Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle








télécharger 52.6 Kb.
titreHistoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle
date de publication08.06.2018
taille52.6 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
Histoire des arts - LES MOUVEMENTS ARTISTIQUES AU XIXème siècle



Néo-classicisme

Le néo-classicisme domine la fin du 18ème et le début du 19ème siècle. C'est à cette époque que les chercheurs retrouvent de grands sites archéologiques en Italie, en Grèce et en Égypte. Ce nouveau courant prend pour référence l'antiquité, lui empruntant son style et ses sujets. L'antiquité devient un exemple moral. L'objectif est de représenter le « beau absolu » avec des compositions claires, simples et équilibrées. L'Italie, l'Angleterre et la France sont à l'origine de ce courant qui s'étend au reste de l'Europe avec les conquêtes napoléoniennes et même jusqu'aux États-Unis.

Architecture: *Charles Percier et Pierre-François Fontaine

Sculpture:*Antonio Canova (1757-1822)

Peinture:*Jacques-Louis David (1748-1825)


Percier et Fontaine – rue de Rivoli (Paris)



L’arc du Carrousel (jardin des Tuileries)


Antonio Canova – Terpsichore



Jacques-Louis David – Sacre de Napoléon



Jacques-Louis David – Serment des Horaces





Romantisme

Le romantisme se développe au 19e siècle en France par réaction contre la régularité classique et néo-classique. Le romantisme rejette l'antiquité gréco-romaine ce qui marque une rupture complète avec les idées du passé. Il se caractérise par une libération de l'art et du sentiment personnel. Il prône l'importance de l'individu et de sa personnalité, de la puissance de la sensibilité, de la passion et de l'imagination. C’est une réaction du sentiment contre la raison, cherchant l'évasion dans le rêve, dans l'exotisme ou le passé. Il exalte le goût du mystère et du fantastique

Les artistes privilégient la représentation du paysage et de la nature. En peinture, la touche du pinceau est plus vivante. En sculpture, les formes sont dynamiques et expressives.

Sculpture: *Antoine-Louis Barye (1795-1875)

*Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875)

David d’Angers (1788-1856)

Peinture: *Eugène Delacroix(1798-1863)

*Caspar David Friedrich (1774-1840)

*William Turner (1775-1851)



Jean-Baptiste Carpeaux – Les danseurs (Opéra Garnier)



Pierre-Jean David d’Angers- Le général Bonchamps




Théodore Géricault – Le radeau de la Méduse





Eugène Delacroix – La mort de Sardanapale





Impressionnisme

Mouvement artistique apparu en France dans les années 1860-1865 dont le nom vient d'une peinture de Claude Monet, Impression, soleil levant. Les artistes concentrent leurs recherchent sur l'expression de la lumière et de l'ombre. Les couleurs, claires et lumineuses, se juxtaposent sur la toile. Se démarquant radicalement de la peinture académique, ils libèrent la couleur et annoncent la grande révolution de la peinture moderne et de l'art abstrait. Il ne s'agit plus de reproduire la nature, mais bien de représenter la perception. Cette évolution, visant à traduire les observations et sensations dans un langage nouveau, s'explique d'autant plus par l'arrivée de la photographie qui supplantera la peinture dans sa fonction de représentation.

* Claude Monet (1840-1926)

*Pierre-Auguste Renoir (1841-1919)

* Edgar Degas (1834-1917)

* Berthe Morisot (1841-1895)

* Vincent Van Gogh (1853-1890)



Edouard Manet – Manet dans son bateau atelier



Edouard Manet – Le déjeuner sur l’herbe



Auguste Renoir – Le déjeuner des canotiers



Vincent Van Gogh – Les tournesols




Réalisme





Désigne la conception de l'art, de la littérature, selon laquelle l'artiste ne doit pas chercher à idéaliser le réel ou à en donner une image. Il fait la transition entre la période du romantisme et de l'impressionnisme.

Le but du réalisme, est donc de faire le vrai en cherchant dans la réalité une source d'inspiration. Ainsi, il délaisse l'idéalisme romantique en s'opposant à la subjectivité ou à la peinture d'histoire afin de s'intéresser aux scènes et aux moeurs de la vie quotidienne avec un soucis de vérité. Les peintres réalistes, représentent donc, la vie moderne et en particulier la "réalité sociale". C'est à dire, que toutes les catégories sociales peuvent à présent figurer sur un tableau. Aussi bien des nobles, que des paysans, des membres du clergé, ou autre. 

 

- Millet: L'angélus, (1858), les glaneuses.

 

 

- Courbet: l'enterrement à Ornans ou encore, la naissance du monde ou « les cribleuses de blé »
- Corot : nombreux paysages



Jean-François Millet – L’angélus



Jean-François Millet – Les glaneuses





Camille Corot – Paysage d’hiver



Gustave Courbet – L’enterrement à Ornans





Photographie

Le brevet de la photographie est déposé en 1839 par Louis Daguerre avec son daguerréotype. La photographie est un procédé chimique qui permet de fixer la lumière sur des plaques de métal recouverte de sels d'argent, d'où son nom de photographie argentique. Le temps de pose était long, environ 30 minutes, et le support très lourd. Rapidement au cours du siècle, la technique va évoluer, le temps de pose sera diminuer et les supports plus légers puis des photographies en couleur.

Dans les premières photographies, on retrouve beaucoup de portraits et de mise en scène.

* Hippolyte Bayard (1801-1887)

* Nadar (1820-1910)

* Eugène Atget (1857-1927)



Fauvisme

Le fauvisme est un mouvement pictural français qui se développa en France vers 1905.
Ce mouvement est considéré comme la première révolution artistique du 20 ème siècle.
Il se caractérise par une distorsion des volumes, par des couleurs libérées, explosives et violentes même.
Le fauvisme affirmera avant tout une profonde liberté de représentation, et une mise à distance du principe de ressemblance.
C’est un art fondé sur l’instinct.
Le fauvisme sépare sa couleur de sa référence à l’objet afin d’accentuer l’expression et réagir de manière provocante.
Les peintres fauvistes s’inspireront beaucoup de Gauguin, ou encore de Van Gogh.
Ce mouvement pictural ne dura que 10 ans.
Il disparaît car il à atteint son but : se dissocier des mouvements précédents. Chaque artiste fauviste va continuer à évoluer afin de trouver son propre style...

 Henri Matisse : « la danse »

Maurice de Vlaminck : « le cirque »

Georges Braque : « le viaduc de l’Estaque »


Henri Matisse – La danse



Georges Braque – Paysage de l’Estaque





Maurice de Vlaminck – Le cirque




Henri Matisse – La gerbe





Expressionnisme (allemand)


  Tout début XXème. Entre 1905 et 1914

  L'expressionnisme est à l'origine un mouvement lancé par des jeunes allemands dont le nom est "Die Brücke" voulant créer un art sans limite, c'est un refus catégorique de représenter la réalité brute. D’environ 1905 à 1914 après la dissolution du groupe. C'est en 1912 que Die Brücke atteint un succès total. C'est un art où l'on utilise beaucoup le noir et blanc, l'accentuation intransigeante du plan et de la ligne et souvent la présence du nu.

  Invitation de Ernst Ludwig Kirchner 1906


Cubisme


 

  Inspiré de Van Gogh et d'un groupe d'artiste, Picasso et Braque créent le cubisme avec leurs oeuvres Les demoiselles d'Avignon de Picasso etLe nu debout de Braque. Le Cubisme est une décomposition des formes et est fait d'une multitude de polyèdres camaïeux de gris, de bleu, de beige et de marron. Les principaux thèmes du cubisme sont les portraits et les natures mortes. Le cubisme se développe en 3 modes :

     - Cézannienne (1907-1909)

     - Analytique (1910-1912)

     - Synthétique (1913-1914) 

Les demoiselles d'Avignon de Picasso (1906)

Le nu debout de Braque (1907)

Les trois musiciens de Picasso (1921)

-Compotier et Cartes de Braque (1913)

-Viaduc de l'Estaque de Braque (1908)

Futurisme


Georges Braque – Le viaduc de l’Estaque





 Manifeste en 1909

1ère moitié du XXème

Le Futurisme fut fondé par le poète italien Marinetti. C'est un mouvement qui touche à la peinture, la sculpture, la littérature, l'architecture, le cinéma, la photographie. Il rejette la tradition esthétique et s'appuie sur le monde moderne, surtout sur la civilisation urbaine. Ses principales caractéristiques sont liées à la technologie, aux progrès scientifiques, à la glorification des villes, des innovations techniques. L'espace temps a son importance (4ème dimension). Formes, rythmes, couleurs et lumière expriment une sensation dynamique et des structures multiples. C'est un mouvement provocateur qui a choqué parce qu'il rejetait le passé et parce qu'il glorifiait une certaine violence. Il met en avant l'amour de la vitesse, des machines, des voitures, des usines... 

 - Le Cavalier rouge de Carlo Carrà (1912)

-Antonio Sant'Elia, Vue de La Città Nuova (1914)

 


Ernst Ludwig Kirchner – La toilette





Pablo Picasso – Les demoiselles d’Avignon



Pablo Picasso – Les trois musiciens



Auguste Rodin – Le penseur



Carlo Carra – Le cavalier rouge



similaire:

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconLes mouvements artistiques

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconDu vie au xiie siècle des œuvres exceptionnelles ont été réalisées...
«barbares» des constructions sont entreprises (dont des monastères) dans les arts figuratifs c’est le goût pour l’abstraction qui...

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconTitre : Noviodunum Date(s) : Ier au l’iv siècle
«arts de l’espace», «arts du langage», «arts du quotidien», «arts du son», «arts du vivant», «arts du visuels»

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconProgramme de la classe de 3è en histoire des arts : le 20è siècle. Domaine «arts de l’espace»
«description d’évènements». Mais la thématique de la ville et de l’architecture s’inscrirait également dans le programme culturel...

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconThématiques domaines artistiques
«d’entrées» correspondant à des thématiques a été établie par l’équipe enseignante en référence à la période chronologique étudiée...

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconProgramme de classe de 6ème
«histoire des arts» de leur programme disciplinaire. Toujours connecté aux autres disciplines, l’enseignement de l’histoire des arts...

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconLes mouvements et courants littéraires du xvième siècle : le siècle de la Renaissance
«Brigade», la Pléiade, est un groupe de sept poètes français rassemblés autour de Ronsard. Leur nom est emprunté à sept autres poètes...

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconAtelier d’Histoire
«quelqu’homme instruit qui s’occupe de l’histoire, des antiquités ou des curiosités du pays». IL répondit : «Mr Laforest, notaire,...

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconEstampes Tableaux xixème et xxème Siècle

Histoire des arts les mouvements artistiques au xixème siècle iconCM1b histoire des Arts et Arts Visuels Par période Période 1
«actuelle» à la manière des frères Limbourg et fabriquer un calendrier complet avec les œuvres de la classe








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com