Discours de Dominique Lesparre








télécharger 38.25 Kb.
titreDiscours de Dominique Lesparre
date de publication21.03.2018
taille38.25 Kb.
typeCours
ar.21-bal.com > économie > Cours
INAUGURATION DU NOUVEL HDV

Discours de Dominique Lesparre

Maire de Bezons

Bezons, le samedi 31 octobre 2015
Monsieur le préfet,

Madame la sous-préfète,

Mesdames et Messieurs les parlementaires, conseillers régionaux, départementaux, communautaires et municipaux,

Monsieur le maire de West Bani-Zaïd, Adel Barghouthi qui nous fait l'honneur de sa présence,

Monsieur le représentant de la Caisse des Dépôts et Consignations,

Monsieur Combarel, architecte,

Messieurs les représentants des entreprises, notamment l’Urbaine de travaux,

Mesdames et Messieurs les personnels de la ville,

Mesdames, Messieurs,

Chers Bezonnais,
Merci de nous faire l’honneur de votre présence à l’occasion de l’inauguration de notre nouvel hôtel de ville.

Vous me permettrez d'excuser le Président de la Région, Monsieur Jean-Paul HUCHON, qui n'a pu se joindre à nous…

Une idée majeure, née avant même celle du tramway, avait guidé la conception de notre nouvel hôtel de ville : offrir un haut niveau de qualité dans les services rendus aux Bezonnais.

Eh bien, aujourd’hui, nous avons les deux : et le tramway et notre mairie !

Et un jour, sous ses fenêtres, nous verrons passer le T2 qui cheminera vers Argenteuil et Cormeilles-en-Parisis…

Avec mes collègues élus des villes voisines - que je salue - ; Messieurs Fond de Sartrouville, Boëdec de Cormeilles-en-Parisis, Mothron d’Argenteuil et Doucet notre député, nous y travaillons et gardons bon espoir…

Chacun sait la place particulière qu’occupe une Mairie dans la vie d'une commune.

La Mairie est LE symbole de la démocratie locale, né des idéaux de 1792.

La Mairie, c’est le lieu même de la République !

Et il est aisé de comprendre les motivations qui nous ont conduits à construire ce nouvel édifice.

Aujourd'hui, chacune, chacun (ou presque) en convient à présent et c’est tant mieux, ce choix était d’une grande nécessité : l'ancienne école, devenue au fil du temps notre Mairie, ne répondait plus aux critères d'efficacité, d'accessibilité, de sécurité de fonctionnement d’une administration moderne, tant pour les usagers que pour les personnels de la ville.

Tout le monde y était à l’étroit au point de disperser sur notre territoire de nombreux services dans des immeubles de bureaux aux coûts de location exorbitants. (pas moins de 300.000 € par an).

Des travaux d'entretien étaient régulièrement entrepris, mais ils ne pouvaient masquer l'évidence : c’était à chaque fois « l’emplâtre sur la jambe de bois » et nous avions, dans le même temps, identifié d’autres besoins de rénovation d’équipements existants : nos écoles, notre centre de santé, notre théâtre, notre médiathèque, notre piscine, nos équipements sportifs, notre école de musique, etc.

L’idée de construire une nouvelle mairie germait depuis longtemps, je l’ai dit. Une nouvelle mairie épousant le dynamisme de notre commune sur ce site placé au cœur de notre territoire avec l’ambition de créer un véritable centre-ville.

Et je tiens, à ce moment de mon intervention, à rendre hommage à mon ami, notre maire honoraire, mon prédécesseur, Jacques Leser, disparu le 15 février 2012, avec lequel nous avions lancé les premières ébauches.

Je veux également saluer nos partenaires dont la mission est de réaliser la première phase de notre cœur de ville (dans le jargon technique, le macro-lot) : notre aménageur Sadev 94, ainsi que le groupement Altaréa-Cogedim-Imestia.

Un projet de centre-ville dont l’ampleur fait dire aux spécialistes qu’il sera l’un des plus importants, sinon le plus important envisagé en France durant ces années de crise.

Un projet de centre-ville, fruit de très nombreuses initiatives de concertation avec les Bezonnais qui nous ont aidés à la décision, ce dont je les remercie chaleureusement.

-------------------

Mesdames, Messieurs,

La Mairie est un point de repère dans nos vies.

L'on y vient sans cesse :

  • C’est à la Mairie que l’on vient accomplir nombre de formalités administratives ;

  • C'est à la Mairie que l'on vient chercher des réponses, voire des soutiens, même si cela ne relève pas directement de la commune ;

  • C'est à la Mairie que l'on rencontre ses élus-es ;

  • C'est à la Mairie que l’on vient exercer ses devoirs civiques ;

  • C'est à la Mairie que l’on se marie, que l’on se pacse, quel que soit le sexe de ceux qui s'aiment

  • C'est à la Mairie que l'on déclare ses enfants ou encore un décès;

C’est aussi, vous le savez, le premier lieu où l’on vient se plaindre !

C'est dire l'importance d'espaces d’écoute, de discrétion et de convivialité….

La ville, SON HÔTEL DE VILLE, ce sont aussi des espaces de démocratie, de citoyenneté où l'on se rassemble et où le lien social se crée.

En ce sens, le maintien, et je dirais même le développement des services publics, s'avère un enjeu capital.

Car quand une école, un hôpital, un bureau de Poste ferment, lorsqu'un commissariat se vide de ses missions, ce sont des pans entiers de notre qualité de vie qui disparaissent.

Notre ville est fortement touchée, vous le savez Monsieur le préfet.

Ici même, au cœur de notre ville, nous aurons en 2020 un pôle administratif jouxtant logements, commerces, équipements de loisirs et espaces verts nouveaux.

-------------------------------

Mesdames, Messieurs,

Je ne saurais vous exprimer tout le plaisir que j’éprouve aujourd’hui de nous voir rassemblés pour cet événement.

Votre présence ce matin, celle des Bezonnais toute la journée, témoigneront, à n’en pas douter, de l’importance du moment.

Un moment symbolique fort, s’agissant d’une réalisation majeure pour l’ensemble des habitants, salariés et partenaires de notre collectivité.

Avec notre nouvel Hôtel de ville, "NOTRE MAISON COMMUNE", nous confirmons le choix de répondre pleinement aux besoins de tous les Bezonnais, mais aussi de ceux des agents de la ville.

Ce projet n'est pas apparu du jour au lendemain, pas plus qu'il n'est le fruit du hasard.

Toutes ces années auront été nécessaires pour acquérir les terrains et assurer financièrement la construction de cet équipement dont le coût s'élèvera à 16 millions d'€.

Pour financer sa réalisation, nous avons eu l'accord de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la Banque européenne d'investissement pour l'obtention de prêts à très faibles taux (à peine plus de 2 %). Je les remercie de la confiance qu’ils nous ont accordée.

La région Ile-de-France nous a également accompagnés dans ce projet en nous attribuant une subvention de 1,3 million d’€. Je la remercie chaleureusement.

Il s'agit là d'un plan de financement exceptionnel qui démontre la bonne santé de nos finances communales, ainsi que la pertinence et la qualité du projet en matière de respect de l'environnement et de développement durable.

Ces dépenses seront compensées par les recettes fiscales des entreprises et des nouveaux commerces, le remboursement de la TVA par l'Etat, ainsi que les économies de location (je le disais tout à l'heure : 300 000 € par an) et bien sûr, les considérables économies d'énergie.

AINSI, LE PORTE-MONNAIE DU CONTRIBUABLE NE SERA PAS MIS A CONTRIBUTION.

Je rappelle que cela fait près de 10 ans que les impôt n'ont pas augmenté à Bezons.

En cet instant, vous me permettrez d'insister sur l'importance que revêt l'investissement public dans ce contexte où les collectivités territoriales sont littéralement asphyxiées par l’Etat qui fait porter aux élus locaux les errements de sa politique alors que la part des communes dans la dette publique représente à peine 5 % !!!

Je qualifie d’errements tous ces cadeaux à la finance sans contrepartie en termes d’emplois, tous ces actifs financiers non taxés…

Ce désengagement (pour ne pas dire mépris) à l’encontre des collectivités est en totale contradiction avec l’objectif du gouvernement de relancer la croissance et l’emploi. Il nie le rôle moteur des collectivités en matière d’investissement.

Alors que seul l’investissement sert l'emploi, seul l’investissement contribue à la relance économique. Et Bezons en est un exemple à travers des centaines d'emplois préservés ou créés ces dix dernières années.

----------------------

Mesdames, Messieurs,

Lors de la pose de la première pierre en 2013, nous imaginions, ici même, notre mairie à taille humaine, lumineuse, ouverte sur la ville, économe en énergie, avec son toit végétalisé, ses espaces de vie où sont privilégiées la convivialité, la confidentialité, l'écoute…

Nous imaginions en un même lieu, un accueil repensé, nos démarches facilitées pour inscrire notre enfant à la crèche, à l'école, déposer un permis de construire, effectuer une démarche de demande de logement…

Aujourd’hui, cet imaginaire est réalité et nous le devons au cabinet d'architectes ECDM qui a su traduire et guider la réflexion la plus large que nous avons initiée avec les habitants et le personnel communal.

Qu'il en soit remercié.

Cet équipement majeur de notre ville n’est pas provocateur, pas démesuré. En cette période difficile, c’est important.

Il s'installe dans la ville comme un véritable repère et - je n’en doute pas - une fierté pour les Bezonnais.

Les architectes Emmanuel Combarel et Dominique Marrec, leur équipe, ont trouvé l’harmonie qu’il convenait d’instaurer entre un environnement et un quartier.

L’architecture de notre nouvel hôtel de ville est contenue, ses lignes épurées. Bref, une architecture au service de valeurs d’ouverture, initiatrice d’échanges et propice au travail en commun

Vous pourrez remarquer qu’il est doté d’un volume simple de trois niveaux.

Je précise car c’est très important : il est éco énergétique, doté d’une structure béton avec un emballage métallique réfléchissant, qu’il mesure 30 mètres de large sur 50 de long et fait 15 mètres de haut.

Son parvis participera à la vie citoyenne, avec un auvent de 10 mètres de profondeur, à la fois accueillant et protecteur.

A l’intérieur du bâtiment que vous allez découvrir, un large espace permet la tenue d’expositions et d'événements.

Les citoyens y trouveront un accueil renouvelé, un patio arboré.

L’ensemble est protégé d’une verrière gonflable transparente qui diffuse une lumière naturelle généreuse.

Au-dessus du rez-de-chaussée, nous avons deux niveaux. Nous accédons aux étages par un escalier ouvert qui offre une belle perspective du bâtiment.

L’équipe Combarel - que je salue à nouveau – a su traduire nos attentes.

Un grand merci aux dirigeants, ingénieurs, chefs de chantier, techniciens et ouvriers de L'URBAINE DE TRAVAUX, ainsi qu’aux entreprises partenaires qui ont réalisé, avec grand talent, ce remarquable et solide édifice.

Je n’oublie pas nos services municipaux qui ont suivi l’évolution du chantier et conçu, en interne, de nombreux équipements mobiliers.

Je n’oublie pas non plus le bureau d’études BERIM et ses partenaires ;

Le bureau de contrôle : BTP CONSULTANT ;

Le contrôleur SPS : ELYFEC ;

Le coordinateur SSI : SASTEC ;

Ainsi que l’AMO environnementale : BENEFFICIENCE.

Ce remarquable et solide édifice bénéficie également d’une complète restructuration de la place de la Grâce de Dieu avec plusieurs éléments qui marquent ce renouveau : l’élargissement des aires piétonnes, des voies bus en site propre, des voies de circulation automobile redessinées et la création d’une fontaine constituée de 20 jets d’eau recyclée, installés à même le sol.

------------------------

Mesdames, Messieurs,

Pour conclure mon propos, je tiens à réaffirmer l’immense plaisir que nous avons, avec mon équipe municipale, les personnels de la ville à travailler ensemble, avec nos partenaires, les acteurs de la vie locale à la métamorphose de notre ville.

Il s’agit là d’un défi que nous relevons avec enthousiasme pour nous tous et pour les générations qui suivront.

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite la bienvenue à l’hôtel de ville de Bezons !

similaire:

Discours de Dominique Lesparre iconI. ale dialogue ou la double médiatisation du discours I. A. 1Absence de discours commentatif
«je» puisque chaque personnage perle à la première personne, interdit toute possibilité d’autobiographie. (Mch)

Discours de Dominique Lesparre iconDominique ritouret

Discours de Dominique Lesparre iconDominique mweze chirhulwire Nkingi

Discours de Dominique Lesparre iconContact presse I p c dominique du Jonchay

Discours de Dominique Lesparre iconMaître Dominique bauer, Commissaire Priseur Judiciaire des Ardennes

Discours de Dominique Lesparre iconDominique Greiner «Favoriser le progrès médical. Respecter la dignité humaine.»

Discours de Dominique Lesparre iconEssai de Sémiotique Préventive
«Ne pas aller du discours vers son noyau intérieur et caché, vers le cœur d’une pensée ou d’une signification qui se manifesteraient...

Discours de Dominique Lesparre iconLa francophonie est une chance pour la mondialisation, entretien...

Discours de Dominique Lesparre iconVendredi 06 janvier 2017
«tenir l’echange,maintenir le lien», Dominique dedieu, Directrice de l’itep pierre Male

Discours de Dominique Lesparre iconAbraham Claude, Raynard Christine, Auverlot Dominique, Revial Thomas,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com