Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11








télécharger 57.21 Kb.
titreTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11
date de publication25.03.2017
taille57.21 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos

Tél. 02 53 35 70 10 - Fax 02 53 35 70 11


contact@zen-fr.com



ESCAPADE BIRMANE

12 Jours / 09 Nuits

Blottie sous les cimes himalayennes entre Inde et Chine, épanouie sur les immenses rizières de la baie du Bengale et sur la mer d’Andaman, la Birmanie s’est bâtie au rythme puisant et lent du fleuve Irrawaddy, qui voit défiler, sur 2000 km, tout ce que l’imaginaire occidental compte de merveilleux : des terres d’or, de rubis et de jade, des forêts de teck où demeurent les éléphants blancs et les nymphes nées du bambou, des cieux mythiques où l’oiseau Galôn n’en finit pas de combattre le serpent Naga…
Jour 01 : PARIS  RANGOON

Convocation des participants à l’aéroport de Roissy-CDG. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement.
Envol à destination de Rangoon.
Toutes prestations et nuit à bord.

Jour 02 : RANGOON

Petit déjeuner à bord.
Arrivée à Rangoon en matinée. Accueil par votre guide local francophone, transfert et installation à l’hôtel.
Déjeuner à l’hôtel.
C’est d’un modeste hameau de pêcheurs du nom d’Okkapala que naquit l’actuelle capitale de la Birmanie. Tout commença à l’époque où la mer battait encore aux portes du village, bien avant que les alluvions charriés par l’Irrawaddy et le fleuve Rangoon ne s’accumulent jusqu’à repousser les côtes maritimes à quelques 30 km de là. Lorsque le site fut élu pour accueillir Shwedagon et les reliques du Bouddha, le village, habité par les Môn, avait pris le nom de Dagon (« Shwedagon » signifie la Dagon d’Or). Les premiers européens découvrirent le site au XIV ème siècle. Dagon ne prit réellement son essor qu’au XVIII ème siècle, lorsque le roi Alaugpaya mit un terme à la puissance de Syriam, sa voisine, sur l’autre rive du fleuve.
L’après midi, départ pour un tour de ville de Rangoon avec la découverte de la Pagode Sule…
Comme la cathédrale Notre-Dame de Paris, Sule marque le point zéro de Rangoon, son centre géographique. Haut de 46 m, son stupa est couvert de plaques d’or et se dresse sur une plate-forme octogonale. Sule aurait été bâtie il y a quelques 2 000 ans, à l’époque où les moines Sona et Uttara revinrent d’Inde, porteurs de reliques du Bouddha. Sule, le « nat » qui donna son nom à la pagode, est plus ancien encore, puisqu’il aurait vécu au temps du Bouddha Kakusana, l’un des trois prédécesseurs du Bouddha historique (Bouddha Sakyamuni).
la Pagode Kauk Htat Gyl (Bouddha Couché)…
La pagode abrite un grand bouddha couché de 70 m de long. La statue d’origine, qui date de 1907, a souffert des aléas climatiques et dut être entièrement refaite dans les années 1960. Les pieds du Bouddha portent, de façon très lisible, les 108 marques sacrées qui le distinguent du commun des mortels.
et le Parc Bogyoke.
Dîner.

Nuit à l’hôtel Summit Park View ou similaire (4*).

Jour 03 : RANGOON  BAGAN

Petit déjeuner à l’hôtel.
En matinée, transfert à l'aéroport de Rangoon. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement.
Envol à destination de Bagan.

Arrivée, accueil par votre guide et transfert en ville.
Bagan, la ville aux 2 000 pagodes, fondée en 849, est un véritable musée de l'art birmans du moyen âge. Cette ancienne capitale de la Birmanie du IX au XIII siècle représente la plus grande surface archéologique du sud - est Asiatique. Des milliers de temples et de pagodes de ce site ont été restaurés par l'U.N.E.S.C.O.
Visite du marché de Nyaug Oo, de la pagode Shwezigon, magnifique stupa birman...
Cette pagode, l’une des plus sacrée de Birmanie avec Shwedagon (Rangoon), Shwemawdaw (Bago), Mahamuni (Mandalay), Shwesandaw (Pyay) et le Rocher d’Or, s’élève sur un site choisi par l’éléphant blanc d’Anawratha. Elle fut achevée par Kyanzitta, le successeur du grand roi, autre bâtisseur important de Pagan.
Déjeuner.
Dans l’après-midi, découverte du Temple Shwegugyi...
...et des Temples Sulamani et Damayangyi.
Il date du dernier quart du 12ème siècle (vers 1170). Grâce au déambulatoire percé de fenêtres sur deux niveaux, l’intérieur du Dhammayangyi bénéficie des jeux de lumière d’un éclairage naturel. Le centre du temple est muré, pour des raisons restées mystérieuses. Selon certains, il recèlerait un trésor de fondation. D’autres font état d’une sombre histoire de règlements de comptes familiaux, en s’appuyant sur la sinistre biographie de son constructeur, le roi Narathu (1167 – 1170), qui fit assassiner son père Alaungsithu et son frère aîné afin de s’emparer du trône, puis, soucieux de la colère des esprits, entreprit l’édification du Dhammayangyi pour tenter de se faire pardonner de ses crimes.
Découverte de la Pagode Shwesandaw et vous assisterez au splendide coucher de soleil au sommet de la pagode (se trouvant en haut d’une pyramide formée par cinq terrasses superposées).




Cœur historique et religieux du pays, la plaine de Bagan fut le berceau de deux grands courants de civilisations : celle, fort ancienne, des Pyu, dont l’histoire a conservé peu de traces, et celle des Birmans, à qui Anawratha, le grand roi bâtisseur, conféra son heure de gloire au 11ème siècle, lorsqu’il lança, sous le signe du gigantisme, la campagne de construction des plus vastes fondations bouddhiques jamais imaginées.
Dîner.

Nuit à l’hôtel Thazin Garden (3*) ou similaire.

Jour 04 : BAGAN

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, vue au sommet de la pagode Damayazika.
Puis, découverte du Temple Ananda, réputé pour ses peintures murales du VXIII siècle.
Le temple le plus prestigieux de Pagan se reconnaît entre tous à son “sikhara” couvert d’or, une tour sanctuaire à quatre façades de style indien, dressée au – dessus de trois terrasses de taille décroissante chaulées de blanc. Il représente le parfait aboutissement en architecture de la première période de Pagan.
...et du Temple Kubyaukkyi Myinkaba, réprésentant les 550 ans d’histoire de la vie de Bouddha.
Sur les murs du déambulatoire, des peintures restracent les épisodes les plus fameux des vies antérieures du Bouddha, ses faits et gestes historiques, ainsi que les moments forts de la vie religieuse du début du XIIème siècle, date de l’édification du temple.
Déjeuner.
Dans l’après-midi, découverte de l’artisanat local (laque)...
...et promenade en calèche au milieu des ruines, au sommet sur la terrasse du temple Phyat Thet Gyi afin d’y admirer un autre coucher de soleil.
Dîner avec spectacle de marrionnettes au restaurant “Nanda”.

Nuit à l’hôtel.

Jour 05 : BAGAN / MONT POPA / MANDALAY

Petit déjeuner à l’hôtel.



Puis, départ pour le Mont Popa. Route à travers la campagne birmane et arrêt dans quelques villages.
En 442 av. J-C., un tremblement de terre parcourut la Birmanie centrale. Un pic de lave apparut, le Mont Popa, au milieu des plaines Myigyan. Les cendres volcaniques qui recouvraient les pentes du pic fertilisèrent progressivement le sol, et des fleurs de toutes les couleurs apparurent. D’où le nom Popa, signifiant “fleur” en sanskrit.
Découverte du Mont Popa, aussi appelé "la montagne de la Fleur", ancien volcan dominant du haut de ses 1520 mètres, les plaines environnantes.
Situé à 62 kms de Bagan (Nyaung-Oo), le Mont Popa est devenu le sanctuaire des esprits " les Nats ", dont le culte subsiste aux côtés du Bouddhisme, l'Olympe des Esprits qui ne laisse pas les Birmans indifférents.
Déjeuner en cours de route.
Puis, escalade et visite du Taungkalat.
Sanctuaire abritant les Nats, perché comme un nid d’aigle sur un piton rocheux, pain de sucre volcanique, en somme l’Acropolis des esprits Birmans au nombre de 37 qui auraient trouvé refuge dans ce sanctuaire empreint de superstition et témoignage des croyances ancestrales, avant la pénétration du Bouddhisme Hinayana au Myanmar…
Continuation par la route vers Mandalay.
Fondée en 1857 par le roi Mindon, dernière capitale des royaumes birmans, Mandalay fut aussi une capitale du bouddhisme et reste aujourd’hui la capitale culturelle birmane.Comme ses principaux monuments, la cité ne fut pas constuite en un jour mais en une année, comme le voulait la prophétie de Bouddha. Selon la légende, en effet , celui – ci, accompagné de son disciple Ananda, rencontra lors d’une visite sur terre, l’ogresse Candamukhi (ou face de la Lune) sur la colline de Mandalay. L’ogresse l’accueillit suffisamment chaleureusement pour que Bouddha lui promette qu’elle allait renaître roi d’une grande capitale, construite au pied de la colline sacrée, en l’an 2400 de l’ère bouddhique. Par le jeu des renaissances, c’est le roi Mindon qui, cette année là (1857), réalisa la prophétie et déplaça la capitale d’Ava dans les murs de la forteresse toujours debout.
Dîner.

Nuit à l’hôtel Swan ou similaire (3*).

Jour 06 : MANDALAY / MINGUN / MANDALAY

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, visite du monastère Shwenandaw, magnifique construction de bois chevilles, sculptés et dorés.
Rares sont les monastères de bois à avoir échapé aux incendies qui ravagèrent régulièrement la haute Birmanie. Shwenandaw, l’un des monastères d’or, en est l’un des derniers et des plus somptueux témoins. Avec ses ornements de teck sculptés aux portes et aux façades et sa toiture carrée à étages aux bords dentelés, il est typique de l’architecture de Mandalay à l’époque de Mindon et de Thibaw, son successeur. Des divinités sculptées et des êtres surnaturels, des animaux mythiques ou d’une facture réaliste, des scènes de la vie de la Cour ornent à profusion l’extérieur des murs, tandis qu’à l’intérieur les plaquages d’or font jouer la lumière du jour.
Continuation avec la Pagode Kuthodaw, le plus grand livre du monde.
La pagode, au pied de la colline de Mandalay, est entourée de 729 pagodons. Sa construction a duré de 1860 à 1869, sous le règne du roi Mindon. Chacun de ces pagodons contient une page du Tipitaka, la "bible" du bouddhisme Theravada écrite en Pâli. On peut dire que l'ensemble du site constitue donc le plus grand livre du monde. Chaque page est gravée sur les deux faces d'une stèle de marbre de 1,5 m de haut. On notera que le langage Pâli n'est pas parlé, ni même lu ou compris, par la majorité des birmans. Seuls les moines les plus savants sont capables d'interpréter ces lignes. Les pagodons sont alignés dans des allées ombragées, ainsi que le déambulatoire qui entoure le stupa central, qui contient la 730° et dernière page. Le corridor d'entrée de la pagode, parfois encombré des étals de nombreux marchands, est ici vide.
Puis, départ en bateau pour Mingun, à quelques kilomètres au Nord de Mandalay.
Mingun se trouve à 11 Kms au nord de Mandalay, sur la rive opposée de l'Irrawady. Il est donc nécessaire de prendre le bateau pour s'y rendre. Les bateliers de l'Irrawady habitent près de l'embarcadère, et font partie des classes les plus pauvres. Les rives sont parsemées de villages de pêcheurs et de paysans. Chaque village dispose d'un pagodon et d'un temple à prières.
Découverte de la plus grosse cloche du monde (en état de marche)…
Autre effet de la royale démesure, à 5 min à pieds de la pagode, une gigantesque cloche de bronze, la plus grande au monde en état de marche (un homme peut se tenir debout à l’intérieur), était destinée à la pagode de Bodawpaya.
…et ce qui aurait pu être le plus grand Temple du monde (inachevé).
Construction pharaonique entreprise par le roi Bodawpaya en 1790, la pagode monte à 50 m de hauteur – et ce n’est que le tiers de la hauteur initialement prévue pour cet édifice qui devait être la plus grande pagode du monde. A la suite d’une funeste prophétie de ses astrologues, disant qu’une fois la pagode achevée le royaume tomberait, Bodawpaya décida d’interrompre les travaux...
Retour à Mandalay pour le déjeuner.
Dans l’après-midi, visite de la Pagode Mahamuni...
Celle-ci renferme une énorme statue de Bouddha en bronze recouverte d’innombrables couches de feuilles d’or, les centres d’artisanats de la feuille d’or , sculptures sur bois et sur pierres , tapisserie etc…
...et du Monastère Shwe Inbin, modèle type des bâtiments de bois traditionnels, les centres d’artisanats de la feuille d’or, sculptures sur bois et sur pierres, tapisserie etc…
Dîner.

Nuit à l’ hôtel.

Jour 07 : MANADALAY / AVA / SAGAING / AMARAPURA / MANDALAY

Petit déjeuner à l’hôtel.
Découverte du charmant site d’Ava, traversée en bateau.
En calèche, visite du monastère Ok Kyaung avec son fameux pont U Bein, tous deux construits en bois de teck et du monastère de Bayaya avec sa célèbre collection de statues de Bouddha.
Déjeuner à Sagaing.
Continuation vers les collines de Sagaing situées sur la rive ouest du fleuve.
Merveilleux panorama du sommet de ces collines : chaque versant est recouvert d’une floraison d’étincelantes pagodes blanches et de milliers de tamariniers centenaires.
Puis, route pour Amarapura, ancienne capitale située à 12 kilomètres au Sud de Mandalay.
L’ancienne cité royale abrita la cour aux 18ème et 19ème siècle, par intermittence avec Inwa, avant de céder la place à Mandalay. C’est aujourd’hui une ville d’enseignement monastique active, qui doit sa célébrité au plus long pont de teck au monde : plus de 900 piliers de teck, faits chacun d’une seule pièce, soutiennent le pont U-Bein sur 1 200 m, franchissant un vaste lac.
En fin d’après-midi, vous y franchirez le grand pont en bois d’U Bein pour arriver à la Pagode Pathodawgyi, à l’aspect imposant.
Dîner.

Nuit à l’hôtel.

Jour 08 : MANDALAY  HEHO / PINDAYA / LAC INLE

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, transfert à l'aéroport de Mandalay. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement.
Envol à destination de Heho, au milieu des montagnes.
Arrivée à Heho.
Route en direction de Pindaya, le long des beaux paysages du sud du pays Shan

Puis, visite des grottes de Pindaya, surprenant sanctuaire du XVIII ème siècle abritant plusieurs centaines de statues de Bouddha offertes par les fidèles.
Dans ces grottes qui auraient, pensent les historiens, près de 200 millions d’années, 8 000 statues du Bouddha s’amassent dans des niches, sur des aspérités de la roche, parmi stalactites et stalagmites. De toute taille, les statues, sont en bois doré à la feuille, en marbre, en bronze, en albâtre ou en laque ; si les plus anciennes datent du XVII ème siècle, les plus récentes sont contemporaines, puisque leur nombre s’accroît à chaque pèlerinage, avec de nouvelles offrandes des fidèles. Plus on s’enfonce dans les grottes, et plus les statues sont belles et anciennes.
Déjeuner.
Dans l’après-midi, continuation vers le Lac Inlé.
A 900 m au-dessus du niveau de la mer, le « petit lac » (in lay) s’étale sur près de 35 km de long, du nord au sud, et de 1 à 10 km de large, entre des collines verdoyantes et des sommets plus arides pouvant monter à 1 700 m d’altitude. Décrit partout comme l’un des paysages les plus féériques du pays, le site a souffert d’une fréquentation touristique massive depuis l’ouverture des frontières, dans les années 1990, et il faut désormais s’éloigner des environs immédiats du lac pour trouver un mode et un rythme de vie plus authentiques. Les îles sur lesquelles sont construites les habitations, voire des villages entiers, ont pris de telles proportions qu’on a parfois l’impression de naviguer sur des canaux sillonnant la terre ferme plutôt que sur un lac. Les hommes pêchent et cultivent, les femmes tissent la soie et le coton sur d’antiques métiers de bois.
Dîner.

Nuit à l’hôtel.

Jour 09 : LAC INLE

Petit déjeuner à l’hôtel.
Journée d’excursion en bateau sur le Lac Inlé, dans un cadre de toute beauté.
Vous y découvrirez la population vivant de façon lacustre, les Inthas (fils du lac).
Les Inthas vivent dans des maisons sur pilotis situées dans une série de villages dont certains sont situés au milieu du lac comme leur capitale Ywama. Les Int ha parlent une forme ancienne du birman, sont isolés en pays shan, ne vivent que sur ce lac ou à proximité et sont entourés par une population de montagnes Pa-oh. La Pagode Phaungdaw, est également sur pilotis. Il y a une centaine de Monastères sur le lac et aux environs. Une autre particularité des Inthas est leur façon de ramer, avec une jambe, en équilibre sur l’autre.
Déjeuner en cours d’excursion.
Puis retour à l’hôtel.
Dîner et nuit a l’hotel.

Jour 10 : INLE / HEHO  RANGOON

Petit déjeuner à l’hôtel.
En matinée, départ en direction de Heho.
A votre arrivée, transfert à l'aéroport. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement.
Envol à destination de Rangoon.
Arrivée à Rangoon. Accueil par votre guide et transfert à votre hôtel. Installation.
Déjeuner.
Dans l’après-midi, découverte du quartier Chinois et de ses quartiers coloniaux.
De la Dagon mise à l’honneur par Alaungpaya, les Britanniques firent; au XIXème siècle, une cité moderne aux artères tracées au cordeau et bordées de façades victoriennes. Le centre distille le charme décadent propre à ces villes colonisées sous les tropiques, celui d’une linéarité doucement corrompue par les végétations luxuriantes nourries des pluies de mousson, aux nobles façades décrépies et mangées de verdure.
Dîner-spectacle de danses traditionnelles au “Mingalar Hall”.
Nuit à l’hôtel.

Jour 11 : RANGOON  PARIS

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, visite de la Pagode Shwedagon, l’un des plus beaux stupas dorés au monde.
Au nord de la ville, Shwedagon veille sur la ville depuis les temps du Bouddha historique, il y a 2 500 ans, époque où deux marchands cherchaient un lieu idéal pour enchâsser les huit cheveux que le Bouddha en personne leur avait remis. Cette pagode donne les clefs de la compréhension de toutes celles que vous pourrez visiter dans le pays.
Puis, promenade au marché Bogyoke pour effectuer vos derniers achats.
Construit par les britanniques à la fin des années 1920, c’est le “marché du général” (sous – entendu : Aung San). Les 2 000 boutiques qu’il abrite concentrent tout ce que le pays compte de richesses artisanales et économiques : vêtements traditionnels, jade, saphirs et rubis, bijoux d’or et d’argent, vannerie et bambous tressés, laques, marionnettes, antiquités...
Déjeuner dans un restaurant local.
Puis, transfert à l’aéroport de Rangoon. Assistance aux formalités d’enregsitrement et d’embarquement.

Envol à destination de Paris.

Toutes prestations et nuit à bord.
Jour 12 : PARIS

Arrivée à Paris tôt le matin.




similaire:

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTel : 04. 42. 97. 70. 75 – Fax : 04. 42. 97. 71. 99

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 04. 71. 09. 03. 85 Fax. 04. 71. 02. 26. 01

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 03. 22. 32. 48. 48 Fax. 03. 22. 77. 06. 23

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com