Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans»








télécharger 330.86 Kb.
titreLittérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans»
page8/8
date de publication06.07.2017
taille330.86 Kb.
typeLittérature
ar.21-bal.com > histoire > Littérature
1   2   3   4   5   6   7   8
Iliade, II, 673).

4 Formule homérique devenue proverbiale.

5 Noces mythologiques d’une déesse et d’un mortel, futurs parents d’Achille.

6 La déesse de la discorde, qui lança au milieu du festin la fameuse pomme d’or à l’origine de la guerre de Troie.

7 Théagène doit allumer le feu sacré sur l’autel d’Apollon, avec un flambeau donné par la prêtresse d’Artémis.

8 La Lune, dans la mythologie grecque

9 Les trois lits (à plusieurs places) sont à angle droit, le quatrième côté étant réservé au service. On se couche sur le coude gauche et on mange avec la main droite en se servant sur la table centrale ou en étant servi par les domestiques.

10 Épisode mythologique bien connu : Daphné est métamorphosée en laurier pour échapper à Apollon.

11 Première citation du nom de l’héroïne, qui signifie « blanche pouliche », ou « propriétaire de chevaux blancs ». Le nom, assez banal, est celui de plusieurs personnages mythologiques. Clitophon veut dire « illustre » ou « magnifique ».

12 Clitophon se tient dans la cour intérieure, d’où il peut apercevoir l’appartement de Leucippe et sa mère.


13 Au sens de « gâteau de cire d’abeille »

14 Daphnis garde les chèvres et Chloé les moutons.

15 Éphèse est la plus riche et belle des cités d’Asie Mineure à l’époque romaine, connue notamment pour le temple d’Artémis.

16 Cupidon à Rome, Éros en Grèce : le dieu de l’amour.

17 Cité grecque d’Asie Mineure, célèbre pour sa richesse et sa beauté.

18 La crucifixion était le châtiment réservé aux plus pauvres et aux esclaves. Le corps restait exposé à la vue des passants.

19 Citation de l’Énéide de Virgile (voir infra), ici parodique.

20 Autre citation du même texte, fort célèbre.

21 Trois attributs traditionnels de Vénus : la « ceinture » est une sorte de pagne qui selon Homère contient tous les charmes de la déesse (Iliade, XIV, 214) ; le cinnamome est la cannelle ; la myrrhe est une résine odorante.

22 Le mari complaisant de Vénus dans la mythologie

23 Périphrase recherchée désignant le peigne.

24 La métaphore s’explique par l’imperfection des miroirs à cette époque, généralement en métal poli. Le miroir de verre, inventé en Phénicie, est encore une rareté.

25 En grec Athéna, qui protège Ulysse et a envoyé Nausicaa à sa rencontre.

26 Nom du peuple dont Alcinoos est le roi.

27 Il s’agit d’un petit fleuve côtier, à l’embouchure duquel l’eau est assez profonde pour qu’on puisse y laver le linge.

28 Position du suppliant.

29 Artémis.

30 Ile de la nymphe Calypso où Ulysse avait trouvé refuge.

31 Poséidon, qui poursuit Ulysse en déchainant les tempêtes.

32 Le palais d’Alcinoos.

33 Voir pour la littérature française Philippe Brunet, L’égal des dieux, cent versions d’un poème de Sappho, éd. Allia 2004.

34 Deux frères géants qui entreprirent de conquérir l’Olympe (Odyssée, XI, 305-320).

35 Dieu de la médecine.

36 Ce passage est l’un des très rares où il est fait mention de l’homosexualité féminine.

37 En 385 les Spartiates ont dispersé les habitants de la cité de Mantinée en plusieurs villages éloignés.

38 Trois des participants du banquet ; les deux derniers étaient amants.

39 En 440 av. notre ère les Athéniens s’allièrent contre Samos avec Milet, une des principales cités grecques sur la côte d’Asie mineure

40 C’est-à-dire favorable aux Perses, alors que depuis Marathon les Athéniens voient en eux une menace permanente.

41 Dialogue peut-être parodique, où Socrate récite une oraison funèbre composée, dit-il, par Aspasie.

42 La reine Omphale asservit Hercule pendant trois ans, puis Déjanire causa par jalousie sa mort ; Héra-Junon est un autre modèle de jalousie et d’excès de pouvoir féminin.

43 Ce fils fut légitimé par le peuple à la demande de Périclès, après la mort de ses deux fils légitimes en 430.

44 Cratinus et Eupolis sont des poètes comiques aussi célèbres qu’Aristophane, mais il ne reste d’eux que des fragments.

45 Cyrus dit le jeune, mort en 401 dans une bataille contre son frère Artaxerxès pour le trône de Perse.

46 Ancienne cité proche de Smyrne, dont des colons fondèrent Marseille au 6e s. av. notre ère.

47 La scène est dans l’Olympe, au banquet des dieux. Dans la mythologie, Ixion, après d’autres crimes, a tenté de violer Héra-Junon ; il est puni par Zeus-Jupiter qui lui envoie un fantôme, Néphélé (= le nuage), à l’image de Junon, puis l’attache sur une roue enflammée en mouvement perpétuel.

48 Jeune et beau prince troyen, enlevé par Zeus pour servir d’échanson à la table des dieux.

49 Connu par ailleurs comme ami de Thésée.

50 Ville proche de Corinthe, connue pour son luxe.

51 Autres références du grand luxe : Alindes est en Carie (Asie mineure), Céos est une ile proche d’Athènes.

52 Autre nom d’Athéna.

53 Cérès est la déesse romaine de la fécondité, associée à Bacchus ou Dionysos, en latin Liber, dieu de la force génératrice de la nature.

54 Divinités de la nature sauvage, modèles de laideur masculine.

55 Petite monnaie

56 Les Romains sont très superstitieux

57 Pluriel valant pour le singulier

58 Énée vient de raconter ses aventures à la reine.

59 Premier mari de Didon, tué par le frère de celle-ci

60 Désigne le fond le plus sombre des enfers

61 Montagne de Crète

62 Didon fortifie Carthage, qui est une colonie de Sidon en Phénicie d’où elle s’est enfuie.

63 Désigne la lune

64 Fils d’Énée

65 Les Tyriens sont ici les Carthaginois, les Troyens les compagnons d’Énée, et celui-ci est le fils de Vénus et du mortel Anchise (ligne suivante).

66 Compagnons d’Énée.

67 Voir note 5.

68 Didon a fait construire le bucher sous prétexte de bruler les objets laissés par Énée.

69 Messagère attachée à Junon.

70 Le dieu des morts Pluton, dont Proserpine est l’épouse.

71 Il s’agit de la tante de la jeune épouse.

72 En latin c’est la 2e personne du singulier qui est employée, quel que soit le niveau social de l’interlocuteur.

73 Dans la recitatio l’auteur d’une œuvre littéraire en fait la lecture devant un public choisi, dont il attend les réactions.

74 Dignitaire exécuté pour avoir comploté contre l’empereur Tibère.

75 Classe sociale très riche mais moins noble que les sénateurs.

76 Surnom de tous les empereurs, considérés comme descendants de Jules César. Désigne ici Néron.

77 Nom d’une esclave dont Néron était amoureux à cette époque.

78 Ancien nom du Portugal, où Othon resta de 58 à 68.

79 Période où, à la mort de Néron, trois empereurs dont Othon se disputèrent le pouvoir (années 68-69).

80 Les Romains désignent les années par le nom des deux consuls qui sont en poste ; il s’agit ici de l’année 59.

81 Mère de Néron, très influente d’abord puis assassinée par son fils, la même année.

82 Épouse de Néron depuis l’an 53, elle sera répudiée puis assassinée en 63.

83 Allusion à son grand-père qui remporta le triomphe militaire en l’an 26.

84 Fêtes publiques où Néron se produisit sur scène, au grand scandale de Tacite.

85 Jules César et ses descendants

86 Pour les Romains c’est une déesse, particulièrement versatile.

87 Fleuve de Colchide (actuelle Géorgie); c’est aussi le pays de Médée.

88 C’est le sens étymologique du mot amazone en grec : a-mazôn = sans sein.

89 L’un des princes locaux. La Bactriane dépendait de l’empire perse ; c’est aujourd’hui le nord de l’Afghanistan.

90 Darius III, roi de Perse vaincu par Alexandre en 330. Plus tard Alexandre épousera l’une de ses filles, que Roxane fera assassiner.

91 Peuple grec dont sont originaires Alexandre et ses principaux officiers et soldats.

92 La Troyenne Briséis, dont les malheurs sont racontés au début de L’Iliade.

93 Roxane eut deux fils ; le premier mourut très tôt, le deuxième, né peu après la mort de son père en 323, fut assassiné en 310.

94 Officier et ami d’Alexandre, tué par celui-ci qui ne supportait plus ses reproches.

95 En tant que fils adoptif de Jules César (mort en 44), Octave est appelé César, comme le seront après lui tous les empereurs.

96 « L’univers » désigne l’empire romain.

97 C’est en l’an 27 qu’Auguste stabilisa définitivement son pouvoir, toujours officiellement républicain même s’il était monarchique en réalité.

98 Le divorce était facile à obtenir par consentement mutuel.

99 Les mânes sont les dieux du monde des morts qui protègent l’âme des défunts.

1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconÈme siècle(xiième siècle-années 1100) ou le passage de la transmission...
«la poétique»(pour une élite) : discours très élaboré(catharsis), unité de temps, de lieu & d’action : base de nos auteurs du 17ème...

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
«Mon rêve a toujours été, depuis le début, d’écrire des romans car cela vous donne, plus que n’importe quoi d’autre, l’occasion d’explorer...

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconLa Rome antique est le nom que l’on donne fréquemment à la civilisation...
«premier triumvirat». Mais le rêve de César est de gouverner seul. IL conquiert alors la Gaule dans le but d’augmenter son prestige...

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconLittérature, mythes, romans, contes

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconVous retirez le manteau de votre enfant et y enfilerez ses chaussons d’intérieur
«Les Campinoux», nom créé au départ du nom donné au résident du village «les Campenaires»

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconChapitre 5 – Les grands courants de l’analyse économique depuis le 16e siècle
«mercantilismes» au xvième et xviième siècle : l’enrichissement monétaire et commercial 4

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconLe nom de la commune provient de l'anthroponyme gaulois
«ville», ce qui a donné Ézanville. Iticiniscoam s'est contracté en Iscoam ce qui a donné, au fil du temps, Écouen.». L'acte de don...

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconIx le manuscrit (suite)
«Création et rédemption» comprend les romans suivants : Le docteur mystérieux et La fille du marquis. Ces deux romans sont ici présentés...

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconSelon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur...

Littérature gréco-latine antique, on donne depuis le 19 e siècle le nom de «romans» iconI une ville du Berri
«Création et rédemption» comprend les romans suivants : Le docteur mystérieux et La fille du marquis. Ces deux romans sont ici présentés...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com