II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne








télécharger 38.09 Kb.
titreII. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne
date de publication20.03.2018
taille38.09 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne.

A) Le réaménagement des lignes et de la gare.

Document 3 :

fichier:ermont-eaubonne station 1992.svg

Document 4 :

fichier:ermont-eaubonne station 2009.svg

Document 5 : Quelques informations sur la gare d’Ermont-Eaubonne (source Wikipédia).

« La gare constitue un pôle multimodal important du Val-d'Oise et voit passer chaque jour ouvrable environ 30 000 usagers 2010, un guichet Transilien est ouvert du lundi au dimanche de 6 h à 1 h 25. Il est adapté pour les personnes handicapées, et dispose de boucles magnétiques pour personnes malentendantes. La gare propose en outre la vente de billets grandes lignes du lundi au samedi de 8 h à 20 h. Des automates Transilien et Grandes lignes sont également disponibles. Deux parcs de stationnement payants de plus de 500 places au total sont situés à proximité. La gare possède une importante gare routière, qui en fait un point de convergence dans la vallée de Montmorency.

  • (bus) Cars Rose 38.01 38.02 38.04 (Eaubonne bus)

  • (bus) Valmy? 10 12 14 Rouge

  • (bus) Valoise? 30.11 30.35

  • Noctilien 150. »

1) Combien de lignes desservent désormais la gare ?

2) Expliquez l’expression « pôle multimodal » ?

3) Quels travaux furent nécessaires ?

Documents 4 et 5 : les deux nouvelles connexions de la gare d’Ermont-Eaubonne :

  • De la gare ferroviaire à la gare routière et des voies vers gare du Nord aux voies vers la gare Saint Lazare.

fichier:gare d ermont - eaubonne - facade sud 03.jpg fichier:gare d ermont - eaubonne - vue est 01.jpg

B) Le réaménagement du quartier de la gare :

Définition de ZAC : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Document 6 : Source : site Internet de la ville d’Eaubonne.




  • Réhabilitation de 5,5 hectares

  • Construction de 800 logements

  • -Aménagement de 4 200 m 2 d’espaces réservés aux piétons

  • Développement de 4900m 2 de locaux commerciaux,
    13800m
    2 d’espaces de bureaux et 700m 2 de locaux d’activités


http://www.eaubonne.fr/media/media164960.jpg

1) Quels sont les objectifs de cette ZAC ?

2) Pourquoi les travaux sont divisés en 4 phases ?

3) Quels problèmes peuvent éventuellement freiner les travaux ?

Quelle collectivité a financé le réaménagement de la gare ferroviaire ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Quelle collectivité a financé l’’aménagement de la gare routière ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Quelle collectivité a financé l’aménagement de la ZAC (donc du quartier autour de la gare ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Document 7 (source site Internet de Val et forêt).

plan programme du rez de chaussée

C. Les acteurs de l’aménagement du territoire.

1) La région Ile de France.

Qu’est ce que la région a financé ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

2) Le département du Val d’Oise.

Qu’est-ce que le département a financé ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

3) La communauté d’agglomération de Val et Forêt.

Qu’est-ce qu’une communauté d’agglomération ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Quel est l’intérêt ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Qu’est-ce que la communauté d’agglomération a fiancé ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Document 11 (d’après Wikipédia) :

Date de création 30 septembre 2003, Président Alain Goujon (UMP), Population 100 077 hab. (1999), Superficie 28,33 km2 Densité 3 533 hab./km². La communauté regroupe les communes suivantes : Eaubonne, Ermont, Le Plessis-Bouchard, Montlignon, Saint-Prix. En 2009, la commune de Franconville décide de quitter la communauté d’agglomération Val et Forêt. Les communes de Taverny et de Saint Leu sont alors contactées par Val et Forêt. Saint Leu accepte de rejoindre la communauté, mais le maire Maurice Boscavert (PS) de Taverny refuse d’y adhérer.

Document 12 : lien vers Daily motion, interview de Francis Delattre, maire de Franconville, posté en janvier 2008 :

http://www.dailymotion.com/video/x47gb0_franconville-itw-de-francis-delattr_news

  • Que pense Francis Delattre du projet de la ZAC ?

Document 14 : lien vers Daily motion, extrait du journal régional de France 3 du 3 juin 2008.

http://www.dailymotion.com/video/x5nfri_depart-de-franconville-de-val-et-fo_news#rel-page-1

  • Selon le Maire Francis Delattre, pourquoi Franconville doit quitter Val et Forêt ?



  • Quels problèmes peuvent se poser cependant pour Franconville ?



  • Quels problèmes vont également se poser pour Val et Forêt ? Pourquoi Franconville est une commune importante ?



  • Quelle solution est trouvée par Val et Forêt pour remplacer Franconville ?

Document 15, extrait du journal Le Parisien, édition du 5 janvier 2010 :

« La ville n'entrera pas à Val et Forêt »

  • Taverny restera encore toute seule en 2010. La ville n'entrera pas dans une communauté d'agglomération. Même pas chez Val et Forêt (qui comprend les villes d'Ermont, Eaubonne, Le Plessis-Bouchard, Montlignon, Saint-Prix et Saint-Leu-la-Forêt) où elle était pressentie, et ce malgré une année entière de discussions et de réunions entre les différents maires. « Je n'ai pas eu assez de certitudes en ce qui concerne l'élargissement des compétences, explique Maurice Boscavert, le maire (PS) de Taverny. Cela permettrait d'obtenir des dotations de l'Etat supérieures. » En clair, sans contrepartie d'ordre financière, le maire a préféré reculer devant le pas de la porte de l'intercommunalité. S'il trouvait « tout à fait normal » de devoir verser, dans l'escarcelle commune, les 7 millions d'euros de la taxe professionnelle de la ville, l'élu ignorait ce que cela pouvait lui rapporter. « Le but aurait été de pouvoir alléger nos frais de fonctionnement, notamment au niveau culturel, sportif ou social. Là, on ne sait pas où on va. » « Une intercommunalité n'est pas un syndicat de copropriété, c'est un projet de développement territorial  » « Une de mes craintes est aussi l'endettement de Val et Forêt, lié notamment à l'opération immobilière de la future ZAC d'Ermont-Eaubonne », ajoute le maire, qui déclare défendre avant tout les intérêts de ses habitants. « Une intercommunalité n'est pas un syndicat de copropriété, c'est un projet de développement territorial. Je ne pouvais pas brader vingt ans d'efforts des habitants. » Cette annonce a, en tout cas, eu l'effet de réjouir Antoine Rinaldi, responsable du MoDem à Taverny, l'un des opposants à la municipalité. « C'est une bonne chose, c'était évident. Si je peux formuler un vœu aux habitants pour 2010, c'est que la ville rejoigne le Parisis (NDLR : communauté de communes regroupant Pierrelaye, Beauchamp, Montigny-lès-Cormeilles, Herblay, La Frette-sur-Seine et Cormeilles-en-Parisis). » Avant de regretter. « Depuis 1995, j'avais dit que rejoindre cette dernière était une notion de bon sens. Je ne peux que regretter le retard pris et les économies qui auraient pu être faites grâce au financement de nombreux équipements dans le cadre d'une agglomération. » Un temps hors propos, la communauté du Parisis revient donc dans l'air du temps. Maurice Boscavert de confier lui-même : « Cela serait le choix le plus logique. C'est notre bassin de vie et d'habitat. » Je prendrai contact avec eux dans les quinze jours », finit-il par annoncer. Pour une entrée au 1er janvier 2011?


- Pourquoi Val et forêt voulait faire rentrer Taverny dans la communauté d’agglomération ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
- Pourquoi Taverny a refusé ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
Document 16 : extrait du journal Idf de Wideoz, posté en janvier 2010 : http://www.dailymotion.com/video/xc14ps_val-et-foret-rattache-a-la-cavam-mo_news#rel-page-1

  • Dans quelle situation se retrouve aujourd’hui Val et Forêt ?

  • Qui risque finalement d’arbitrer pour trouver une issue à cette situation ?

Le « partenariat public-privé ». Le chantier de la ZAC a été réalisé par une société immobilière privée : NEXITY (voir Logo)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/c/c8/logo-nexity.svg/langfr-953px-logo-nexity.svg.png

Les contrats de partenariat sont des contrats globaux, qui permettent l’association, de manière durable, d’un ou plusieurs entrepreneurs privés à la construction, à l’entretien et à la gestion d’un ouvrage public. Selon l’ordonnance de 2004, ces contrats confient au cocontractant une mission globale relative au financement d’investissements immatériels, d’ouvrages ou d’équipements nécessaires au service public. En échange Nexity acquiert des logements et des surfaces de bureau qu’elle peut revendre

Le parisien, janvier 2014 :

http://www.generations-ermont.fr/wp-content/uploads/2013/07/zac.jpg

- Pourquoi le partenariat avec la société Nexity est remis en cause par les élus de l’opposition d’Ermont ?

- Selon ces critiques, qui réglera la dette de la ZAC ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Et pour finir : une visite d’importance sur le site de la ZAC :

http://www.dailymotion.com/video/xx73uc_francois-hollande-et-cecile-duflot-a-ermont-eaubonne-sur-le-logement_news

similaire:

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne icon2 L’invention de la cité-territoire. Politique du logement et aménagement...
«opposition de la ville et de la campagne» hérité de trois siècles d’essor du capitalisme bourgeois

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconRéunion n°3 Gestion de Projet charte du projet tic 9 juillet 2008...
«Phase de définition ou pré-étude» du projet et permet, après validation par le Comité de Pilotage, de lancer le projet

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconSur le programme de Géographie de Terminale
«Acteurs et enjeux de l’aménagement du territoire» et plus particulièrement sur la situation «Un aménagement dans une communauté...

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconL’architecture de la cité-territoire
«Globalisation et contextualisation : villes intermédiaires et périphéries urbaines.» L’aire proposée à l’étude est le territoire...

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconDe la bibliothèque de la Géographie et d’Aménagement du Territoire

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconEn Aménagement du Territoire, Urbanisme, Architecture et Construction

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconProjet d’Aménagement et de Développement Durable
«clef de voûte» du P. L. U. les parties du P. L. U. qui ont valeur juridique (orientations d’aménagement, documents graphiques et...

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne icon1De nombreux avantages pour les salariés, l'environnement et l'aménagement du territoire

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconDeveloppement Durable et Qualité Environnementale en Aménagement...

II. L’étude d’un projet d’aménagement du territoire : le réaménagement de la gare d’Ermont-Eaubonne iconEtude prealable a l’amenagement du bourg








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com