Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes








télécharger 233.12 Kb.
titreManuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes
page1/6
date de publication23.10.2016
taille233.12 Kb.
typeManuel
ar.21-bal.com > histoire > Manuel
  1   2   3   4   5   6


Document réalisé par : Cécile DANIEL CLARYS (CELCOR/PADYP)

Date : 2012
image3.png
OUTILS ET TECHNIQUES PEDAGOGIQUES POUR UNE FORMATION ACTIVE

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes
logo adf
Programme d’Appui aux Dynamiques Productives
sofréco

TABLE DES MATIERES

TABLE DES MATIERES 2

PRESENTATION GENERALE 3

AVERTISSEMENT 3

1. PREMIERE PARTIE – DES SUPPORTS PEDAGOGIQUES 4

1.1.OUTILS PEDAGOGIQUES PRATIQUES 4

1.1.1.OUTIL 1 4

1.1.2.OUTIL 2 6

1.1.3.OUTIL 3 8

1.1.4.OUTIL 4 9

1.1.5.OUTIL 5 10

1.1.6.OUTIL 6 12

1.1.7.OUTIL 7 13

1.2.MATERIELS ET TECHNIQUES PREPARATOIRES 14

1.2.1.MATERIEL 1 14

1.2.2.MATERIEL 2 15

1.2.3.MATERIEL 3 16

1.2.4.TECHNIQUE 1 : LE DESSIN SYMBOLIQUE 18

1.2.5.TECHNIQUE 2 : LE DESSIN ORTHOGONAL 22

1.2.6.TECHNIQUE 3 : LA METHODE DU GRAAP (Burkina Faso) 25

1.2.7.TECHNIQUE 4 : L’IMAGE 30

1.2.8.TECHNIQUE 5 : LES COULEURS ET LEUR SENS 31

2.DEUXIEME PARTIE : DES TECHNIQUES D’ANIMATION 32

2.1.DES TECHNIQUES D’ANIMATION 32

2.1.1.FICHE 1 : DIFFERENTS TYPES DE REUNIONS 32

2.1.2.FICHE 2 : ORGANISER UNE RENCONTRE / REUNION 32

2.1.3.FICHE 3 : ATTITUDES DE L’ANIMATEUR / FORMATEUR 34

2.1.4.FICHE 4 : LES TRUCS DE L’ANIMATEUR 36

2.2.DES TECHNIQUES CONCRETES – DES JEUX – DES SIMULATIONS ET JEUX DE ROLE … 37

2.2.1.FICHE 5 : METHODE DU CHOIX SILENCIEUX 37

2.2.2.FICHE 6 : PRESENTATION PAR PAIRE 39

2.2.3.FICHE 7 : LES DATES CLES 40

2.2.4.FICHE 8 : METHODE DES IMAGES 41

2.2.5.FICHE 9 : ELABORATION PROGRESSIVE - DEGRESSIVE 42

2.2.6.FICHE 10 : IDENTIFICATION A UNE PLANTE 43

2.2.7.FICHE 11 : CHOIX D’UN THEME, D’UN SUJET 44

2.2.8.FICHE 12 : ASSOCIATION – CONTRAIRES - ANALOGIES 45

2.2.9.FICHE 13 46

REPRESENTATION DE CHACUN 46

ASSOCIATION DE MOTS 46

CHANGER SA PLACE 46

2.2.10.FICHE 14 : METHODE D’INTEGRATION GUIDEE PAR LE GROUPE 47

2.2.11.FICHE 15 : CHAINE D’INFORMATIONS 48

2.2.12.FICHE 16 : INTERCOMMUNICATION ROTATIVE 49

2.2.13.FICHE 17 : LES DEBATTEURS ASSISTES 50

2.2.14.FICHE 18 51

LES IMAGES CAPTUREES 51

SI JE FINIS MON DESSIN, TU PERDS … 51

2.2.15.FICHE 19 : JEU DE FLECHETTE 52

2.2.16.FICHE 20 : JEU DE L’OIE 53

2.2.17.FICHE 21 :: LE LOTO 54

2.2.18.FICHE 22 : LES PANNEAUX ANIMES 55

2.2.19.FICHE 23 : ETUDE DE CAS 56

2.2.20.FICHE 24 : TOUS POUR UN ET UN POUR TOUS 57

2.2.21.FICHE 25 : LE THEATRE / LA MISE EN SCENE 58

2.2.22.FICHE 26 : LE BRAINSTORMING 59

2.2.23.FICHE 27 : JEU DE RÔLE 60

2.2.24.FICHE 28 : HISTOIRE A POURSUIVRE 61

2.2.25.FICHE 29 62

IMPROVISATION 62

HISTOIRE EN DIX MOTS 62

PRESENTATION GENERALE

Ce guide a été conçu pour des conseillers aux exploitations agricoles familiales qui travaillent dans des pays où les producteurs sont encore majoritairement analphabètes. Il va leur permettre d’augmenter et d’améliorer :
leurs supports pédagogiques pour enrichir leur stratégie de formation ;

leurs techniques d’animation pour enrichir l’expression et la participation des producteurs et de leur famille au cours des formations.
Ces deux points sont séparés en deux chapitres ; précédé chacun d’un sommaire permettant un repérage facile de l’information. De surcroît, le deuxième chapitre est introduit par un tableau classant les techniques d’animation et jeux divers, selon les objectifs pédagogiques.
Pour faciliter son utilisation, ce document a été rédigé sous forme de fiches à lecture rapide, conçues sur le même schéma de façon à pouvoir comparer et choisir les outils et techniques appropriés.

AVERTISSEMENT

La mise en œuvre d'une formation nécessite avant tout, une réflexion approfondie, au cas par cas, au niveau de la méthodologie et des stratégies à adopter. Au delà de cette réflexion méthodologique indispensable à toute formation, il existe des outils et des techniques qui facilitent le travail d'animation et de formation.
Ce document est un recueil, non exhaustif, d’outils pédagogiques et de techniques d'animation, pour une formation avec une démarche active et une approche participative1. Il est avant tout, un guide de quelques moyens existants, facilement utilisables lors d'animation avec des groupes de paysans analphabètes ou mixte (alphabétisés et non alphabétisés).
À chacun de l'enrichir, de l'adapter et de le réinventer en fonction de son contexte de travail.
Les outils pédagogiques et les techniques d'animation visent à susciter, à provoquer, à favoriser l'implication des membres d'un groupe dans les discussions, réunions, formations. Ils ne remplacent en rien les engagements et l’attitude de l'animateur qui sont prioritaires, auprès des participants.

1. PREMIERE PARTIE – DES SUPPORTS PEDAGOGIQUES

1.1.OUTILS PEDAGOGIQUES PRATIQUES

1.1.1.OUTIL 1

FLANELLOGRAPHE



IDENTIFICATION
a11


MATERIEL NECESSAIRE

- Tissu en flanelle bleu ou noir (étoffe en coton ou en laine) ;

- Support plan (mur ou tableau…) ;

- Matériel pour accrocher le tissu (clous, punaises…) ;

- Papier épais, blanc ou couleur pour découper les figurines ;

- Scotch ou papier collant pour accrocher les figurines ;

- Ciseau ;

- Crayons de couleur.


UTILISATION

Le flanellographe permet de :

- Faire réfléchir un groupe sur un sujet précis (ex : la gestion de la trésorerie…). Le panneau est composé par le groupe – accompagné de l’animateur/formateur – au fur et à mesure où les éléments sont exprimés. Parfois, c’est l’animateur/formateur qui le compose et le groupe qui réagit.

- Raconter une histoire, un fait, un problème…L’animateur/formateur ou un membre du groupe raconte et illustre au fur et à mesure avec les figurines.
CONCEPTION

Disposer les figurines découpées d’avance – ou à découper pendant la séance si on est habile – montrant soit :

. Des personnages en action (paiement d’une charge, vente d’une denrée…) ;

. Des techniques (construction de greniers, traitement des cultures…) ;

. Des situations (mort du bétail, pénurie de grains…).
Préparer les figurines (réutilisables) en fonction du thème de la séance ;

Mettre du scotch ou autre papier collant au dos des figurines pour qu’elles tiennent sur le tissu ;

Laisser aux participants la possibilité de composer les panneaux en bougeant les figurines eux-mêmes.



ATOUTS

- Appropriation facile des images par le groupe, grâce à la mobilité des figurines.

- Figurines préparées à l’avance.

- Méthode peu coûteuse.

- Matériel facile à transporter.

- Méthode dynamique.

LIMITES

- Groupe de 10 à 15 au maximum.

- Disposer d’un support plan.

- Savoir concevoir des figurines représentatives pour le groupe.

- Demande un animateur/formateur performant capable de comprendre les messages des participants pour rendre dynamique les différentes interventions.


1.1.2.OUTIL 2

LES IDEES IMAGEES



IDENTIFICATION

a25


MATERIEL NECESSAIRE

- Support plan ou tissu flanelle bleu ou noir (étoffe en coton ou en laine) ;

- Punaise, scotch, Ficelle ou cable ;

- Papier épais, blanc ou couleur pour dessiner ;

- Pochettes plastiques pour glisser les images dedans (protection) ;

- Pinces à linge pour accrocher les images.


UTILISATION

Les images sur support plan permettent plusieurs scénarios :

- Faire réfléchir un groupe sur un thème précis (ex : la gestion des stocks…) : l’animateur/formateur accroche les images préparées à l’avance (type d’images et agencement de la série) correspondant aux éléments d’un cas, d’un problème, d’une réflexion ou autre situation dont il veut parler avec les participants.

- Faire découvrir une histoire en affichant d’emblée une succcession d’images que tous les participants regardent et commentent.

- On peut aussi imaginer utiliser cet outil de manière plus dynamique en accrochant des images en fonction et au fur et à mesure des réflexions des participants sur un thème donné mais il faut pour cela avoir une batterie d’images assez conséquente prévue à l’avance.

- Visualiser les réponses aux questions par des dessins (représentations des idées).
CONCEPTION

Disposer d’un stock d’images (dessins ou photos) prêtes à l’avance en fonction du thème de la séance.

Préparer un tableau ou coudre horizontalement sur un tissu en flanelle, des rubans de flanelle où les images seront accrochées à l’aide de pinces (on peut utiliser des bandes adhésives type « velcro » à la place des rubans et des pinces).

Glisser les images dans des pochettes en plastique transparent pour les protéger.

Faire s’exprimer les apprenants par des images. Leur demander à chaque fois si l’image correspond bien à leur idée. Faire participer les gens du groupe à la découverte de ce qu’ils voient sur les images.

Apporter à l’oral des informations complémentaires aux images.

Si des idées ne sont pas déjà représentées sur un dessin, alors il faut le concevoir rapidement sur place pour le rajouter.

Faire des dessins simples ;  éviter les détails empêchant de voir l’essentiel. Bien choisir les photos.

Faire des dessins assez grands pour être visibles de loin (trait net) ; idem pour les photos.

Choisir les proportions du dessin en fonction de l’importance des idées.

Les images doivent être adaptées au contexte local.

Le formateur doit rendre l’échange actif en déplacant les images d’un endroit à un autre en fonction de l’idée développée par les apprenants (les recettes d’un côté, les dépenses de l’autre…). Il peut demander aux participants de catégoriser les images. Si les participants ne sont pas d’accord entre eux, le formateur les fait réfléchir ensemble.



ATOUTS

- Aide à la mémorisation.

- Appropriation et participation des apprenants.

- Images préparées à l’avance.

- Méthode peu coûteuse.

- Matériel facile à transporter.
LIMITES

- Groupe de 25 à 30 personnes (si les dessins sont sur du papier A4 21 x 29,7 cm).

- Disposer d’un support plan.

- Disposer d’images représentatives pour le groupe.



1.1.3.OUTIL 3

AFFICHE OU AFFICHETTE



IDENTIFICATION
a24
MATERIEL NECESSAIRE

- Grande feuille de papier ;

- Feutres de plusieurs couleurs ;

- Crayons de couleur ou pastel ;

- Punaises, scotch ou ficelle (pour accrocher)

- Photos.



UTILISATION

L’affiche ou l’affichette (différence de taille) permet de :

- annoncer une nouvelle : formation, travail de groupe ;

- exprimer par une image ce qu’un groupe souhaite.
CONCEPTION

Un seul message par affiche.

Ne pas trop charger l’affiche : 5 éléments se décodent bien mais pas plus.

Jouer sur le graphisme, le contraste, les couleurs (3 maximum).

Taille 60 cm x 80 cm = lecture à 4 mètres – Taille 60 cm x 40 cm = lecture à 2 mètres.

Message 1er en gros puis renseignements pratiques (qui, où, comment, quand…).

Conception : noter tout ce qui vous passe par la tête sur le sujet, classer ce qui va dans le même sens, garder ce qui vous semble essentiel, dessiner les idées exprimées…

Eviter les sigles.

Position du texte par rapport à l’image :

a39a37 a35a41



ATOUTS

- Participation possible des apprenants aux dessins, à l’affichage, aux choix des photos.

- Compréhension d’une annonce facilitée par l’image.

- Aide à la mémorisation.

- Matériel simple et peu coûteux.

LIMITES

- Attention aux interprétations graphiques.

- Ecriture souvent nécessaire.

- Disposer d’images représentatives pour le groupe.

- Travail long à réaliser.



1.1.4.OUTIL 4

BOITE A IMAGES


  1   2   3   4   5   6

similaire:

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconA 35 km au sud-est de Paris, une petite merveille apparaît, le domaine...
«Poireaux de Marguerite» est un nom guilleret pour une idée de génie : permettre à des producteurs de vendre directement leurs produits...

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconUn générateur d’électrons, d’ondes élastiques et d’ondes infra-rouges...

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconÉlections des conseillers regionaux de mars 2010

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconLe Manuel Qualité est exclu de cette procédure (la gestion du Manuel...
«a» indique qu’il s’agit du premier document d’enregistrement créé dans le cadre de l’instruction insn°XX, b le deuxième formulaire...

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconBulletin de liaison de l’afdr
«Les Difficultés des entreprises agricoles : intérêt des procédures collectives»

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconEngager la déconstruction des bâtiments agricoles désaffectés : Un enjeu de territoire

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconAdresse Personnelle
«Approches et démarches pour l’Optimisation en Mécanique non Linéaire». Préparé au sein du Laboratoire d’Instrumentation et des Systèmes...

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconDépartement des Pyrénées Orientales Commune de Saint-Laurent de la Salanque
«définit les orientations générales des politiques d'aménagement, d'équipement, d'urbanisme, de paysage, de protection des espaces...

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconNombre de conseillers

Manuel pour conseillers agricoles devant former des producteurs analphabètes iconConduite à tenir devant des bactéries multirésistantes en réanimation
«Hôpital Propre ii», consacrée aux bmr, a trouvé un taux d'incidence de 41 pour 1 000 admissions en réanimation; un quart de l'ensemble...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com