Cours de civilisation chinoise Culture & traditions








télécharger 228.27 Kb.
titreCours de civilisation chinoise Culture & traditions
page1/8
date de publication02.07.2017
taille228.27 Kb.
typeCours
ar.21-bal.com > documents > Cours
  1   2   3   4   5   6   7   8
Cours de civilisation chinoise

Culture & traditions

I . L’Espace




I . 1 La terre



10 millions de km² = Europe
Est - Ouest 5000 km : 4 fuseaux horaires

Nord – sud 5500 km : du Danemark au Sahara
Le continent chinois est peuplé de 1 milliard 2700 d’habitants ( 1/ 4 de la population mondiale).
La civilisation chinoise est la plus vieille encore vivante.
Paradoxe : On ne trouve que peu de documents historiques car le passé chinois a été constamment réévalué et réinterprété. Le passé de la chine a été analysés en fonction des problèmes posés.

Il ne reste que peu de document à cause des matériaux utilisés. Papier chinois plus fragile que le papyrus et parchemins utilisés en europe. On ne possède que peu de documents historiques (n’ont été conservé que ceux utilisés).

I . 1 . A - Chine intérieure / extérieure



Division entre la chine intérieure et extérieure :
Opposition :

      • habitation sédentaires / Espace nomade

      • Culture irriguée / Irrigation occasionnelle


Séparation géographique :

Golf du BoHai 渤海 (Beijing 北京, Tianjin 天津 )

Suivre les frontières de l’empire de Ming 明

 Chine intérieure
C’est durant l’empire des Qing 清(1644-1911) que la Chine prends ses frontières actuelles.
Le terme Mandchourie (Manzhouguo满周国) n’est plus utilisés, ont dit Dongbei 东北, c’est dire les régions de LiaoNing 辽宁, Jilin 吉林, HeiLongJiang黑龙江.
Chine extérieure / intérieure surface équivalente mais seulement 5 % de la population se trouve dans les territoires extérieurs. Beaucoup de zones dépeuplées dépassant rarement

1 hab/ km². Régions assez inhospitalières.

Tibet ( Xizang 西藏 ) Capitale Lhassa (tibétain), Lasa 拉萨

Mont Everest « le toit du monde »  QomoLangMa (tibétain)

ZhuMuLangMa 珠穆朗玛
Dépression de Turfan – 54 m au XinJiang 新疆

Désert du Takla Maklan, un des plus grands désert du monde
Le désert de Gobi qui couvre la Mongolie Intérieure, NeiMengGu 内蒙古

Région marécageuse dans le QingHai 青海
Opposition :
La Chine intérieure se caractérise par un ensemble de plaines, de fleuves et de cultures.
Les grands fleuves prennent naissance sur le plateau du Tibet. La Chine intérieure est composée de fleuves. Dans la Chine extérieure les eaux sont rares et n’atteignent pas la mer.
Dans la Chine extérieure les contacts sont très peu nombreux, seul contact :

« La route de la soie »

Elle commence à Xi’an 西安, passe par le corridor de la province de GanSu 甘肃jusqu’au Portes de Jades, YuMen玉门, là elle se divise en deux pour détourner le désert du Takla Makan.
Dans cette zone se trouvait des communauté pluriethniques parlant des langues Indo-européennes, dans on retrouve des influence venues de Grèce.
La Chine extérieure connaît la présence de bœuf et de yack.
Opposition :

  • intérieure : Chine des Hans

  • extérieure : Chine des Non-Hans


Zhongguoren 中国人  comprend à la fois :

  • Hanzu 汉族 : ethnie Han

  • Shaoshumingzu 少数民族 : les minorités ethniques


Les minorité représentent 9 % de la population chinoise. On constate actuellement une progression démographique peuplant la Chine extérieure de Hans. L’unification politique de la Chine extérieure / intérieure, n’est achevée qu’au 18 siècle sous la dynastie de Qing 清.
La Chine extérieure est divisée en régions autonomes 自治区 :

  • Neimengu 内蒙古

  • NingXia 宁夏

  • Xinjiang 新疆

  • Xizang 西藏

Pour des raisons politiques le QingHai 青海 a été coupé du 西藏 et n’est pas indépendante.
Différence religieuse :

  • Chine intérieure : Confucianisme, Taoïsme, Bouddhisme du grand véhicule

  • Chine extérieure : Islam, le bouddhisme tibétain : lamaïsme (aspect magique)

Ennoiements de croyances locales.
Note : Le bouddhisme du grand véhicule considère bouddha comme une divinité alors que le petit véhicule le considère comme un sage.

I . 1 . B - Chine du Nord / du Sud



La quantité de pluie annuelle au sud est beaucoup plus importante qu’au nord. Le nord subit de grandes variations, il est soumit à des périodes d’inondations et de sécheresses.
3 grands organes fluviaux : 1 dans le Nord, et 1 dans le Sud

Nord : Huanghe 黄河

Sud : YangTse / Changjiang 长江 / Yangzijiang 扬子江

Xijiang 锡匠
Huanghe 黄河 :

5000 km prend sa source au Tibet

  • Il coule dans une région particulière : « le Loes » 黄头. Comprenant beaucoup de limons. Des digues ont été nécessaire pour canaliser le fleuve.

  • La rupture de ces digues a toujours été un problème important, inondations courantes. Le Huanghe a été surnommé, « le fléau des fils des Hans ». L’embouchure a changé d’emplacement 26 fois en 3000 ans, elle se trouve actuellement dans la province du Shandong 山东.

  • C’est un fleuve difficilement praticable. A l’arrivée des communistes furent lancé des projets de régularisation du fleuve (46 barrages) avec l’idée de tronçon navigable, et devaient permettre d’étendre les zones irriguées, préserver le sol et fournir une production d’électricité. Le grand « barrage des trois portes » Sanmen 三门.

Malgré ces travaux la Chine est confronté à des périodes d’inondations et de sécheresses ( 1998 : Heilongjiang : inondations ; 2001 : Heilongjiang : sécheresse ) .

  • Nouveaux projet de Grand Canal entre le Changjang 长江 et le Huanghe 黄河.


ChangJiang 长江 :

5500 km

3éme fleuve du monde pour son débit.

Plus belle artère navigable de toute l’Asie.

        • Le bassin de ce fleuve touche un effectif plus important que l’Amérique du Nord soit ( 400 millions d’habitants ).

ChongQing 重庆 et sa banlieue 35 millions d’habitants. 70 % de la production agricole et 40 % de la production se trouve dans son bassin.

        • Pour régulariser son débit ont été aménagés 2 grands lacs de dérivation : Dongting et Poyang. Actuellement projet de construction de lac de 600 km de long juste à l’Est de Chongqing devrait permettre l’autosuffisance électrique et même l’exportation. Cependant ce projet implique le déplacement de 2 millions de personnes et pose un problème du point de vue écologique et climatique.


Xijiang 锡匠 :

Débit important

Donne lieu à quelques inondations (moins désastreuses).

Travaux d’aménagement prévus.
Elément important de la tradition chinoise, l’eau a toujours été un problème politique.

Selon certains historien ce a impliqué la naissance d’un certain type de gouvernement car nécessité de surveillance collective des digues. D’où état centralisé ; le bon état des digues est un critère de bonne administration. Les chutes des digues et canaux étaient précurseurs de celle des dynasties.

Des catastrophes telles que les tremblements de terre et inondations sont gardés secrète. Car on les interprète comme de mécontentement du ciel envers l’état.
Différence : Dans le déplacement.
Sud : Présence de canaux facilitant le transport. Tradition commercial et maritime importante.
Nord : Moyens de transport terrestre, déplacement plus difficile à cause du terrain (routes difficiles à construire).
Différence : Dans l’agriculture => Différence d’alimentation
Nord : Culture sèche – blé et millet
Sud : Culture irrigué – riz
Différence : Aspect physique
Nord : Plus grand et plus fort
Sud : Brassage de population beaucoup plus grand.
Différence : Culturelle
Nord : Plus pauvres ; petits propriétaires terriens
Sud : Clans familiaux importants de riches propriétaires terriens : Développement de l’art de la poésie, des jardins « Feng Shui » 风水.
Le sud de la Chine est une région où l’ethnie Han 汉 s’est progressivement implantée . Les populations autochtones ont été chassée dans les montagnes. On y trouve une grande diversité culturelle, du point de vue de la langue par exemple. Alors que dans le nord on parle mandarin est ses dialectes.
Cette Chine du Nord et du Sud n’a jamais été séparée, il existe une certaine complémentarité.

«  Le grand canal » qui part de Hangzhou 杭州 jusqu'à TianJin 天津.
Première prémisses sous la dynastie des Sui (581-617) et se poursuit jusqu'à la dynastie des Tang (618-907). Le but est de permettre la communication avec la capitale de l’époque Xi’an 西安 (Changan 长安) dans le Shaanxi 陕西.
Ensuite à l’arrivée des Yuan 元 (1271 à 1368), la capitale va être établée dans la région de Pékin (Dadu 大都) le grand canal va prendre son tracé actuel.
La forme de petit canaux rattaché au principal, il va avoir une taille de 1000km. Ce genre de canaux n’apparaîtra pas en Europe avant le 18ème siècle.
Centre économique au sud de la Chine, alors que le centre politique se trouve au sud.
Grâce au travaux des Tang 唐et des Sui 隋 que la Chine du sud va se développer plus vite que le Nord.
* La division se retrouve dans le choix des capitales.

Jusqu’au Tang 唐 : Chang’an 长安(Xi’an 西安)

10ème au 12ème siècle : KaiFeng 开封 - Nansong 南宋 : Hangzhou杭州

Yuan 元(1271-1368) : Dadu大都

Ming (1368-1644) : Nanjing 南京(difficile de maintenir le pouvoir)

puis Dadu 大都 (2 capitales)

Qing 清 (1644-1911) : Beijing北京

Les communistes (1949) s’installent à Beijing 北京

Les nationalistes s’installent à Nanjing南京puis à Chongqing 重庆
* Royaumes combattants au 3ème et 4ème siècle avant Jésus-Christ, Chine morcelée puis unifiée en – 221.
Les unités administratives que représentent les provinces actuelles correspondent aux petits états du moment où la Chine était fractionnée. De plus en plus d’autonomie économique et administrative sont donné aux provinces qui deviennent de véritables entité économique et sociale ayant une véritable identité.
A l’heure actuelle, partie costière est très développée, le reste serai la périphérie reste moins développé. Le pouvoir a décidé de créer des zones franches sur les côtes, ce qui a permis le développement économique. Le pouvoir espère que l’influence s’étendra vers le centre.
  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconCours et séminaire de monsieur le professeur Jean-Marie Delmaire...
«Langue, civilisation hébraïques et histoire du judaïsme», Université de Lille III, 1986-1987 à 1988-1989

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconCours de M. Jérôme Kerlouegan () Mme Christine Nguyen Tri chi 003...
«Initiation à la civilisation et à l’histoire de la Chine ancienne et impériale». Ce n’est pas que l’histoire politique mais aussi...

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconLa civilisation de l'âge du fer, deux grandes périodes
«période de Hallstatt» ou «civilisation de Hallstatt» (du nom d’un site archéologique autrichien). La production et l’utilisation...

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconA. La culture comme éducation de l’homme par la société 7
«la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié»1, et que l’on peut insister, comme le fait Nietzsche, sur le lien étroit...

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconA. La culture comme éducation de l’homme par la société 7
«la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié»1, et que l’on peut insister, comme le fait Nietzsche, sur le lien étroit...

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconEssai sur L’Esprit de l’Azerbaïdjan
«dépassés» par les océans et ceux-ci par l’espace interplanétaire et bientôt intersidéral a donné lieu à l’émergence d’une civilisation...

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconEssai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc»

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconSujet : Croiser culture numérique, compétences mobilitaires et analyse...
«culture», au sens que donnent les anthropologues à ce terme. Cette culture possède des dimensions sociales et politiques, sans lesquelles...

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconPar Henri cordier (1849-1925)
«à la chinoise» (Porcelaine de Chantilly). — Assiette de Delft (Musée des Arts Décoratifs)

Cours de civilisation chinoise Culture & traditions iconRésumé : L’Anthropologie juridique envisage le droit à trois niveaux...
«femme s’est-il construit en anthropologie ? Le sujet «femme» en anthropologie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com