Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres








télécharger 8.04 Kb.
titreAndrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres
date de publication11.07.2017
taille8.04 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos
Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, il s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres ont été publiées dans le monde entier et sont exposées dans différentes expositions. Il reçut de nombreuses récompenses pour ses différents travaux, comme en 2010 il reçut le Ponchielli Prize pour son ouvrage portant sur les Eglises reconverties « the mass is ended ». http://www.andreadimartino.com/15b.jpg

Son ouvrage, « the mass is ended » est le projet de photographier le plus d’églises désacralisées et reconverties en Italie, ce projet a duré un peu plus de 5 ans et a permis à Andrea de visiter plus de 70 églises transformées. A travers ses photographies, l’artiste rend compte de la grande diversité des nouveaux usages des églises transformées (musée virtuel, salon de bien-être, boite de nuit, salle de conférence, vide grenier, pizzeria…). Certains détracteurs de son projet chercherons à voir dans l’ouvrage une illustration de la baisse de la pratique religieuse de en Italie, cependant l’artiste ne cherche pas à rendre un ouvrage à visée polémique mais simplement architectural, pour autant il se défend en ajoutant qu’il n’y voit pas un lien direct en soulignant le fait qu’aujourd’hui en Italie entre 30 et 40 églises sont construites chaque année. De plus, la grande majorité des églises reconverties ont été désacralisé il y a de nombreuses années c’est pourquoi elles ne reflètent pas réellement une tendance nouvelle en Italie. Cependant, ces églises désacralisées n’ont été mises en vente que récemment c’est pourquoi certaines personnes associent ce mouvement à la baisse de la pratique religieuse ; en effet ces dernières années, la vente d’églises est devenue de plus en plus courante, mais comme le souligne l’artiste cette tendance est vouée à s’atténuer puisque l’offre d’église n’est pas renouvelable indéfiniment et que les meilleures occasions ont déjà été acheté. Les reconversions ont augmenté puisque l’état, afin de renflouer ses caisses mais également de préserver un patrimoine qu’il ne pouvait plus entretenir a mis en vente de nombreuses églises. Egalement, de manière générale les églises sont moins couteuses à l’achat que des bâtiments équivalents, cependant il y a de nombreuses dépenses à ajouter (rénovation, mise aux normes, chauffage, entretien…) et de nombreuses contraintes à respecter : lorsqu’une église est achetée pour la première fois par un particulier celui-ci avant de faire n’importe quel changement doit en demander la permission, cependant cette contrainte ne s’applique plus si l’église se transmet entre particuliers, sauf si le bâtiment est classé dans le patrimoine du pays.

L’artiste rappelle qu’il existe trois principales raisons de désacralisation d’une église ou d’un lieu sacré. La première étant la baisse du nombre de fidèle et donc la perte d’utilité du lieu (donner un exemple), la seconde étant le manque de place du fait d’un trop grand nombre de fidèle, de ce fait il peut être nécessaire de désacraliser un lieu sacré afin d’en recréer un plus grand. Enfin la troisième raison, moins connue, est la cause d’un évènement violent dans un lieu sacré. En effet si un évènement violent a lieu dans une église alors il est fréquent que ce lieu soit désacralisé pour cause de présence de mal dans un lieu sacré. Il souligne également que pour désacraliser un lieu sacré il y a toute une procédure à respecter (rituels, retrait des signes religieux et sacrés, contraintes dans la reconversion…).

Selon Andrea Di Martino, en règle générale les reconversions sont plutôt bien accueillies par les habitants, et ce principalement parce que la reconversion permet d’éviter la ruine à un bâtiment. Il constate cela lors de ces visites dans les différentes églises désacralisées où il se sentait bien accueilli mais également lors l’exposition de ses photos où les gens ont senti l’intérêt de la reconversion afin de sauver et de faire évoluer un patrimoine architectural riche. Ainsi de manière générale les habitants, mais également les prêtes, sont favorables aux reconversions d’églises dans une visée de pérennité du patrimoine architectural. Cependant, certaines personnes ou certains prêtres ne sont pas favorables puisqu’ils considèrent pour la majorité d’entre eux que même après la cérémonie d’extradition le lieux reste chargé d’une spiritualité particulière c’est pour cela qu’il ne convient pas de le reconvertir en un autre usage qu’un lieu de culte.

Enfin, l’artiste Andrea Di Martino est complétement favorable aux reconversions d’église. En effet selon lui toute démolition est un véritable gâchis, dès lors il estime que toutes les reconversions sont possibles et sont souhaitable. En effet, il considère que dès lors qu’une église est désacralisée elle redevient un bâtiment comme tout autre ainsi elle ne doit pas être regardée autrement que par son aspect architectural spécifique et plein de potentiel. Ainsi, tous les types de rénovations deviennent possibles, des plus insolites aux plus banales. Plus encore, ces rénovations donnent une nouvelle histoire aux églises, comme le souligne l’auteur, ce qu’il aime en entrant dans une église reconvertie c’est d’imaginer quelle est l’histoire de l’église, quelle est l’histoire du lieu.

similaire:

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconLe sejour de karl marx a alger
«débusquer» le barbier et le photographe, tous deux témoins, chacun à sa manière, de la dernière barbe et de la dernière photographie...

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconNote 107/110. Le mémoire de traduction de l’italien au français concernait...

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconAquarelliste, dessinateur, graphiste et photographe

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres icon1-Le métier choisi : Photographe Architectural

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconSurtout ses romans et ses œuvres autobiographiques
«I will cut it off ! I will cut it off !». Son influence fut énorme dans la lutte angoissante entre sensualité et spiritualité qui...

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconLa 4ème édition du Festival International de la Photographie à Jaffa...
«Marathon des photographes» (présentation du travail de plusieurs photographes invités) le mercredi 27 avril à 21h. IL animera également...

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconPad jardins des Tuileries 29 mars/3 avril stand 15 / Bailly Contemporain
«Animals», dernier projet du photographe Jean-François Rauzier, est née de l’idée de peupler d’animaux les hauts lieux touristiques...

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconIsabelle Kraiser / photographe performeuse
«Dépôt d’âmes», dans le cadre de la création de Garlo «Kazé» Fukuoka, Japon

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconPhotographe professionnel à La Baule et la Presqu’île de Guérande
«dépouillés» et baignés des magnifiques lumières de Bretagne qu’offre les arrière-saisons

Andrea Di Martino est un photographe italien vivant à Milan. Photographe de renom, IL s’intéresse principalement à la photographie d’architecture. Ses œuvres iconPhotographe professionnel à La Baule et la Presqu’île de Guérande
«dépouillés» et baignés des magnifiques lumières de Bretagne qu’offre les arrière-saisons








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com