Examen plus serré des «confessions»








télécharger 1.13 Mb.
titreExamen plus serré des «confessions»
page26/59
date de publication11.07.2017
taille1.13 Mb.
typeExam
ar.21-bal.com > histoire > Exam
1   ...   22   23   24   25   26   27   28   29   ...   59

Leçons tirées de l'histoire d'Israël et écrites « pour nous servir d'exemple »



Sans aucun doute, le message de 1888 fut une manne céleste. Nous pouvons nous instruire avec le symbolisme ancien. Si Dieu met un plat de nourriture devant nous, nous ferions mieux de le manger tout de suite, car un aliment vitalement nourrissant se gâte plus vite qu'un aliment dévitalisé. Il était dangereux de laisser la manne de 1888 attendre « jusqu'au matin car elle se gâterait'.
« L'Éternel dit à Moïse : Voici, je ferai pleuvoir pour vous du pain du haut des cieux. Le peuple sortira et en ramassera, jour par jour, la quantité nécessaire, afin que je le mette à l'épreuve, et que je voie s'il marchera ou non, selon ma loi… Moise leur dit: Que personne n'en laisse jusqu'au matin. Ils n'écoutèrent pas Moïse, et il y eut des gens qui en laissèrent jusqu'au matin; mais il s'y mit des vers et cela devint infect. » (Exode 16: 4, 19, 20).
« Nous vivons en des temps pleins d'importance pour chacun; la lumière brille avec des rayons clairs et sûrs autour de nous. Si cette lumière est reçue et appréciée comme il faut, elle sera une bénédiction pour nous et pour les autres, mais si nous nous fions à notre propre sagesse et à notre propre force ou à la sagesse et à la force de nos semblables, la lumière se transformera en un poison. » (TM, p. 385; soulignement ajouté).
A Minneapolis même, le prophète vit ce danger effrayant. Voici un aperçu de l'échec tragique du message et des messagers, à la fin:
« Ceux qui n'ont pas creusé de plus en plus profondément dans la mine de la vérité ne verront aucune beauté dans les choses précieuses présentées à cette Conférence. Quand la volonté est une fois mise en opposition obstinée à la lumière offerte, il est difficile de céder, même devant l'évidence convaincante, présente à cette conférence (1888)... Si nous négligeons de marcher dans la lumière accordée, elle devient ténèbres pour nous, et les ténèbres sont proportionnelles à la lumière et aux privilèges que nous n'avons pas mis a profit. » (Ms 8a 1888, Olson, p. 279 280).
Parlant encore du message de 1888 et des messagers de Dieu, elle dit que l'ennemi de l'œuvre de Dieu emploierait des pasteurs et des dirigeants non sanctifiés. Elle sentait la réalité d'un conflit spirituel mortel:
« Des pasteurs non sanctifiés se rangent contre Dieu… Tandis qu'ils professent recevoir Christ, ils choisissent Barrabas et par leurs actions disent : 'Pas cet homme, mais Barrabas'… Satan se fait une gloire de ce qu'il peut faire... Il dit: 'J'avancerai et je serai un esprit menteur pour tromper ceux que je pourrai'… Que le fils de la séduction et le faux témoin soit admis par une église qui a eu une grande lumière et un grand témoignage, et cette église rejettera le message que Dieu a envoyé et recevra les fausses suppositions et les fausses théories les plus déraisonnables...
« Beaucoup prêcheront en chaire, tenant le flambeau de la fausse prophétie, allumé par le flambeau infernal de Satan. Si les doutes et l'incrédulité sont chéris, les pasteurs fidèles seront éloignés du peuple qui pense avoir tant de connaissances. » (TM, p. 409,410).
Quelques mois seulement avant la session de 1893, arrivèrent ces paroles évidentes :
« L'ennemi de Dieu et de 1'homme trompa l'église primitive et l'apostasie fut apportée dans les rangs de ceux qui professaient aimer Dieu, et aujourd'hui si le peuple de Dieu ne se réveille pas de son sommeil, il sera pris, à son insu, par les stratagèmes de Satan... Les jours que nous vivons sont pleins d'événements et de dangers... Sans les lumières de l'Esprit de Dieu, nous ne serons pas capables de discerner la vérité de l'erreur, et nous tomberons face aux habiles tentations et tromperies que Satan fera passer sur le monde. » (RH 22/11/1892).
L'ennemi utiliserait son habileté pour avancer « tous les stratagèmes possibles », présentant l'erreur sous le masque de la vérité présente, de sorte que nous ne serions pas capables de discerner la vérité de l'erreur. Les délégués traverseraient une ligne cachée fatale à la session de 1893. Quelques mois avant la réunion, la messagère du Seigneur écrivit, de son exil australien, au président de la Conférence Générale:
« Je désire plaider auprès de nos frères qui se réuniront à la Conférence Générale afin qu'ils écoutent le message aux Laodicéens. Quel état d'aveuglement est le leur. Ce sujet (le message de 1888) a été porté à votre attention à plusieurs reprises. Mais votre mécontentement devant notre état spirituel n'a pas été assez profond et douloureux pour opérer une réforme… La faute consistant à mentir à soi même sévit dans nos églises. La vie religieuse de beaucoup de gens est mensongère…
« Mon cœur souffre douloureusement car j'ai vu comment on critique un mot ou un acte des pasteurs Jones et Waggoner... Cessez d'observer vos frères avec suspicion… Il y en a beaucoup dans le ministère qui n'aiment ni Dieu ni leurs semblables. Ils dorment et pendant qu'ils dorment, Satan est en train de semer son ivraie. » (Lettre O19, 1892).
Divers auteurs ont comparé l'expérience de l'ancien Israël à Kadès Barnéa à notre histoire de 1888. Mais on n'a pas reconnu que la session de 1893 est le pendant moderne de la tentative d'Israël, après Kadès Barnéa, de monter et de prendre la « terre promise ». Israël était en proie à la fausse excitation et au faux enthousiasme d'une repentance superficielle et le Bulletin de la Conférence Générale de 1893 lui-même est un document qui montre clairement qu'il y eut répétition de l'événement notre époque. Caleb et Josué apportèrent ce message à Israël :
« Si l'Eternel nous est favorable, Il nous mènera dans ce pays et nous le donnera... C'est un pays où coulent le lait et le miel. Seulement, ne soyez point rebelles contre l'Eternel et ne craignez point les gens de ce pays... L'Eternel est avec nous... Toute l'assemblée parlait de les lapider. » (Nombres 14: 7 10; comparez avec 5T, p. 383).
Plus tard, quand il fut évident que le peuple s'était vraiment rebelle, Dieu fut forcé de décréter un retour au désert : « Et vous connaîtrez le changement de mon dessein ». Mais Israël supposait que sa confession superficielle (« nous avons péché ») et sa repentance superficielle (« le peuple pleura beaucoup ») avaient assuré une annulation de la sentence divine et qu'il pouvait maintenant sans hésiter vaincre ses ennemis. Dans son enthousiasme, il interprétait hors de son contexte le message antérieur des deux fidèles éclaireurs: « Le Seigneur est avec nous ne les craignez pas ». Le peuple supposait que cela serait encore vrai après une repentance superficielle qui n'avait pas changé son esprit obstiné de rébellion. Pensant que Dieu était toujours avec lui, il partit sans contrition et avec présomption, vers ce qu'il imaginait avec confiance, voulant réaliser son expérience du « Grand cri » pour conquérir Canaan.
Moïse essaya de le dissuader, disant que le message de Caleb et Josué avant la rébellion n'était plus la vérité présente. « Ne montez pas, car l'Éternel n'est pas parmi vous », s'écria t il (v. 42). L'effort d'Israël mena au désastre. En effet, l'Éternel n'était pas avec lui pour conquérir Canaan. Mais il ne voulut pas l'abandonner. Il voulait toujours être avec lui pour réaliser un programme de voyages pénibles et prolongés dans le désert jusqu'à ce que la génération entière d'incrédules ait péri. Donc, le peuple revint enfin en arrière.
L'enthousiasme soulevé à la fin de la session de la Conférence Générale de 1893 ne fut pas la très grande victoire du message de la justice de Christ que nous avons supposée. Ce fut plutôt une fausse excitation authentique sans vraie contrition, ni vraie repentance. Notre histoire a montré que cela a été un échec, car le grand cri ne se produisit pas après cette réunion.
L'Église Adventiste du Septième Jour est effectivement le vrai Israël moderne et Dieu a été avec nous. Il ne nous a pas abandonnés, pas plus qu'Il n'a abandonné son peuple à Kadès Barnéa. Il a été avec nous comme une colonne de nuée le jour et une colonne de feu la nuit, durant des décades de voyages pénibles dans le désert, et non pour réaliser un « programme de conquête de Canaan » avec la puissance du « Grand cri ». Cette expérience est encore à venir pour l'Église du reste et il en est ainsi à cause de notre incrédulité dans le passé. Le plan de Dieu a dû être modifié. Nous devons examiner la preuve figurant dans les rapports, dont le souvenir a été conservé.

1   ...   22   23   24   25   26   27   28   29   ...   59

similaire:

Examen plus serré des «confessions» iconSommaire
«à effet de serre» tels que le dioxyde de carbone ou le méthane. Cependant, plus généralement, l'effet de serre est un principe utilisé...

Examen plus serré des «confessions» iconAMÒri les confessions de capri

Examen plus serré des «confessions» iconExamen de culture générale en arabe et français ou anglais+ examen...

Examen plus serré des «confessions» iconLe verre et les économies d’énergie La réduction des émissions à...

Examen plus serré des «confessions» iconL’examen d’un placenta transmis sans aucune donnée clinique ne peut pas être informatif
...

Examen plus serré des «confessions» iconAnne F. Garréta Pas un jour À nulle
«Il faut des spec­tacles dans les métropoles de l'ère post­moderne, et des confessions aux peuples ido­lâtres. J'ai vu les mœurs...

Examen plus serré des «confessions» iconVéritables poumons de la planète, les forêts influencent le climat...

Examen plus serré des «confessions» iconComment répondre aux questions du brevet La situation d’énonciation
«je», récit réaliste, confessions, journal intime, récit d’événements personnels

Examen plus serré des «confessions» iconRésumé à l’intention des décideurs
«très probablement [c’est-à-dire avec une probabilité supérieure à 90 %] dû à l’augmentation des concentrations de gaz à effet de...

Examen plus serré des «confessions» iconExamen des offres 21








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com