Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone








télécharger 92.55 Kb.
titreTravail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone
page1/4
date de publication31.03.2017
taille92.55 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4

cendrillon


D’APRÈS JOËL POMMERAT


Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone.

Présenté par les élèves de Terminale L2 « Théâtre » du Lycée Valin dans le cadre de l’épreuve officielle de Théâtre expression dramatique au baccalauréat.




PERSONNAGES
Une narratrice dont on n'entend que la voix : Narrateur 1, Narratrice 2, Narrateur 3, Narratrice 4,

La très jeune fille : La très jeune fille 1, La très jeune fille 2, La très jeune fille 3, La très jeune fille 4

La mère

Le père : Le père 1, Le père 2

La belle-mère : La belle-mère 1, La belle-mère 2, La belle-mère 3, La belle-mère 4

Sœur la grande : Sœur la grande 1, Sœur la grande 2,

Sœur la petite : Sœur la petite 1, Sœur la petite 2

La fée : La fée 1, La fée 2, La fée 3
22 personnages
DISTRIBUTION
Lise : Belle-mère 1

Juliette : Sœur la grande 2

Orane : Sœur la petite 1/Narratrice 4

Maeve : La très jeune fille 2 / La mère

Jade : La très jeune fille 3 / La belle-mère 3

Alexia : La belle-mère 2

Anaïs : La très jeune fille 1

Cynthia : La fée 3/ La belle-mère 4

Elisa : La narratrice 2

Victor : Le narrateur 1

Robin : Le père 1

Nathan : le narrateur 3/ Le père 2

Pauline : La très jeune fille 4

Margot : la fée 1/ Sœur la grande 1

Ines : la fée 2/ Sœur la petite 2

Scène 1




LA VOIX DE LA NARRATRICE 1. Je vais vous raconter une histoire d'il y a très longtemps... Tellement longtemps que je ne me rappelle plus si dans cette histoire c'est de moi qu'il s'agit ou bien de quelqu'un d'autre. Alors je commence.

Dans l'histoire que je vais raconter, les mots ont failli avoir des conséquences catastrophiques sur la vie d'une très jeune fille. Les mots sont très utiles, mais ils peuvent être aussi très dangereux. Quand elle était encore presque une enfant, une très jeune fille qui avait beaucoup d'imagination avait connu un très grand malheur, un malheur qui heureusement n'arrive que très rarement aux enfants. Un jour, la mère de cette très jeune fille était tombée très malade, atteinte d'une maladie mortelle. Elle ne sortait plus de sa chambre. Elle parlait d'une voix faible, tellement faible qu'on avait du mal à comprendre ce qu'elle disait. On devait sans arrêt la faire répéter.

Scène 2



La chambre à coucher de la mère.
LA TRÈS JEUNE FILLE 1. Dis donc, tu veux pas te lever aujourd'hui ! Ça fait des semaines que t'es couchée ! Tu dois en avoir marre, non? Moi j'en ai marre en tout cas.

(La mère, très faible, murmure quelques paroles incompréhensibles.)

J'entends pas... ! Quoi?

(La mère, idem)

Excuse-moi, j'entends pas maman ce que tu dis. Faudrait que tu parles plus fort... Je te l'ai déjà dit.

LA VOIX DE LA NARRATRICE 2. Alors parfois, la très jeune fille se sentait obligée de faire comme si elle avait très bien compris.

LA TRÈS JEUNE FILLE 1. T'as tout le temps envie de dormir, c'est ça que tu as dit?

LA MÈRE (murmurant, quasiment inaudible). Ma chérie il faut que je te dise que je vais bientôt mourir.

LA TRÈS JEUNE FILLE 1. Je le sais ça, que t'as tout le temps envie de dormir.

LA MÈRE (inaudible). Chérie je vais m'en aller... Je vais m'en aller pour toujours

LA TRÈS JEUNE FILLE 1. Et que tu dors le jour?... Je le sais ce que tu dis. Tu veux pas qu'on aille se promener plutôt que discuter?

Un temps. La mère semble découragée. Elle détourne son visage et ferme les yeux.

LA VOIX DE LA NARRATRICE 3. C'était pas simple de communiquer avec sa mère et ça la fatiguait. Et puis un jour, on lui dit que c'était sans doute la dernière fois qu'elle la verrait. On lui dit qu'elle devait être bien courageuse et que sa mère voulait lui dire des choses importantes. La très jeune fille promit cette fois-là d'être encore plus attentive que les autres fois.

La mère murmure quelques mots à sa fille. La très jeune fille se penche vers elle.

LA TRÈS JEUNE FILLE 1(très émue). Je vais te répéter pour que tu sois sûre que j'ai bien entendu : « Ma petite fille, quand je ne serai plus là il ne faudra jamais que tu cesses de penser à moi. Tant que tu penseras à moi tout le temps sans jamais m'oublier... je resterai en vie quelque part. » (Le père de la très jeune fille entre. Il entraîne sa fille vers la sortie.)

Maman, je te promets que je penserai à toi à chaque instant. J'ai très bien compris que c'est grâce à ça que tu mourras pas en vrai et que tu resteras en vie dans un endroit secret invisible tenu par des oiseaux. J'ai très bien compris que si je laissais passer plus de cinq minutes sans penser à toi ça te ferait mourir en vrai. Ne t'inquiète pas maman, je ne te laisserai pas mourir en vrai, tu peux compter sur moi. Tous les jours, à chaque minute et pendant toute ma vie, tu seras dans mes pensées... N'aie pas peur.

LA VOIX DE LA NARRATRICE 4. On vous l’a dit, ce n'est pas sûr que la très jeune fille ait compris parfaitement bien les paroles de sa mère. Ce qui est certain, c'est que cette histoire n'aurait pas été la même si la très jeune fille avait entendu parfaitement ce que sa mère lui avait dit. Mais vous le verrez, pour les histoires, les erreurs ne sont pas toujours inintéressantes...
  1   2   3   4

similaire:

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconLucas simon metteur en scene

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconL’oeuvre d’un architecte/metteur en scène/musicien/peintre

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconL’oeuvre d’un architecte/metteur en scène/musicien/peintre

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconProgramme : Spectacle en deux parties avec entracte, suivit d’un cocktail
«Voisinages» ou encore en 2008, «u turn» co-signée avec Jérôme Marchand; en 2010 «Rossignols»; en 2012, «Ichi Ni San» et «Kodama»....

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone icon* Culture & loisirs Musique
«Je fais le travail de Dieu», Bruno Meyssat répond que la finance n’est pas affaire divine, mais affaire d’hommes, donc affaire de...

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconLa Renaissance à Rouen : l’essor artistique et culturel
«Prolégomènes à l’étude d’un répertoire de théâtre rouennais (manuscrit BnF fr. 24341)»

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconRépondant à l’invitation d’Anne-Marie Sallé, directrice artistique...
«toute œuvre d’art est une possibilité permanente de métamorphose offerte à tous les hommes»

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconFilm producer Essay Questions
«Tous les grands artistes provoquent des émotions fortes chez le public.» Analysez comment l’architecte/le metteur en scène/musicien/peintre...

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconQuelle place pour le discours philosophique dans
...

Travail dirigé par Laurence Andréini, metteur en scène, directrice artistique du Théâtre Amazone iconLe lieu theatral comme dispositif rapide parallele avec le dispositif cinematographique
«l’impérial» à Montréal (théâtre & cinéma) à une scène, un rideau rouge, IL n’y avait parfois qu’1 séance (de 3h en moyenne)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com