Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions








télécharger 159.14 Kb.
titreCours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions
page4/4
date de publication09.07.2017
taille159.14 Kb.
typeCours
ar.21-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4

- 26000 : c’est l’apparition de la représentation picturale, avec le grattage d’abord. On soupçonne l’apparition de l’ordre visuel, suite à la découverte d’une lampe à huile animale, pour éclairer les cavernes, sur laquelle étaient gravées des inscriptions en forme de biches.

L’homme était donc soucieux de la forme de l’objet, et de son utilité.
- La musique trouve son origine au même moment dans le travail humain, pour rythmer le geste du labeur.

- les stupéfiants font aussi leur apparition, avec les champignons hallucinogènes puis le Bhana (la « bonne vieille marijuana ») qui vient de l’Inde. Le stupéfiant rituel est essentiellement pratiqué autour des points d’eau.
► Chez Cro-Magnon on assiste à la naissance d’un certain art, avec la représentation de bêtes. Très peu de figures humaines sont représentées, ou alors dans des situations de mise à mal.

La représentation de l’homme viendra vers -8000 avec Neandertal.
L’âge des métaux marquera beaucoup plus tard une autre avancée dans la représentation, puisque sur la monnaie apparaissent les effigies des rois.

La Photographie
Au 19ème siècle c’est l’arrivée de la représentation reproductrice mécanique. La photo voit le jour, et emploie directement la lumière afin de former une image que l’on conserve. C’est W. HERSCHEL, physicien britannique, qui a mis en évidence l’action scriptice de la lumière.

On a remarqué qu’un trou dans un mur d’une pièce noire formait une image sur le mur opposé

► L’image a donc un caractère physique spontané.
Historique de l’appareil photo

En 1573, DANTI invente un miroir qui dévie les rayons lumineux pour regarder l’image sur la partie supérieure de la caméra obscurale.

En 1685, J. ZAHN invente le verre dépoli pour obtenir une meilleure image

En 1725, SCHUBE met en évidence le que noircissement du nitrate d’argent est du à l’exposition à la lumière

Vers 1820 DAGUERRE se confronte au problème du temps de pose

1839 : date officielle de l’invention de la photographie …

Vers 1880 Eastman invente la bobine.
De plus en plus la photo va s’adapter à des conditions de luminosité extrêmes (très faibles ou très fortes), jusqu’à se rapprocher de l’œil humain.
Aujourd’hui c’est une pratique planétaire qui vient se place aujourd’hui au même rang que l’économie du vêtement et s’expriment dans différents usages :

● Professionnels : géographie, topographie, architecture…

● Artistiques

● Personnels : famille, tourisme…
La photo est donc une technique chimico-physique + le principe de la photosensibilité + l’élan d’un créateur.
Le Cinéma
L’explosion du cinéma a été rapide. Elle a subit le processus d’expansion d’une invention universelle, tout comme l’ont fait les lames du néolithique.

Mais par dessus ces processus est venu se greffer l’ordre esthétique qui existe depuis la préhistoire, avec notamment la problématique de la symétrie.
Le cinéma trouve naissance dans la volonté de photographier et de décomposer le mouvement. Mais on s’est rendu compte que la photo, même si elle en est proche, ne se fond pas pour autant dans la vidéo. Le fait de figer une image est autant nécessaire que celui de capter un mouvement : les 2 techniques sont complémentaires.
Dans le cinéma on trouve 2 pôles d’activité : l’acquisition et la projection.

→ Le principe de la projection est connu depuis l’antiquité, en passant par De Vinci ou KERSCHER et son dispositif de projection à la bougie … la volonté et le système de projection nous avaient donc été projetés par le passé.
Le cinéma regroupe deux dynamiques : l’analyse du mouvement et la synthèse du mouvement. Il a fallu pour cela attendre que la photo parvienne à proposer un temps de pause très cours.

Ainsi, dès 1852, on parvient à analyser le mouvement en série d’instantanés sur une même plaque. En 1882 J.E. MAREY, physiologiste, analyse les mouvements des membres des animaux en utilisant l’imagerie > c’est l’origine de la l’imagerie médicale.
Puis les frères LUMIERE seront les premiers à projeter des images en mouvement en salle, c’est d’ailleurs pourquoi ils sont considérés comme les inventeurs du cinéma. A cette époque on parvient alors à synthétiser le mouvement, à le retranscrire sans saccade.

Le mécanisme physiologique qui permet cette immersion est la persistance rétinienne, mise à jour par le Dr PARIS en 1823. On réalise que l’impression de fluidité existe à partir de 17 images par seconde, puis la tradition fixera le ratio à 24 images / sec.


1   2   3   4

similaire:

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconPartie theorique : définitions des concepts utilisés au sein de ce mémoire professionnel 5

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconI concepts généraux liés aux retables
«retable doré à la feuille» c’est-à-dire sur lequel des feuilles d’or ont été appliquées

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconQuestion de cours + perception des nvelles technologies, les concepts...

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconCours I. Système décimal et définitions 7

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconCharles-Henry cuin, Librairie dr0Z, Genève, 2000. Introduction
«des vertus lustrales à l’eau du bain». Les défenseurs d’un positivisme tempéré empruntent une voie médiane et affirment la vocation...

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconLe Tympan de Conques Page 87
«étude des sources, parmi lesquelles les œuvres d’art occupent une grande place» [introduction pour le programme d’Histoire]

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconCadre général
«Conduite de Projet» dispensé au Master 1 stic. L’objectif est de mettre en application les concepts du cours de cette ue en suivant...

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconBibliographie sélective Table des matières introduction generale...
«Santé publique» et est destiné aux étudiants en deuxième année de graduat en Sciences Infirmières pour toute les orientations

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconCours introduction

Cours 4 : la compréhension des œuvres Introduction : concepts généraux et définitions iconTable des définitions








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com