Veille media








télécharger 360.19 Kb.
titreVeille media
page14/15
date de publication28.03.2017
taille360.19 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   15

RASSEMBLEMENTS
EXPOSITIONS-CONCERTS-SPECTACLES-PARUTIONS


Agenda - Paris : "Comprendre et combattre le négationnisme" à l'ESG

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN est partenaire des 8e Entretiens de l’ESG Management School qui se tiendront à Paris le dimanche 30 janvier 2011 de 9h30 à 18h, sur le thème "Comprendre et combattre le négationnisme", aux côtés du Mémorial de la Shoah, de l'Arche, de la Licra, de SOS Racisme, de RCJ, des Editions Autrement, des Nouvelles d'Arménie Magazine, etc.

Armand Derhy, directeur de l’ESG Management School, et Frédéric Encel, politologue, professeur à l’ESG Management School, accueilleront les participants. Yves Ternon, historien, spécialiste des génocides, procèdera à l'ouverture du Colloque où prendront notamment la parole Valérie Igounet, historienne, Raymond Kevorkian, chercheur à l’Institut français de Géopolitique (Paris 8), Gérard Rabinovitch, directeur de recherches au CNRS, Antoine Vitkine, essayiste, réalisateur, Patrick de Saint-Exupéry, grand reporter, directeur de la revue XXI, Dominique Sopo, président de SOS Racisme, Richard Prasquier, ancien délégué de Yad Vashem - France, Julien Zarifian, chercheur à l’Institut français de Géopolitique (Paris 8), Alain Jakubowicz, président de la Licra, André Kaspi, historien, président de la Commission Histoire de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Patrick Klugman, avocat, conseiller de Paris, et des personnalités politiques.

ESG : Comprendre et combattre le négationnisme

Les 8e Entretiens de l’ESG Management School

Dimanche 30 Janvier 2011 de 9h30 à 18h

9h30 Accueil par Armand Derhy, directeur de l’ESG Management School, et Frédéric Encel, politologue, professeur à l’ESG Management School

09h45 Ouverture des travaux par Yves Ternon, historien, spécialiste des génocides

10h-11h30 Comment naît et se développe le négationnisme ?

Valérie Igounet, historienne / Raymond Kevorkian, chercheur à l’Institut français de Géopolitique (Paris 8) / Gérard Rabinovitch, directeur de recherches au CNRS / Antoine Vitkine, essayiste, réalisateur

Modérateur : Stéphane Encel, historien, professeur à l’ESG Management School

11h30-13h Les négationnismes d’Etat

Patrick de Saint-Exupéry, grand reporter, directeur de la revue XXI / Dominique Sopo, président de SOS Racisme / Richard Prasquier, ancien délégué de Yad Vashem - France / Julien Zarifian, chercheur à l’Institut français de Géopolitique (Paris 8)

Modérateur: Vartan Kaprielian, Directeur d’Antenne AYP FM

13h-14h Pause

14h-15h30 Des lois, pour quoi faire ?

Alexis Govciyan, conseiller régional, président de Europe de la Mémoire / Alain Jakubowicz, président de la Licra / André Kaspi, historien, président de la Commission Histoire de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah / Patrick Klugman, avocat, conseiller de Paris

Modérateur : Ilana Cicurel, journaliste à radio RCJ

15h30-17h30 Les voix de la France

Patrick Devedjian, député, président Conseil Général des Hauts-de-Seine / François Hollande, député, ancien Premier secrétaire du PS / François Zimeray, ambassadeur de France pour les Droits de l’Homme

Modérateur : Ivan Levaï, journaliste

17h30-18h Clôture des travaux par le Grand témoin Claude Lanzmann

Dimanche 30 Janvier 2011 de 9h30 à 18h

Grand amphithéâtre de l’ESG Management School

25 rue Saint-Ambroise - 75011 Paris

Contact : Amélie Malinverno / 01 53 36 44 27 / amalinverno@esg.fr

8e-entretiens-ESG-MS:Mise en page 1 07/01/11 10:12 Page1

Agenda - Du Jeudi 21 octobre au dimanche 27 février 2011: Exposition au CPA

  1. Agenda - Du Jeudi 21 octobre au dimanche 27 février 2011: Exposition au Centre du patrimoine arménien - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Du Jeudi 21 octobre au dimanche 27 février 2011 du mardi au dimanche de 14h00 à 17h30, fermés les jours fériés et du 25 décembre au 6 janvier inclus

    CENTRE DU PATRIMOINE ARMÉNIEN

    Exposition bande dessinée et histoire : "Surtout n'en oubliez aucun ! Regards dessinés sur les génocides".


    Depuis la fin des années 1970, cases et bulles ont dépassé le simple divertissement et se sont engagées sur de nouvelles voies. Depuis 1979 avec la publication de "L'Île aux chiens", probablement la première bande dessinée francophone à prendre un génocide pour sujet central, tandis qu'aux Etats-Unis, Art Spiegelman travaille sur "Maus", les souvenirs authentiques de son père rescapé de la Shoah, cet art apparaît comme un nouveau moyen de rendre compte de notre Histoire, en touchant toutes les générations et en abordant tous les génocides.

    L'exposition rend témoignage par des planches originales ou des extraits d'albums, croisés avec des images d'archives, de films ou de livres. (Exposition itinérante à partir de mars 2011).
    Rens. : 04 75 80 13 00
    http://www.patrimoinearmenien.org

    CPA,
    14 rue Louis Gallet,
    26000 Valence


  2. http://www.armenoscope.com/agenda/rech.asp?type_info=ponctuelle

  3. http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=49790


  4. Agenda - Alfortville : commémoration de l'assassinat de Hrant Dink

Agenda - Alfortville : commémoration de l'assassinat de Hrant Dink - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org


A la mémoire de Hrant Dink


Diffusion du film

Nous avons bu la même eau de Serge Avédikian, précédé du reportage « L’Assassinat de Hrant Dink » tourné par Arte

En présence de Serge Avédikian

Mercredi 19 Janvier 2011 à 19h30


Centre de Jeunesse Arménien
Place Achtarak
2-2 bis Boulevard Carnot
94140 Alfortville
Contact : 0618311162
www.nazarpek.fr

http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=50962

Agenda - 22 janvier : Rencontre-dédicace avec Eric Sémerdjian

Agenda - 22 janvier : Rencontre-dédicace avec Eric Sémerdjian - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org

Jeunesse arménienne de France

Dans le cadre d’Amnésie Internationale la Jeunesse arménienne de France organise

Rencontre-dédicace
avec Eric Sémerdjian
auteur de « Mémoire de la douceur qui vient »


22 janvier 2011

Librairie Maupetit
142 la Canebière Marseille 1er à 16h30

http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=50908

Agenda - 30 janvier: Danses folkloriques arméniennes

Agenda - 30 janvier: Danses folkloriques arméniennes - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Villiers-le-Bel - Spectacle de danses folkloriques arméniennes - Troupe de danse Astrig - Espace Marcel Pagnol, dimanche 30 janvier 2011 à 14h - Croix Bleue des Arméniens de France


Diasporamag

Ce spectacle de danses folkloriques arméniennes est interprété par la troupe de danse Astrig sous la direction de Katarina et Aram Arzoumanian et organisé par la Croix Bleue des Arméniens de France.
Tarif : 10 €.
Réservation : Anita Boghossian : 01-39-90-76-19/06-16-79-93-26.

Espace Marcel Pagnol,
Rue Gounod
95400 Villiers-le-Bel

http://www.diasporamag.com/agenda/iledefrance/dansesfolkloriquesarmeniennes346e342.html

http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=50968

Agenda - 8 Février 2011: « Comptines de miel et de pistache» au Théâtre du Garde-Chasse

Agenda - 8 Février 2011: « Comptines de miel et de pistache» au Théâtre du Garde-Chasse - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org


A voir en famille à partir de 7 ans !

« Comptines de miel et de pistache» d’après Comptines de miel et de pistache de Nathalie Soussana et Jean-Christophe Hoarau, Didier jeunesse

MARDI 8 FEVRIER 2011 à 19H


Nathalie Soussana, conception, mise en scène Jean-Christophe Hoarau, arrangements, direction musicale

Xanthoula Dakovanou, chant, percussions
Dogan Ertener, chant, percussions
Gilles Andrieux, saz, tanbur, kemençe
Yannick Thépault, clarinette, clarinette basse, flûtes
Yannis Vlachos, oud, bouzouki, luth
Anne Bothuon, décor et costumes
Chantal Atlani, direction de production

Avec le soutien à la production et à la diffusion d’ARCADI.

L’art, la musique, la poésie, la cuisine rassemblent les peuples bien plus sûrement que l’histoire qui parfois les déchire. Les images de ce spectacle sont nées de rencontres, d’émotions au détour d’un refrain, d’une mélodie belle et grave, du regard brillant d’une petite fille qui chante comme elle respire, d’une jeune kurde qui interprète le premier couplet d’une chanson en kurde, le second en turc et le troisième en arménien, d’une amie grecque qui apprend à un turc à préparer les Baklavas, d’un chanteur turc qui me confie que sa femme, chantait à l’école arménienne les mêmes chansons que lui... Lorsque l’histoire les malmène, les hommes prennent parfois des chemins de traverse.

Sur le plateau trois espaces distincts : l’intimité de la maison symbolisée par un tapis sur lequel se tiennent trois musiciens et leurs instruments traditionnels (Saz, bouzouki, luth, kâmanchê, oud, clarinette, ney…), une balançoire et une « dune de sable ». Deux amies à l’âge des jeux d’école, de la séduction et des rêves. L’une épousera un marin l’autre un berger. Vient ensuite le temps des naissances et de la réalité du quotidien avec ses rires et ses inquiétudes.

Deux destins qui divergent pour se retrouver au moment du départ vers l’exil. Quelques objets, des costumes aux couleurs de l’orient, la projection d’illustrations somptueuses, la présence des interprètes –chanteurs, musiciens et danseurs- sont autant d’éléments qui permettent d’aller à la rencontre de ce monde rude, tendre, lumineux, chatoyant, de vous offrir, avec enthousiasme, énergie, et bonheur un petit bout d’essentiel.

Tarif adulte : 8 €
Tarif enfant : 6 €

Théâtre du Garde-Chasse
181 bis rue de Paris - 93260 - Les Lilas
renseignements et réservations au 01 43 60 41 89
retrouvez toute la programmation sur
www.theatredugardechasse.fr

http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=50637

Agenda - 11 février 2011 - Trio Arto Tunçboyaciyan

Agenda - 11 février 2011 - Trio Arto Tunçboyaciyan - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Anvers - Belgique - Trio Arto Tunçboyaciyan - Vendredi 11 février 2011 à 20h30 - Zuiderpershuis - Centre des Cultures du Monde

Diasporamag

L'excellent Trio Arto Tunçboyaciyan réunit trois géants de la musique turque : Arto Tunçboyaciyan , Ilhan Sahin et Halil Kara Duman . Un savoureux mélange, tout en couleurs, de jazz et de musique traditionnelle turque, (makam Taksim).

Arménien d'origine, le percussionniste Arto Tunçboyaciyan a travaillé avec Miles Davis et Al Di Meola et sa formation l' Armenian Navy Band a joué sur tous les continents .
Sahin Ilhan au saxophone
Halil Kara Duman , au qanun est réputé pour sa maîtrise du makam turc classique et ses improvisations.


Zuiderpershuis - Centre des Cultures du Monde
Waalse Kaai 14,
2000 Anvers, Belgique
tel. 32 2 248 70 77
fax 32 2 248 06 30

Réservations

Billets par téléphone, email ou via le site :
Par téléphone: en 32 48 32 01 00.
Via e-mail : reservatie@zuiderpershuis.be .
Votre réservation n'est valable que lorsque vous recevez une confirmation de notre part.

http://www.diasporamag.com/agenda/belgique/trioartotunboyaciyan882ui820.html

http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=50511

Agenda - 11 mars 2011: Comédie musicale en français "Sayat Cola"

Agenda - 11 mars 2011: Comédie musicale en français "Sayat Cola" - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Marseille - Vendredi 11 mars 2011 à 20h30 - Comédie musicale en français "Sayat Cola" de Serge Eurdékian, mise en scène Hagop Kalfayan - Théâtre de la Penne sur Huveaune - 2 heures de rire, 11 chansons originales, 12 acteurs-chanteurs - Organisée par l'association Doun au théâtre de la Penne sur Huveaune

Diasporamag


Théâtre de la Penne sur Huveaune
chemin Noël Robion.
13821 Penne sur Huveaune

Tarif : 20 €, gratuit pour les – 10 ans. Rens. et réservations : 06-09-87-45-25.

http://www.diasporamag.com/agenda/pacacorse/sayatcola51398.html

http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=50523

  1. Agenda - 19 mars 2011 : Aznavour, une vie de chansons au Grand Rex




  2. Agenda - 19 mars 2011 : Choeur Spectacle Aznavour - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org

    “Une vie de chansons”
    Le Grand Rex
    1, Boulevard Poissonnière - 75002 Paris
    M° Bonne Nouvelle


    www.choeurdefranceparis.org

    Ne pas jeter sur la voie publique. Vous avez manqué le spectacle du Zénith à Paris…

    Deux dates supplémentaires sont programmées en mars 2011, dans un autre lieu exceptionnel en plein “choeur” de la capitale : Le Grand Rex.

    Le Choeur de France Paris, accompagné de 7 musiciens, rendra hommage à Monsieur Charles AZNAVOUR.


    Venez nombreux applaudir “les comédiens”, vibrer aux chansons d’amour et de nostalgie, d’aventure et de voyage.

    Vous connaissez certainement ces mélodies et nous espérons que vous chanterez avec nous pour faire de ce concert un grand moment d'émotion partagée.

  3. http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=51001



  4. Agenda - Exposition: Irène Némirovsky, « Il me semble parfois que je suis étrangère»

  5. Exposition: Irène Némirovsky, « Il me semble parfois que je suis étrangère» - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Du 13 octobre 2010 au 8 mars 2011

    Née en 1903, Irène Némirovsky a quinze ans quand les troubles révolutionnaires chassent sa famille de Russie. C’est à Paris, à dix-huit ans, qu’elle publie ses premiers contes. En 1929, un roman implacable et controversé, aussitôt porté à l’écran, fait sa renommée : David Golder. Une dizaine de romans suivront, dictés par l’héritage familial, le souvenir d’être russe, l’étrangeté d’être juive, le sentiment d’être française, l’angoisse d’être apatride, puis par l’obligation de faire vivre son foyer malgré les lois de Vichy.

    L’orgueil de l’artiste, le talent de la satiriste, le rejet des hérédités, le dédain de la politique ont pu abuser cette femme dont l’oeuvre est si souvent lucide. Réfugiée en 1940 dans un village du Morvan, mère de deux filles, contrainte de publier sous un prête-nom, elle est arrêtée le 13 juillet 1942 par la police, puis déportée à Auschwitz alors qu’elle élaborait la troisième partie de Suite française, son roman-fleuve. « Moi, disait-elle, je travaille sur de la lave brûlante… »

    Le Mémorial de la Shoah a réalisé cette exposition en partenariat avec le Museum of Jewish Heritage, qui a accueilli en 2008 une première exposition consacrée à Irène Némirovsky, et l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) qui conserve une grande partie des archives de l’écrivain, dont le manuscrit de Suite française. Elle permet de découvrir de très nombreuses archives originales et d’appréhender l’oeuvre et la personnalité complexe de la romancière.

    Commissariat de l’exposition

    Olivier Philipponnat, écrivain, coauteur de La Vie d’Irène Némirovsky (éd Grasset/Denoël, 2007).

    Coordination de l’exposition :
    Sophie Nagiscarde, responsable du service des activités culturelles et Marie-Edith Agostini, coordinatrice des expositions temporaires au Mémorial de la Shoah.

    Scénographie : Du & Ma
    Graphisme : Anette Lenz

    Entrée libre – niveau 1

    visites guidées

    Visites guidées gratuites de l’exposition les jeudis 4 novembre, 2 décembre 2010 et 6 janvier 2011 à 19 h 30 sans réservation préalable.

    Publication

    Irène Némirovsky, un destin en images
    Avant-propos d’Olivier Philipponnat, préface d’Olivier Corpet et Jacques Fredj
    (coéd. Denoël / IMEC, 2010)

    Fascinante mise en images d’un destin exceptionnel, cet album comportant des textes inédits et plus d’une centaine d’illustrations, retrace la vie d’Irène Némirovsky.

    Prix : 25 euros
    En vente à la librairie du Mémorial de la Shoah
    ou sur www.memorialdelashoah.org

  6. http://www.memorialdelashoah.org/

  7. http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=48632



  1. Agenda - Mémoires d’une déportée arménienne




Agenda - Mémoires d’une déportée arménienne - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Dans “Mémoires d’une déportée arménienne”, Pailadzo Captanian, femme d’instituteur et honorable mère de famille de Samsoun, tient un journal détaillé des tragiques événements qui marquèrent sa déportation. Une réédition portée par la toute jeune maison Jacques Flament Editions. Préface et annotations d'Anahide Ter Minassian.

Imprescriptible

Les “Mémoires d’une déportée arménienne”, de Pailadzo Captanian, furent publiés à Paris par l’éditeur Flinikowski, en 1919.

Ce document de Pailadzo Captanian constitue à coup sûr un témoignage capital sur le génocide arménien et les déportations de 1915.

Pailadzo Captanian, femme d’instituteur et honorable mère de famille de Samsoun, tint un journal détaillé des tragiques événements qui marquèrent sa déportation.
Destination initiale : Deïr-Ul-Zor, lieu de sinistre mémoire de la destruction raisonnée et programmée où furent massacrés près de 200 000 Arméniens. Heureusement pour elle, son voyage au bout de l'enfer prendra fin à Alep.

Le journal qu’elle tenait ayant été perdu, elle a restitué de façon méthodique et structurée ses souvenirs profondément marqués par les souffrances et les humiliations endurées durant son épouvantable marche au sein des caravanes de déportés.

"Préface et annotations d'Anahide Ter Minassian"

* Date de parution : 10 décembre 2010 (réédition)
* Maison d'édition : Jacques Flament Editions
* N° ISBN : 9782363360052
* Nombre de pages : 160
* Prix éditeur :14,90 €

Se le procurer :

Jacques Flament Editions http://www.jacquesflament-editions.com/accueil.html :
"Un canal de vente unique (internet), des ouvrages disponibles en version papier répartis en collections rétrospectives ou contemporaines, clairement typées par leur présentation et leur contenu : tel sera le cadre original et innovant de cette nouvelle maison d'édition farouchement indépendante, artisanale, hors des circuits industriels traditionnels du livre, loin géographiquement du sérail éditorial parisien, dont la finalité est la réédition d’ouvrages rares et la mise à jour de voix nouvelles originales."

  1. http://www.imprescriptible.fr/parutions/captanian

  2. http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=50422

Agenda - Vient de paraître : "Les Arméniens en France"




Agenda - Vient de paraître : "Les Arméniens en France" - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Les Editions de l'Attribut lancent la collection "Exils", l'immigration à visage humain, et annoncent la sortie du livre "Les Arméniens en France, Du chaos à la reconnaissance", par Anouche Kunth et Claire Mouradian. Révélant les strates d'une notion souvent controversée, la collection Exils brosse le portrait de l'immigration en France à travers ses soubresauts : déracinement, quête d'identité, double culture, intégration, résistance, reconstruction...
Par une analyse rigoureuse mais aussi des récits, des portraits et des témoignages des immigrés ou enfants d'immigrés, elle invite à mieux percevoir la réalité sensible et charnelle de ces femmes et de ces hommes qui ont quitté leur pays pour rejoindre la France.

Les Arméniens en France
Du chaos à la reconnaissance
Par Anouche Kunth et Claire Mouradian


C’est au début des années vingt que les Arméniens, rescapés du génocide, interdits de retour dans leur pays, deviennent une communauté inscrite dans le paysage français. Stigmatisés durant l’entre-deux-guerres comme "inassimilables", on se plaît à les donner aujourd’hui en modèle d’intégration, du fait d’une réussite sociale dans de nombreux domaines.

Dans une première partie fort documentée, Claire Mouradian, spécialiste reconnue du sujet, retrace les étapes de cet exil et analyse la façon dont les Arméniens ont toujours tenu une place particulière dans la société française.

A travers des récits d'exil poignants et des portraits finement ciselés, Anouche Kunth nous entraîne ensuite au sein d'une géographie qui retrace les errances d'un peuple apatride. Celles de Papken Injarabian, d'Elisabeth Adamov ou de Varvara Basmadjian, emportés sur des chemins chaotiques qui finiront par les mener en France, ou celles des secondes générations, Alice Aslanian, Simon Abkarian et Karine Arabian, héritiers des violences passées, en quête de leur identité.

Les Arméniens en France. Du chaos à la reconnaissance. Anouche Kunth et Claire Mouradian.
Collection "Exils". Editions de l'Attribut. 168 pages, 23 euros.

Les Editions de l'Attribut lancent la collection "Exils", l'immigration à visage humain : révélant les strates d'une notion souvent controversée, la collection Exils brosse le portrait de l'immigration en France à travers ses soubresauts : déracinement, quête d'identité, double culture, intégration, résistance, reconstruction...
Par une analyse rigoureuse mais aussi des récits, des portraits et des témoignages des immigrés ou enfants d'immigrés, elle invite à mieux percevoir la réalité sensible et charnelle de ces femmes et de ces hommes qui ont quitté leur pays pour rejoindre la France. La collection Exils, c'est l'immigration à visage humain.

Livres en vente en librairie ou en ligne sur le site Internet des Editions de l'Attribut : Editions de l'Attribut

Editions de l'Attribut 3 rue Peyrolières 31000 Toulouse

http://collectifvan.org/article.php?r=5&id=49551

Agenda - Nos terres d’enfance - L’Arménie des souvenirs

Anahide Ter Minassian, Houri Varjabédian

- Nos terres d’enfance -
L’Arménie des souvenirs
- Anahide Ter Minassian, Houri Varjabédian (sous la direction de)
- Editons Parenthèses
- Collection diasporales / littérature
-Nos terres d’enfance
- L’Arménie des souvenirs
- en librairie le 23 septembre 2010
- diffusion : Harmonia Mundi
16,5 × 23 cm, 352 p., 2010.
ISBN 978-2-86364-180-4 / 25 €

L'événement littéraire de la rentrée, c'est la sortie, aux Éditions Parenthèses/Collection diasporales (Marseille), du livre "Nos terres d'enfances, l'Arménie des souvenirs" : sous ce titre, Anahide Ter Minassian et Houri Varjabédian ont regroupé 43 textes d'auteurs qui évoquent leur enfance arménienne. Textes d'Arthur Adamov, Michael Arlen, Helena Bonner, Carzou, Ara Güler, Anastase Mikoyan, Sergueï Paradjanov, William Saroyan, et de tant d'autres... A découvrir de toute urgence.

Le parcours des « terres d’enfance » proposé dans ce livre, de la banlieue new-yorkaise à Téhéran, de Bagdad à Bakou, de Erevan à Istanbul, de Beyrouth à Trébizonde, de Paris à Mouch, gomme volontairement l’espace et le temps. Tous les acteurs de ces voyages involontaires, sous une forme ou une autre, ont écrit sur les paysages ruraux ou urbains de leur enfance, retrouvant dans des quotidiens contrastés la marque de leur appartenance multiple : une identité revisitée dont chaque signe est vécu dans le regard de l’autre.

Les textes rassemblés dans cette anthologie sont pour la plupart autobiographiques : ce sont des autofictions ou des témoignages, des documents « qui recréent la vie » et réinventent une continuité dans les bribes et les itinéraires. Quel que soit le genre, il s’agit toujours d’un regard sur une enfance réinterprétée, entre souvenirs et rémanences. Si, comme en Occident, l’écolier a été une figure montante de la littérature, les violences et les ruptures qui ont marqué l’histoire des Arméniens au xxe siècle ont assigné à l’enfant une fonction charnière dans la transmission d’une langue et d’une histoire.

43 textes avec notamment des extraits de : Arthur Adamov, Alexandrian, Nina Berberova, Helena Bonner, William Saroyan, Ara Güler, Séda, Martin Melkonian, Sergueï Paradjanov...


Textes rassemblés et commentés par Anahide Ter Minassian et Houri Varjabédian.

Textes de : Arthur Adamov, Avétis Aharonian, Alexandrian, Michael Arlen, Peter Balakian, Kaspar Bedeyan, Krikor Beledian, Nina Berberova, Berdjouhi, Zaven Bibérian, Helena Bonner, Carzou, Chahan Chahnour, Armen Chékoyan,
Eleonore Dabaghian, Zabel Essayan, Anchèn Garodouni, Nubar Gulbenkian, Ara Güler, Arménak Hagopian, Hamasdegh, Simon Kapamadjian, Arménouhie Kévonian, Viken Klag, Violette Krikorian, Lass, Mathéos Mamourian, Meguerditch Margossian, Hrant Matevossian, Martin Melkonian, Hagop Mentsouri, Anastase Mikoyan, Chavarche Nartouni, Armen Ohanian, Sergueï Paradjanov, Nicolas Sarafian, Martiros Sarian, William Saroyan, Séda, Léon Surmélian, Vahan Totovents, Antranik Zaroukian, Hratch Zartarian.

Textes inédits en français, et textes traduits de l’arménien, du russe, du turc et de l’anglais.

« J’ai passé les premières années de ma vie, entouré d’un peuple de servantes : ma gouvernante arménienne, ma “demoiselle” française, ma nourrice Macha, dont un oeil était vert, l’autre bleu, ma soeur enfin que je range parmi les servantes, sans doute parce que ma mère me préférait à elle. »
Arthur Adamov

« Mais, avec un rai de lune, plus d’une fois j’avais la vision furtive d’une femme du voisinage ôtant sa robe derrière un drap blanc formant écran, silhouette noire aux seins brusquement dressés quand elle levait les bras, premier émoi de la sensualité enfantine. » Alexandrian

« C’est en jouant au base-ball, un jour à la mi-mars, où la neige avait fondu sur le trottoir cimenté de Dickerson Road, que j’éprouvai le sentiment nouveau de n’être pas comme les autres. » Peter Balakian

« Debout à côté du bureau qui m’arrivait sous le menton, je touchais avec précaution les revues médicales, les coupures de journaux, les crayons, les plumes, les enveloppes aux timbres étrangers, la glace à main sertie d’argent. Mon grand-père aimait l’avoir à portée de main ainsi qu’un flacon de parfum raffiné dont il aspergeait de temps en temps sa barbe blanche, droite et soyeuse.

Au contact de mes joues, cette barbe me paraissait bien différente de celle, gris vert, bouclée et rigide, de mon grand-père Ivan Dmitrievitch. » Nina Berberova

« Mes grands-pères portaient le fez à la turque. Mes grand-mères se signaient à la pleine lune. Et je me souviens pour eux. Je me souviens d’existences évanouies qui parfois me visitent. » Martin Melkonian

« Fin novembre 1988. Le téléphone sonne. La sonnerie est longue, c’est l’interurbain. Erevan.
Rien d’étrange. À cette époque, je parlais avec Erevan le matin, le jour, la nuit. À Kirovabad, des femmes et des enfants étaient enfermés dans une église. Sur mon bureau, le télégramme d’un prêtre : un appel au secours. » Elena Bonner

« Quand elle entendait son fils Aram parler des affaires qu’il traitait, elle recueillait ses paroles et les semait autour d’elle, et elle aimait particulièrement le son des syllabes alicante. Elles s’harmonisaient bien avec l’arménien, ou du moins avec sa version de l’arménien, qui était unique et regorgeait de toutes sortes d’inexactitudes et d’inventions. » William Saroyan


72, cours Julien — 13006 Marseille — France
téléphone : [33] 0 495 081 820
télécopie : [33] 0 495 081 824
courriel : info@editionsparentheses.com

Contact presse : Jasmine Badr
editions.parentheses@gmail.com

Lire aussi : http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=48135

http://www.diasporamag.com/magazine/livresalaune/0454b29de60193f02/index.html

  1. http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=47425


1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   15

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com