Table des matières








télécharger 77.81 Kb.
titreTable des matières
page3/3
date de publication23.10.2016
taille77.81 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3

Proposition 3- La valorisation des déchets


Plusieurs techniques de traitement des déchets ont été abordées dans le document rassemblé par un étudiant de Mme Marlei Pozzebon. Par contre, lorsque nous sommes arrivés sur le terrain pour poser des questions sur l’utilisation des déchets pour la création d’énergie, les responsables ne semblaient guère enthousiastes à l’idée. En effet, l’énergie est abondante au Brésil, en quantité, en qualité et en disponibilité suffisante. De plus, l’adoption de telles technologies requiert un investissement de départ important ce qui limite les chances de succès. Ainsi, nous n’allons pas nous pencher sur aucune solution générant des surplus d’énergie dans un tel contexte. Cette option peut toutefois être envisageable à long terme si la demande énergétique excède la capacité actuelle du système électrique. Il serait même envisageable de faire un partenariat avec Coelce. Ceux-ci pourrait encore une fois acheter les déchets à la population, mais au lieu des recycler, ils pourraient les revaloriser en énergie propre.


  1. Conclusion


Enfin, le plan d’action que nous proposons se divise en deux temps. D’abord, la première phase consiste en la réintroduction du compostage à court terme. Cette solution était déjà en vigueur auparavant et semblait bien fonctionner. Elle demeure simple, locale, efficace et sans investissement majeur de départ. La deuxième phase de notre plan se définirait à moyen et long terme, sous la forme du processus de recyclage. Malgré les détails qui pourraient varier selon les décisions des autorités, nous avions fourni quelques possibilités concernant les choix appropriés à effectuer pour améliorer l’ancienne gestion des déchets. Nous demeurons certains que la situation actuelle exige des efforts monétaires et de mobilisation de la part de la municipalité et de la communauté. Un partenariat public-privé est donc ce que nous privilégions le plus. Sur une dernière note, nous avions senti énormément de tensions politiques entre les différents acteurs de Jericoacoara et de Jijoca, au-delà des problèmes environnementaux, légaux, sociaux, technologiques et économiques. Par contre, nous jugeons que ce projet serait bénéfique et à l’avantage de tous et toutes, que cela soit pour les habitants ou les touristes de la ville dans une perspective de développement futur et durable.

1 J. Stiglitz. A, Charleton. « Pour un commerce mondial plus juste » Fayard, Paris, 2006, 260p.

6 “L’éthanol, l’or vert du Brésil” En ligne : http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2007/11/21/ethanol-or-vert-bresil

7 C, Warren. « From wastes to watts ». En Ligne : http://www.nysemagazine.com/wastetowatts?page=1

9 C, Warren. « From wastes to watts ». En Ligne : http://www.nysemagazine.com/wastetowatts?page=1

10 C, Seelos. J, Mair,. « Profitable Business Models and Market creation in the Context of Deep Poverty : A Startegic View ». Academy of Management Perspective, 2007, p.49
1   2   3

similaire:

Table des matières iconTable des matieres

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières icon1. Table des Matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matieres

Table des matières iconTable des matières








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com