Veille media








télécharger 0.51 Mb.
titreVeille media
page14/17
date de publication01.04.2017
taille0.51 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
1   ...   9   10   11   12   13   14   15   16   17

Ses vidéos : http://www.youtube.com/user/MsGREGORIAN/videos


La Péniche Anako
Bassin de la Villette, face au 61, quai de la Seine, Paris 19e
metro : Riquet, Stalingrad ou Jaurès
http://peniche.anako.com

http://peniche.anako.com/Agenda_38.html

http://collectifvan.org/article.php?r=5&id=68224

Agenda - 2 Projections de Bolis, un court métrage d’Eric Nazarian

Agenda - 2 Projections de Bolis, un court métrage d’Eric Nazarian - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Claire Mouradian, Jacky Nercessian et Charlie Sansonetti ont le plaisir de vous inviter à la semaine du film Bolis un court métrage d’Eric Nazarian avec Jacky Nercessian et Serra Yilmaz. 2 projections - débats en présence de l’auteur réalisateur Eric Nazarian les 22 (à l’EHESS) et 29 octobre (à l’Anako ).


Claire Mouradian, Jacky Nercessian et Charlie Sansonetti ont le plaisir de vous inviter à la semaine du film

Bolis un court métrage d’Eric Nazarian avec Jacky Nercessian et Serra Yilmaz

Tourné en Turquie, le court métrage BOLIS relate l'histoire d'Armenak, un joueur de Oud très réputé, qui, à l'invitation d'un festival de musique, se rend pour la première fois à Istanbul. L'appréhension face à cette ville qui a vu disparaitre son grand père le 24 avril 1915, est totale. Armenak, animé de ses préjugés, s'attendait à haïr Istanbul. Étrangement, il observe qu'il s'y sent chez lui. Et c'est très naturellement qu'il décide de retrouver la vieille boutique de Oud qu'affectionnait son grand-père, avec pour seuls indices une vieille photo et un nom de rue. Est-ce le destin ou la coïncidence qui le guident ?

Le film BOLIS a été présenté en avant-première au Festival des Capitales Européennes de la Culture, qui s'est tenu à Istanbul, en 2010, au sein du film intitulé "Ne m'oublie pas, Istanbul"

2 projections - débats en présence de l’auteur réalisateur Eric Nazarian, lauréat du Nicholl Fellowships in Screenwriting réalisateur du long métrage The Blue Hour


Lundi 22 octobre à 17h00 à l’EHESS
avec Claire Mouradian - Jacky Nercessian
école des hautes études en sciences sociales

105, boulevard Raspail - 75006 Paris
Porte B - Amphithéâtre
Métro : Notre-Dame des Champs ou Saint- Placide
Bus : 68, 82, 58 (arrêt Notre-Dame des Champs)


Lundi 29 octobre à 20h00 à l’Anako
avec Jacky Nercessian

Péniche ancrée au bassin de la Villette,
face au 61, quai de la Seine, Paris 19e
metro : Riquet, Stalingrad ou Jaurès
http://peniche.anako.com

TÉLÉCHARGER :
 L'affiche

http://collectifvan.org/pdf/12-01-08-10-10-12.pdf

http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=67886

Agenda - 23 octobre : "Qu'est-ce qu'un Témoignage ? " avec M.Nichanian

Agenda - 23 octobre : "Qu'est-ce qu'un Témoignage ? " avec M.Nichanian - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org

Les Conférences du Salon vous invitent à une rencontre avec Marc NICHANIAN, Philosophe


"Qu'est-ce qu'un témoignage ?"

A propos de L’Agonie d’un Peuple de Haïg Toroyan et Zabel Essayan

Le mardi 23 octobre 20.30

Présentation par Gérard Malkassian

Maison des Etudiants arméniens (Cité Universitaire)
57 Bd. Jourdan - 75 014 Paris
Metro ligne 4: Porte d’Orléans
RER B: Cité Universitaire
Tramway T3: Montsouris


TÉLÉCHARGER :
 L'annonce de la rencontre

http://collectifvan.org/article.php?r=5&id=67894

Agenda - Grenoble : Colloque International « Vérité, mémoire et justice »

Agenda - Grenoble : Colloque International « Vérité, mémoire et justice » - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - L’Argentine entame un travail de mémoire et d’histoire pour perpétuer le souvenir des victimes de la dictature (1976/1983) et tirer les enseignements de cette période de terreur. Des démarches du même type se développent au Chili, en Uruguay, au Brésil où s'établirent de semblables régimes. En évoquant ces pays, mais aussi d’autres tragédies contemporaines, ce colloque entend proposer une réflexion autour des notions de crimes contre l'humanité, de résistance civile, de vérité, de mémoire et des enjeux concernant l’internationalisation de la justice. Il se tiendra le mardi 23 octobre 2012 dans l'ancien palais de justice de Grenoble. Autour du colloque, tout un programme d’activités a également été mis en place du lundi 22 au vendredi 26 octobre 2012 par le Collectif Mémoire-Vérité-Justice Rhône-Alpes et le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère.


Informations pratiques sur le colloque

du 23 octobre

Mardi 23 octobre dès 9h30
Au Palais du Parlement
Place Saint-André à Grenoble
Entrée libre sur inscriptions obligatoires auprès du Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère
Mail: musee.resistance@cg38.fr
Accès: Tramway ligne A: arrêt Maison du Tourisme – Hubert Dubedout


Lire sur le colloque Ici ou téléchargez le pdf ci-dessous:

TÉLÉCHARGER :
 Le programme du Colloque

http://www.collectifvan.org/pdf/12-19-13-12-10-12.pdf

http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=67961

Agenda - 24 octobre : "Le Piano" de Lévon Minasian à la péniche Anako

Agenda - 24 octobre : "Le Piano" de Lévon Minasian à la péniche Anako - Anako - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org

Publié le 19 octobre 2012

Péniche Anako

mercredi 24 octobre
à 20h30 Soirée Film - moyens et court-métrages

de Lévon Minasian
: à l'occasion de la sortie du livre & DVD, "Le Piano", par les éditions Reflets d'ailleurs en présence du réalisateur

LE PIANO (2011), précédé de LUX ÆTERNA et TERRA EMOTA (poèmes cinématographiques coréalisés en 1999 avec Serge Avédikian)

Dédicace à cette occasion du carnet de tournage "Le Piano", livre & DVD édité par les Editions Reflets d'ailleurs, qui permet de découvrir les coulisses de ce court-métrage franco-arménien touchant, distingué et co-produit par France Télévisions, Mention spéciale du public au festival international de Clermont-Ferrand de 2011, et qui poursuit toujours sa vie en festivals à travers le monde.

26 minutes de tendresse et de sourires à ne pas manquer, pour un film humain aux personnages attachants.

Biographie du réalisateur ->
http://peniche.anako.com/Agenda_38_files/Biographie_Levon_Minasian.pdf

La Péniche Anako
Bassin de la Villette, face au 61, quai de la Seine, Paris 19e
metro : Riquet, Stalingrad ou Jaurès
http://peniche.anako.com

http://peniche.anako.com/Agenda_38.html

http://collectifvan.org/article.php?r=5&id=68212

Agenda - 24 octobre/France 3: "Ce qu’ils savaient. Les Alliés face à la Shoah"

Agenda - 24 octobre/France 3: "Ce qu’ils savaient. Les Alliés face à la Shoah" - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org

France 3 Basse-Normandie

"Ce qu’ils savaient. Les Alliés face à la Shoah" diffusé la semaine prochaine au Mémorial de Caen

Le film de Virginie Linhart sera projeté en avant-première le mercredi 24 octobre à 20h30 en présence de la réalisatrice et de la productrice Fabienne Servan Schreiber.


Par Catherine Berra

Publié le 15/10/2012 | 16:27, mis à jour le 15/10/2012 | 16:33

En avril 1945, le général Eisenhower, commandant des forces militaires alliées, pénètre dans le camp d'Ohrdruf, annexe de Buchenwald. Découvrant l'horreur du génocide juif, il ordonne que tous les soldats qui ne sont pas indispensables sur le front voient le camp afin de comprendre contre quoi ils se battent. Parallèlement, il câble à Londres et Washington pour que viennent au plus vite les délégations officielles et les journalistes. Les jours suivants, les premières images de l'enfer sont filmées et diffusées dans le monde entier. Les camps de la mort enfin libérés sont filmés dans les moindres détails. Tout se passe comme si les Alliés découvraient, un mois avant la fin de la guerre, l’existence du génocide juif.

Or, on sait aujourd’hui, grâce à des documents déclassifiés, que les Alliés ont eu accès à certaines informations dès 1941.

Churchill, Roosevelt, Staline et de Gaulle en savaient bien plus sur l’extermination des Juifs que les images de la libération des camps tournées en 1945 le laissent croire.

Sur la base de ces révélations, le film dévoile les choix et les motivations qui guidèrent les chefs Alliés pour sauver le monde du désastre tout en négligeant la question juive. Car savoir permettait-il d’agir ?

C’est en partant de cette question que la réalisatrice, Virginie Linhart, docteur en sociologie politique à l’IEP de Paris et auteur du livre "La vie après" (Le Seuil), a conçu la trame de son film, élaboré avec le conseil historique de Henry Rousso.

L'entrée sera libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

http://basse-normandie.france3.fr/2012/10/15/ce-qu-ils-savaient-les-allies-face-la-shoah-mercredi-24-octobre-20h30-ce-qu-ils-savaient-les-allies-face-la-shoah-mercredi-24-octobre-20h30-121023.html

http://collectifvan.org/article.php?r=5&id=68045

Agenda - ARTE Journal/25 octobre: I Love Democracy – Turquie

Agenda - ARTE Journal/25 octobre: I Love Democracy - Turquie - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org


11:00
I Love Democracy
Turquie

jeudi, 25 octobre 2012 à 11:00

Rediffusions :
Pas de rediffusion
I Love Democracy
(France, 2012, 89mn)
ARTE F
Réalisateur: Baudoin Koenig, Daniel Leconte


L'islam turc est-il soluble dans la démocratie ? Les équipes d'I love democracy ont sillonné le pays pour sonder un modèle républicain envié mais non exempt de dérives autoritaires, et prendre le pouls d'une société civile pleine de vitalité.

À la tête du régime turc depuis 2002, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a défini la démocratie comme "un autobus dont ont descend une fois le terminus atteint". C'est pourtant son gouvernement qui a ouvert le procès des généraux putschistes de 1980. Une nouvelle constitution devrait d'ailleurs remplacer le texte écrit par ces mêmes militaires à la fin de l'année. Garantira-t-elle une véritable démocratie ou renforcera-t-elle les ambitions du Premier ministre ? Au moment où les révolutions arabes se cherchent un futur et où l'Europe traverse une crise, la Turquie se présente comme un modèle conjuguant islam et laïcité, démocratie et croissance. Faut-il s'y fier ?

Liberté de la presse en Berne

Ce road movie nous entraine de Gaziantep, vitrine du parti de Recep Tayyip Erdogan et symbole du boom économique du pays, à la prestigieuse université ODTU d'Ankara où voisinent des étudiants rebelles, kémalistes et islamistes. Il fait aussi étape près de la frontière, à Kilis, où des réfugiés syriens rêvent d'un futur bâti sur le modèle turc et à Diyarbakir, la capitale du Kurdistan turc, où les discussions s'enflamment sur le combat pour la liberté de la presse. Le pays compte 106 journalistes emprisonnés, dont une majorité de Kurdes. Sur Istiklal, les Champs-Élysées d'Istanbul, les manifestations se succèdent. Les féministes dénoncent la dégradation des droits des femmes. Les lycéens demandent la libération de plusieurs des leurs et les islamistes manifestent leur soutien aux Palestiniens et aux Syriens.
Comme dans chaque numéro de I love democracy, Daniel Leconte prolonge la réflexion en compagnie du ministre des Affaires européennes Egemen Bagis, de l'historien Ahmet Insel et de la romancière féministe Elif Shafak, analysant avec eux les paradoxes de cette "démocratie turque" qui fait rêver une partie du monde arabe.

http://www.arte.tv/fr/programmes-a-la-semaine/244,broadcastingNum=1382766,day=6,week=43,year=2012.html

http://collectifvan.org/article.php?r=5&id=68078
1   ...   9   10   11   12   13   14   15   16   17

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media
«solidarité des naufragés» sans laquelle aucun combat ne peut aboutir. [Dossier L’Express Article 2]








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com