Ségolène Cognat.

Les objectifs de ce séminaire théorique seront d'approfondir l'étude des nouvelles théories du patrimoine appliquées au champ muséal ; appréhender les relations entre les acteurs sociaux et les stratégies collectives de désignation et de constitution des objets patrimoniaux. Ce séminaire examinera les définitions et l'évolution des champs patrimoniaux, en mettant l'accent sur les processus - de la décision des experts à l'appropriation collective, en passant par la mise en exposition - qui font que des sites et des objets se voient conférer le statut de bien patrimonial.

Ce séminaire s’insère dans le cadre du projet de coopération CMIRA entre les universités de Grenoble 2 et de Beyrouth. L’objectif pour les enseignants sera de montrer comment une ville ou un territoire peut développer une stratégie de développement économique liée à son patrimoine ordinaire, industriel, immatériel. Les cas d’étude porteront sur les villes de Saint-Étienne, du Havre et de Lyon en France et de la Vallée d’Aoste en Italie pour la partie cours et sur le territoire du Liban pour la partie « dossier ».

1st Mundus Urbano International workshop. Building the urban community of the Collserola Neighborhood : Ciutat Meridiana, atelier intensif d’une semaine du Master International Cooperation and Urban Development, 2012-2013, ESARQ (Ecole d’Architecture), Universitat Internacional de Catalunya (Université Internationale de Catalogne), Barcelone, 13-20 décembre 2012.

Atelier international d’une semaine rassemblant une cinquantaine d’étudiants de trois universités partenaires du Master Urbano Mundus (Universitat Internacional de Catalunya Barcelona, TU Darmstadt et IU Grenoble). Le projet de l’atelier porte sur un quartier d’habitat populaire situé à la marge de Barcelone sur les pentes de la Collserola. Le projet, préparé par un diagnostic dans chacune des trois universités, mélange les étudiants de pays et de disciplines différentes (architecture, urbanisme, sociologie, etc.). Le résultat du projet a été rendu aux habitants du quartier et aux urbanistes de l’agglomération.

Encadrement préalable des étudiants de Grenoble sur un diagnostic à distance; présentation personnelle d’un projet similaire en France (“From social estate to urban project. Case study of « les Hauts Champs » social estate, Hem (France)”) et suivi des groupes de projet.

2nd Mundus Urbano International workshop. Planning the outskirts of a cross-border metropolis. Bellegarde-sur-Valserine and the greater Geneva, atelier intensif d’une semaine du Master International Cooperation and Urban Development, 2013-2014, Institut d’Urbanisme de Grenoble (organisateur), sous la direction de Jean-Michel Roux (24 heures). Co-enseignants L. Ugur, P. Gotsch, etc. Commanditaires: Canton & République de Genève (Suisse) et Communauté de Communes du Pays Bellegardien (CCPB) de Bellegarde-sur-Valserine (France).

Atelier international d’une semaine rassemblant une cinquantaine d’étudiants des quatre universités partenaires du Master Urbano Mundus (IU Grenoble, UIC Barcelone, TU Darmstadt, U. Tor Vergata Rome).

Bellegarde and its surroundings is a former industrial French basin on the banks of the River Rhône. Located nearby the Swiss border, on the outskirts of the rich and fast growing Geneva, and having an easy motorway and train access to Switzerland, many inhabitants are commuting daily to Geneva. The basin, considered until recently as one of the poorest distant suburbs or the greater Geneva is now attracting French and Swiss residents finding in the location some (still) affordable accommodations. In the future, the basin could change dramatically in term of urbanisation, social cohesion, landscape, etc. The Geneva and the French authorities agreed on the stake and decided to plan conjointly the perimeter. This international workshop will be part of a real command within the strategic development project of "Grand Bellegarde 2030". It should therefore take into consideration the planning studies already produced (PACA Bellegarde, SCOT du Pays Bellegardien, etc.) and the on-going studies. The result of the workshop will be hand in as part of the general diagnosis of “Grand Bellegarde 2030”.

C.f. Jennifer Parisot, « Ils imaginent ce que sera le Grand Bellegarde 2030. Des étudiants venus du monde entier et un cabinet d’étude décortiquent le territoire », Le Dauphiné Libéré, 6 décembre 2013.

Operational Approaches of Urban Form, cours de M2, Master Urbanisme, Habitat et Coopération Internationale (filière anglophone Urbano), 2012-2013 (8 heures), Co-enseignants (resp.) avec Téodoro Vales.

L’objet de l’enseignement est de donner des outils pour comprendre les formes des villes : comment les villes se fondent, comment elles croissent et comment on peut les lire (morphogenèse, analyse des composants du tissu urbain : réseau viaire, découpage parcellaire, bâti, etc.) avec une emphase sur la ville africaine.

3rd Mundus Urbano International Workshop. Changing rural-urban dynamics - implications for sustainable development in a post 2015 world, atelier intensif d’une semaine du Master International Cooperation and Urban Development, 2014-2015, U. Tor Vergata Rome (organisateur, C. Tata resp.), co-enseignants : Leonardo Becchetti, Jean-Michel Roux, Peter Gotsch, Emili Hormias, partenaires institutionels: FAO et IFAD, 9-12 février 2015, Rome, FAO, Rome (Italie).

Atelier international d’une semaine rassemblant environ 70 étudiants des quatre universités partenaires du Master Urbano Mundus (IU Grenoble, UIC Barcelone, TU Darmstadt, U. Tor Vergata Rome).

The workshop is addressed to post-graduate university students and will include sessions presented by university professors, international experts and government officials. The event represents as an opportunity to explore current trends in the rural-urban nexus. It aims to increase knowledge and skills on the following programme items: bottom-up initiatives (e.g. microfinance), food security and food systems, SDGs indicators (e.g. measuring urban happiness), land management and ecosystem preservation, social issues (e.g. gender dynamics and change).

  1   2   3   4   5   6

similaire:

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconProgramme arcus 11 ecos : Evaluation Orientation de la coopération...

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconInteractions intermoléculaires / Les solvants moléculaires
«liés» dans une molécule. Nous avons décrit ce comportement par un modèle simple mais efficace pour certains types de liaisons entre...

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconConcevoir : modele hierarchique et modele negocie

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconRéseau d’échange et de coopération

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconAcac – attaché de coopération et d'action culturelle

Modèle 3 Anglais – International Cooperation icon2015-44 : avis sur le schema de cooperation intercommunale du departement de la manche

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconL’atelier international de terrain : 6 et 7 octobre (Ghardaïa) 10
«Plan International d’Action pour un tourisme solidaire et responsable 2006-2010» qui formule une série de recommandations visant...

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconSéance du mercredi 3 juin 2015
«Avis sur l’avant-projet de schéma départemental de coopération intercommunale»

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconAnalyse des sources et sujets d’après la bibliographie
«d’économie hellénistique» (primitivisme). Même s’il n’y pas à l’heure actuelle de modèle opposable au modèle critiqué, IL faut connaître...

Modèle 3 Anglais – International Cooperation iconTitre : Analyse thermo-mécanique d’un polymère thermoplastique biosourcé...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com