Veille media








télécharger 0.62 Mb.
titreVeille media
page6/24
date de publication08.12.2019
taille0.62 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   24

TURQUIE/COMMUNAUTE KURDE


Le KNK réagit contre l'arrestation de Remzi Kartal en Espagne

I



nfo Collectif VAN -
www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous livre cet article publié sur le site d'Info-Turk le 30 mars 2009.

L'ancien député kurde Remzi Kartal, a été interpelé le 24 mars 2009 à Madrid où il s'était rendu pour participer aux célébrations du Newroz. Par la décision d'un tribunal, il est maintenu en garde à vue, au seul motif qu'à la demande de la Turquie, Interpol a émis un "bulletin rouge" à son encontre.

Toutefois, selon une dépêche de l'agence de presse Firat, Remzi Kartal a été mis en liberté le samedi 28 mars.

Kartal, réfugié politique en Belgique, est membre du conseil exécutif du Congrés national du Kurdistan (KNK) à Bruxelles.

Le KNK a lancé le vendredi l'appel suivant concernant l'opération policière turco-espagnole contre Remzi Kartal:

"Les informations qui nous sont parvenues montrent à l'évidence que l'arrestation de M. Remzi Kartal n'a rien avoir avec un contrôle de routine ni avec toutes autres procédures, que les autorités espagnoles étaient déjà informées de son arrivée en Espagne et que cette opération a été réalisée en collaboration avec les autorités turques.

"Les solides relations diplomatiques entre la Turquie et l'Espagne, les contacts personnels et amicaux entre Erdogan et Zapatero, et, par ailleurs, l'organisation prochaine, à Istanbul, du 2e Forum de l’Alliance des Civilisations, tout ceci nous montre que l'arrestation de notre ami n'est rien d'autre qu'un geste de l'Espagne vers la Turquie.

"Remzi Kartal n'est coupable d'aucun crime, si ce n'est de faire de la politique au nom des kurdes dans toutes les plateformes concernées et même au Parlement de Turquie, mais, pour la Turquie, toutes les personnes politiques kurdes et ceux qui se reconnaissent comme kurde sont coupables. Par ailleurs, la Belgique, et ce, depuis des années, a accordé le statut de réfugié politique à Monsieur Remzi Kartal qui, de ce fait, se trouve placé sous la protection juridique Internationale des conventions des Nations Unies. Le dossier de l'Interpol, qui n'est pas nouveau avait valu à notre ami d'être arrêté en Allemagne, en 2005, et les tribunaux allemands, considérant sans fondement les accusations de la Turquie, avaient prononcé un non lieu et l'avaient libéré immédiatement ; le fait qu'un autre pays, membre de l'Union européenne arrête Monsieur Remzi Kartal avec le même dossier et la même accusation est significatif d'une combinaison douteuse pour protéger des intérêts inavouables de deux gouvernements.

"Le gouvernement AKP , qui envoie des messages "tendres" aux Kurdes pour acheter leurs votes aux élections régionales, sans se priver, pour autant, de multiplier les initiatives pour exterminer ceux qui luttent pour la libération des Kurdes, continue, en entretenant des relations diplomatiques nauséabondes, à ourdir toutes sortes de complot contre le peuple Kurde. Notre peuple voit ainsi le vrai et sale visage du parti AKP.

"Nous lançons un appel à toutes les autorités espagnoles et au gouvernement de l'Espagne : ‘Vos relations et vos intérêts avec la Turquie sont, peut être, pour vous, d'une grande importance mais cette sale besogne ne doit pas se faire au détriment des Kurdes. Le peuple kurde n'a aucun problème avec votre gouvernement, et nous pensions même que vous aviez une approche amicale en ce qui concerne la question kurde ; si vous pensez ne pas pouvoir être de nos amis, ne soyez pas pour autant dans le camp de nos ennemis. Nous attendons de vous une autre attitude, à commencer par la libération immédiate de notre ami Remzi Kartal.

"Nous avons patienté avant de faire cette déclaration mais, au vu des résultats de nos démarches qui ne sont pas à la hauteur de notre attente, nous continuons et continuerons à les poursuivre sans relâche. En conséquence, nous appelons notre peuple et l'opinion publique à nous soutenir et à être extrêmement attentifs à la situation de Monsieur Remzi Kartal." (KNK, 27 mars 2009)

http://www.info-turk.be/367.htm#KNK

Arrestation en Espagne d'un responsable présumé du PKK

ANKARA, 27 mars 2009 (AFP) - La police espagnole a interpellé un responsable présumé du mouvement séparatiste kurde PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) recherché depuis 2006 dans le cadre d'un mandat d'arrêt international, a annoncé vendredi le ministre turc des Affaires étrangères Ali Babacan.

Remzi Kartal a été placé en détention le 24 mars à Madrid et attend d'être déféré devant un juge, a indiqué M. Babacan cité par l'agence de presse Anatolie.

"La demande d'extradition ne peut être introduite qu'après sa comparution devant un tribunal. Nous suivons de près l'affaire", a-t-il ajouté.

Remzi Kartal était devenu un des premiers avocats kurdes élu au parlement turc en 1991 comme représentant du Parti démocratique, interdit trois ans plus tard en raison de ses liens avec le PKK. Il s'était enfui à l'étranger après cette interdiction.

Kartal est soupçonné d'être le vice-président de KONGRA-GEL, qui affirme être la branche politique du PKK.

Le PKK est un mouvement séparatiste basé principalement dans le sud-est de la Turquie, peuplé majoritairement de Kurdes, et dans le nord de l'Irak. Il mène depuis 1984 une lutte armée contre Ankara qui a fait environ 44.000 morts.

http://www.institutkurde.org/afp/archives/?src=http://afp.institutkurde.org/AFP/francais/topics/actu/090327180840.sz7fx7qw.xml


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   24

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com