Les ateliers sncf, un site étonnant








télécharger 8.24 Kb.
titreLes ateliers sncf, un site étonnant
date de publication01.07.2017
taille8.24 Kb.
typeAtelier
ar.21-bal.com > économie > Atelier
Les ateliers SNCF, un site étonnant

Construits entre 1845 et 1856 au moment de la création du chemin de fer Avignon-Marseille, ces ateliers, étendus sur 11 hectares, couvrent une partie importante de la nécropole paléochrétienne des Alyscamps, qui comprend des milliers de tombeaux, des sarcophages païens, des mausolées… Beaucoup ont été détruits ou déplacés pour permettre l’installation des ateliers.

Ce site, composé de plusieurs bâtiments, témoins de l’architecture industrielle du XIXe siècle, a été le théâtre d’une activité très intense. Durant 130 ans, des milliers de personnes se sont affairées bruyamment à la construction et à la réparation des locomotives, des voitures et des wagons…

Les ateliers ont été un élément important de l’histoire et de l’économie arlésienne. Après la deuxième guerre mondiale, les ateliers déclinent peu à peu, jusqu’à leur fermeture en 1985. Pendant plus de 16 ans, ils vont rester à l’état de friche industrielle.

Finalement, en mars 2000, sous l’impulsion de la Mairie d’Arles et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, un projet d’intérêt régional voit le jour. Il s’agit de réhabiliter le site en créant un parc urbain dédié à l’image : un vaste pôle universitaire (IUT, Supinfocom, l’École normale supérieure de la photographie, une résidence étudiante), des logements, des espaces verts, une pépinière d’entreprises. Le programme a pour ambition de favoriser le développement des activités dédiées à l’industrie culturelle numérique sur six secteurs, au sein desquels Arles possède une légitimité : la photographie, le livre, la musique, le patrimoine, l’animation, le multimédia.

Depuis plusieurs années, les Rencontres d’Arles investissent ce lieu insolite durant l’été et y exposent de nombreux photographes. La Grande Halle, inaugurée le 5 octobre 2007, accueille, pour la première fois, une partie des expositions.

La Grande Halle

Après une parenthèse de 20 ans et des travaux d’une durée de 2 ans, l’opportunité qu’a été la libération des terrains des ateliers ferroviaires d’Arles a permis à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et à la Ville d’Arles d’y inscrire un projet ambitieux de réhabilitation. L’aménagement du site, qualifié à la demande de Michel Vauzelle, Député Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de « grand projet d’intérêt régional », s’est inscrit dans un projet global de développement d’Arles et du Pays d’Arles, à vocation sociale, urbaine, économique et culturelle, et servi par un ouvrage architectural audacieux.

La création des architectes Alain Moatti et Henri Rivière s’est concrétisée sur la base d’un travail de réhabilitation respectueux des qualités architecturales d’origine, ainsi que sur des éléments « novateurs », symboles de cette nouvelle histoire à construire.

Ainsi, un immense écran « animé », le plus grand d’Europe (2800 m2), intégré à toute la surface nord de la toiture, permettra de diffuser des animations ou de retransmettre des émissions télévisuelles, visibles depuis l’esplanade et depuis l’avenue Victor Hugo, rassemblant ainsi tous les Arlésiens.

La grande façade ouest, en verre et résille métallique, symbolise quant à elle, à la fois la mémoire ouvrière de la Grande Halle, puisqu’elle abritait la « chaudronnerie de fer », mais également la nouvelle vocation de ce lieu ouvert à de nouvelles activités en direction de la ville et des populations.

Pour un montant de 5,8M€ HT, sur une surface de 5000m2, les travaux de réhabilitation de la Grande Halle ont été réalisés et financés par la Région et ce, dans le respect des normes environnementales.

Le projet d’aménagement du site

Au sein du futur parc des anciens ateliers SNCF, un projet d’aménagement d’un complexe culturel entièrement dédié à la photographie est prévu pour 2011.

Né d’un partenariat entre le public (Ville, Région, Département) et la Fondation Luma, le projet sera piloté par Frank Gehry. L’architecte américain œuvre aujourd’hui à la métamorphose du site et supervisera le plan directeur de l’ensemble de l’aménagement. On y trouvera le bâtiment de la Fondation Luma, l’Ecole nationale supérieure de la photographie, le siège des Rencontres de la Photographie d’Arles, des locaux pour des résidences d’artiste, un studio de 200m², des espaces d’exposition, les locaux de la maison d’édition Actes Sud, un musée des Cheminots, une gare, un cinéma, une halte-garderie, un restaurant panoramique, des hôtels et des résidences universitaires.

similaire:

Les ateliers sncf, un site étonnant iconCe document ne peut en aucuns cas être utilisé de façon contractuel....
«cave de spectacles». Les alentours de «l’écluse» et de la «maison de l’éclusier» serviront pour les séjours et ateliers longs. L’association...

Les ateliers sncf, un site étonnant iconAteliers de recyclage artistique : revalorisation et réemploi de déchets (ateliers up’cycling)

Les ateliers sncf, un site étonnant iconVieillir ensemble mieux et autrement
«Bastien Mots Paumés» pour une relecture poético-humoristico-décalée des débats et ateliers. Cette précieuse intervention a été filmée...

Les ateliers sncf, un site étonnant icon1. 1Contexte fonctionnel
«usine à site» basée sur les principes d’un générateur de site web et de modèle métier

Les ateliers sncf, un site étonnant iconChez Déco Privé by 126 events, le baroque fait le show !
«extra-ordinaires». Rien d'étonnant à ce qu'ils côtoient les plus grandes stars du globe pour une ambiance grand style, très show...

Les ateliers sncf, un site étonnant iconLes ateliers pedagogiques

Les ateliers sncf, un site étonnant iconLes 52 ateliers de la Ferblanterie

Les ateliers sncf, un site étonnant iconProjet archi-site architecture pour l'accueil du site de suivi de frais de remboursement

Les ateliers sncf, un site étonnant iconProjet archi-site architecture pour l'accueil du site de suivi de...

Les ateliers sncf, un site étonnant iconScénarios de tests Préparation au développement des tests unitaires
«Banc de test predim» c’est à dire les données (maintenant obsolètes) du réseau de Brest, de la liaison sncf brest-Rennes et du réseau...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com