Veille media








télécharger 360.19 Kb.
titreVeille media
page2/15
date de publication28.03.2017
taille360.19 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

INFOS COLLECTIF VAN


  • Turquie: L’assassin du journaliste Hrant Dink pourrait être relaxé




  • Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente ce Communiqué de Presse publié sur le site de Reporters Sans Frontières en date du 11 janvier 2011.


    Reporters Sans Frontières

    Turquie

    Publié le mardi 11 janvier 2011.

    Reporters sans frontières exprime son indignation et sa consternation face à la possible relaxe d’Ogün Samast, assassin présumé d’Hrant Dink, directeur de publication de l’hebdomadaire Agos, tué par balles le 19 janvier 2007, devant les locaux de son journal.

    Ogün Samast avait été interpellé le 20 janvier 2007, à la gare routière de Samsun (Nord) alors qu’il tentait de se rendre dans la région de Trazbon. Il est détenu depuis lors dans la prison de type F de Kandira, au sud d’Istanbul.

    Il est inculpé avec 19 autres personnes, dont les commanditaires présumés Yasin Hayal et Erhan Tuncel, pour l’homicide du journaliste et l’appartenance à un groupe terroriste. Cependant, le procès (en cours actuellement) n’a pas permis d’identifier les vrais responsables au sein de l’appareil d’Etat.

    Le 25 octobre 2010, la 14e chambre de la cour d’assises d’Istanbul a transféré le dossier d’Ogün Samast au tribunal d’assises pour enfants d’Istanbul, l’accusé étant âgé de 17 ans au moment des faits. Or, selon la loi sur les procédures pénales (CMK), un mineur ne peut être détenu plus de cinq ans s’il n’a toujours pas été reconnu coupable et que sa peine n’a pas été confirmée dans ces délais. Ogün Samast pourrait donc, en vertu de cette loi, être libéré en janvier 2012.

    Le transfert du dossier d’Ogün Samast constitue un énième contretemps dans le procès qui doit déterminer les responsables de la mort du journaliste. Le 6 janvier 2011, l’avocate d’Hrant Dink, Fethiye Cetin, a publié un rapport dénonçant les trop faibles avancées du procès. Selon elle, il ne fait aucun doute que les forces de police et la gendarmerie de Trabzon ainsi que la police d’Istanbul et les renseignements généraux ont tout fait pour dissimuler les pièces à convictions qui pourraient établir leur éventuelle implication dans cette affaire. Elle a ainsi déclaré à Reporters sans frontières : “Le meurtre n’est pas l’affaire de trois ou cinq jeunes qui sont passés à l’acte, poussés par des sentiments nationalistes. On ne peut pas non plus parler de quelques fonctionnaires qui se sont infiltrés au sein de l’Etat pour éliminer Hrant Dink. L’Etat est impliqué à tous les niveaux, à commencer par l’état-major de l’armée, la justice, le gouvernement, les forces de l’ordre, les médias, les forces paramilitaires ; tous les acteurs politiques ont joué un rôle dans son meurtre, pour le dissimuler ou pour empêcher que les véritables responsables ne soient identifiés.”

    La poursuite, pour la deuxième fois, du journaliste Nedim Sener, auteur du livre “L’assassinat de Dink et les mensonges des renseignements”, prouve à quel point la recherche des commanditaires pose problème aux autorités turques.

    Inculpé pour “atteinte au secret de la correspondance privée”, “insulte à la personne” et “tentative d’influencer le bon déroulement d’un procès”, le journaliste de Milliyet risquait jusqu’à 12 ans de prison. Il a heureusement été relaxé le 23 décembre 2010.

    Les éléments d’enquête apportés dans son livre ont d’ailleurs été utilisés par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) qui a condamné la Turquie à 133 595 euros de dommages et intérêts pour avoir attenté au droit à la vie, à la liberté d’expression et à un recours effectif d’Hrant Dink. Le 14 septembre 2010, la CEDH a établi que les autorités turques n’ont pas pris les mesures nécessaires pour empêcher l’assassinat du journaliste et qu’aucune enquête efficace et indépendante n’a été menée pour déterminer le rôle des fonctionnaires de l’Etat dans ce meurtre.

    Les longueurs et les irrégularités qui entachent la procédure judiciaire révèlent à quel point la justice turque peut être à deux vitesses : rapide à condamner les journalistes pour propagande d’une organisation terroriste, extrêmement lente à juger les coupables de l’assassinat de l’un d’entre eux. Reporters sans frontières s’alarme qu’en raison de la lenteur du processus judiciaire, l’assassin d’Hrant Dink, majeur depuis plus de deux ans, puisse être libéré sans avoir purgé de peine. L’organisation rappelle que le procès avait été tenu à huis clos jusqu’à la majorité d’Ogün Samast afin que ses droits en tant que mineur soient respectés. Il est extrêmement inquiétant pour la lutte contre l’impunité qu’un tel criminel, qui n’a jusqu’à présent fait preuve d’aucun remord ou repentir, soit ainsi relaxé. Enfin, si le déroulement du procès aboutit à sa libération, il est peu probable que les véritables commanditaires du meurtre soient jugés et condamnés. Alors que le 19 janvier prochain, les quatre ans de sa disparition seront commémorés, il est urgent que justice soit enfin faite à Hrant Dink et à sa famille.

    La prochaine audience se déroulera le 7 février 2011.

    http://fr.rsf.org/turquie-l-assassin-du-journaliste-hrant-11-01-2011,39280.html
    http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=50987

    Collectif VAN : l'éphéméride du 14 janvier 2011




    Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée).


    Ça s’est passé un 14 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


    14 janvier 1903 -- France : Par décret du président de la République en date du 14 janvier 1903, est nommée au grade de chevalier dans l'ordre national de la Légion d'Honneur, Mme Veuve Maurice Carlier, née Emilie Thévenin. S'est fait remarquer par son courage et son dévouement dans les événements de Sivas en 1895. (Journal officiel, 15 janvier 1903.) Carlier, Emilie. Au milieu des massacres, Journal de la femme d'un Consul de France en Arménie. Paris, Félix Juven, 1903.
    Imprescriptible.fr : PARIS. Félix JUVEN, éDITEUR, 1903
    http://www.imprescriptible.fr/documents/carlier/


    14 janvier 1915 -- Turquie, dans le village arménien de Satmants : Meurtres, pillages et enlèvements commis par les tchétés kurdes de l’O.S. [Organisation Spéciale], sous le commandement d’Ömer Naci, un cadre militaire du CUP, dans le kaza de Saray-Mahmudiye, situé sur la frontière avec la Perse. Du 15 décembre 1914 au 14 janvier 1915, ce sont les villages arméniens de Hasaran le 15 décembre, Satmants le 20 décembre, Akhorig et Hasan Tamran le 30 décembre, Avzarig le 14 janvier 1915, qui sont visés. (Barby, 1917:235-240 ; Kévorkian, 2006:278).
    Online Encyclopedia of Mass Violence: L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916)
    http://www.massviolence.org/L-extermination-des-Armeniens-par-le-regime-jeune-turc-1915?artpage=5


    14 janvier 1916 -- Les témoignages d’un déporté d’Ezeroum : « Nous arrivâmes à Souroudj le 24 septembre. Nous eûmes enfin une maison pour nous abriter. Nous prîmes un peu de repos et, en nous procurant de l’argent venu de Constantinople et d’Alep, nous pûmes vivre jusqu’au 14 janvier 1916. Bien des gens moururent de maladie au cours du voyage, incapables de résister aux atroces privations qu’ils avaient dû subir. Le 14 janvier, par une froide journée d’hiver où la tempête de neige faisait rage, l’ordre arriva de transporter le convoi à Raka. Après avoir subi des souffrances indicibles qui durèrent sept jours, nous arrivâmes enfin à Raka, sur le bord de l’Euphrate, couchant à la belle étoile. Nous demeurâmes 14 jours dans ce lieu. » J. Naayem, Les Assyro-chaldéens et les Arméniens massacrés par les Turcs.
    Documents inédits recueillis par un témoin oculaire, Paris, Bloud § Gay, 1920
    Imprescriptible.fr : Récit d’un déporté d’Ezeroum, Saghérian, de Baïbourt, fait à Alep, le 16 décembre 1917
    http://www.imprescriptible.fr/documents/naayem/d08.htm


    14 janvier 1917 -- Une série de rapports (transmis par la Légation de Constantinople, dans son rapport n° 548 ; Archives, n° 5079) datés des 14 et 29 janvier, 7 et 29 février 1917, décrivent la destruction des Villages de la Mer Noire. Les persécutions anti-helléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne. D'après les rapports officiels des agents diplomatiques et consulaires. PARIS, LIBRAIRIE BERNARD GRASSET, 1918
    Imprescriptible.fr : Les Persécutions anti-helléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne, Chapitre III, Samsoun
    http://www.imprescriptible.fr/documents/grecs/p2c3.htm


    14 janvier 1921 -- Le mandat français en Cilicie et l'expulsion des Arméniens. Adana, 14 janvier 1921 : Lettre de Vahan Portoukalian à Kourken Tahmazian. Extraits : « Les événements ont fait que nous avons dû rester en plein Kémalistan. Il n’était pas possible de se dérober et de plaquer ici nos orphelins, sans rester avec eux. Sans doute environ 250 des orphelins arméniens ont pris la fuite et ont émigré avec la foule, mais il en reste encore ici 450 dont la plupart des tout-petits. Adana est devenu certainement plus turc qu’il ne l’était avant la guerre. Les premiers temps, les milieux officiels français s’imaginaient que cet exode s’était déclenché sur un mot d’ordre venu de Paris : on voit qu’ils ne connaissent guère les dirigeants arméniens de Paris, puisqu’ils les croient susceptibles de donner des mots d’ordre. Est-ce que vous avez vu le général Dufieux ? C’est vraiment une noble et grande figure, un grand caractère. Les Ciliciens lui devront beaucoup. Je suis persuadé que s’il n’avait tenu qu’à lui, les orphelins ne seraient pas restés ici. En effet, en dehors de toute question de sécurité, la situation de ces enfants est devenue bizarre dans un pays où il n’y a plus d’Arméniens et où par conséquent il ne sera plus possible de les placer, de leur créer des moyens d’existence; ce qui est vrai pour les garçons, l’est encore plus pour les filles. Quant au retour des chrétiens, il est fort hypothétique : reviendront ceux qui ont des intérêts à liquider et pour faire cette liquidation, enfin très peu de gens.
    Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
    Imprescriptible.fr : L’évacuation française de la Cilicie en 1921 vue par l’officier Vahan Portoukalian
    http://www.imprescriptible.fr/rhac/tome3/p2b#


    14 janvier 1942 -- A Szczakowa (Pologne), un juif est pendu en guise de représailles par la Gestapo.
    - 1 000 juifs d'Izbica Kujawska (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.
    Skynet : 14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas
    http://souvenez-vous6000000.skynetblogs.be/archive/2011/01/11/14-janvier-ce-jour-la-n-oubliez-pas.html


    14 janvier 1943 -- Pendant plusieurs jours, une partie des 8 000 juifs du ghetto de Lomza (Pologne) est déportée au camp d'extermination d'Auschwitz. Les autres sont assassinés près de la ville, dans la forêt de Galczyn.
    Skynet : 14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas
    http://souvenez-vous6000000.skynetblogs.be/archive/2011/01/11/14-janvier-ce-jour-la-n-oubliez-pas.html


    14 janvier 1943 -- 13-14 janvier : Rafle de juifs à Rouen (familles françaises pour la première fois).
    1939-1945 : chronologie de la guerre
    http://lesfortsenmoselle.perso.sfr.fr/1939_1945_chronologie.htm


    14 janvier 1945 -- 150 malades et membres du personnel de l'hôpital orthodoxe juif de Varosmajor (Hongrie) sont massacrés par des bandes de l'extrême droite.
    Skynet : 14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas
    http://souvenez-vous6000000.skynetblogs.be/archive/2011/01/11/14-janvier-ce-jour-la-n-oubliez-pas.html


    14 janvier 1990 -- Azerbaïdjan. Pogroms anti-Arméniens de Bakou. Chronologie de la semaine sanglante : « A Bakou, le 14 janvier 1990, un groupe de 30 à 40 personnes, s’est rué dans l’appartement des Torossian, un couple âgé, et avec eux se trouvaient aussi deux autres personnes âgées (de la famille). Les criminels les ont tous frappés, ils leur ont pris 3500 roubles, et ils ont obligé ces Arméniens et leurs voisins à sortir de la ville. Là, ils les ont arrosés d’essence et les ont brûlés. »
    1990/2010 – Il y a 20 ans, les pogroms génocidaires de Bakou
    http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=50492


    Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org

    http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=51008

    Revue de Presse de l'I.A.C.S [Institut Assyro-Chaldéen-Syriaque] - 10 janvier 2011




    Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Yilmaz Kerimo, député suédois d'origine assyro-chaldéenne-syriaque, a proposé une motion au sujet de l'éventuelle autonomie des Assyro-Chaldéens-Syriaques d'Irak (chrétiens d'Irak). Cette motion devait lancer une commission en vue d'offrir une zone franche sous les auspices de l'ONU." Le Collectif VAN diffuse ici la Revue de Presse de l'I.A.C.S [Institut Assyro-Chaldéen-Syriaque] du 10 janvier 2011.


    Revue de Presse de l'I.A.C.S [Institut Assyro-Chaldéen-Syriaque] - 10 janvier 2011

    - Selon Assyrian Universal Alliance & Assyrians of Armenia “Atour”, l'Arménie a financé la construction d'un monument à Yérevan (Arménie) dédié à la commémoration des victimes du génocide assyro-chaldéen-syriaque de 1915 (appelé aussi génocide arménien, grec pontique et yézidis).
    ASSYRIAN GENOCIDE MONUMENT in Armenia http://www.ankawa.com/english/?p=4695#more-4695


    - Lors de la 3e session du Forum des Nations-Unies sur les questions des minorités, le 14 et 15 décembre 2010 à Genève (Suisse), Jennifer Babaie, porte-parole de "Assyrian Universal Alliance", a rappelé devant un auditoire, la situation dramatique des Assyro-chaldéens-syriaques d'Irak (chrétiens d'Irak) et a proposé des solutions politiques à la survie des chrétiens d'Irak, comprenant la création d'une zone autonome dans la plaine de Ninive, sous la juridiction du gouvernement central de l'Irak. Son discours complet est disponible sur www.aua.net
    Third session of the United Nations Forum on minority issues in Geneva, Switzerland

    http://www.ankawa.com/english/?p=4694


    - Pétition: Autonomie für die Chaldäer-Suryoye-Assyrer im Irak! http://www.facebook.com/event.php?eid=187486674595507

    - Vidéo: documentaire suisse sur la recherche d'identité d'un jeune syriaque orthodoxe (araméen) de Suisse.
    Synopsis: Mattia Unval est un jeune araméen de nationalité suisse et fils d'un prêtre syriaque orthodoxe en Suisse italienne. Dès son plus jeune âge, son identité a été façonné par l'usage de la langue araméenne et la pratique de sa religion. La prise de conscience de ses origines se limitait toutefois à ce que lui racontaient ses parents, qui ont fui la Turquie vers la Suisse au début des années 1980. Mattia et son père ont décidé alors de partir en voyage pour visiter leur terre ancestrale: la région du Tur Abdin (Sud-Est de la Turquie), la "Montagne des serviteurs de Dieu". L'héritage du silence propose un angle personnel sur les conditions de vie des Araméens, dans la diaspora et sur leur terre, dans le passé et au présent, dans les générations jeunes et âgées, créant une image sur la façon dont cette minorité ethnique et religieuse de Turquie a vécu et continue de vivre aujourd'hui.
    The Legacy of Silence trailer http://www.facebook.com/event.php?eid=187486674595507


    - Yilmaz Kerimo, député suédois d'origine assyro-chaldéenne-syriaque, a proposé le 26 octobre 2010 une motion au sujet de l'éventuelle autonomie des Assyro-Chaldéens-Syriaques d'Irak (chrétiens d'Irak). Cette motion devait lancer une commission en vue d'offrir une zone franche sous les auspices de l'ONU.
    Motion 2010/11:U292 Frizon för kristna i Irak http://www.riksdagen.se/Webbnav/index.aspx?nid=410&typ=mot&rm=2010%2F11&bet=U292

    TURQUIE:
    - Description de la ville de Mardin (Sud-Est Turquie) et de sa région, peuplée notamment d'Assyro-Chaldéen-Syriaques.
    Mardin, en Turquie
    http://www.kusadasi.tv/fr/mardin-en-turquie.html

    - Lors de la fête annuelle de la nativité cette année à Mardin (Sud-Est Turquie), le préfet de la ville, Hassan Duruer, a annoncé, en présence de Monseigneur Nuri Saliba Özmen (évêque syriaque de Mardin) qu'il souhaite le retour du patriarcat syriaque orthodoxe à Mardin, aujourd'hui basé à Damas (Syrie) depuis 1933.
    « Nous voulons revoir le patriarcat syriaque orthodoxe à Mardin »
    http://fr.zaman.com.tr/fr/newsDetail_getNewsById.action;.node1?newsId=4717

    EVENEMENT:
    Soirée dansante d'hiver organisée par l'association Franco-Syriaque de Montfermeil prévue le samedi 29 janvier 2011.
    Lien vers événement facebook:
    Haflé: La Soirée d'Hiver

    http://www.facebook.com/event.php?eid=175151825850729

    Url originale :

    http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=50988

    Lyon : "Et si l'histoire ottomane était avant tout une histoire européenne?"




    Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Notons que le slogan répété à l'envi de "L'Histoire aux historiens" ne concerne visiblement pas cette conférence qui invite Madame Huguette MEUNIER-CHUVIN, Chargée de mission auprès du Commissariat Général de la Saison de la Turquie en France : une personnalité sans nul doute de grande valeur mais dont nous ne connaissons pas les travaux scientifiques concernant l'histoire ottomane. A tout le moins, nous avons pu constater que le dossier de presse de la Saison de la Turquie en France ne comportait pas une seule fois le mot "arménien", et que cette Saison - qui aurait dû être l'occasion de rendre justice et hommage aux contributions architecturales, artistiques, littéraires, théâtrales, artisanales, etc. des fils de la nation arménienne dans l'Empire ottoman -, n'a été qu'une vaste opération de détournement d'héritage. Rappelons à cette occasion, le scandale du festival de cinéma à Rennes, Travelling Istanbul , sponsorisé par la Saison de la Turquie : les programmes distribués aux 38 000 spectateurs, qui contenaient à l’origine en page 3, une présentation chronologique de l’Histoire de la Turquie signalant le génocide des Arméniens, avaient tous été censurés par une photo masquant le texte initial...

    Même l'identité arménienne des rares artistes arméniens de Turquie à l'affiche de cette Saison turque (Ara Güler, Sarkis) a été passée sous silence. L'histoire ottomane a été une histoire européenne du fait du lien que formait une partie des populations arménienne et grecque avec l'Europe. L'Empire ottoman a choisi sciemment de rompre ce lien en exterminant les 2/3 de la population arménienne et en expulsant les Grecs de Smyrne et de Constantinople.

    Lors de nombreuses conférences universitaires qui ont eu lieu en France, nous avons pu constater que des propos négationnistes ou falsificateurs étaient tenus concernant le génocide arménien et l’extermination de toutes les populations chrétiennes de l’Empire ottoman en 1915. Voire même des positions mensongères justifiant ces génocides ("les Arméniens et les Turcs vivaient en paix durant des siècles : il a bien fallu qu'il se passe quelque chose - sous-entendu, la révolte présumée des Arméniens - pour expliquer ce qui s'est passé...") Nous sommes sûrs que ce type de dérives n'aura pas lieu lors de cette conférence dont l'intervenant principal est Faruk Bilici, professeur des universités à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), membre du comité de rédaction des Cémoti.


    Conférence à Lyon le 21 janvier 2011 sur l'empire ottoman


    Et si l'histoire ottomane était avant tout une histoire européenne?

    vendredi 21 janvier · 18:30 - 22:00

    Lieu: Amphithéâtre de l’Université professionnelle internationale de Lyon
    47, rue du sergent Michel Berthet 69009 Lyon

    Créé par :
    Zafer Girisit

    Dans le cade du Cycle Centre Européen d’Etudes et de la Recherche
    d’Orient Mediterranéé (C.E.E.R.O.M)

    M.Faruk BILICI
    Historien, spécialiste de l’histoire ottomane et de la Turquie

    M.Huguette MEUNIER-CHUVIN
    Chargée de mission auprès du Commissariat Général de la Saison Turquie en France


    Lire aussi:

    Hommage à Semih Vaner http://www.collectifvan.org/article.php?r=4&id=15997

    Semih Vaner : les intellectuels turcs en deuil http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=16052

    « Semih Vaner : les intellectuels turcs en deuil » (suite) http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=16133

    Cachez ce génocide que je ne saurais voir http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=41499

    Débat d'idées autour de la Saison de la Turquie en France http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=40362

    Url originale :

    http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=50985

    Presse arménienne : Revue du 12 janvier 2011

    Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 12 janvier 2011.


    Ambassade de France en Arménie

    Revue de la presse arménienne du 12 janvier 2011

    Affaires intérieures


    Le Maire d’Erevan a abordé avec le directeur régional de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) des questions relatives aux programmes réalisés sur financement de la BERD, notamment la sécurité et la modernisation du métro d’Erevan qui prévoit des investissements capitaux en deux tranches, ainsi que le traitement des déchets ménagers de Noubarachen (non loin de la capitale), rapportent Hayastani Hanrapétoutioun, Azg, et Haykakan Jamanak.

    Les dernières mutations de haut niveau sont largement commentées par les quotidiens. Haykakan Jamanak a qualifié de « massacre de cadres » les récents changements intervenus au sein de la Mairie, trois semaines après la démission de l’ancien Maire, évoquant les démissions du porte-parole, du chef de cabinet du Maire, de l’architecte en chef et du maire de quartier Arabkir. « Le jeu de massacre a-t-il commencé ?» se demande Azg, estimant que c’est la dernière chance pour les autorités de concrétiser leur promesse de lutte contre la corruption.

    Présentant le nouveau maire de quartier Arabkir au personnel de la commune, le Maire d’Erevan Karen Karapétian a exigé la mise en place rapide d’une équipe bien organisée, efficace, discipliné et à l’écoute de la population.

    Une enquête criminelle est ouverte à la suite de deux cambriolages en un mois, au bureau du parti d’opposition « Hanrapétoutioun » (République), l’une des composant du CNA. Selon Artak Zeynalian, membre du conseil politique et défenseur des droits de l’Homme, et plusieurs ONG, il ne s’agit pas d’un simple cambriolage (les voleurs auraient fouillé les documents sans toucher à l’argent dans le tiroir), mais d’une agression politiquement motivée, rapporte la presse d’opposition.

    Trois personnes ont été accusées pour tentative de fraude électorale et de violences légères à l’égard des agents de la police lors des élections municipales de Tchartchakis du marz (région) d’Aragatsotn, rapportent les quotidiens.

    L’ensemble de la presse rend compte de la découverte, dans une grotte près du village d’Aréni, du plus ancien établissement vinicole connu à ce jour, datant d'il y a 6000 ans environ. Une cuve pour presser le raisin, des jarres destinées à la fermentation, une tasse et un bol, ainsi que des pépins et des restes de raisins pressés, ont été trouvés sur les lieux des fouilles, qui avaient commencé en 2007. Cette information a été publié par la revue archéologique « Journal of Archaeological Science » et reprise par plusieurs titres prestigieux de la presse internationale.

    Arménie-Turquie

    Se référant à des sources étrangères, Aravot, Jamanak et Azg rendent compte de la réunion à Ankara des ambassadeurs et des chefs des missions diplomatiques de Turquie, ayant à l’ordre du jour principalement des questions relatives au génocide arménien, aux relations arméno-turques et à ASALA (Armée secrète arménienne de libération de l'Arménie). Selon les mêmes sources, certains diplomates turcs auraient exigé l’annulation les protocoles signés avec l’Arménie.

    Rédaction : Sonia Machinian
    http://www.ambafrance-am.org/france_armenie/IMG/pdf/20110112.pdf
    http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=50986

  • 1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

    similaire:

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media

    Veille media iconVeille media








    Tous droits réservés. Copyright © 2016
    contacts
    ar.21-bal.com