Transcription Pour la transcription, consultez la page 12








télécharger 62.4 Kb.
titreTranscription Pour la transcription, consultez la page 12
date de publication02.07.2017
taille62.4 Kb.
typeTranscription
ar.21-bal.com > documents > Transcription





Fiche enseignant - Niveau débutant 
Ça bouge au Canada : L’île de Vancouver
Reportage de 4 minutes – Niveau débutant
Thèmes

Francophonie, langue française
Concept

TV5 Québec Canada vous propose de découvrir des régions du Canada. Richesses culturelles, paysages, activités sportives, festivals. Autant de pistes pour organiser un séjour en fonction de ses goûts…
Contenu

Pour visionner le reportage « Ça bouge au Canada… La région de La région de l’île de Vancouver», allez sur le site http://cabouge.tv5monde.com et choisissez l’île de Vancouver sur la carte du Canada.
Durée du reportage : 4 minutes

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, capitale de la Colombie-Britannique, de Cowichan Bay, de Nanaimo et de son célèbre dessert, du festival maritime de Nanaimo et du Parc provincial McMillan Cathedral Grove.
Découpage en séquences :

Les séquences s’organisent autour de quatre lieux.
1. Présentation générale de l’île de Vancouver.

1ère séquence : commentaire du journaliste sur sa superficie et ses caractéristiques.

Témoignage d’une jeune femme anglophone dans la forêt.
2. Présentation de la ville de Victoria, capitale de la Colombie-Britannique.

2e séquence : commentaire sur son architecture, son port et sa faune marine.
3. Présentation de Cowichan Bay.

3e séquence : commentaire sur les maisons sur pilotis.
4. Présentation de Nanaimo.

4e séquence : commentaire sur la deuxième ville de l’île en importance, son climat et ses activités.
5. Présentation de la barre Nanaimo.

5e séquence : commentaire sur le célèbre dessert qui porte le nom de la ville.
6. Présentation du festival maritime de Nanaimo.

6e séquence : commentaire sur les activités qui se déroulent lors de cet événement.

Témoignage d’une festivalière.
7. Présentation de la course de baignoires.

7e séquence : commentaire sur le nombre de participants et l’engouement des festivaliers pour cette course.

Témoignage d’une spectatrice de la course de baignoires.
8. Présentation du Parc provincial McMillan Cathedral Grove.

8e séquence : commentaire sur les caractéristiques des arbres du Parc provincial

McMillan Cathedral Grove.

Témoignage d’une jeune femme anglophone dans la forêt.
9. Présentation du légendaire Sasquatch.

9e séquence : commentaire sur le Sasquatch, un Bigfoot canadien qui aurait été vu sur l’île de Vancouver.
Transcription

Pour la transcription, consultez la page 12.
Niveau débutant

Objectifs
Objectifs pragmatiques :

- Être capable de remettre les étapes d’une recette dans le bon ordre ;

- Partager oralement ses connaissances sur des événements inusités ;

- Décrire un personnage légendaire.
Objectifs linguistiques :

- Pratiquer les hypothèses « si + présent de l’indicatif + impératif » ;

- Révisez les mots interrogatifs qui, où, quand, comment et pourquoi ;

- Réviser les couleurs et les parties du corps.
Objectifs culturels

- Découvrir le festival maritime de Nanaimo, où se déroule une course de baignoires ;

- Découvrir une figure légendaire canadienne : le Sasquatch.

Activité 1
a. Invitez les apprenants à observer les deux images et à inscrire le numéro de la photo appropriée à côté des affirmations. Attention, une affirmation sur trois ne correspond à aucune photo. Mise en commun en grand groupe.
Photo 1 : Escalade sur une

montagne de l’île de Vancouver Photo 2 : Surf dans les eaux de Tofino




Tofino, île de Vancouver

Crédit photo : SBC Surf
Crédit photo : iStock
Pistes de correction / Corrigés :
1. L’activité représentée est…

  • l’escalade : photo 1

  • le ski nautique : aucune

  • la planche à vague : photo 2


2. Le jeune homme se trouve…

  • sur une montagne : photo 1

  • sur l’océan : photo 2

  • sur un lac : aucune


3. Le jeune homme porte…

  • un chandail et un pantalon : photo 1

  • un maillot de bain : aucune

  • une combinaison nautique : photo 2


4. Pour pratiquer ce sport, il faut…

  • des bâtons : aucune

  • une planche : photo 2

  • une corde : photo 1


5. En arrière-plan, il y a…

  • des montagnes : photo 2

  • des sapins et des montagnes : photo 1

  • une plage : aucune


b. À l’oral et en grand groupe, demandez aux étudiants :

  • s’ils pratiquent l’escalade ou la planche à vague. Réponses personnelles.




  • de nommer d’autres activités à pratiquer en montagne. Randonnée pédestre, observation d’oiseaux, cueillette de champignons sauvages, ski alpin, parapente, planche à neige, raquette, etc.




  • de nommer d’autres activités aquatiques. Natation, plongée sous-marine, pêche, kayak, bateau (à voile, à moteur…), planche à voile, ski nautique, etc.

Activité 2
a. En grand groupe, invitez les apprenants qui le désirent à exprimer leurs connaissances sur l’île de Vancouver. Faites lire les mots et expliquez le vocabulaire au besoin. Visionnez le reportage sans le son. Faites souligner les éléments vus à l’image. Correction en grand groupe.
Pistes de correction / Corrigés :
Animaux : cheval outarde vache orque

Activités : kayak course pêche ski

Moyens de transport : traversier train avion voiture

Éléments de la nature : arbre océan sable montagne
b. Invitez les apprenants à échanger sur leurs impressions personnelles en groupe de quatre. Pistes : le plus beau paysage, l’image la plus impressionnante, l’image la plus surprenante, l’activité la plus attirante, etc.
Pistes de correction / Corrigés :

Réponses personnelles

Activité 3
a. Faites lire les descriptions de lieux et les activités. Expliquez le vocabulaire au besoin. Visionnez le film avec le son. Les apprenants doivent associer les activités de la colonne de droite aux lieux inscrits dans la colonne de gauche.
1. Le port de Victoria a. Admirer des sapins dont certains sont âgés de
800 ans.

2. Cowichan Bay b. Voir une course de baignoires flottantes.

3. Nanaimo c. Partir en excursion afin d’observer des orques.

4. Le parc provincial MacMillan-

Cathedral Grove d. Chercher le légendaire Sasquatch.

5. L’île de Vancouver e. Contempler des maisons sur pilotis.
Pistes de correction / Corrigés :

1. c

2. e

3. b

4. a

5. d
b. Avant de faire cet exercice, révisez la structure syntaxique « si + présent de l’indicatif + impératif ». Les apprenants doivent compléter les phrases en conjuguant les verbes aux temps appropriés et compléter la phrase avec l’un des éléments de l’activité 3a ou l’un de ceux mentionnés dans le film. Retour en grand groupe. Visionnez le film une deuxième fois si nécessaire.
Pistes de correction / Corrigés :


  1. Si tu (rêver) rêves de visiter l’île de Vancouver, (embarquer) embarque… dans un avion ou sur un traversier.




  1. Si nous (désirer) désirons nous promener dans de jolies ruelles aux allures britanniques, (aller) allons… à Victoria.




  1. Si vous (souhaiter) souhaitez vous détendre, (aller) allez… réponses personnelles (à la plage de Cowichan Bay, au Parc provincial MacMillan, dans un café du centre-ville de Victoria, etc).




  1. Si vous (espérer) espérez voir des épaulards, (embarquer) embarquez sur un bateau.




  1. Si nous (vouloir) voulons embrasser un sapin de Douglas, (marcher) marchons… dans le parc provincial MacMillan-Cathedral Grove.



Activité 4
a. Visionnez la partie du film sur la course de baignoires (2,23 à 3,01 minutes) et demandez aux apprenants de compléter le texte en écoutant la narration. Mise en commun en grand groupe en visionnant séquence par séquence pour vérifier les réponses.
Pistes de correction / Corrigés :

Au mois de juillet, la ville prend des airs de fête pendant le festival maritime. C'est dans le cadre de cet événement qu'on peut assister, ou même participer au championnat international le plus loufoque qui soit : le week-end de la baignoire !
« C’est du plaisir. C’est du monde qui s’embarque dans des baignoires. »

Une course folle où s'affrontent quelque 200 pilotes de baignoires flottantes ! C'est sans contredit l'activité la plus populaire du festival !
« Moi, je ne vois pas ça comme spectatrice comme un événement très compétitif. C’est plutôt quelque chose d’amusant à regarder. »
b. Activité orale

Demandez aux apprenants s’ils connaissent d’autres courses originales (de leur région, de leur pays, d’ailleurs, dont ils ont entendu parler, qu’ils ont déjà visionné sur Internet, une course à laquelle ils ont déjà assisté ou participé…). Ils doivent ensuite préparer un court exposé oral à partir des huit questions proposées.
Exemples de courses:

  • Course de boîtes à savon. Une boîte à savon ne possède pas de moteur. Elle se déplace par la seule force de la gravité. Elle est composée en bois ou en métal et possède des roues, un volant et des freins.

  • Course dans la boue. Avec une voiture, un prototype ou une moto, chaque concurrent doit passer dans une fosse remplie de boue.

  • Course du père Noël. Les participants doivent courir habillés en père Noël ou en tout autre personnage évoquant la fête de Noël.


Notes :

  • Si les participants ne connaissent aucune course réelle, ils peuvent en imaginer une.

  • Vous pouvez aussi donner cette activité en devoir. Les étudiants pourront ainsi naviguer sur Internet afin de trouver les informations manquantes.


Pistes de correction / Corrigés :

  1. Quel est le nom de la course ? Réponses personnelles

  2. À quel endroit et pendant quelle saison cette compétition a-t-elle lieu ? Réponses personnelles

  3. Décrivez le but de la course et, s’il y a lieu, l’engin ou l’objet dans lequel les participants prennent place. Réponses personnelles

  4. Dans quel cadre et à quelle fréquence cette course est-elle organisée ? Réponses personnelles

  5. Un prix est-il remis au gagnant ? Si oui, quel est-il ? Réponses personnelles

  6. Avez-vous déjà assisté à cette course ou l’avez-vous déjà vue sur Internet ? Si oui, exprimez votre appréciation et, s’il y a lieu, racontez une anecdote. Réponses personnelles

  7. Avez-vous déjà participé à cette compétition ? Si oui, racontez votre expérience. Si non, voulez-vous participer à cette course un jour ? Réponses personnelles

  8. Que pouvez-vous dire aux autres pour les encourager à participer à cette course ? Réponses personnelles



Activité 5

a. Révisez les mots interrogatifs qui, où, quand, comment et pourquoi. Visionnez la partie du film sur la barre Nanaimo (2,08 à 2,24 minutes). Demandez aux apprenants de répondre aux questions. Retour en grand groupe.
Pistes de correction / Corrigés :


  1. Où a-t-on inventé la barre Nanaimo? À Nanaimo.




  1. Quand ce dessert a-t-il été inventé? Dans les années 50 ou en 1950.




  1. Qui en mangeait à cette époque ? Les mineurs. Note : Pendant l'âge d'or de Nanaimo comme fournisseur international de charbon, les familles de mineurs leur envoyaient des paquets attentionnés qui incluaient souvent ces petites douceurs.




  1. Pourquoi dit-on que ce dessert fait encore notre bonheur aujourd’hui ? Parce que c’est bon, parce que manger est toujours un plaisir… / Réponses personnelles




  1. Comment mangeriez-vous ce dessert ? Réponses personnelles (avec les doigts, avec une fourchette, avec une cuillère, avec un grand verre de lait, avec du café…)


b. En binômes, les apprenants doivent remettre les étapes de préparation d’une recette de barres Nanaimo dans l’ordre d’exécution. Retour en grand groupe. Ceux qui aiment cuisiner peuvent essayer la recette à la maison et partager leur création avec le groupe !
Pistes de correction / Corrigés :

Base : 4-5-1-3-2

Garniture : 3-1-4-2

Glace : 5-4-2-1-3
Pour aller plus loin

Pour cette activité, il n’est pas nécessaire de revoir le film.
Activité 6
a. À l’oral et en grand groupe, demandez aux apprenants de nommer des créatures légendaires ainsi que le lieu où elles vivent et ce à quoi elles ressemblent. Discussion autour du thème. Légende ? Réalité ? Paranormal ? OVNI ? Attrape-touristes ?
Notes diverses:

1. Quelques monstres célèbres :

Le Yéti, Tibet, créature bipède mi-homme, mi-singe.

Le Sasquatch, Colombie-Britannique, mi-homme, mi-singe.

Nessie, le monstre du Loch Ness, Écosse, serpent de mer.

Champ, Lac Champlain, Canada et États-Unis, serpent de mer.

Monstre du lac de Van, lac de Van, Turquie, serpent de mer.

Nahuelito, Lac Nahuel Huapi, Argentine, serpent de mer.

Selma, Lac Seljordsvatnet, Norvège, serpent de mer.

Ogopogo, Lac Okanagan, Canada, serpent de mer.

Le Chupacabra, (suceur de chèvres), Porto Rico, mi-humain, mi-bête vampire.
2. Le Sasquatch, le Yéti, le Bigfoot (grands pieds) et l’abominable homme des neiges sont divers noms donnés à la créature mi-homme, mi-singe. Le nom de Sasquatch est plus fréquemment utilisé en Amérique tandis que le nom de Yéti est plus fréquemment utilisé au Tibet.
3. Le calamar géant est passé du mythe à la réalité. Il est maintenant une espèce reconnue par les zoologistes et l’on retrouve une dizaine de carcasses par année en Australie, en Nouvelle- Zélande et en Afrique du Sud. Par contre, le Bigfoot, les serpents de mer et d’autres créatures attendent encore d’être découvertes par la science.
b. Demandez aux apprenants de décrire le Sasquatch tel qu’ils l’imaginent en composant de courtes phrases inspirées de la banque de mots (non restrictive). Expliquez le vocabulaire au besoin. Ensuite, en binôme, chacun devra dessiner le plus fidèlement possible la créature décrite par son partenaire. À la fin, vous pourrez exposer les dessins et faire voter pour le Sasquatch le plus réussi, le plus drôle, le plus original, etc.
Pistes de correction / Corrigés : Réponses personnelles

Transcription
Située sur la côte Pacifique de la Colombie-Britannique, l'île de Vancouver fait 30 000 km carrés, une taille supérieure à celle de la Belgique ! Pourtant, on n'y accède que par avion ou par traversier*. Une partie de l'île forme un parc naturel reconnu mondialement pour la richesse de ses écosystèmes. Plages, forêts tropicales, montagnes, lacs et prairies composent un tableau d'une rare beauté.

* Le mot « traversier » est un québécisme. Il s’agit d’un navire servant à faire traverser un cours d’eau ou un bras de mer à des voyageurs, à des véhicules. En France, on utilise plutôt « ferry » ou « ferry-boat ».
1ère intervention – Une jeune femme anglophone, dans la forêt

« L’île de Vancouver est tellement extraordinaire parce qu’il s’agit de plusieurs écosystèmes. Dans la même journée, tu peux être dans la montagne, faire du ski et deux heures plus tard, à la plage. »
Au sud de l'île de Vancouver se trouve la capitale, Victoria. Une ville aux allures britanniques où des cafés, boutiques et restaurants abondent.
Le port de Victoria mérite un détour pour l'éventail de ses activités. Entre autres, on vous propose des excursions sur les eaux du Pacifique, à la rencontre d'orques, aussi appelées épaulards. C'est l'occasion rêvée d'en apprendre plus sur ces impressionnants mammifères marins, les plus gros de la famille des dauphins.
En se dirigeant vers le nord de l’île se trouve un petit village résidentiel qui sort de l'ordinaire. À Cowichan Bay, le temps d'une promenade, on peut admirer le charme riverain de l'océan et des maisons sur pilotis plus ravissantes les unes que les autres.
Nanaimo est la deuxième ville en importance sur l'île de Vancouver. Son nom signifie, selon la Première Nation Snuneymuxw, « lieu de rassemblement ». Une appellation qui colle parfaitement à ce petit coin de paradis prisé par les vacanciers.
On s'en doute, c'est à Nanaimo que le dessert portant le même nom a été inventé dans les années 50. La barre Nanaimo, un étagé de biscuits Graham, de crème pâtissière et de chocolat, faisait le bonheur des mineurs à l'époque, et le nôtre encore aujourd'hui !

Au mois de juillet, la ville prend des airs de fête pendant le festival maritime. C'est dans le cadre de cet événement qu'on peut assister, ou même participer au championnat international le plus loufoque qui soit : le week-end de la baignoire !
2e intervention – Une femme, au bord de la mer

« C’est du plaisir. C’est du monde qui s’embarque dans des baignoires. »
Une course folle où s'affrontent quelque 200 pilotes de baignoires flottantes ! C'est sans contredit l'activité la plus populaire du festival !
3e intervention – Une femme, au bord de la mer

« Moi, je ne vois pas ça comme spectatrice comme un événement très compétitif. C’est plutôt quelque chose d’amusant à regarder. »
Le Parc provincial MacMillan-Cathedral Grove est un incontournable sur l’île. Dans cette forêt pluvieuse, que les Amérindiens considèrent comme sacrée, on se retrouve encerclé de majestueux sapins de Douglas dont certains atteignent l'âge vénérable de 800 ans!
4e intervention – Une jeune femme anglophone, dans la forêt

« C’est une des raisons que* (qui explique pourquoi) Cathedral Grove a eu* (porte) son nom parce que ça donne l’impression, lorsque le soleil rentre dans la forêt avec la mousse et le lichen, ça donne l’impression des vitrails* (vitraux*). »
L'île de Vancouver cache encore bien des secrets. Elle abriterait le refuge du légendaire Sasquatch, également surnommé Bigfoot en raison des empreintes gigantesques qu'il laisserait après son passage et de sa taille prétendument colossale. Qui sait, peut-être aurez-vous la chance de le capturer en photo ?

Fiche réalisée par Sophie Préville

Tous droits réservés – © 2012 TV5 Québec Canada L’île de Vancouver / Niveau débutant /13



similaire:

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Pour la transcription, consultez la page 9

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Pour la transcription, consultez la page 10

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Pour la transcription, consultez la page 10
«Ça bouge au Canada… La région de La région de l’île de Vancouver», allez sur le site

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription des informations codées pour leur redonner leurs formes initiales








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com