Définition "intelligence économique"/"veille"








télécharger 1.18 Mb.
titreDéfinition "intelligence économique"/"veille"
page8/21
date de publication26.03.2017
taille1.18 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   21

1

9

9

4



Octobre

Philippe Caduc
La politique de veille technologique des grands pays industrialisés
Technologies internationales n°8



Le Japon, un réseau complexe, coûteux et efficace

La prise de conscience américaine (croquis d'intelco, cgp)

Une Europe mosaïque de dispositif (programme impact, pas de marché européen de l'information)

Le système français encore cloisonné

"Les pays industrialisés ont rapidement pris conscience du caractère stratégique de l'information scientifique, technique et économique. Ces pays se sont de surcroît dotés de moyens d'influence en organisant un puissant lobbying politique et économique auprès des diverses instances nationales et internationales. L'ensemble de ces dispositifs permet d'une part la captation d'informations économiques pertinentes, et d'autre part l'orientation à leur profit des prises de décisions techniques et industrielles."

Cloisonnement : "Cette situation nuit fortement à une pratique offensive et concertée de l'intelligence économique."

"Pour développer l'intelligence économique au-delà du seul aspect scientifique et technique et assister le gouvernement…création du Haut conseil de l'IST."




MITI

NEC

IBM

3M

Questel

Haut conseil de l'information

H.Martre (1994)






29 novembre

Henri Loizeau
L'art du renseignement appliqué aux entreprises : l'intelligence économique L'information nerf de la compétitivité
La Tribune Desfosses

Echec Renault Volvo

Ex Suède Japon

Culture individualiste et du secret

Cas de quelques entreprises françaises comme Péchiney avec Guy Baron et Jakobiak à Elf

Expériences militaires en entreprise

Problème de la prise de conscience des entreprises

Croquis : France-All-GB sur système d'information

C. Harbulot "A l'heure actuelle, les professionnels du monde de l'industrie ont bâti une culture de l'information sur une logique de produit, sans vision, transversale. En aucun cas on ne cherche à savoir avant d'agir."




C. Harbulot, J. Pichot Duclos-Intelco

H. Martre

P. Clerc

J.L. Levet

G. Baron

Péchiney

J.F.Jakobiak

Gal de Marolles

Informama-Guillaumot

----------------------

J. Gandois (1992)

H.Martre (1994)

1

9

9

4



29 décembre

Valérie Deville Chabrolle


Quand l'administration vend des données publiques

Le Monde

De plus en plus d'intermédiaires privés

Problèmes de faire du commerce à partir de prérogatives de puissances publiques

Diffusion de données brutes compte tenu des obligations de neutralité et d'exhaustivité imposées par le service public "

"L'avènement de la télématique a transformé les renseignements collectés traditionnellement par les administrations sur les sociétés en mines d'informations lucratives, indispensables au commerce."







1

9

9

4



1994

Esambert Bernard
Guerre économique, suite et fin
Politique internationale

30 ans de guerre économique : les précurseurs, le fulgurant essor du commerce international, les grandes manœuvres planétaires, bienfaits et effets pervers, vers un cessez le feu

"Sous l'influence d'une information qui circule désormais de manière instantanée et qui se joue des barrières, le grand public se trouve lui aussi impliqué dans ce processus de mondialisation."

"On peut cependant pronostiquer pour le premier quart de siècle prochain, la disparition du système dans lequel nous vivons, de cette fébrilité qui fait y tendre toutes nos pulsions et les tensions humaines vers la compétition. Pour trois raisons : en 2030 on aura atteint une limite pour l'exportation […] les contraintes liées à l'environnement ne vont pas tarder à se faire sentir […] la guerre économique ne répond pas à la soif de spiritualité qui se fait jour en cette fin de siècle."











1995













1

9

9

5



Février

Warusfel Bertrand
Secret et propriété industrielle, Vers un dispositif français d’intelligence et de renseignement économique
Revue Droit et défense

Le renseignement économique, stratégie indirecte caractéristique de l'après guerre froide

-une arme adaptée à la mondialisation conflictuelle

-Sources ouvertes et privatisations du renseignement

-Les conclusions du rapport Martre

Une riposte juridique et administrative française commence à se mettre en place

-les dispositions du nouveau code pénal

-Les missions du CCSE

Des initiatives à compléter et à consolider : mise en place d'un instrument spécialisé de recueil et de traitement du renseignement ouvert (intelligence économique par le bas), corpus réglementaire prise en compte du droit communautaire.

"La révélation par la presse d'activités d'espionnage américain en France et la récente création du CCSE mettent en lumière l'importance croissante des questions de renseignement et de contre espionnage économique qui sont devenues en quelques années une dimension majeure de l'après guerre froide."

"[…] prenant le relais de Christian Harbulot, un groupe de travail présidé par Martre a appelé l'attention des pouvoirs publics et du monde économique sur ces questions du renseignement économique ouvert en lançant le concept plus neutre d'intelligence économique […] ce travail est demeuré très succinct sur le rôle de l'Etat dans cette mobilisation de l'intelligence économique et totalement muet sur l'aspect proprement défensif du sujet face aux actions d'intelligence économique ou d'espionnage économique extérieurs."

"L'exercice du renseignement économique ouvert va comporter plus de dangers juridiques potentiels au regard du droit commercial et du droit pénal économique, que celui de l'espionnage clandestin classique qui a toujours bénéficié en droit public et en droit international d'une certaine immunité liée à la raison d'Etat. Dans le contexte européen : soit la sécurité économique devient une dimension de la PESC et justifie certaines pratiques de protection du patrimoine économique des Européens, soit ces politiques d'intelligence demeurent strictement nationales et elles risquent d'être interprétées comme constituant des entraves à la concurrence ou à la libre circulation."

"[…]comme l'ensemble des actions de recherche, de traitement, de distribution en vue de son exploitation de l'information utile aux acteurs économiques."

J. Pichot Duclos, H.Martre, R. Pautrat, C.Harbulot, Amiral Lacoste

------------------------

Décret CCSE

A. Toffler (1990)

R. Pautrat, Défense n°65

Valeurs actuelles 4 mars 1995

C. Harbulot (1989, 1991)

M. Varlet

Newsweek, 6 mars 1995

Thèse B.Warusfel-Secret de la défense nationale

H. Martre(1994)

J. Pichot Duclos (1994)

1

9

9

5



6 février

Florentin Collomp
L'entreprise à l'école du renseignement
L'Expansion

Portrait de Steele et Guillaumot comme ancien officier de renseignement

Formation à la fac : signe d'une normalisation

Initiative de la direction générale

Trois profils : les informateurs, les analystes et les enquêteurs (atochem, cabinets spécialisés)

Le coût de l'information

Une charte pour mettre fin aux dérapages

Encart : trois façons de trouver des informations : salons professionnels, bases de données, réseau humain) + le rôle des bases de données

"Dénomination plus respectable que l'espionnage industriel, l'intelligence économique et concurrentielle" permet d'accéder à l'information en toute légalité sans pour autant gommer totalement la part de mystère qui entoure encore ce métier."

"L'intelligence dans son sens anglo-saxon est le nouveau concept à la mode dans les entreprises. Plus chic et dynamique que l'idée de veille technologique et surtout moins lourd de connotations que l'espionnage industriel […] Les hommes d'affaires n'ont pas inventé grand chose en la matière et s'inspirent donc largement des méthodes du renseignement d'Etat. Leurs objectifs se confondent puis qu'il s'agit de remporter des batailles et des victoires"




Steele-OSS

Guillaumot-Inforama, Scip France

Elf, Aerospatiale, SEP, Snecma, Saint Gobain, Rhône Poulenc, Péchiney ou Essilor, Thomson

B. Martinet-Président de Scip France et directeur de l'information du groupe Italcementi-Ciments français

1

9

9

5



23 février

Alain Frachon
Les secrets d'une guerre économique entre alliés
Le Monde

Méfiance USA/France

CIA cherche à justifier son existence et son budget que le congrès cherche à baisser.

"Le problème est de savoir ce qui est admissible entre alliés en la matière, autrement dit ce qui ressort du travail diplomatique normal, s'informer sur les stratégies de négociation d'un Etat dans une affaire comme le cycle de l'Uruguay round ou de la veille technologique pratiquée par toutes les ambassades, et ce qui ressort de l'espionnage qui est perçu comme tel. La frontière n'est pas toujours évidente."







1

9

9

5



24 février

Jacques Isnard
L'espionnage fait sa révolution culturelle
Le Monde

Evolution du renseignement

Robert Gates de la CIA et Pichot Duclos, pionniers de cette révolution culturelle

Prise en compte de nouveaux domaines

90% information ouvertes

Moyens techniques

Confiance et réseaux de correspondants

"Plus le monde devient instable et imprévisible plus le besoin de savoir est impératif et permanent. L'univers de l'espionnage a changé ou plutôt il est devenu plus polymorphe."

"De quoi s'agit-il? De la prise de conscience que le renseignement politique, économique ou technologique est tout aussi nécessaire dans la conduite d'un Etat que la détention d'un secret militaire."




Gal François Mermet-ex directeur de la DGSE,

R. Pautrat, SGDN

R. Gates CIA

Gal Pichot Duclos

1

9

9

5



Mars

Harbulot Christian, Pichot-Duclos Jean
L'émergence d'un nouveau type de renseignement : le renseignement de sécurité économique
Enjeux atlantiques


La fin des modèles de référence (conséquence dislocation du bloc communiste, désormais rapport de coopération/opposition entre les services de renseignements occidentaux)

Les nouvelles doctrines de sécurité économique (écoles de pensée sur le thème de la guerre économique, politique de l'administration Bush, diplomatie économique de Bill Clinton, autorités françaises conscientes de la nécessaire évolution de la doctrine de sécurité économique)

Les trois grandes mutations (la politique est obligé d'intégrer le renseignement à sa manière de gouverner, intelligentsia française opère une distinction entre le monde de la connaissance et du renseignement, méthodologie de collecte, traitement et diffusion de l'information dans les agences)

Un recentrage obligatoire (débat sur le verrouillage des réseaux de communication informatique et sur les sources ouvertes aux USA)

La nécessaire mutation de la fonction renseignement

Trois paradoxes à dominer (préserver l'importance du facteur humain, la qualité du renseignement, réflexion sur l'information ouverte)

Du renseignement de défense et de police au renseignement économique (défis techniques culturels et humains, politiques, défi à l'intelligence)

"La fonction renseignement doit être désormais globale, collective et réussir la difficile synthèse d'éléments contradictoires : technique/humain, science/culture, quantité/qualité, concurrence/coopération, ouvert/fermé."

"[…] c'est donc un système collectif qui gèrera cette nouvelle matière première qu'est l'information: sa collecte, son traitement, sa distribution seront organisés selon le cycle professionnel des services de renseignement, en exécution des directives des décideurs."

"Le renseignement militaire engendre une action très centralisée, pilotée dans un système hiérarchique où la possession de l'information ne constitue normalement pas un enjeu de pouvoir mais une condition de l'exécution de la mission collective. Il y a complémentarité des acteurs et le secret nécessaire sera protégé: chacun y a intérêt. Pour sa part, le renseignement économique peut être soit partagé entre plusieurs alliés dont aucun n'atteindrait seul la taille critique, soit confisqué au nom du projet personnel d'un homme voire d'une entreprise. Le secret est alors un frein au partage ou un alibi pour la rétention."

"Il ne s'agit donc plus d'organiser l'économie du temps de guerre mais bien de mener la guerre économique du temps de paix. Seules des doctrines de sécurité économique valables pour tous les acteurs et à tous les stades de paix, de crise et de guerre peuvent répondre à ce nouvel état de fait. C'est bien la fonction régalienne d'intelligence qui devra s'adapter en premier. Ce nécessaire changement implique ensuite la fusion des savoir-faire et l'émergence d'un nouveau type d'organisation pluridisciplinaire faisant une place plus grande aux techniques de combat économique et au personnel sachant les manier."
Citation

Général Bradley : "mon deuxième bureau me dit ce que je dois faire, mon quatrième bureau me dit ce que je peux faire et moi, je dis à mon troisième bureau ce que je veux faire"




H. Martre (1994)
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   21

similaire:

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconIi l’Intelligence Economique, une culture du combat
«manipulation de l’information», réuni par Alain Juillet au Secrétariat Général de la Défense Nationale (sgdn)

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconLes Awards «Data Intelligence»
«Data Intelligence» sont destinés à récompenser tout logiciel, processus, service ou solution, relatifs au domaine de la Data Intelligence...

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconRésumé Dans le monde de l'intelligence artificiel aujourd'hui, on...

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconChapitre La définition du domaine public Section Définition légale

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconLe cours de
«phénomène le plus évident de la vie économique» (cf. A. Benachenhou : Introduction à l’analyse économique, opu, Alger, 1976, p....

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconIntroduction : Présentation du Code de Droit Economique (cde)
«Livres» dont chacun est consacré à une branche du droit économique (la protection de la concurrence, la sécurité des produits et...

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconAltera livre le premier fpga 65 nm économique du marché
«Les innovations faites autour de l’architecture des fpga cyclone III, telles que les performances et la quantité de mémoire, nous...

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconPortail Evaluation Economique des Biens environnementaux
«avantages» tirés de projets de développements économiques dans le cadre d’analyses «coûts-avantages» (A. C. A.) ou «coûts-bénéfices»...

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconExamen de l’intelligence

Définition \"intelligence économique\"/\"veille\" iconDoc. 1 et 2 p. 234 : Décrit la situation économique de Shanghai au début du xxe siècle
«traités inégaux» imposés aux Chinois à partir de 1842 = enclaves territoriales administrées par les étrangers eux-mêmes. Le but...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com