Mémoire de Recherche Appliquée








télécharger 499.02 Kb.
titreMémoire de Recherche Appliquée
page3/17
date de publication08.07.2017
taille499.02 Kb.
typeRecherche
ar.21-bal.com > économie > Recherche
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

Les différents acteurs pour la protection de l’environnement





      1. Le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire


Le ministère de l’Ecologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire a été créé le 1er juin 2007. Le président de la République l’a distingué en nommant à sa tête un ministre d’Etat. L’actuel ministre de l’Ecologie est Chantal JOUANNO, l’ancienne présidente de l’ADEME.
Son organisation est découpée en cinq pôles :

  • Les grandes structures du ministère

  • Un ministre d’Etat et quatre secrétaires d’Etat,

  • Cinq pôles au service du développement durable

  • des services régionaux et départementaux ;

  • des organismes sous la tutelle, ou sous tutelle conjointe avec d’autres ministères.


Ses missions principales sont les suivantes :

  • Ressources, territoires et habitats;

  • Energie et climat;

  • Développement durable;

  • Prévention des risques;

  • Infrastructures, transports et mer.


Les moyens du ministère progresseront de 5% en 2009, si l’on ajoute aux dotations inscrites sur le budget de l’Etat les ressources extrabudgétaires mises en œuvre par les opérateurs du ministère.
Le budget 2009 traduit la priorité donnée par le Gouvernement aux actions prévues par le Grenelle Environnement. Une dotation globale de plus de 19 milliards d’euros en AE (autorisations d’engagements) et 7,3 milliards d’euros en CP (crédits de paiement) leur sera consacrée dans les 3 années à venir, ce qui représente une enveloppe annuelle supplémentaire d’1,2 milliards d’euros sur 3 ans.



      1. L’ADEME : Agence De l’Environnement Et de la Maitrise de l’Energie


Créé en 1990, L’ADEME est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe du ministre du Logement et de l’Aménagement du Territoire, la direction générale de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction.

Ces quatre missions principales sont les suivantes :

  • L'ADEME assure l'animation et participe au financement de la recherche et de l'innovation. Elle participe également à la constitution et à l'animation de systèmes d'observation pour mieux connaître l'évolution des filières.




  • L'information et la sensibilisation des publics sont des conditions essentielles de réussite des politiques en matière d'environnement. Dans ce cadre, l'ADEME met en œuvre, avec des partenaires pour démultiplier les effets, des campagnes de communication de grande ampleur pour faire évoluer les mentalités, les comportements et les actes d'achats et d'investissement.




  • L'ADEME assure un rôle de conseil pour orienter les choix des acteurs socio-économiques. La diffusion directe par des relais de conseils de qualité est une composante majeure de la mise à disposition de l'expertise de l'Agence (aide aux maîtres d'ouvrage, soutien aux relais et réseaux d'acteurs pour démultiplier l'offre de conseils). L'ADEME élabore également des outils et des méthodes adaptés aux attentes de ces acteurs.




  • Pour les aides directes à la concrétisation des projets, l'ADEME déploie des types de soutien financier gradués. Elle favorise également la mise en œuvre de références régionales et nationales.


Ces domaines d’intervention sont : l’énergie, l’air et le bruit, les déchets et le sol, et le management environnemental.



      1. La CSTB


Créé en 1947, le CSTB est un établissement public à caractère industriel et commercial tout comme l’ADEME.
Ces missions s’exercent dans les trois domaines suivants :

  • Recherches scientifiques et techniques et expertises pour le secteur de la construction et le logement

  • Amélioration de la qualité des constructions et de son environnement

  • Amélioration de l'information des professionnels



      1. Les associations


Les gouvernements français et européens ont mis en place des mesures strictes avec des objectifs de respect de l’environnement précis dans des domaines aussi pointus que l’isolation d’une maison, le chauffage, etc… Pour pouvoir certifier la bonne installation dans chacun de ces domaines, il existe de nombreuses associations dont voici une liste exhaustive :


  • L’Association pour la certification des Matériaux Isolants (ACERMI)

Elle est le résultat d'un double engagement :

  • celui du fabricant qui s'engage à mettre en place un système qualité et les moyens nécessaires pour contrôler la qualité de ses produits et le maintien de cette qualité dans le temps.

  • celui du certificateur, organisme indépendant, compétent et reconnu, dont le rôle est de garantir la véracité des caractéristiques annoncées et de les réévaluer périodiquement.4



  • Le label Flamme verte

Label géré par le Syndicat des énergies renouvelables et l’Ademe, et visant à mettre en valeur les appareils de chauffage au bois les plus performants et les moins polluants. Exigeant un seuil de rendement minimal pour être obtenu (supérieur ou égal à 65%), il contribue au développement de matériels de nouvelle génération particulièrement efficaces.5


  • Le label Qualibois :

Appellation soulignant une démarche qualité chez les professionnels de l’installation de chauffage bois. Sa création visant un triple objectif :

    • améliorer l’installation des chaudières bois énergie,

    • améliorer la qualité des services,

    • apporter une garantie supplémentaire aux consommateurs quant à la compétence des professionnels.6


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

similaire:

Mémoire de Recherche Appliquée iconRecherche appliquée

Mémoire de Recherche Appliquée iconSwap, traduisez fichier d'échange
«page mémoire» ou «page virtuelle» est un bloc mémoire contigu et de taille fixe de mémoire virtuelle

Mémoire de Recherche Appliquée icon2. 1 Les composantes d'un ordinateur
«temporairement» et pour cause! La mémoire se vide dès que la machine cesse d'être alimentée en courant. On dit que la mémoire est...

Mémoire de Recherche Appliquée iconUn sujet de mémoire hypothétique car je suis en attente de confirmation...
«wireless». Je me suis alors intéressée à l’architecture “invisible” à traves des regards différents

Mémoire de Recherche Appliquée iconLe programme bios est implanté dans deux mémoires, une mémoire morte...

Mémoire de Recherche Appliquée iconI nstitut de Formation en Informatique Appliquée et en Management

Mémoire de Recherche Appliquée iconLa flânerie dans l’espace public : du geste conceptuel au geste performatif
«palais de la mémoire». Ce procédé fut abondamment utilisé jusqu’à la Renaissance, aussi longtemps que faute de papier et d’imprimerie,...

Mémoire de Recherche Appliquée iconR. hatterer, Professeur de Physique Appliquée au lycée la Méditerranée de La Ciotat

Mémoire de Recherche Appliquée iconRecherche documentaire efficace
«La recherche documentaire ne se limite pas à l’utilisation d’outils de recherche. C’est un processus qui débute par la définition...

Mémoire de Recherche Appliquée iconChapitre 1 : mat-p101-4 Arithmétique appliquée aux finances personnelles








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com