Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers








titreMr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers
date de publication01.04.2017
taille26 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane DEMILLY, notre Député, Mme Maryse FAGOT notre Conseillère Régionale, Mme Séverine MORDACQ et Mr Philippe VARLET nos Conseillers Départementaux, Mr Éric FRANCOIS notre Président de la Communauté de Commune de la Haute Somme, Mr Christian HUART Délégué Territorial de la Somme représentant l’ARS (Agence Régionale de Santé) , Mme DELPLANQUE, directrice de l’hôpital de Péronne, Mr Charly FRAZIER Directeur de la Maison de Retraite d’EPEHY, Mme Mrs les maires du Canton de Péronne, Mme Mrs les délégués communautaires de la communauté de Commune de la Haute Somme, Mme Mrs les Elus, Mme Mrs les anciens Elus d’Epehy, Mr Michel BOULOGNE jeune retraité, Mme Mrs les Professionnels de Santé, Mme Mrs, Chers Amis. Un petit coucou à Mme Brouette, épouse d’André, ancien Maire de Villers Faucon et à Mme DOUAY, épouse de Régis, Maire de Lieramont. Ils m’ont tous deux aidé dans ma réflexion et je tiens à les citer.

En premier lieu, je voudrais vous présenter les excuses de Mr le ministre Xavier BERTRAND, Maire de St Quentin, Mr GEWERC, Président du Conseil Régional, de Mme KHUM vice-présidente du Conseil Régionale, de Mr DUBOIS sénateur, De Mr Philippe CHEVAL Président du Pays Santerre HAUTE SOMME.

Au nom de Conseil Municipal d’Epehy, je suis heureux de vous recevoir et fier de vous présenter notre, votre Maison de Santé. Je vais en quelques mots retracer l’histoire de ce projet mais surtout en profiter pour remercier tous les intervenants qui ont permis cette réalisation. Je vais citer des noms, des institutions, je vais surement en oublier car nous avons été nombreux à œuvrer pour cette belle réalisation, mes remerciements ainsi que ceux de ma commune vont à vous tous.

En Mai 2009, un projet est à l’étude au sein du conseil municipal avec la création d’une maison médicale et d’une surface commerciale et la commune achète le terrain qui jouxte celui où nous sommes. A peu près, à la même époque, une réunion de tous les profs de Santé du Canton de Roisel se tient à Roisel, les sollicitant pour les regrouper dans une maison commune. J’apprends cette réunion le lendemain par un des participants qui m’indique que les profs de santé d’Epehy ont refusé l’idée. Egoïstement, je l’avoue, je suis satisfait du refus de mes profs car, à cette époque notre commune compte 2 médecins, le docteur Leseur et le docteur Brassart, Mme le docteur Hery notre dentiste, Mme BIGNY notre pédicure Podologue et deux infirmières, Mme DUCATTEAU et Mme JAMINON. Le départ de ces professionnels auraient été une grande perte pour notre commune de 1200 Habitants.

Début 2010, poussé à la fois par des conseillers municipaux, ainsi que par des délégués communautaire pour la création d’une maison médicale, je mets à l’ordre du jour ce projet au Conseil Municipal. Un groupe de travail est décidé pour effectuer un pré projet. Ce groupe comprend Mr WILLEMS, Mr Signoirt, Mr CARON, Mr VAILLANT et Mr DELAIRE. Mais, Comment faire pour, à la fois garder nos profs de santé sur Epehy , la même chose pour Roisel le Chef-lieu de Canton et améliorer la présence médicale dans notre secteur. A ce stade, je souhaite remercier mon Conseil Municipal et le groupe de travail et également m’excuser auprès de ce dernier à qui j’ai demandé une certaine exigence. Nous nous sommes réunis chaque Mardi pendant 1h30 à 2h, cela pendant près de 4 mois, avec une obligation de recherche de documents, d’idées, de solutions et de comptes rendus. L’idée d’un pôle de Santé a été une évidence. Nous avons donc travaillé sur le pourquoi d’un pôle de Santé. Cela a été relativement facile. La Région Picardie est sous dotée en présence médicale, Le département de la SOMME est dernier par rapport à l’Oise et l’Aisne et le Canton de Roisel est en bas de tableau au niveau du Département. Mais Pourquoi 2 maisons de Santé ? Sur quoi pouvions-nous nous baser ? Roisel, notre chef-lieu de Canton, avait déjà de nombreux profs de Santé mais Epehy en possédait d’autres ainsi qu’une maison de Retraite.

Donc notre pré projet reprenait un pôle de Santé avec 2 maisons pluridisciplinaires, une à Roisel et une à Epehy. Puis nous avons travaillé sur la partie Epehy. Pendant cette période, nous avons bien sûr rencontré les Profs de Santé. Dès la première réunion, ils se sont tous « engagés » à intégrer la maison de Santé si cette dernière se faisait, sous réserve d’un loyer acceptable. Je souhaite les remercier et plus précisément Messieurs les Docteurs LESEUR et BRASSART qui m’ont remis leurs documents comptables, ce qui m’a permis d’effectuer différents calculs afin de déterminer les loyers et les charges possibles de la future Maison de Santé. De son coté, Mr Vaillant demandait à un de ces amis architecte, de nous chiffrer le coût de la construction. Mr CARON travaillait sur le coût des charges. D’autres travaillaient sur les subventions possibles. On centralise tous ces éléments, et ça marche. On peut faire le projet avec un loyer acceptable. Re réunion avec les profs de Santé, validation de leurs parts et engagement par écrit mais surtout et principalement engagement moral de nous accompagner dans ce dossier. Mr Delaire nous fait un bon dossier avec photo à l’appui, plan etc.….

En Avril 2010, je présente, accompagné de Mr VAILLANT, le pré projet à l’URCAM, Ancêtre de l’ARS. Notre interlocuteur semble intéressé tout comme Mr Le sous Préfet. Et si on nous fait remarquer qu’il « manque «  la partie Roisel, on estime que le dossier est pertinent. Le lendemain, le pré projet est présenté à la commune de Roisel, à Jean Marie BLONDELLE, Président alors de la com des com de Roisel et à Mr VASSANT, médecin à Roisel.

Vite, Jean Marie programme une réunion communautaire. Cette réunion est, au départ un peu tendu. On reproche à la commune d’EPEHY d’avoir travaillé dans l’ombre, pas en concert avec Roisel. Nous expliquons que nous avons souhaité soumettre l’idée d’un pôle de Santé avec 2 maisons l’une à Roisel l’autre à Epehy. Que notre idée n’a jamais été de tout rassembler dans notre commune. Que nous serons plus fort à 3, la com des com avec ces 22 villages, la commune de Roisel et la commune d’Epehy et que surtout l’URCAM a trouvé l’idée séduisante. Je souhaite à ce stade remercier tous les délégués communautaires, la commune de Roisel et plus précisément Jean Marie BLONDELLE qui a su fédérer, dans son ensemble, les élus. Mi 2010, une commission intercommunale est créée avec de nombreux représentants, que je ne vais pas citer par peur d’en oublier. Tout un travail est fait. Merci à eux. Mr DELAIRE, Mme RENAUX accompagné de Jean Marie font un super travail de synthèse. De son coté, Michel BOULOGNE, maire de Roisel, rameute son équipe et en deux temps trois mouvements rattrape notre projet..

En Octobre 2010, nous présentons notre dossier à l’ARS. Nous partons à Amiens. Mr Jean Marie BLONDELLE Président de notre com des com, Mr Michel BOULOGNE notre conseiller General, Mme Maryse FAGOT notre conseillère Régionale, Mme RENAUX représentant la commune de Roisel, Mr le docteur VASSANT représentant les profs de Santé de Roisel et le Docteur LESEUR représentant ceux de EPEHY. Nous rentrons tous les 7 dans une salle ou siègent déjà une dizaine de personnes. Quelques questions nous sont posées. Jean Marie y répond de manière sûre et convaincante. Puis le président de la commission nous informe qu’il a bien compris la volonté des élus mais qu’il voudrait entendre les deux médecins. Un blanc se fait, pas trop longtemps, à peine quelques secondes et là, Mr VASSANT prend la parole et avec la voix forte qu’on lui connait. Il explique qu’il a fait toute sa carrière à Roisel, qu’il connait tous les habitants, des petits enfants aux arrière grands parents, qu’il effectue des heures et des heures de travail et que dans quelques années, il partira en retraite et que personne ne viendra le remplacer si rien n’est fait. Plus personne n’ose parler. Le président reprend la parole et interroge le Docteur LESEUR. D’une voix posée, beaucoup plus calme, Mr LESEUR indique qu’il a repris la suite d’un médecin depuis plusieurs années. Qu’il n’a pas vu ses enfants grandir, qu’il se demande s’il n’aurait pas été plus heureux médecin à l’hôpital et qu’il est de plus en plus tenté par l’idée.

Le président fait un tour de table auprès des représentants de l’Etat, de la Région et du Département. Aucune question ! Alors on nous demande de sortir de la salle. L’attente fut brève. Mme Fanny HUBERT, notre accompagnatrice de l’ARS sur le dossier, que je remercie vivement pour son aide, nous informe que notre dossier est retenu. Quel Joie ! C’est mon meilleur souvenir en tant qu’élu. Quel beau moment de démocratie ! Malgré nos sensibilités politiques différentes, tout le monde se congratule. Michel embrasse Maryse, Mme RENAUX embrasse Mr VASSANT, et Jean Marie, François et moi-même, nous dansons la danse de st Guy. J’exagère un peu, mais cela montre à quel point nous sommes fiers et heureux. Le café que nous prenons ensemble dans le petit bistrot près de l’ARS nous parait admirable.

Notre dossier retenu, l’ARS mandate un cabinet pour l’étude de faisabilité. Les profs de Santé sont reçus à plusieurs reprises, un architecte effectue des plans et le 13/10/2011, la commission des fonds de l’ARS valide définitivement notre dossier.

Puis les demandes de permis de construire sont effectuées, les demandes de subventions réalisées. Les appels d’offre se font et nous arrivons début 2013 avec le commencement de notre chantier à Epehy par l’étude et l’analyse des sols. L’architecte est retenu, La STE IDONEIS de Laon. Merci à eux et à Mme COUVREUR qui nous a accompagnés pendant toute la construction. La construction se réalise, comme toute construction, avec des aléas divers et variés. Je remercie les entreprises pour le travail effectué, aucune d’elles n’a été défaillante. Et je vais vous les citer : Le bureau Veritas pour le contrôle technique, Ouest Coordination pour la coordination SPS, la Sicae pour le réseau électricité et gaz, la Saur pour l’eau, l’entreprise Eiffage pour le VRD, la Ste SOVEBAT pour le gros œuvre et ravalement, la ste GANCE Et Fils pour la charpente, la Ste Dambreville pour la couverture et l’étanchéité, la ste MAP pour les menuiseries extérieures, la Ste Heulin pour la plâtrerie, les faux plafonds et les menuiseries intérieures, la ste TOP VAN DOREN pour la peinture et le revêtement de sols, la Ste PHIDEL pour la plomberie et le chauffage, la ste MAQUIGNY pour l’électricité, la Ste DDM pour la clôture et les portails. Merci également à Jean claude Willems, Paul Caron et Paul Signoirt, les élus qui ont suivi le chantier.

Je souhaite également remercier mes employés de commune, qui, souvent, dans l’ombre, ont travaillé pour cette réalisation. Jean Noël, Jean Claude, Brice, Dominique, Sylvie et Nathalie, merci à vous.

Merci également à France TELECOM plus précisément à Mr Jean Dominique PAYEN et à son collègue. Grace à ton intervention, tu nous as enlevé une bonne épine du pied.

Passons au coût de la construction :

Coût réel de la maison de santé : 1 085 000.00 € (hors achat de terrain) HT

Subvention :

L’Etat avec de la

DETR 174 000.00 € (estimatif)

FNADT 37 013.92 €

La Région Fds FEDER 104 000.00 € (estimatif)

Le Conseil Général 108 329.00 €

La Com de Com Haute-Somme pour 85 000.00 € (participation que sur les VRD)

Prêt bancaire 500 000.00 €

Commune 76 657.18 €

Merci à l’Etat, à la Région, au Département et à la Communauté de commune de Haute Somme pour vos subventions et j’espère que nous allons vous démontrer que nous sommes dignes de votre confiance.

A ce jour, le remboursement du prêt est de 47 000 € pour des loyers actuels de 45 000 €, sachant que le 2ème cabinet de dentiste est disponible ainsi que le 4/5ème d’un bureau

Après vous avoir fait un résumé de l’historique de notre maison de Santé ainsi que de son coût, j’ai surtout l’honneur de vous présenter les profs qui la composent.

Aujourd’hui, nous avons 3 Médecins, Le Docteur LESEUR, le Docteur BRASSART et Mme le Docteur LENGLET. Mme LENGLET (nouvelle arrivante) s’est installée dans notre maison de Santé en Septembre 2014.

Puis nous avons Mme le Docteur HERY, Chirurgien-dentiste avec Mme Sarah JOSSE sa secrétaire.

Ensuite nous avons Notre Kinésithérapeute, Mr MOSSINO qui s’est installé le premier dans notre maison de Santé. Certaines peintures étaient encore fraîches. Ce nouveau professionnel à EPEHY s’est vite fait une clientèle. Il est très apprécié pour sa gentillesse et son professionnalisme.

Voilà encore, notre podologue Pédicure, Mme BIGNY

Nos 3 infirmières, Mme DUCATEAU, Mme JAMINON et Mme CHOPIN.

Notre orthoptiste Mme BENOIT arrivée courant Juillet Août

Notre ostéopathe, Mme WATINE arrivée en avril de cette année.

Je ne voudrais pas oublier Mme Renelle VERDIERE, la secrétaire de la Maison de Santé.

A ce jour, 11 professionnels sont donc installés dont 5 nouveaux arrivants : 1 kiné, 1 orthoptiste, 1 médecin, 1 ostéopathe et 1 infirmière.
Notre Maison de Santé est quasi complète. Un grand merci à vous tous, vous les profs de santé car, sans vous, le projet n’aurait pas pu voir le jour. Et surtout, merci d’apporter cette présence médicale indispensable au sein de notre population, qu’elle soit communale ou intercommunale.

Je pense, tout du moins je l’espère, vous avoir démontré que notre maison de Santé a été l’affaire de tous. Que ce soit de l’Etat, de la Région, du Département, de l’ARS, de la Communauté de Communes de la Haute Somme, des Conseils Municipaux de Roisel et d’Epehy et des professionnels de Santé qui ont intégré nos maisons de Santé. Permettez-moi de vous applaudir pour toute l’aide que vous avez apporté à cette belle réalisation.

J’ai une petite réflexion, dont je voudrais vous faire part même si je n’ai aucune compétence sur ce sujet. Malgré notre belle réussite, depuis le projet validé par l’ARS, nous avons perdu 2 médecins à Villers Guislain, 1 médecin à Honnecourt. Le dernier médecin d’Honnecourt va arrêter en décembre ainsi que celui de Le Ronssoy, soit, sur 4 ans, 5 médecins pour une création. La partie n’est donc pas encore gagnée. Petite réflexion. Nous voyons ici ou là, des médecins étrangers essayer de s’installer en France. Nous avons un nombre important d’étudiants en Médecine scolarisés à l’étranger car ils n’ont pu avoir leur 1er année en France. Après 4 ans, ces étudiants rentrent en internat. Pourquoi ne pas les solliciter pour qu’ils reviennent en France, faire leur internat, en les intéressant financièrement comme cela se fait déjà pour les étudiants en médecine en France, avec en contrepartie, un engagement à s’installer pour un certain temps dans nos communes ? Dernièrement j’ai lu dans un journal que 4 françaises étudiantes en Médecine en Roumanie ont effectué une tentative de suicide, 2 en sont mortes.

L’éloignement de leur pays, de leurs amis, de leurs familles, l’interrogation sur leur avenir est peut être une des raisons de ce mal être. Nous acceptons les médecins roumains et c’est très bien, mais pas du tout facile pour eux et leurs familles. Pourquoi ne pas accepter nos jeunes qui ont démontré après 4 années d’étude à l’étranger qu’ils souhaitent être médecins. Ne serait-il pas plus intéressant qu’ils effectuent en partie leur formation dans nos maisons de Santé ? Je suis sûr, au moins pour certains, qu’ils changeront d’idées sur la médecine en milieu rural. Parce que nous sommes des gens bien NON ??

Enfin pour terminer, savez-vous que notre Maison de santé a une particularité qui la rend peut-être unique au monde, elle est bâtie exactement sur le cinquantième parallèle (enfin je triche un peu, il passe à la limite de la clôture !)

Et pour finir sur une note d’humour, vous savez qu’en picard, Epehy se dit Épy. Vous êtes donc ici au centre de la santé d’ Épy ! Ou encore en remettant le tout dans l’ordre, vous êtes à l’ Épy centre de la Santé ! Vous vous rendez compte mesdames, messieurs les professionnels de santé, vous pouvez dire que vous travaillez à l’épicentre de la santé ! C’est pas mal non ?

Merci à tous !

similaire:

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers icon3 – Réforme des Rythmes Scolaires rentrée 2014 4
«Julie» foulquier, Mme Marie-Noëlle binet, M. Serge kindel, Mme Marie-Françoise bernard, Mme Monique verne, Mme Claudine lebon, M....

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconDiscours de Dominique Lesparre
«l’emplâtre sur la jambe de bois» et nous avions, dans le même temps, identifié d’autres besoins de rénovation d’équipements existants...

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconMme Barbe, Mme Jourda, Mme Jacomy, ainsi que Mme Roseline Boussac,...
«club» (sic) est un regroupement bien informel, mais dont le maître mot est la solidarité et le principe, «20 euros» pour celle qui...

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconMme Bezeau est une conseillère principale qui a plus de 26 ans d'expérience...

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconLittérature québécoise Volume 144 : version 0 Journaliste, essayiste,...
«Nos institutions, notre langue et nos lois». Patriote, IL s’opposera pourtant au radicalisme de Papineau et de ceux de 37-38. Ce...

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconM. Mme Misrahi Roger Paulette M. Mme Misrahi Michel Sokleng et leurs enfants

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconmm. Argenti bernard (pouvoir à M. Bertera charles), dumas yves (pouvoir...

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconLa cci de Lyon choisit la plateforme de supervision décisionnelle de Coservit
«perte» d’équipement nous permet d’agir au plus vite sur la cause. Réactivité et efficacité sont les principaux avantages d’une telle...

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconCurriculum vitae
«Mirath Design» située au berges du lac, à la résidence des fleurs, suite b5, rue Turcana, et sous la responsabilité de Mme Omrani...

Mr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse fagot notre Conseillère Régionale, Mme Séverine mordacq et Mr Philippe varlet nos Conseillers iconDéfinition
«acheiropoièse» (fabrication sans intervention de la main) comme un trait caractéristique de notre époque, par exemple Stéphane Trois...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com