À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo








télécharger 7.19 Kb.
titreÀ rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo
date de publication12.07.2017
taille7.19 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2014 – Claudia Conforti - “À ROME, DANS LES NUITS DE PLEINE LUNE AVEC MASSIMO
Les architectures de la Rome ancienne et moderne ont toujours exercé une séduction invétérée sur les artistes à travers les siècles.

Cela apparait dans les enchantements oniriques et insaisissables des visions de Piranèse, dans la ponctualité géométrique de Percier et Fontaine ainsi que Letarouilly , dans les séquences émouvantes de Rossellini et Vittorio De Sica ainsi que dans celles lumineuses et lointaines de « 8 et demi » de Federico Fellini. Je cite des images en noir et blanc pour une raison précise que j’expliquerai plus tard.

Massimo Catalani est romain, architecte et artiste: artiste des formes, des lumières et couleurs, des pinceaux, des spatules. Il est la proie idéale des enchantements dégagés par les architectures millénaires qui ont stratifié Rome en 2500 ans d’histoire.
En se promenant à travers les époques, il a réalisé des figurations qui ne sont pas seulement un concentré de l’identité de Rome mais surtout l’expression de sa passion, brûlante, lunatique et irrésistible pour la ville qui l’a vu naître et qui alimente quotidiennement sa créativité.

La cavalcade vertigineuse des arches en marbre et brique des aqueducs romains qui divisent le territoire entre ville et campagne ; le petit temple de Bramante de Saint Pierre à Montorio, la façade sur jardin de la Villa Medicis, plissée des bas-reliefs, de Nanni di Baccio Bigio et de son fils Annibale Lippi ; l’auvent audacieux de la Gare Termini, solidement accroché aux volumes nets et juxtaposés, fusion à travers les années des plusieurs projets de Mazzoni, Calini, Montuori et Vitellozzi ; les galeries aux lignes frétillantes du MAXXI de Zaha Hadid. Cela n’est qu’une partie des édifices racontés par l’artiste, qui grâce à sa technique de spatule, les extrapole de l’espace urbain et du quotidien.

Ces figurations sont déclinées par la gamme exclusive des tonalités du noir et blanc; elles sont inondées par la lumière argentée de la pleine lune qui, même cachée au spectateur, est tant resplendissante qu’elle illumine l’espace entier du tableau.
Cette bichromie et le sort qu’elle émet, assimilent les architectures de Catalani aux photogrammes du grande cinéma en noir et blanc mais surtout aux gravures de grands maitres Serlio, Palladio, Lafréry jusqu’à Piranèse et Vasi. Des artistes qui ont capturé et raconté grâce à la seule force du trait le mystère millénaire de cette « grande beauté ».

De l’Antiquité à la Renaissance, à travers le Baroque et le Néoclassicisme, l’artiste réinterprète l’architecture réelle grâce aux jeux d’ombres et de perspectives, capricieux et précieux aux même temps.
Celui de l’art puissant et subtil de l’incision est surtout l’usage tendancieux des perspectives qui permet de dilater librement le champ visuel, atteindre des points de vue irréels, comprimer ou multiplier les dimensions de l’organisme architectural pour répondre à l’inspiration la plus secrète.

La technique est toutefois une invention originale de Catalani, pour laquelle l’artiste est reconnu et à laquelle il rajoute pour ce projet un sel photoluminescent.
Ce dernier, exposé à la lumière du jour, se charge d’énergie lumineuse pour exploser la nuit avec magnificence.
Une pleine lune alchimique, qui recouvre les monuments romains, prolonge leur existence millénaire et leur magie qui enchante de génération en génération.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

similaire:

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconLe programme culturel des Capitales Européennes de la Culture est très
«pleine lune» et plus de 160 projets artistiques et culturels sont programmés: la démocratie, le développement durable et l'anniversaire...

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconDepuis quelques années, la génération Senior surfe sur une vague...
«Bateau du Mississippi», le «Magic Cinéma 4 D», les nouveautés 2008 «Crazy Taxi» et «London Bus», un petit tour en calèche ou tout...

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo icon1er Novembre : Cette nuit, nouvelle lune, les coulemelles en ont...

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconLes Murailles de Rome
«auréliens» furent construits en seulement 5 ans… avec tout ce qui leurs tombait sous la main … (271- 275 après J. C.)

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconDans le cadre de son partenariat avec les organisateurs de l’évènement,...
«Organisateur». Dans le cadre de sa collaboration avec les organisateurs, la cci italienne de Lyon est le contact privilégié de l’entreprise...

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconFormation
«Nuits du dessin» avec Michel Riu (kundalini yoga) développement personnel, sculpture…

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconRésumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ...

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconLes temples 3 jours / 2 nuits (crep3)
«Chantiers Ecoles, Les Artisans d’Angkor», un centre de formation professionnelle qui fait revivre les techniques cambodgiennes classiques...

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconProgramme 16 jours / 13 nuits
«City of Sails» (la citée des voiles), on ne peut manquer les centaines de voiliers glissant au grès du vent dans la magnifique baie...

À rome, dans les nuits de pleine lune avec massimo iconStudiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome
«le parler visible», un parcours personnel dans l’abondante littérature sur les rapports entre la plume et le pinceau dans la peinture...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com