1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique








télécharger 63.51 Kb.
titre1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique
date de publication04.07.2017
taille63.51 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos

ECOLE D’INGENIEURS ET D’ARCHITECTE DE FRIBOURG

1Construire en béton

1.1L’utilisation du béton armé

1.1.1L’historique

1.1.2L’utilisation pour l’industriel

1.1.3L’utilisation pour l’architecte

1.1.4L’utilisation pour l’ingénieur civil

1.2L’élaboration d’un projet

1.2.1La définition du besoin

1.2.2Les intervenants et les compétences spécifiques

1.2.3Les principes et les bases de la collaboration

1.2.4Les étapes de la conception au calcul

1.3Les bases du dimensionnement

1.3.1Le concept général

1.3.2Les conventions et les unités de calcul

1.3.3La définition des actions

1.3.4Le calcul des sollicitations

1.3.5La vérification de la sécurité structurale

1.3.6La vérification de l’aptitude au service

1.4Les types de structures

1.4.1Les structures linéaires

1.4.1.1Les poutres

1.4.1.2Les colonnes

1.4.1.3Les cadres

1.4.1.4Les treillis

1.4.1.5Les arcs

1.4.2Les structures planes

1.4.2.1Les dalles

1.4.2.2Les poutres cloison

1.4.2.3Les parois porteuses

1.4.2.4Les structures nervurées

1.4.3Les structures spatiales

1.4.3.1Les structures plissées

1.4.3.2Les coques

1.4.3.3Les structures suspendues

1.4.3.4Les structures haubanées

1.4.3.5Les membranes tendues

1.4.4Les structures massives

1.4.4.1Les barrages

1.4.4.2Les fondations massives

1.4.4.3Les enceintes nucléaires

1.5Les principes de fonctionnement

1.5.1L’élément en béton non armé

1.5.2L’élément en béton armé

1.5.3L’élément en béton précontraint

1.6Les méthodes de construction

1.6.1Les cintres de coffrage

1.6.1.1Les cintres

1.6.1.2Les coffrages traditionnels

1.6.1.3Les coffrages perdus

1.6.1.4Les coffrages glissants ou grimpant

1.6.2Quelques cas particuliers

1.6.2.1Les dalles grimpantes

1.6.2.2Les bâtiments suspendus

1.6.2.3Les constructions en taupe

1.6.2.4Les constructions en encorbellement

1.6.3La mise en place du béton

1.6.3.1Les composants du béton

1.6.3.2Le bétonnage traditionnel

1.6.3.3Le béton pompé

1.6.3.4Le béton auto-plaçant

1.6.3.5Le traitement des surfaces

1.7La préfabrication

1.7.1Les généralités

1.7.2Les éléments verticaux

1.7.2.1Les colonnes

1.7.2.2Les murs

1.7.3Les éléments horizontaux

1.7.3.1Les éléments linéaires du bâtiment

1.7.3.2Les ponts poutres et les ponts caissons

1.7.3.3Les planchers

1.7.3.4Les toitures

1.7.4Les éléments préfabriqués précontraints

1.7.4.1Le principe de réalisation

1.7.4.2Les limites du procédé



2Les matériaux en présence

2.1L’introduction

2.1.1Rappels

2.2Le béton

2.2.1Les constituants du béton

2.2.2Les types de béton

2.2.2.1Le mode de classification

2.2.2.2Le calcul de la résistance

2.2.2.3La comparaison des résistances

2.2.2.4La notion de dosage

2.2.3La résistance à la compression

2.2.3.1Les valeurs de calcul

2.2.3.2L’analyse du comportement

2.2.3.3Les types d’essai

2.2.3.4Les sollicitations multidirectionnelles

2.2.4La résistance à la traction

2.2.4.1Les types d’essai

2.2.5Les facteurs influant la résistance du béton

2.2.5.1L’influence de l’âge du béton

2.2.5.2L’influence du mode de charges

2.2.5.3L’influence de la vitesse de déformation

2.2.5.4L’influence des charges cycliques

2.2.5.5L’influence des charges dynamiques

2.2.5.6L’influence de la température

2.2.6Les déformations

2.2.6.1Les déformations instantanées

2.2.6.2Le fluage

2.2.6.3Le retrait

2.2.6.4La dilatation thermique

2.2.6.5Un exemple de calcul

2.3L’acier d’armature passive

2.3.1Les constituants de l’acier

2.3.2Les types d’acier

2.3.3La résistance de l’acier

2.3.4La résistance à la fatigue

2.3.5Les facteurs déterminants pour la résistance

2.3.5.1Les conditions d’adhérence des aciers

2.3.5.2L’influence de la température

2.3.6Les aciers usuels

2.3.6.1Les diamètres nominaux

2.3.6.2Les aciers d’armature suisse

2.4L’acier de précontrainte

2.4.1Les systèmes de précontrainte

2.4.2Les propriétés mécaniques

2.4.3La résistance de l’acier de précontrainte

2.4.4La résistance à la fatigue

2.4.5La relaxation des aciers de précontrainte




3Les sections soumises à l’effort normal

3.1Les principes fondamentaux

3.1.1L’introduction

3.2L’effort de compression centrée

3.2.1Le calcul de la résistance

3.2.1.1Le comportement élastique

3.2.1.2Le comportement inélastique

3.2.1.3Le comportement plastique

3.2.1.4Un exemple de calcul

3.2.2La limitation du taux d’armature

3.2.3Les types de colonnes

3.2.3.1Les colonnes usuelles

3.2.3.2Les colonnes courtes

3.2.3.3Les colonnes frettées

3.2.3.4Les colonnes à haute résistance

3.3L’effort de traction centré

3.3.1Le calcul de la résistance

3.3.1.1Le comportement d’un tirant à la traction pure

3.3.1.2Le comportement en section homogène

3.3.1.3Le comportement en section fissurée

3.3.1.4Le calcul de la charge ultime

3.3.2Le concept de l’armature minimale

3.3.3Les facteurs influents

3.3.4Un exemple de calcul

3.4L’effort de précontrainte centrée

3.4.1La mise en précontrainte

3.4.2Le comportement du tirant précontraint

4Les sections soumises à la flexion simple

4.1Les bases du dimensionnement

4.1.1Les principes fondamentaux

4.1.2Le principe d’équivalence

4.1.3Les conditions de compatibilité

4.1.4Les lois contraintes-déformations

4.1.5Le calcul des forces intérieures

4.1.6La synthèse

4.2Le calcul en phase élastique

4.2.1Pour une section rectangulaire

4.2.2Pour une section en Té

4.2.2.1Les principes de fonctionnement

4.2.2.2La largeur de participation

4.2.2.3Le comportement à la flexion

4.2.3Un exemple d’application

4.3Le calcul à la rupture

4.3.1Pour une section rectangulaire

4.3.1.1Les règles générales

4.3.1.2Le dimensionnement selon les normes suisses

4.3.1.3Les modes de ruine

4.3.1.4Un exemple d’application

4.3.2Pour une section en Té

4.3.2.1Avec l’axe neutre dans la dalle

4.3.2.2Avec l’axe neutre dans l’âme

4.3.2.3Avec une zone de compression très large

4.3.2.4Un exemple d’application




5Les sections soumises à la flexion composée

5.1Les bases du dimensionnement

5.1.1les principes du calcul

5.1.1.1La description du problème

5.1.2Le calcul en phase élastique

5.1.2.1Avec une section non fissurée

5.1.2.2Avec une section rectangulaire fissurée

5.1.2.3Par la méthode de Wuczkowski

5.1.2.4Avec une section quelconque fissurée

5.1.3Le calcul à la rupture

5.1.3.1Avec une section non fissurée

5.1.3.2Avec une section rectangulaire fissurée

5.1.3.3Par la méthode de Wuczkowski

5.1.3.4Avec une section quelconque fissurée

5.1.4Un exemple de calcul détaillé

5.2Les sections précontraintes

5.2.1Les principes du calcul

5.2.1.1Le comportement d’une section précontrainte

5.2.1.2Les forces de précontrainte

5.2.2Le calcul en phase élastique

5.2.2.1Avec une section non fissurée

5.2.2.2Avec une section fissurée

5.2.2.3L’exemple d’une section rectangulaire

5.2.2.4Un exercice d’application

5.2.3Le calcul à la rupture

5.2.3.1Le calcul « exact » du moment résistant

5.2.3.2Le calcul simplifié du moment résistant

5.2.3.3Le calcul d’une section en Té

5.2.3.4L’évolution des contraintes selon la flexion

5.2.3.5L’exemple d’une section rectangulaire

5.2.3.6Un exemple de conception




6Les sections soumises à la flexion oblique

6.1Les bases du dimensionnement

6.1.1Les principes du calcul

6.1.1.1La description du problème

6.1.2Le calcul en phase élastique

6.1.2.1Avec une section non fissurée

6.1.3Le calcul à la rupture

6.1.3.1La procédure du calcul

6.1.3.2Les abaques de dimensionnement

6.1.4Un exemple de calcul détaillé




7Les sections soumises à l’effort tranchant

7.1L’introduction

7.1.1La notion de contrainte de cisaillement

7.1.2La vérification des contraintes

7.1.2.1L’interprétation du comportement réel

7.1.2.2La vérification par élément

7.1.2.3L’application au cas d’une dalle

7.1.3L’élément sans armature d’effort tranchant

7.1.4L’élément avec armature d’effort tranchant

7.1.4.1Les principes de fonctionnement

7.1.4.2L’efficacité de l’armature d’effort tranchant

7.1.4.3L’analogie du treillis classique

7.1.4.4L’analyse comparative du comportement

7.2Les modes de calcul

7.2.1Les modèles de calcul de l’effort tranchant

7.2.1.1Le treillis simple

7.2.1.2Le treillis multiple

7.2.1.3Le treillis généralisé

7.2.2L’influence de l’inclinaison des bielles

7.2.3la résistance au cisaillement d’une section

7.2.4l’effort rasant

7.2.4.1L’identification du problème

7.2.4.2Le calcul des efforts par la méthode du treillis simple

7.2.4.3Le calcul des efforts par la méthode du treillis multiple

7.2.4.4Méthodologie et exemple de calcul à l’effort rasant

7.2.5La disposition des armatures

7.3Le dimensionnement à l’effort tranchant

7.3.1Le calcul élastique

7.3.2Le calcul à la rupture

7.3.3Un exemple d’application au béton armé

7.3.4Les effets de la précontrainte

7.3.5Un exemple d’application au béton précontraint




8Les sections soumises à la torsion

8.1Les bases du calcul

8.1.1Les causes de la torsion

8.1.2Les types de torsion

8.1.2.1La torsion d’équilibre

8.1.2.2La torsion de compatibilité

8.1.3Quelques exemples d’illustration

8.1.3.1Le cas d’un cadre spatial double

8.1.3.2Le cas d’une grille de poutre

8.1.4La torsion de St-Venant ou torsion uniforme

8.1.5Quelques calculs de sections en torsion uniforme

8.1.5.1Le cas d’une section circulaire pleine

8.1.5.2Le cas d’une section rectangulaire pleine

8.1.5.3Le cas d’une section circulaire creuse

8.1.5.4Le cas d’une section rectangulaire creuse

8.1.6La torsion non uniforme

8.1.7Le comportement des sections à la torsion

8.1.8Le principe du dimensionnement

8.1.9La modélisation en treillis spatial

8.2Le dimensionnement à la rupture

8.2.1La notion de section efficace

8.2.2Le processus de dimensionnement

8.2.3Les sollicitations combinées

8.2.3.1Le calcul par superposition des armatures

8.2.3.2Le calcul par parois efficaces

8.2.48.2.4 Quelques exercices d’application

8.2.4.1Le cas d’un plancher en béton sur sommiers

8.2.4.2Le cas d’un avant-toit en béton armé



9Le dimensionnement des structures béton

9.1La théorie de la plasticité

9.1.1Les notions préliminaires

9.1.2La méthode statique

9.1.2.1Les limites de la méthode

9.1.2.2Le principe du calcul

9.1.3La méthode cinématique

9.1.3.1Les limites de la méthode

9.1.3.2La comparaison des méthodes

9.1.3.3Le principe du calcul

9.1.4Quelques exemples de calcul

9.1.4.1Le cas de la poutre continue

9.1.4.2Le cas d’une poutre sur 3 appuis

9.1.4.3Le cas du porte-à-faux




9.2La conception parasismique ( à faire avec Lestuzzi)

9.2.1La description du phénomène

9.2.2L’intensité et la magnitude

9.2.3Les effets des séismes

9.2.4La description des dégâts

9.2.5Quelques règles de conception

9.2.6Quelques exemples de dimensionnement

9.2.6.1Les portiques ou les cadres en béton

9.2.6.2Les murs de stabilisation en béton




10La fissuration du béton

10.1Les principes du comportement

10.1.1Les causes de la fissuration

10.1.1.1l’identification des causes

10.1.1.2la fissuration par charges ou déformations imposées

10.1.1.3la fissuration par retrait thermique

10.1.210.1.2 Les mécanismes de la fissuration

10.1.2.1La résistance à la traction du béton

10.1.2.2Le cas du tirant en béton armé

10.1.2.3L’exercice du tirant en béton armé

10.1.310.1.3 La maîtrise de la fissuration

10.1.3.1La limitation de l’ouverture des fissures

10.1.3.2Un exercice d’application

10.1.410.1.4 La notion de durabilité

10.1.4.1les mesures pour assurer la durabilité

10.1.4.2L’étanchéité à l’eau

10.2les bases du calcul

10.2.1Le comportement d’un tirant fissuré

10.2.1.1L’observation d’un tirant sous charge contrôlée

10.2.1.2L’observation d’un tirant sous déformation contrôlée

10.2.210.2.2 L’analyse d’une fissure

10.2.2.1le comportement au voisinage d’une fissure

10.2.2.2le mécanisme d’adhérence

10.2.2.3la contrainte d’adhérence

10.2.2.4la longueur de transmission des forces

10.2.3Le calcul de la fissuration

10.2.3.1L’estimation de l’ouverture des fissures

10.2.3.2La phase de fissuration stabilisée

10.2.3.3L’exemple d’une dalle de bâtiment

10.2.3.4Le cas du tirant fortement sollicité

10.3le contrôle de la fissuration

10.3.1Les paramètres influents

10.3.1.1L’influence sur l’ouverture des fissures

10.3.1.2L’influence sur la contrainte dans les aciers

10.3.2Le niveau d’exigence

10.3.3Le respect des exigences

10.3.3.1Avec des exigences usuelles

10.3.3.2Avec des exigences accrues

10.3.3.3Avec des exigences sévères

10.3.4Un exemple d’application


11Le contrôle des déformations

11.1Les bases du calcul

11.1.1Quelques bases préliminaires

11.1.1.1L’importance des déformations

11.1.1.2Les moyens pour limiter les déformations

11.1.1.3Les déformations instantanées

11.1.2Les valeurs limites de déformation

11.1.2.1Les valeurs limites verticales

11.1.2.2Les valeurs limites horizontales

11.1.3Le comportement des structures fissurées

11.1.4Quelques notions fondamentales

11.1.4.1La notion de courbure

11.1.4.2Le pourcentage moyen d’armature tendue

11.2le calcul des flèches à long terme

11.2.1Les méthodes de calcul

11.2.1.1La méthode de calcul trilinéaire

11.2.1.2La méthode des coefficients globaux

11.2.1.3Le calcul selon la norme SIA 162

11.2.2Le cas des bétons à hautes performances

11.2.2.1Les performances d’un BHP

11.2.2.2L’adaptation du calcul pour un BHP

11.2.3Quelques exercices d’application

11.2.3.1Le cas de la poutre simple

11.2.3.2Le cas de la dalle unidirectionnelle



12Les détails constructifs

12.1Les bases préliminaires de physique

des constructions

12.1.1Les légendes et appellations

12.1.2L’isolation thermique

12.1.3L’isolation phonique

12.1.4La résistance au feu

12.1.5Les risques de condensation

12.1.6Les propriétés physiques des matériaux

12.1.7Les références bibliographiques

12.2Les radiers

12.2.1Le radier avec mur extérieur en béton armé

12.2.2Le radier avec mur extérieur en maçonnerie

12.2.3Le sous-sol excavé

12.2.4Quelques détails de construction

12.3Les murs

12.3.1Le mur extérieur en béton armé

12.3.2Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle

12.3.3Le mur extérieur en maçonnerie monolithique

12.3.4Le mur extérieur préfabriqué

12.3.5Le mur extérieur en bois

12.3.6Le mur intérieur en béton armé

12.3.7Le mur intérieur en maçonnerie traditionnelle

12.3.8Le mur intérieur en bois

12.3.9Le mur intérieur en plots de verre

12.3.10 Quelques détails de construction




12.4Les dalles et les planchers




12.4.1La dalle posée sur un mur en béton armé

12.4.2La dalle posée sur un mur en maçonnerie traditionnelle

12.4.3La dalle posée sur un mur en maçonnerie monolithique

12.4.4La dalle au droit d’une fenêtre

12.4.5Les planchers en béton armé

12.4.6Les planchers préfabriqués

12.4.7Les planchers en bois

12.4.8Quelques détails d’appui

12.5Les toits inclinés et les toits plats

12.5.1Le toit incliné posé sur un mur en béton armé

12.5.2Le toit incliné posé sur un mur en maçonnerie

12.5.3Le toit incliné posé sur un mur en maçonnerie monolithique

12.5.4Le toit incliné et ses pannes intermédiaires

12.5.5Le toit incliné et sa poutre faîtière

12.5.6Le toit plat posé sur un mur en béton armé

12.5.7Le toit plat posé sur un mur en maçonnerie

12.6Les fenêtres

12.6.1Les fenêtres sur porteur en béton armé

12.6.2Les fenêtres sur porteur en maçonnerie traditionnelle

12.6.3Les fenêtres sur porteur en maçonnerie monolithique

12.6.4Les fenêtres de toit

12.6.5Les fenêtres en sous-sol

12.7Les balcons

12.7.1Les balcons en béton armé

12.7.2Les balcons en bois

12.7.3Les balcons en métal

12.8Les revêtements

12.8.1Les revêtements de sol

12.8.2Les revêtements de mur

12.8.3Les revêtements de plafond

12.8.4Les revêtements de façade

12.8.5Les revêtements de toiture

12.9Quelques autres détails de construction

12.9.1Les dispositifs d’étanchéité

12.9.2Les dispositifs d’évacuation des eaux

12.9.3Les joints de dilatation

12.9.4Les portes

12.9.5Les escaliers

12.9.6Le chauffage au sol




13Les méthodes de construction

13.1Radiers et fondations

13.1.1Phases préliminaires

13.1.2Installation de chantier

13.1.3Terrassement

13.1.4Fondations

13.1.5Longrines

13.1.6Radiers

13.1.7Reprises et joints

13.1.8Traitements de surface

13.2Murs et colonnes

13.2.1Murs

13.2.2Colonnes

13.2.3Ouvertures

13.3Planchers et dalles

13.3.1Dalles préfabriquées

13.3.2Dalles coulées sur place

13.3.3Détails de coffrage

13.3.4Évidements de dalle

14Les dalles en béton

14.1La conception des dalles

14.1.1La classification des dalles

14.1.2La comparaison des systèmes porteurs

14.1.3Les dimensions usuelles

14.2L’analyse du comportement

14.2.1Les dalles unidirectionnelles

14.2.2Les dalles bidirectionnelles

14.2.2.1Le comportement d’une dalle

14.2.2.2L’interprétation des déformations

14.2.3L’influence du type de charges

14.3L’introduction à la théorie de l’élasticité

14.3.1L’équation différentielle de Lagrange

14.3.2Le cas d’une dalle appuyée

14.3.3Le cas d’une dalle encastrée

14.3.4Les moments principaux

14.3.5Le cas d’un plancher-dalle

14.3.5.1Le comportement

14.3.5.2La vérification manuelle

14.3.5.3La modélisation des appuis

14.3.5.4La limitation des déformations

14.3.6Flexion – application à un tablier de pont

14.3.7Les charges ponctuelles

14.3.7.1La problématique

14.3.7.2Les tables pour le calcul

14.3.7.3Les charges concentrées linéaires

14.3.7.4Le calcul manuel du porte-à-faux

14.3.8Charges ponctuelles – application à un tablier de pont

14.3.9La comparaison dalle-poutre

14.3.10Les facteurs influents

14.3.10.1L’influence de l’armature

14.3.10.2L’influence de la fissuration

14.3.10.3Les ouvertures dans les dalles

14.4La résistance d’une dalle

14.4.1Le comportement d’une dalle en flexion

14.4.2La résistance à la flexion

14.4.2.1Le moment plastique d’une dalle

14.4.2.2Le critère de plastification des dalles

14.4.2.3L’effort tranchant dans les dalles

14.4.3Le poinçonnement

14.4.3.1Le mode de rupture

14.4.3.2L’approche théorique

14.4.3.3L’approche expérimentale

14.4.3.4Les règles de la conception

14.4.3.5L’augmentation de la résistance

14.4.3.6Le dimensionnement au poinçonnement

14.4.3.7Un exemple de dimensionnement

14.5L’introduction à la théorie de plasticité

14.5.1Le mécanisme de ruine

14.5.2La description des méthodes de calcul

14.5.3La méthode des lignes de rupture

14.5.4L’application aux plancher-dalles

14.5.5Le calcul par la méthode statique

14.5.5.1Les principes de base

14.5.5.2La méthode des bandes de Hillerborg

14.6Les dalles précontraintes

14.6.1L’application aux dalles

14.6.2La précontrainte avec adhérence

14.6.3La précontrainte sans adhérence

14.6.4L’estimation des déformations

14.7Quelques détails constructifs appliqués aux bâtiments

14.7.1La notion de qualité de conception

14.7.2Le problème des joints




15Les colonnes

15.1L’analyse du comportement global

15.1.1L’introduction

15.1.1.1Les principes de vérification

15.1.1.2Les bases pour pièces élancées

15.1.1.3Les dimensions limites

15.1.2La charge critique d’Euler

15.1.3La longueur de flambage

15.1.3.1Le cas fondamental

15.1.3.2Le cas du bâtiment

15.1.4L’excentricité des charges

15.1.4.1Les causes d’excentricité

15.1.4.2Le calcul itératif

15.1.4.3Le facteur d’amplification

15.1.5Le comportement de l’élément comprimé

15.1.6La réduction de la rigidité

15.2Le dimensionnement des pièces comprimées

15.2.1Les imperfections initiales

15.2.2Le dimensionnement selon l’élancement

15.2.2.1Les colonnes à faible élancement

15.2.2.2Les colonnes à élancement modéré

15.2.2.3Les colonnes fortement élancées

15.2.2.4Un exemple d’application

15.2.3Les courbes de flambage selon SIA 162

15.2.3.1Le calcul au second ordre

15.2.3.2Un exemple d’application

15.2.4Les grandes rotations imposées

15.2.4.1L’analyse du comportement

15.2.4.2Le dimensionnement de l’armature de flexion

15.2.4.3L’influence du béton

15.2.4.4Le calcul des étriers

15.2.4.5Un exemple d’application

15.2.5L’effet de frettage du béton

15.2.5.1L’influence des étriers

15.2.5.2L’augmentation de la résistance

15.3La vérification de l’aptitude au service

15.3.1Les principes de la vérification

15.3.2La rotation admissible

15.3.3La rotation imposée

15.3.4L’influence de la rigidité

15.3.5Un exemple d’application

15.4Les dispositions constructives

16Les murs et les consoles

16.1Les bases du calcul

16.1.1Le comportement des murs

16.1.2La méthode du calcul élastique

16.1.3La méthode du calcul plastique

16.2Les poutres cloisons ou parois porteuses

16.2.1L’analyse élastique

16.2.2L’analyse plastique

16.2.3Les dispositions constructives

16.2.4Un exemple de calcul

16.3Les murs de contreventement

16.3.1La sécurité structurale

16.3.2L’aptitude au service

16.3.3Un exemple de calcul

16.4Les consoles

16.4.1La description du problème

16.4.2Le principe de calcul

16.4.3Le dimensionnement des consoles

16.4.4Les dispositions constructives

16.4.5Des exemples d’application




17Les semelles et les radiers de fondation

17.1Les bases de la conception

17.1.1L’introduction

17.1.2La notion de capacité portante

17.1.3L’aptitude au service

17.1.4L’interaction entre sol et structure

17.1.5L’illustration du processus de calcul

17.1.6Le poinçonnement

17.2Les semelles isolées

17.2.1Les types de semelles

17.2.1.1Les semelles en béton non armé

17.2.1.2Les semelles en béton armé

17.2.2La surface utile

17.2.3Les vérifications géotechniques

17.2.3.1Le poinçonnement du sol de fondation

17.2.3.2La sécurité au renversement

17.2.3.3La sécurité au glissement

17.2.3.4Les autres vérifications

17.2.4Les vérifications structurales

17.2.4.1La vérification au poinçonnement de la semelle

17.2.4.2L’armature de flexion de la semelle

17.2.4.3Les dispositions constructives

17.2.5Un exemple pratique

17.3Les semelles continues et les radiers

17.3.1Les types de semelles

17.3.1.1Les semelles continues sous colonnes

17.3.1.2Les semelles continues sous murs

17.3.1.3Les radiers

17.3.2La répartition des contraintes au sol

17.3.2.1Le cas des semelles continues

17.3.2.2Le cas d’un radier

17.3.3La vérification du poinçonnement

17.3.4L’armature de flexion

17.3.5Un exemple d’application

18L’élément précontraint

18.1Les principes du calcul

18.1.1l’utilisation de la précontrainte

18.1.1.1Le principe de base

18.1.1.2La notion de charges équivalentes

18.1.1.3Les atouts de la précontrainte

18.1.2La prise en compte de la précontrainte

18.1.2.1 Du côté de la résistance

18.1.2.2Du côté des charges

18.1.2.3La limitation des contraintes

18.1.2.4La notion de degré de balancement

18.1.2.5Le degré de précontrainte mécanique

18.1.3Les effets de la précontrainte

18.1.3.1Les moments primaires

18.1.3.2Les moments secondaires

18.1.3.3La précontrainte concordante

18.1.3.4Quelques aspects particuliers

18.2Quelques exemples de calcul

18.2.1Exercices d’application

18.2.1.1Le cas no 1 d’une poutre simple

18.2.1.2Le cas no 2 d’une poutre simple

18.2.1.3Le cas d’une poutre console

18.2.1.4Le cas d’une poutre bi encastrée

18.2.1.5Le cas d’une poutre continue sur 2 appuis

18.2.2Exemples d’application

18.2.2.1Le câble chapeau

18.2.2.2La poutre en arc

18.2.2.3Le cas du tassement d’appui

18.2.2.4La poutre bi-encastrée – tracé rectiligne

18.2.2.5La poutre continue – tracé rectiligne

18.2.2.6La console – charge ponctuelle

18.2.2.7Le pont construit en encorbellement

18.3Quelques particularités

18.3.1 Application de la précontrainte aux dalles

18.3.1.1La précontrainte répartie

18.3.1.2La précontrainte par bandes

18.3.1.3La précontrainte mixte

18.3.2Quelques particularités

18.3.2.1Le tracé réel des câbles

18.3.2.2La notion de compensation des déformations

18.3.3Quelques exemples d’application

18.3.3.1Le cas d’un plancher-dalle

18.3.3.2le cas d’un tablier de pont

19La technologie de la précontrainte

19.1Les connaissances de base

19.1.1Les principes constructifs

19.1.1.1Les aciers de précontrainte

19.1.1.2La disposition de la précontrainte

19.1.1.3La disposition de l’armature passive

19.1.2Les efforts locaux

19.1.2.1Les armatures d’ancrage

19.1.2.2Les forces d’ancrage

19.1.2.3La résistance des ancrages

19.1.2.4Les forces de déviation

19.1.2.5Un exercice de dimensionnement

19.1.3Les pertes de tension

19.1.3.1Les pertes dues au frottement

19.1.3.2Les déformations spécifiques

19.1.3.3Les pertes différées

19.1.3.4Un exercice d’application

19.2Les techniques de construction

19.2.1Les méthodes de précontrainte

19.2.1.1La pré-tension

19.2.1.2La post-tension

19.2.1.3La précontrainte par bobinage

19.2.1.4La précontrainte extérieure

19.2.2Les systèmes de précontrainte

19.2.2.1Le processus de choix de la précontrainte

19.2.2.2Les ancrages fixes

19.2.2.3Les ancrages mobiles

19.2.2.4Les coupleurs et ancrages intermédiaires

19.2.3Quelques exercices d’application

19.2.3.1La séquence d’exécution

19.2.3.2L’influence de l’injection

19.2.3.3Le principe du recouvrement

19.2.3.4La disposition des ancrages




20La précontrainte des systèmes hyperstatiques (intégré dans le cours à Christian)

20.1Les bases générales

20.2La description des méthodes de calcul

20.3La méthode des forces

20.4La méthode des déplacements

20.5Les méthodes itératives

20.5.1L’introduction

20.5.2La méthode de Cross

20.5.3La méthode de Kani

20.6La précontrainte des cadres en béton

20.7La vérification de la sécurité structurale




20.8La résistance à la flexion (à ajouter dans le chapitre concerné)

20.8.1Avec une précontrainte injectée

20.8.2Avec une précontrainte non injectée

20.9La résistance à l’effort tranchant (à ajouter dans le chapitre concerné)

20.9.1La problématique

20.9.2Le dimensionnement


Professeur : André Oribasi Cours de structures en béton Version 1.1

similaire:

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique iconLes planchers en béton armé

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique iconBéton armé : semelle de fondation isolée

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique icon3° Histoire des solutions à un problème technique
«béton : patrimoine et architecture. Evaluation : Qualité et quantité de la prise de notes Consigne : Respecter l’organisation et...

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique iconToiture compacte sans couche d’utilisation et de protection sur béton armé
«La toiture plate: composition – matériaux – réalisation – entretien», complétée par nit 229 «les toitures vertes» et IL s’assurera...

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique iconRepublique algerienne democratique et populaire
«Clés en main» des 09 silos, en béton armé (3,5 millions de Qx), par le groupement solidaire «Gmes sigonaz»» avec un délai de réalisation...

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique icon1 L’ensemble de la structure sera dimensionnée par un bureau d’étude...

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique iconToiture compacte avec gravier sur béton armé
«La toiture plate: composition – matériaux – réalisation – entretien», complétée par nit 229 «les toitures vertes» et IL s’assurera...

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique iconToiture compacte avec dallages / pavés autobloquants sur béton armé
«La toiture plate: composition – matériaux – réalisation – entretien», complétée par nit 229 «les toitures vertes» et IL s’assurera...

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique iconSection 03315 BÉton autoplaçant

1Construire en béton 1L’utilisation du béton armé 1L’historique icon1Programme de certification des entrepreneurs en béton drainant








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com