Manuel Qualité








télécharger 0.52 Mb.
titreManuel Qualité
page3/10
date de publication08.07.2017
taille0.52 Mb.
typeManuel
ar.21-bal.com > documents > Manuel
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

TROT : Tramatologie

Urg. : Urgences

PC : Prison Civil

Ophta : Ophtalmologie

NSF : Numération Formule Sanguin

VS : Vitesse de sédimentation

Gly : Glycémie


Présentation de l’Hôpital Mohammed V


La ville de Safi dispose de plusieurs unités sanitaires publiques et privées. La principale unité publique est l’Hôpital général provincial Mohammed V qui a une capacité dépassant les 610 lits.

L'hôpital Mohammed V est un établissement à caractère social et médical dont la fonction consiste à assurer une série de service et soins médicaux complets curatifs et préventifs à la population il a été construit en 1954, puis il a connu:
Deux extensions :

  • Une en 1968 : service de phtisiologie et psychiatrie.

  • Une en 1983 : le nouveau bâtiment

  • Date d'inauguration : 1954

  • Superficie totale : 47500 m²

  • Superficie construite : 10000 m²

  • Type d'architecture : étagée

  • Vocation : hôpital général


Statut :

Service d'Etat Géré de Manière Autonome (SEGMA) depuis 1987.

Actuellement, l'hôpital Mohammed V contient les services ci après :

Services médicaux et médicales techniques

Services des affaires administratifs

Services des affaires économiques et de maintenance

Capacité litière, 608 lits :

Médecine : 285 lits 47%.

Chirurgie : 205 lits 34%.

Maternité : 46 lits 7,57 %.

Pédiatrie : 54 lits 8,89%.


Direction :


  • Directeur : Dr. SEDQI Mohammed

  • Directeur adjoint :

  • Secrétaire général :


Ressources humaines :

Personnel médical et pharmacien : 48.

Médecins généralistes: 15.

Médecins spécialistes : 32.

Pharmacien : 01.

Personnel infirmier : 306.

Personnel Administratif et de soutien : 121.

Ressources matérielles :

Salles d'opération : 07.

Tables Radiologique : 03.

Echographes : 06.

Endoscopes : 05. Soins intensifs : 18 lits 3%.

Dialyseurs : 11.

Cœliotomies : 01.

Automates de laboratoire : 04.

ORGANIGRAMME DE L’HOPITAL MOHAMMED V-SAFI


Comité d’établissement




DERECTION DE L’HOPITAL

Comité de suivi évaluation

CLIN

Comité du complexe opératoire

Comité Qualité

Equipe Qualité

Equipe opérationnelle

D’hygiène hospitalière

Communication et

liaison

Service des affaires médicales

Planification et gestion des ressources

Gestion des soins médicaux et activités départementales

Communication formation recherche

Départements à déterminer

Commission médicale consultative

Service des affaires administratives

Ressources

Humaines

Services Financier et systèmes d’information

Services techniques et de maintenance

Service des soins infirmiers

Nutrition clinique

Hygiène Hospitalière

Planification et gestion ressources

Gestion des soins infirmiers et unités

Communication formation et recherche

Conseil des infirmiers


Fiche technique du laboratoire :
Ministère : de la Santé

Etablissement : Hôpital Mohammed V-Safi

Département : Laboratoire d’Analyse Biologique

Date et lieu de création : a Safi le ……

Tél. :

Fax :

Moyens Humaine :


Poste

responsables

Chef d’unité …………………………...

Prélèvement……………………………
Sérologie……………………………….

Chimie………………………………….

Urée…………………………………….

Hématologie……………………………

Glycémie……………………………….

Remplaçant…………………………….

Bactériologie…………………………...

Sérologie………………………………

Secrétariat ……………………………..

La verre………………………………...
Urgence : Nuit………………………….
Urgence : Après midi ………………….

RHANBOURI Laila

BOUASSRIA Aicha

TOUFAH Touria

HESKAL Halima

JEMMOUNDI Khadija

NADAM Adil

BERROUSSAT Regragui

ESKEDER Samira

AZNAG Brahim

EL HAIMER Naima

BEDYOUCHI Saidia

BACH Ilham

DEBSALI Hamide

SADEQA

ETTAK

SAIKOUKI

BOUHEMI Fatima


Schéma de Laboratoire d’Analyse Biologique :



S1 Sale vide

S2 Dépôt de matériel souille

S3 W.C home

S4W.C femme

S5 Dépôt des instruments et des échantillons

S6 Salle de garde

S7 Chef d’unité

S8 Médecine chef



S9 Réception des spécimens

S10 Dépôt de réactif

S11 Assurance qualité

S12 Immuno-serologie

S13 Bacterio-serologie

S13-17 Biochemie

S15 Hematologie

S16 Anatom pathologie



Procédure de Prélèvements, Identification et Conservation des échantillons biologiques

But : décrire les précaution et les étape de prélèvement identification et conservation des échantillon.

Champ d’application :

  • Chaque patient a besoin d’une analyse médical

  • Les échantillons du laboratoire

Référence :

  • Guide de Bonne Exécution des Analyses de biologie médicale.

  • Règlement intérieur du laboratoire d’analyse biologique.

Responsabilité : le personnel de centre de prélèvement et de laboratoire d’analyse médical.

Méthodologie :

Prélèvement des échantillons biologiques:

Le biologiste fournit aux médecins toutes les précisions utiles aux conditions de mise en oeuvre des analyses médicales. Les échantillons doivent, dans toute la mesure du possible, être associés à une "fiche de suivi médical" comportant tous les renseignements nécessaires à la bonne exécution des analyses et à l'interprétation des résultats.

Le prélèvement peut être effectué par le médecin prescripteur, par le biologiste ou par du personnel qualifié et autorisé conformément à la réglementation en vigueur. Ces personnes doivent être informées des procédures de prélèvement du laboratoire, des risques d'erreurs sur les résultats d'analyses consécutives à la réalisation défectueuse du prélèvement et de la nécessité de préciser au biologiste responsable tout incident survenu au cours du prélèvement.

Le biologiste est responsable des échantillons biologiques acceptés dans son laboratoire. Il doit refuser tout échantillon prélevé ou transmis dans des conditions non conformes aux procédures techniques et réglementaires. Le motif de ce refus sera porté à la connaissance du médecin prescripteur. Lorsqu'il s'agit d'un prélèvement difficile ou unique, les critères d'acceptation doivent être appréciés avec circonspection ; le résultat doit faire mention de ces éventuelles réserves si cela est nécessaire. Chaque fois que cela est possible, il est souhaitable que le prélèvement soit effectué au laboratoire.

Le prélèvement doit être réalisé en règle générale avec du matériel stérile à usage unique. Le récipient destiné à recevoir l'échantillon biologique doit être adapté à la nature de l'échantillon et à celle des analyses. En particulier, la nature du récipient, son système de fermeture, la nature et la quantité ou la concentration des substances adjuvantes qu'il peut contenir doivent être connus et précisés en fonction de l'échantillon auquel ils sont destinés. Le récipient doit être conçu pour éviter tout risque de contamination et de pollution.

Identification des échantillons :

1-bes ou récipients primaires :

L'étiquetage des récipients contenant l'échantillon biologique doit être fait au moment du prélèvement par la personne ayant réalisé celui-ci. L'étiquetage doit être conçu pour éviter toute erreur sur l'identité de la personne. Il doit mentionner, outre l'identité et la date de naissance, déclinées par le patient lui-même dans la mesure du possible, le sexe, la nature de l'échantillon, la date et, chaque fois qu'une procédure le prévoit, l'heure du prélèvement.

Lorsque l'identité fait défaut, est incomplète ou incertaine, ou lorsque l'anonymat est souhaité, le prescripteur ou le laboratoire doit mettre en place une procédure de lien entre le patient et l'échantillon biologique.

Si un étiquetage code/barre est utilisé, il ne doit pas masquer les renseignements énoncés en clair et figurant au premier alinéa du présent article. Si l'apposition de l'étiquetage code/barre est confiée à du personnel différent de celui ayant réalisé le prélèvement, des procédures strictes doivent permettre d'éviter toute erreur d'identification.

2-bes ou récipients secondaires :

Lors de la préparation de quantités aliquotes, l'étiquetage des tubes ou récipients secondaires doit se faire selon les procédures rigoureuses permettant l'identification sans ambiguïté de l'échantillon au sein du poste de travail ou du poste de stockage.

Transport et transmission des échantillons :

Le transfert des échantillons doit respecter des règles qui assurent l'intégrité de l'échantillon et la sécurité des personnels. Celles-ci s'appliquent aussi aux échantillons qui transitent par une pharmacie. Des procédures et des modes opératoires écrits par le laboratoire qui effectue l'analyse doivent fixer les conditions particulières de délai de transport, de température de conservation et d'intégrité de l'emballage des échantillons biologiques. Des indicateurs de durée de transmission et de rupture de la chaîne du froid doivent être mis en place lorsque les modalités de l'analyse le prévoient. Le biologiste transmetteur doit s'assurer du respect de ces conditions.

Le transport des échantillons biologiques doit s'effectuer le plus rapidement possible au laboratoire en prenant toutes les précautions pour éviter les risques de contamination et de dégradation des constituants. Le ou les récipients étanches contenant les échantillons biologiques doivent être insérés dans une boîte étanche, tapissée par un matériau absorbant et l'ensemble placé dans un emballage extérieur résistant.

L'étiquetage et la résistance des emballages doivent être conformes à la réglementation en vigueur concernant le transport des matières dangereuses.

Ces règles s'appliquent quels que soient la qualité du préleveur, l'origine des prélèvements et le mode de transport utilisé.

Conservation des échantillons :

Les conditions de conservation doivent être conformes aux règles de sécurité et d'hygiène en vigueur pour éviter toute contamination du personnel ou toute pollution.

Les échantillons de calibrage et de contrôle doivent être conservés avec soin dans les conditions précisées par le fabricant. La période de validité doit être respectée, en particulier pour les échantillons reconstitués à partir des substances lyophilisées, qui doivent porter la date et l'heure de reconstitution. Toutes les précautions doivent être prises pour éviter les phénomènes d'évaporation et de contamination.

Avant exécution des analyses, si celles-ci sont différées, les échantillons et leurs aliquotes doivent être conservés dans des conditions qui préservent leur qualité.

La congélation de quantités aliquotes obtenues après reconstitution d'échantillons lyophilisés engage la responsabilité du biologiste.

Après exécution des analyses, les échantillons peuvent être conservés pour permettre une comparaison ou une vérification ultérieures.

Les conditions d'identification, de fermeture des récipients et de température de conservation doivent être rigoureusement observées pour éviter tout risque d'erreur, de modification qualitative et/ou quantitative et de contamination. La durée de conservation pour chaque cas particulier doit, si elle n'est pas réglementaire, être fixée par le biologiste et inscrite sur les procédures opératoires.



Formulaire de prélèvement :



ROYOUME DU MAROC
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Manuel Qualité iconLe Manuel Qualité est exclu de cette procédure (la gestion du Manuel...
«a» indique qu’il s’agit du premier document d’enregistrement créé dans le cadre de l’instruction insn°XX, b le deuxième formulaire...

Manuel Qualité iconManuel d’assurance qualité (maq) est enregistré et mis à jour dans la base de données «Qualité»
«Formule Monaco» pour les parois acoustiques de la gare de Monaco avec la direction scientifique de Bouygues

Manuel Qualité iconManuel Durand-Barthez
«collectif», adopté par la Faculty of 1000 dans les domaines biomédicaux. Son originalité par rapport aux précédents réside dans...

Manuel Qualité iconCe Plan Assurance qualité définit les normes, les règles, les méthodes,...

Manuel Qualité icon1. De la «qualité» à «l’innovation conceptuelle», 1993-1997
«qualité» prise à contre-pied par l’éclatement de la première bulle spéculative et l’échec de la fusion avec Volvo

Manuel Qualité iconCours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale
«si c’est cher ce doit être de bonne qualité». Le prix a été considéré comme une garantie de bonne qualité, comme les piaillements...

Manuel Qualité iconLa recherche de la «qualité au meilleur prix» : l’essence même d’une réussite mondiale
«qualité au meilleur prix», Dell s’est très vite imposée sur le marché des constructeurs informatiques. Ainsi, l’industrie s’en est...

Manuel Qualité iconManuel de

Manuel Qualité iconManuel de l'eleve

Manuel Qualité iconManuel de formation








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com