I. Introduction – objectifs européens








télécharger 258.99 Kb.
titreI. Introduction – objectifs européens
page1/13
date de publication24.03.2017
taille258.99 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13






UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES

IGEAT – Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire

Année académique 2012-2013


ENVI-F-501 : Projet Interdisciplinaire II

Travail final :

Politique bas-carbone pour le secteur électrique européen : Développement d’un réseau « Smart Grid »

Groupe 2 :

Chouard Myrtille : Langues

Dembour Marie-Hélène : Sociologie

Leprêtre Marie : Etudes européennes

Leux Antoine : Langues

Malou Augustin : Ingénieur de Gestion 

Rase Nadège: Architecture

Roty Juliane: Sciences Géographiques

Vankets Harisson: Ingénieur Industriel – Nucléair

Table des matières

II. 1. Les 3 Mesures 4

II. 1. A. Production d’énergies renouvelables : l’éolien offshore 4

II. 1. B. Un réseau de distribution intelligent : le Smart Grid européen 5

II. 1. C. Une utilisation rationnelle de l’énergie : les compteurs intelligents (Smart Meters) et les changements de comportements 6

II. 2. Remarques et variantes 7

II. 3. Les 3 Scénarios 8

II. 3. A. Le scenario Business as Usual (BAU) 8

II. 3. B. Un verdissement total de la production électrique et un réseau européen intelligent 8

II. 3. C. Une production électrique verte, une distribution intégrée et une consommation intelligente de l’énergie 9

IV. 1. Méthodologie de la comparaison 9

IV. 2. Résultats de la comparaison 11

III. 1. Explication des matrices 11

III. 2. Explication de l’analyse des scénarios 13

III. 3. Les limites et incertitudes inhérentes à notre méthode 13

IV. 1. Scénario 1 : BAU 14

IV. 1. A. Production d’électricité via plusieurs sources 14

IV. 1. B. Distribution de l’énergie électrique 15

IV. 1. C. Consommation électrique et comportement 15

IV. 2. Scenario 2: Production ER + Smart Grid 16

IV. 2. A. Production d’énergie éolienne offshore 16

IV. 2. B. La distribution via un réseau européen intégré (Smart Grid) 23

IV. 2. C. Consommation et utilisation 27

IV. 3. Scénario 3 (SMARTGRID+SMARTMETERS) 28

IV. 3. A. Production d’énergie éolienne off-shore 28

IV. 3. B. La distribution via un réseau européen intégré 28

IV. 3. C. Utilisation intelligente grâce aux Smart Meters et consommation réduite grâce à URE 29

I. Introduction – objectifs européens


Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), publié en 2007, fait part d’un réchauffement climatique non réfutable depuis le milieu du XXème siècle, réchauffement qui est “très probablement attribuable à la hausse de concentration de [gaz à effet de serre] anthropiques” (GIEC 2007, p.6). Des incertitudes règnent quant à l’évolution future de ce réchauffement. Les différents scénarios indiquent une température globale moyenne allant de + 1,1°C à + 6,4°C à la fin du XXIème siècle par rapport à 1990. Afin d’éviter au maximum les effets néfastes de ce changement climatique, et pour faire suite aux différents traités internationaux qui ont été signés en 1992 à Rio, puis en 1997 à Kyoto, un accord a été trouvé entre les différents pays signataires des Accords de Cancùn (2010) pour ne pas dépasser un réchauffement global de 2°C. Cela implique donc une volonté politique de réduire fortement les émissions de gaz à effet de serre (GES) anthropiques. De là a émergé la notion “d’économie bas carbone”, vers laquelle il faut tendre au plus vite pour respecter cet objectif et qui vise, a minima, à maintenir les conditions de vie actuelles. A ce jour, ces fameuses émissions continuent d’augmenter d’année en année, au niveau mondial. Or, plus les actions seront menées rapidement dans ce sens, moins il sera difficile de s’adapter et d’atteindre ces objectifs de réduction.

Le Conseil Européen réuni le 4 février 2011, lors d’un sommet spécial sur l’énergie et l’innovation, a réaffirmé son engagement d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2 de 80 à 95 % et a reconnu que cela n’impliquait pas moins qu’une « révolution dans notre système énergétique […] qui doit débuter immédiatement ». Le 8 mars 2011, la Commission Européenne publiait une Feuille de route vers une économie compétitive à faible densité de carbone à l’horizon 2050, qui précise que si aucune mesure n’est adoptée d’ici 5 ans, les objectifs fixés pour 2050 ne seront pas atteints (CE 2011). En effet, lors du Conseil européen d’octobre 2009, l'Union Européenne s’est engagée à réduire ses émissions de GES de 80 à 95% d’ici 2050, ce qui est possible, selon ses experts, grâce aux technologies disponibles actuellement. Face à ces engagements, l’Union Européenne se doit de mettre en œuvre une politique bas carbone forte dès à présent et ce, dans un contexte de restriction budgétaire suite à la crise de la zone euro.

L’étude intitulée “Roadmap 2050: A practical guide to a prosperous, low-carbon Europe” publiée en avril 2010 à l’initiative de l’European Climate Foundation tente d’analyser plusieurs scénarios de décarbonisation de l’Europe. Elle préconise un secteur électrique sécurisé, compétitif et zéro carbone pour 2050 (Roadmap 2050, s.d). En effet, le secteur de la production d’électricité est responsable de plus de 25% des émissions de CO2 en Europe, il est donc urgent d’agir sur ce secteur qui doit, selon les estimations, atteindre un objectif de réduction des émissions de CO2 de 93 à 99% en 2050. De plus, l’analyse de la Commission confirme le rôle central que l’électricité joue dans la décarbonisation d’autres secteurs tels que le transport, l’industrie, le bâtiment et indique que le secteur électrique lui-même « peut presque éliminer totalement les émissions de CO2 d’ici à 2050 ».

Source : CE (2011), p5.

La Roadmap établit que la transition vers un secteur électrique zéro-carbone constitue un passage obligé pour atteindre l’objectif de réduction des émissions fixé par l’Union Européenne. De plus, elle démontre que cette transition est techniquement faisable et économiquement viable. Dès lors, les politiques européennes ont pris des dispositions dans le but de réaliser ces objectifs de long-terme.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

I. Introduction – objectifs européens iconRapport de présentation : 1- la synthèse du diagnostic fonde les...
«appliquée» (non exhaustive), 4- deux objectifs : économie d’énergie et exploitation des énergies renouvelables, 5- justifier la...

I. Introduction – objectifs européens iconRapport final préconisations et recommandations février 2011 table...
«fiscalité verte», le principe de la liberté contractuelle pour les relations donneurs d'ordres/transporteurs et les lacunes de la...

I. Introduction – objectifs européens iconIntroduction générale Introduction aux ordinateurs

I. Introduction – objectifs européens iconLes peintres européens en chine

I. Introduction – objectifs européens iconDébuts européens de la Mercedes-Benz Classe E

I. Introduction – objectifs européens iconProgrammes Opérationnels Européens 2007 2013

I. Introduction – objectifs européens iconTD/tp 1 Introduction au sdk d’Android 1 Introduction
«*. univ-lr fr» pour éviter d’utiliser le proxy pour les adresses internes à l’ulr

I. Introduction – objectifs européens iconThème 4 : Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l’époque moderne

I. Introduction – objectifs européens iconObjectifs

I. Introduction – objectifs européens icon1 Objectifs








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com