Technocentre








télécharger 4.99 Mb.
titreTechnocentre
page1/75
date de publication05.07.2017
taille4.99 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   75
JANVIER 2004


ETABLISSEMENT DE GUYANCOURT

TECHNOCENTRE

Réception des Délégués du Personnel

1er et 2ème Collège

Date de la réunion : 23 Janvier 2004

Début : 8h15 – Fin : 13 h 15


QUESTIONS DES ELUS CFTC

65070/01/01 RÉMUNÉRATION

Renault doit garantir, pour tout, le maintien des rémunérations !

Lors de la signature du contrat de travail ou de son avenant, la Direction de Renault et le salarié se mettent d’accord sur un niveau de rémunération, en échange d’un travail, d’objectifs à réaliser, d’une responsabilité à assumer. Cette rémunération est un élément déterminant du pouvoir d’achat du salarié.

Du fait de l’augmentation du coût de la vie, la monnaie perd constamment de sa valeur et provoque une baisse du pouvoir d’achat. Avec le même salaire, le salarié ne peut plus satisfaire les mêmes besoins. Pour satisfaire la signature réciproque du contrat de travail, la Direction doit donc actualiser les salaires. Si elle ne le fait pas, elle ne respecte pas ses propres engagements.

La CFTC demande que les AGS suivent le cours de l’inflation pour l’ensemble des salariés sans distinction de Statuts. Dans cet esprit et pour 2004, la CFTC demande 5,00 % d’AGS pour tous !

Renault doit revoir l’individualisation salariale des Cadres !

Au 1er janvier, un nombre grandissant de cadres et d’ingénieurs ont eu 1% voire 0% ! Lorsque le talon est concédé (qui correspond en fait à l’AGS des ETAM et des APR), cela est présenté comme du mérite. On voit que l’individualisation salariale des Cadres crée une injustice profonde, génère des effets pervers, développe l’agressivité et démotive. La CFTC demande les AGS pour toutes les catégories de salariés.

Renault doit mettre en valeur ses Ressources humaines !

Une politique des salaires est indissociable du gouvernement des hommes. Pour gagner, RENAULT doit pouvoir motiver et encourager son personnel. Or beaucoup de Professionnels, de Techniciens ou de Cadres sont depuis cinq ans, voire dix ans, au même coefficient ou à la même position. Comment dans ces conditions être encore motivé ! Ces situations sont d’autant plus imméritées lorsque les salariés concernés sont reconnus pour leur valeur professionnelle et/ou pour leur qualité relationnelle. Pour ceux qui n’ont pas eu d’augmentation depuis au moins cinq ans et quel que soit le Statut, la CFTC demande un rattrapage de salaire au moins égal au coût de la vie durant cette même période.
Le salarié a droit à sa feuille de paie intégrale !

Les charges patronales sont payées par l’entreprise (et non pas payées par le patron comme le terme le suggère). La rémunération brute et les charges employeur constituent le salaire brut réel du salaire. L’ensemble de ces charges sert à financer notre système de protection sociale qui est redistribué sous forme d’allocations diverses (maladie, familiale, chômage, retraite, logement … etc). Pour une information complète du salarié, la CFTC demande que soit détaillée la rubrique « Autres charges » mentionnée dans la colonne des « charges employeur » et que, d’une façon générale, toutes les charges que paye l’employeur au titre des salaires soient indiquées pour notre information. (Taxe sur les transports, Formation professionnelle, 1% Logement, Subvention du CE …).
Revalorisation de l’indemnité progressive de transport

La CFTC demande la revalorisation de l’indemnité progressive de transport.
Cet ensemble de considérations n’étant pas du ressort direct de l’Etablissement a été transmis à l’échelon central. La négociation salariale s’ouvre le mardi 27 janvier 2004.
65070/01/02 CHARGE DE TRAVAIL

Beaucoup de salariés souffrent d’une surcharge de travail. La CFTC demande :

  1. que les solutions soient recherchées au plus bas niveau en application du principe de subsidiarité,

  1. que les tâches inutiles soient repérées et éliminées (Est-il toujours nécessaire de donner un délai pour tout travail : la gestion de la charge est elle-même une charge),

  1. de mieux distribuer le travail entre salariés (y compris entre les Renault et les Prestataires),

  1. de revoir les procédures inutiles ou obsolètes,

  1. de mieux tirer parti des compétences.


Cette question rappelle d’une manière très générale des grands principes d’organisation. Nous souhaiterions être éclairés sur des cas concrets.
65070/01/03 HOT LINE informatique (115)

Pour qu’un travail puisse être reconnu, l’auteur ne doit pas être anonyme.

Les impératifs de rendement ou de productivité mettent le salarié « Technicien réception d’appel » en situation de ne pouvoir répondre techniquement. Ils font leur possible pour répondre au mieux et toujours avec beaucoup de gentillesse, à la personne appelante. L’anonymat de leur fonction ne leur permet pas d’être reconnu. Est-ce normal ? La CFTC demande à RENAULT d’éviter le recours abusif aux « Call Center » impersonnels et anonymes.

Les techniciens HOT LINE sont par formation polyvalents sur les traitements incidentels. L’anonymat pratiqué aujourd’hui dans beaucoup de société de service, nous semble garantir une protection par rapport aux mails répétitifs ou les appels abusifs.
Dans certains cas, le recours à la Hot Line n’est pas la solution !

Même pour un problème récurent, on est obligé de passer par la Hot Line, ce qui a pour conséquence que plusieurs utilisateurs restent bloqués. Parfois pendant 24 heures ou plus ! Il faudrait pouvoir identifier et contacter directement le technicien compétent, surtout si l’on connaît l’énoncé de la solution. N’est-il pas possible d’avoir dans le domaine de l’informatique, un bon carnet d’adresse ?
L’organisation mise en place est efficace, car elle permet le suivi, la traçabilité des appels et des solutions apportées. Elle permet de capitaliser les résultats et de construire des plans de progrès.
65070/01/04 FORMULAIRES « S2N » ENTRETIENS ANNUELS

La standardisation n’a t’elle pas atteint sa limite dans les formulaires des entretiens annuels ? Cette année, ces formulaires standardisés (bilan 2003 et objectifs 2004) sont très peut conviviaux pour la saisie. Il serait souhaitable de pouvoir écrire le nombre de mots souhaités par ligne, de ne pas être limité dans les copier/coller, ou de pouvoir accéder à la mise en forme. La CFTC demande que, tout en respectant une trame minimale, plus de liberté soit possible dans la présentation de ce document qui reste déterminant pour le salarié.
Cette question a été transmise au père technique en central travaillant sur la standardisation des imprimés. Précisons dans l’immédiat que le collaborateur et son N+1 ont toujours la possibilité de sortir du cadre, en utilisant une ou plusieurs pages supplémentaires si nécessaire.
65070/01/05 PARKINGS

Existe-il une autre solution à la saturation des Parkings que la mise en place de Sabot sur les voitures mal stationnées ?

  1. Beaucoup de personne se plaignent des ralentissements constatés chaque matin à l'approche du Technocentre. Dans la même idée que le mini tunnel, est il possible de concevoir une bretelle d'accès directe à la rocade, évitant le Rond point des Frères Perret quant on arrive du Rond point Georges Besse ?



Certains parkings ne sont jamais saturés , d’autres le sont de temps à autres . Le parking du BREUIL offre toujours des places disponibles.

Le service APS a toujours su faire preuve de compréhension, mais ne peut tolérer des véhicules garés sur des emplacements gênants, en particulier pour l’intervention éventuelle des véhicules de secours.

De la même manière, il n’est pas admissible que certaines personnes garent des véhicules dans des allées de circulation, alors que 30 m plus loin des places de parking sont disponibles.

Le deuxième volet de votre question, relève d’une question d’organisation qui ne peut être traitée dans notre instance.
QUESTIONS DES ELUS CGT
65070/01/06 SALAIRES

1) Les élus CGT demandent une augmentation de salaire qui suive l’évolution du coût de la vie. Les réunions sur les négociations annuelles début 2004 doivent prendre en compte deux points : le rattrapage correspondant au manque à gagner depuis plus de 20 ans, et une augmentation de salaire conséquente. Les élus CGT demandent un rattrapage du manque à gagner de 11 % avec un talon minimum de 150 Euros.

Les élus CGT demandent qu’aucun salaire soit inférieur à 1400 Euros
Cette question a été transmise à l’échelon central. La négociation salariale s’ouvre le mardi 27 janvier 2004.
2) Promotions et rallonges

Les élus CGT avec les salariés demandent que toutes les promotions et rallonges soient communiquées dès le début de l’année et de manière précise (date, nature et montant).
Les promotions ou/et les augmentations sont officialisées dans le mois d’application, en conséquence, les informations ont été diffusées individuellement aux intéressés concernés par l’échéance de janvier 2004.
3) Quelles sont les règles d’augmentation avec une promotion ?

Dans la grille de coefficient présentée à la dernière réunion de DP il n'est pas fait mention de l'obligation d'être au milieu de la fourchette du coef précédent pour passer au coef supérieur. Qu'en est-il de cette règle ?
La règle actuelle prévoit le maintien pendant deux ans minimum, dans un coefficient, sauf pour les parcours des jeunes embauchés où les délais sont réduits pour l’accès sous certaines conditions au coefficient supérieur.

Le critère principal retenu, est la qualification du salarié en regard du poste à pourvoir.


  1. Les élus CGT demandent la communication des salaires et des coefficients par Direction, par âge, par sexe, par ancienneté.


Les indicateurs globaux figurent au Bilan Social.



  1. Les élus CGT demandent que dans le tableau d’évolution de carrière des élus, une 3ème colonne soit prévue, car des hiérarchiques ont présenté le montant de la discrimination comme une rallonge accordée, ce qui est un abus de langage.


Nous confirmons nos réponses des mois précédents.
6) Heures supplémentaires de nuit

Lors de la réunion DP d'octobre 2003, la direction du TCR s'était engagée à "mettre à disposition dans le Web un formulaire permettant de déclarer les heures supplémentaires de nuit" (65070/10/29). M. Romain s'était engagé oralement à le faire avant fin 2003.

Nous demandons donc à quelle adresse Intranet, les salariés peuvent trouver ce document ?
Ce document est en cours d’homogénéisation avec ceux des autres établissements tertiaires de la Région Parisienne. Sa mise en ligne dans l’Intranet est reportée aux mois prochains (mai), en attendant les déclarations doivent se faire via le GRH de chaque direction.
65070/01/07 CASA

Les élus CGT demandent la prolongation de l’accord CASA après février 2005. Le départ dès 55 ans comme le prévoit l’accord CASA signé par la CGT.
Une commission de suivi s’est déroulée le 20 janvier dernier .Elle a permis de repréciser :

  1. Le rappel du dispositif

  1. Le bilan du dispositif au 31/12/03

  1. L’impact limité de l’avenant à l’accord professionnel signé le 19/12/03

Ce sujet figure à l’ordre du jour du prochain CE.
65070/01/08 EMBAUCHE

Les élus CGT demandent le remplacement systématique de tous les départs des salariés.

1 départ égal 1 embauche.

Le nombre d’intérimaires augmente au Technocentre depuis 1999. Les élus CGT demandent l’embauche des intérimaires qui le souhaitent.
Toutes les informations concernant le bilan emploi 2003 et les perspectives 2004 ont été diffusées dans le cadre du plan Emploi à l’occasion des CE à la fin de l’année 2003 .
65070/01/09 CONGES

JOURS COMPLEMENTAIRES. En application des deux derniers paragraphes de l’alinéa Jours complémentaires de réduction du temps de travail, De l’ACCORD DE L’ETABLISSEMENT DE GUYANCOURT SUR L’EMPLOI, L’ORGANISATION ET LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL, (Juillet 1999), Les élus GCT demandent le bénéfice des deux jours complémentaires prévus pour le personnel qui est astreint à participer à l’activité du Groupe Suivi Support (ex HOT-LINE GSA) de DTSI/DSO/SITA qui a été organisée… « en horaires décalés visant à assurer 12h d’ouverture par jour… ».

Après avoir vérifié que cette disposition n’avait pas été appliquée depuis la mise en place de ce groupe, les élus demandent une rétroactivité totale.
Dans la pratique ce dispositif concerne 4 personnes qui une semaine sur cinq ont des horaires de travail décalés, soit 7h00-16h00, soit 10h00 - 19h00, de façon à assurer au total la couverture 7h00- 19h00. La mise en application permet d’appliquer la clause de l’accord cité dans votre question, concernant les deux jours de RTT complémentaires. Cette clause sera appliquée rétroactivement pour les personnes concernées.
65070/01/10 RTT COLLECTIF.

Comment récupère-t-on un jour de RTT collectif quand il est contenu dans une période d’arrêt de travail pour maladie ?
La fermeture de l’Etablissement couverte par une journée RTT collective prime sur le congé maladie inscrit sur cette même journée.

Le paiement de l’indemnité journalière (hors période de carence) versé à l’entreprise par la caisse primaire d’assurance maladie est remboursé au salarié à postériori.
65070/01/11 ACHATS

1) Les élus CGT demandent que l’évolution des salaires des chargés d’achats projet et série ETAM soit prise en compte. Les chargés d’achats projet et série ont les mêmes objectifs qualité, coûts et délais, qu’ils soient ETAM ou cadres.

Les salariés de la Direction Administration demandent la revalorisation des coefficients et des salaires.
C’est l’envergure du domaine d’intervention qui détermine le statut Cadre ou ETAM pour choisir la personne affectée au poste.


  1. Les élus CGT demandent qu’il n’y ait pas de déménagement successif intermédiaire, mais 1 seul déménagement.


L’organisation des déménagements est le résultat du meilleur compromis entre les délais demandés, les disponibilités de surface, les contraintes de travail des clients et leurs exigences. (Dans un cas précis toutes ces contraintes n’ont pu donner lieu au meilleur compromis pour le client).
65070/01/12 DTSI

  1. Signature des entretiens individuels

Au service 18743 (DTSI), la réponse de la direction du TCR à la question DP du décembre 2003 (65070/12/11) sur la signature des entretiens individuels n'a pas été comprise. Nous vous demandons donc de préciser votre réponse :

Est-ce que le N+2 peut faire des rajouts dans le formulaire d'entretien annuel (bilan + objectif) après que le collaborateur et son N+1 l'ont signé ?
Se reporter à la réponse très claire de la Direction à l’occasion de notre séance du mois de décembre.


  1. Accès à la revue de presse informatique

Pendant des années, les salariés de la DTSI ont eu un accès libre à des informations extraites de journaux tels que "Le monde Informatique", "01 Informatique", etc.

Ces informations étaient accessibles à l'adresse http://www.intra.renault.fr/dtsi/revuedepresse/

Depuis le début de l'année, lorsqu'on se connecte au site, le service communication de la DTSI affiche ce message :

" Pour des raisons juridiques liées aux problèmes de droits d'auteurs, nous ne pouvons plus assurer ce service en ligne à partir du 1er janvier 2004. Nous étudions actuellement une nouvelle solution avec la Direction des Achats du Groupe Renault. Merci de votre compréhension."

Qu'est ce qui a changé au niveau de la loi depuis cette date ?
L’Entreprise n’a pas le droit de mettre en ligne des articles de presse compte tenu de la réglementation en vigueur, sous peine d’actions en justice (droits d’auteur).

Une solution efficace et raisonnable est à l’étude.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   75








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com